Categories

Recherche

Moins de travail, plus de fleurs!

Les annuelles sont populaires depuis le milieu du XIXe siècle, soit l’époque où les jardiniers découvrirent que ces plantes avaient la capacité de fleurir tout l’été… s’ils supprimaient régulièrement les fleurs fanées. S’ils laissaient les annuelles de l’époque «monter en graine» (produire des semences), leur floraison prenait fin rapidement, mais s’ils les éliminaient, elles fleurissaient jusqu’en septembre. C’est que, quand une plante sauvage commence à produire des semences, cela stimule la production d’une hormone qui dit à la plante d’arrêter de fleurir pour consacrer son énergie à la production de semences, mais si on supprime les fleurs auparavant, les hormones qui stimulent la floraison continuent de circuler. C’est pourquoi des générations de jardiniers ont pris l’habitude de supprimer les fleurs fanées de leurs annuelles, assurant ainsi une floraison pendant tout l’été. Mais les annuelles modernes ne sont pas les mêmes qu’en 1850. D’abord, il s’en est rajouté beaucoup de nouvelles dont la floraison est naturellement continue (le bégonia des jardins, Begonia x semperflorens,... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!