Categories

Recherche

L’agroforesterie urbaine et son intégration dans l’aménagement urbain

L’agroforesterie urbaine permet une utilisation efficace et double de l’espace en ville. Les arbres qui produisent de la nourriture peuvent s’insérer le long des rues de la ville et pousser dans les parcs et autres espaces. À droite, à partir du haut, quelques exemples: cornouiller de Kousa (Cornus kousa), zone de rusticité 6b; jujubier (Ziziphus jujuba), zone 5b; plaqueminier d’Amérique (Diospyros virginiana), zone 4b; et asiminier trilobé (Asimina triloba), zone 4b. Un article de Sarah Lovell de l’Université du Missouri-Columbia Doit-on réinventer une «cité-jardin» qui pourrait nous aider à adapter nos zones urbaines à un avenir variable et incertain? Un milieu qui offre plusieurs avantages, comme baisser la température urbaine, créer plus d’espaces verts pour les citadins et même fournir le public en aliments frais? Ce type de question est étudié par des scientifiques dans le domaine de l’agroforesterie urbaine. Comme vous pouvez l’imaginer, la phytologie, l’horticulture, l’agriculture, la sylviculture et d’autres sciences contribuent au développement de l’agroforesterie urbaine. Ces... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!