Comment sauver les bégonias Rieger du froid

Par défaut

Bégonia Rieger ‘Valentino Pink’. Photo: ‘Valentino Pink’

Ce printemps, un bégonia Rieger (B. × hiemalis) s’est mérité un prix Les Exceptionnelles (concours d’horticulture québécois) pour la première fois. Par conséquent, cette variété, ‘Valentino Pink’, a été abondamment plantée partout au Québec et je l’ai vue aussi aux Jardins Longwood en Pennsylvanie cet été. De toute évidence, ce bégonia a été bien populaire! Mais c’est maintenant l’automne et cette plante ne peut pas résister aux froids de l’hiver à venir. 

Si vous avez un bégonia ‘Valentino Pink’, ou encore, un autre bégonia Rieger, voici comment le conserver pour l’an prochain.

Un peu d’histoire

Trio de bégonias Rieger. Photo: http://www.swflorist.com

Les bégonias Rieger (B. × hiemalis) sont d’origine hybride, issus à l’origine de croisements entre des bégonias tubéreux (B. × tuberhybrida), à floraison estivale, et d’une espèce à floraison hivernale rarement cultivée, B. socotrana. Le premier hybride date de 1883. Le nom Rieger, qui s’applique désormais à tout Begonia × hiemalis, vient d’une série introduite en 1955 par l’hybrideur allemand Otto Rieger. On les appelle parfois aussi bégonias Elatior, encore un nom qui provient d’une série de bégonias hiemalis autrefois très populaire.

À l’origine, les bégonias Rieger étaient à floraison hivernale. C’est ce que signifie hiemalis, d’ailleurs. Ils avaient besoin de jours courts pour fleurir et on les appelait tout simplement «bégonias d’hiver». Mais, au fil du temps, ces premiers bégonias hiemalis ont été croisés avec d’autres espèces de bégonias à floraison plus soutenue. Ainsi, la plupart des bégonias Rieger modernes, tels que les séries Solenia, Valentine, Dragone, Frivola et Glory, sont des hybrides complexes à jours neutres et fleurissent sans arrêt pendant une longue saison, souvent de l’hiver à l’automne suivant.

En raison de leur habitude de fleurir l’hiver, les bégonias hiemalis ont été initialement cultivés comme plantes d’intérieur, souvent pour le marché de Noël, et certains sont encore utilisés comme plantes cadeaux pour l’intérieur. De nos jours, toutefois, les hybrides modernes à floraison continuelle sont surtout cultivés comme plantes de jardin et sont devenus des «annuelles» populaires.

Description

Certains bégonias Rieger sont utilisés en panier. Photo: http://www.scottstreetgreenhouses.ca

Les bégonias Rieger forment habituellement une masse de multiples tiges serrées les unes sur les autres. Certains cultivars ont un port dressé et forment tout naturellement un dôme arrondi alors que d’autres ont des tiges plus lâches et conviennent mieux aux paniers suspendus.

Les fleurs doubles ressemblent à de petites roses. Photo: http://www.veldkampsflowers.com

Les plantes mesurent généralement environ 25 à 45 cm de hauteur et autant en largeur. Les feuilles luisantes, arrondies ou en forme de cœur, peuvent être vert foncé ou bronze. Les fleurs peuvent être simples, semi-doubles ou doubles. Les fleurs doubles ressemblant souvent beaucoup à de petites roses. 

Les bégonias Rieger de la série Solena (ici, Solena Yellow Improved) ont des fleurs particulièrement grosses. Photo: http://www.provenwinners.com.

Les fleurs sont de taille variable: généralement, environ 3 cm de diamètre, bien que certaines, comme celles de la série Solenia, mesurent 7,5 cm et sont de ce fait presque aussi grandes que celles de certains bégonias tubéreux (B. × tuberhybrida). Les fleurs viennent dans une gamme presque complète de couleurs: rouge, rose, blanc, orange, violet, etc. et il y en a aussi des bicolores; seul le bleu est manquant. Leur floraison peut durer 7 mois et plus, prenant fin avec l’arrivée des gels d’automne. 

Mais comment les hiverner?

Les bégonias Rieger sont faciles à cultiver l’été, mais il n’est pas aussi facile de leur faire passer l’hiver. Typiquement, on les rentre à l’automne en espérant les conserver jusqu’au printemps, mais ils meurent rapidement. Quelle déception! 

Les pépiniéristes ne se font pas de bile avec cela. «Ce sont des annuelles, insistent-ils. Laissez-les geler!» Mais une telle réponse est presque un affront pour les jardiniers amateurs sérieux, qui en ont assez de se faire traiter comme des enfants par les autorités horticoles qui ne comprennent pas leur passion pour les plantes. Ces bégonias ne sont pas de véritables annuelles: ils sont des plantes vivaces sous les climats doux. Il doit alors y avoir un moyen pour les récupérer et les conserver pour la prochaine saison, non?

Oui, mais…!

Ce qui complique la situation avec les bégonias Rieger est qu’ils ont conservé une tendance génétique qui les pousse à entrer en dormance à l’automne, un trait hérité de leurs parents tubéreux. D’ailleurs, les spécialistes les classent pour cette raison parmi les bégonias semi-tubéreux. En fait, ils ne produisent pas plus qu’une tige un peu enflée à la base; rien qui ressemble vraiment à un tubercule! Ainsi, ils n’ont pas hérité le tubercule nécessaire pour entrer en dormance et en sortir plus tard. Donc, quand la plante dépérit à l’automne en réponse aux jours courts, comme pour toute plante à tubercule, aucune repousse n’est possible et la mort s’en suit. Pas le résultat que vous recherchiez, n’est-ce pas?

Rabattez vos bégonias Rieger à la rentrée pour stimuler une croissance nouvelle. Photo: http://www.veldkampsflowers.com

Mais il y a un petit truc qu’on peut appliquer: si vous rabattez les bégonias Rieger à l’automne en les rentrant dans la maison, à 3 à 5 cm de leur base, et ce, avant que les tiges commencent à déchoir, le choc de cette taille radicale les stimule à pousser plutôt qu’à continuer leur chemin vers une dormance fatale. Alors, ils recommencent à produire de nouvelles tiges et bientôt une nouvelle saison de croissance débute.

Ne placez pas les plantes rabattues à la noirceur (donc, ne les traitez pas comme des bégonias tubéreux), mais plutôt au soleil. Les bégonias Rieger semblent à ce stade préférer les températures fraîches (7 à 13 °C), mais tolèrent jusqu’à 20 °C sans trop de difficulté. Attention aux arrosages au début: gardez-les à peine humides tant que de nouvelles tiges et feuilles ne sont pas en pleine croissance. D’ici le Nouvel An, ils devraient repousser avec de plus en plus de vigueur et alors vous pourrez les arroser plus généreusement.

À ce stade, je suggère de produire quelques plantes supplémentaires, au cas où quelque chose arriverait à la plante mère. Prélevez alors quelques tiges d’environ 8 à 10 cm et bouturez-les. Une fois enracinées, plantez-en 3 ou 4 dans un pot de 15 à 20 cm et bientôt vous aurez une belle plante dense.

Conservez les boutures et la plante d’origine un peu à la fraîcheur, mais toujours au soleil, si possible. (Le soleil d’hiver n’étant pas très généreux de ses rayons, trouvez-leur l’emplacement le plus éclairé!) 

Quand arrivera le printemps, vos bégonias Rieger auront complètement récupéré et seront probablement en train de fleurir de nouveau. Augmentez encore l’arrosage, ne les laissant plus sécher que superficiellement. À mesure que les jours s’allongeront, vous pourrez aussi commencer à les fertiliser légèrement, mais sachez que ces bégonias ne sont pas très gourmands. Si vous le fertilisez trop, vous aurez beaucoup de feuillage, mais peu de fleurs!

Du blanc sur le feuillage

Bégonia Rieger souffrant de blanc. Photo: L. Pundt, UConn

Les premiers cultivars de bégonia Rieger étaient très sensibles au blanc (une maladie fongique) et un traitement fongicide était souvent nécessaire pour maintenir les feuilles en bon état. 

Les hybrides d’aujourd’hui ont une meilleure résistance aux maladies, mais il peut être sage de les placer dans en endroit bien aéré et d’éviter les excès d’eau, au cas où. Si jamais quelques feuilles sont touchées par le blanc, retirez-les simplement et la plante en produira d’autres assez rapidement.

En plein air

Vous pouvez, bien sûr, cultiver ces bégonias à l’intérieur toute l’année si vous le souhaitez, mais la plupart des jardiniers les voient comme des plantes de jardin. 

Si vous choisissez de sortir vos bégonias Rieger pour l’été, attendez que tout risque de gel soit dissipé et acclimatez-les graduellement aux conditions extérieures (par exemple, une semaine à l’ombre suivie d’une semaine à la mi-ombre avant d’oser les placer au plein soleil). À l’extérieur, ils préféreront des conditions plutôt fraîches et seront plus à l’aise à la mi-ombre dans les régions aux étés chauds.

Les bégonias Rieger Solena ont été développés pour la culture en plein soleil. Photo: NetPS Plant Finder.

La série Solenia a toutefois été développée pour une meilleure résistance au soleil et à la chaleur et constituera un bon choix pour les régions sujettes à de longues canicules.

Vous pouvez cultiver vos bégonias Rieger en pots (ce qui facilitera la rentrée à l’automne) ou en pleine terre. Ce ne sont plus les délicats «bégonias d’hiver» que votre grand-père cultivait et ils sont tout aussi robustes et faciles à réussir que n’importe quelle fleur annuelle. Il suffit de les arroser attentivement, quand le terreau est presque sec (évitez de les laisser tremper dans l’eau), et de les fertiliser occasionnellement avec l’engrais de votre choix. Les fleurs sont habituellement autonettoyantes et, comme elles sont essentiellement stériles, elles ne produisent presque jamais de semences. Ainsi, il ne sera même pas nécessaire de supprimer les fleurs fanées.

À l’automne, rentrez-les dans la maison et recommencez le même traitement!


Bonne chance avec vos bégonias Rieger!

À chaque mois sa plante, avril: le bégonia

Par défaut

L’histoire du bégonia

Le bégonia fleuri produit des fleurs riches et potelées dans de belles couleurs comme le rouge, le rose, l’orange, le blanc et le jaune. L’enthousiasme avec lequel fleurit le bégonia fait en sorte que les fleurs cachent parfois la plante. 

Le bégonia à feuilles a sa propre beauté sous la forme de belles feuilles veloutées portant de superbes dessins argentés, roses, bordeaux et verts qui compensent largement l’absence de fleurs. 

Les deux plantes ont un aspect luxuriant, mais surprennent par leur facilité de culture et la simplicité des soins dont elles ont besoin. Le bégonia s’intègre parfaitement dans un style d’habitat où les plantes compensent par leur douceur et leur chaleur les aspects brutaux venus du monde extérieur.

Origine 

Il y a 1 895 espèces de bégonias qui poussent, pour la plupart, dans les riches et chaudes forêts tropicales d’Amérique du Sud et Centrale, d’Afrique et d’Asie. Les espèces sauvages viennent en toutes sortes de formes et de tailles, mais sont généralement des plantes herbacées (non ligneuses) à feuilles asymétriques et aux fleurs nombreuses portées sur des tiges ramifiées. Les fleurs sont monoïques; c’est-à-dire qu’il y a des fleurs mâles et femelles séparées sur la même plante. La plupart des bégonias ont des tiges dressées ou rampantes, souvent avec des nœuds distincts. Beaucoup ont des tubercules ou des rhizomes.

Assortiment 

Fleurs de bégonia Elatior, feuilles de bégonia rex. Montage: Elize Eveleens – Klimprodukties

Il y a un vaste assortiment de bégonias, avec plus de 15 000 cultivars différents. 

Le bégonia fleuri le plus vendu est sans doute le bégonia Elatior, aussi appelé bégonia Rieger (Begonia × hiemalis). Il peut porter des fleurs simples, semi-doubles ou doubles. La série Bodinia est une nouveauté, avec des fleurs très fournies et des feuilles frisées. La série Betulia convient parfaitement pour l’intérieur et l’extérieur. 

Le bégonia à feuilles est très diversifié. Les bégonias rex (B. × rex-cultorum) offrent une vaste gamme de couleurs, de structures et de formes de feuilles. La série Beleaf offre de superbes feuilles de couleurs remarquables. 

Les bégonias rhizomateux, comme le populaire bégonia de Bower (Begonia bowerae) aux rhizomes rampants et aux feuilles colorées, sont un grand classique dans l’assortiment des bégonias à feuilles. 

Et il y a aussi beaucoup de bégonias à tiges dressées, parfois appelés bégonias ailes d’ange, comme le bégonia maculé ou tamaya (B. maculata)Ils se distinguent par leurs fleurs roses ou blanches, une tige souvent noueuse et, bien sûr, leurs feuilles en forme d’aile, souvent tachetées de gris argenté.

Bien choisir un bégonia 

  • Le pot et la plante doivent être bien proportionnés et la plante doit être bien fournie.
  • Pour les bégonias fleuris, il doit y avoir suffisamment de boutons mûrs. 
  • Vérifiez s’il s’agit d’un bégonia d’intérieur ou d’extérieur. 
  • Une feuille endommagée ou tachée indique un dommage dû au transport; une feuille jaune est un signe de manque d’eau. Mieux vaut choisir une plante en parfait état.
  • La plante doit être exempte de maladies. 

Conseils de soins 

Les bégonia préfèrent un bon éclairage, mais une protection contre le soleil en plein été.
  • Le bégonia a besoin de beaucoup de lumière, mais n’aime pas être en plein soleil pendant les mois d’été.
  • Arrosez de façon à ce que son terreau soit toujours un peu humide, soit généralement une ou deux fois par semaine.
  • Ne le brumisez pas, car cela pourrait provoquer le blanc (une maladie fongique).
  • Retirez les fleurs fanées pour pousser la plante à produire d’autres fleurs.
  • Du printemps au début de l’automne, ajoutez un peu d’engrais à l’eau d’arrosage pour stimuler une floraison optimale.

Décorer avec des bégonias

Bégonia rex (à gauche) et bégonia Elatior (à droite). Montage: Elize Eveleens – Klimprodukties

Ce qui séduit le plus dans le bégonia, c’est la beauté de ses fleurs et feuilles. 

L’aspect potelé et doux des fleurs est renforcé dans un décor comportant des graminées ornementales et des plantes aux feuilles velues. 

Présentez les bégonias à feuilles en différentes tailles pour les montrer dans toute leur diversité. 

Fleuri ou non, le bégonia mérite un entourage doux et accueillant: plaids moelleux, jolis coussins, cache-pots décoratifs ressemblants à des fourrures, etc.  


Source: Cet article est adapté d’un communiqué de www.maplantemonbonheur.fr. Photos également fournies par www.maplantemonbonheur.fr.

Pour plus de renseignements sur les bégonias, lisez 2016: l’année du bégonia