Categories

Recherche

La plante qui aurait rendu les Vikings fous furieux

Les Vikings, dans un état de rage incontrôlable, ont terrifié les villages côtiers à travers l’Europe occidentale, mais qu’est-ce qui les a rendus si fous furieux? Ill.: penfield.edu De la fin du 8e siècle au début du 11e siècle, les assauts des Vikings, ce peuple scandinave guerrier et pillard, mirent l’Europe côtière toute entière en état d’alerte constant. Ce n’était pas seulement que ces hommes ne semblaient avoir aucun respect ou pitié pour leurs adversaires, mais on les disait presque impossibles à battre, car ils devenaient fous furieux en bataille, combattant avec une force surhumaine, frappant parfois autant leurs amis que leurs ennemis, inconscients même de la douleur. Un état pour lequel les Vikings avaient un mot spécifique : berserk (fou enragé). Un homme dans cet état était un berserker. Depuis longtemps, les historiens cherchent à comprendre ce qui se passait et plusieurs ont conclu à l’utilisation d’une drogue prise juste avant la bataille pour les mettre dans cet état. En général, c’est l’amanite tue-mouche (Amanita... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!