Les plantes d’intérieur qui aiment passer l’automne à l’extérieur

Par défaut

La plupart des cactées aiment passer l’automne en plein air, mais attention, pas nécessairement les autres succulentes! Source: succulentgarden.blogspot.com & http://www.kisspng.com, montage: jardinierparesseux.com

Il est important de rentrer assez tôt les plantes d’intérieur qui ont passé l’été en plein air, souvent dès le début de septembre. C’est que la vaste majorité de ces végétaux sont des plantes tropicales et n’apprécient pas le refroidissement graduel des nuits d’automne. Elles préfèrent être rapatriées avant que les nuits ne deviennent froides.

Même des nuits à 15 °C, surtout si elles se répètent et que le terreau commence aussi à refroidir, peuvent causer des réactions négatives : arrêt de croissance, chute des fleurs, avortement des boutons floraux, feuillage qui jaunit et tombe, etc.

Certaines plantes aiment la fraîcheur

20180914B archluther.com

Le clivia est parmi les plantes d’intérieur qui apprécient un automne frais. Source: archluther.com

Eh bien, on dit qu’il y a des exceptions à toute règle et c’est aussi le cas ici. Il existe une petite minorité de plantes d’intérieur qui ne sont pas vraiment d’origine tropicale, mais plutôt subtropicale. Autrement dit, dans leur milieu d’origine, elles subissent des températures fraîches une partie de l’année, sans toutefois être touchées par le gel.

Ces plantes, contrairement aux autres, préfèrent passer l’automne à l’extérieur et tolèrent des températures aussi basses que 1 °C. Rentrez-les seulement quand on annonce du gel et, même quand vous les rentrez, conservez-les si possible dans un emplacement frais (moins de 15 °C) durant l’hiver.

20180914C www.plantslive.in.jpg

Un automne de fraîcheur aide à stimuler la formation de boutons floraux chez l’azalée de l’Inde (Rhododendron simsii). Source: www.plantslive.in

Dans cette catégorie, on trouve l’azalée de l’Inde (Rhododendron simsii), certaines orchidées (notamment les Cymbidium), le cactus de Noël (Schlumbergera spp.), la plupart des autres cactées, le clivia (Clivia spp.) et le lis du Nil (Agapanthus). D’ailleurs, laisser ces plantes à l’extérieur plus longtemps tend à stimuler une meilleure floraison quand vous les rentrez enfin… en octobre, voire même en novembre.

Enfin, peu importe quand vous rentrez vos plantes, voici comment le faire sans rentrer aussi des insectes indésirables : Pour une rentrée sans insectes.

Publicités

Tulipes rouges pour le Parkinson

Par défaut

La tulipe rouge est le symbole de la maladie de Parkinson. Source: wallpaper.wik

Saviez-vous que la tulipe rouge est le symbole de la maladie de Parkinson? Cette maladie dévastatrice du système nerveux affecte environ 7 à 10 millions de personnes à travers le monde, dont 100 000 personnes au Canada et 200 000 en France, et d’ailleurs va en augmentant. Les spécialistes prévoient que le nombre de personnes atteintes de la maladie de Parkinson doublera d’ici 2042.

La tulipe rouge a été adoptée comme symbole mondial de la maladie de Parkinson à l’occasion de la 9Journée-conférence sur la maladie de Parkinson tenue au Luxembourg le 11 avril 2005. Le lien est que la tulipe pousse à partir d’un bulbe et que la maladie affecte le bulbe rachidien de notre cerveau.

20180813B mijikam, www.pinterest.ca

La tulipe Triomphe ‘Doctor James Parkinson’. Source: mijikam, http://www.pinterest.ca

Il existe d’ailleurs une véritable tulipe ‘Doctor James Parkinson’, une tulipe Triomphe rouge à marge blanche nommée pour le médecin anglais qui a décrit la maladie en 1817, mais ce bulbe est rarement disponible. De toute façon, c’est la tulipe rouge qui a été choisie comme symbole de la maladie; il n’est pas nécessaire de planter une variété spécifique.

On peut planter des tulipes rouges en guise de soutien à un ami ou à un parent qui souffre de la maladie, ou encore en l’honneur d’une personne qui est décédée des suites de la maladie ou tout simplement pour montrer son appui moral aux personnes souffrant de la maladie. Dans certaines régions, il est maintenant courant de voir des tulipes rouges cultivées devant les hôpitaux et les hospices qui reçoivent des patients atteints du Parkinson et c’est peut-être une tradition qu’il vaudrait la peine de commencer dans votre région aussi.

20180913 Parkinson région Québec Chaudière-Appalaches.jpg

Jardin Jean-Paul L’Allier à Québec avec ses tulipes rouges pour le Parkinson. Source: Parkinson région Québec Chaudière-Appalaches

Depuis 2014, par exemple, l’association Parkinson région Québec Chaudière-Appalaches organise l’Opération des tulipes rouges pour le Parkinson avec une corvée de plantation de milliers de bulbes de tulipe rouge sur plusieurs sites de la région de Québec et, au printemps, invite la population à visiter ces sites lors du Parcours des tulipes. (Des compagnies, associations ou individus peuvent commanditer un site de plantation en versant un don. Pour en savoir plus, contactez information@prqua.ca.)

Un don, svp

Planter des tulipes rouges en signe de compassion pour une maladie, c’est une excellente idée, mais les différentes Société Parkinson du monde ne carburent pas seulement aux fleurs. Soyez généreux et chaque fois que vos tulipes fleurissent, pensez à faire un don à votre Société Parkinson locale.

Montrez donc votre appui à la Société Parkinson en remplissant cet automne vos plates-bandes de bulbes de jolies tulipes rouges!

Comment faire le ménage quand la plate-bande n’arrête pas de fleurir?

Par défaut

Le ménage d’automne est en fait nuisible aux plates-bandes. Pourquoi ne pas plutôt les laisser tranquilles? Source: hikayeler.me & hanslodge.com, montage: jardinierparesseux.com

Question : J’ai hérité d’une belle plate-bande quand nous avons acheté notre maison l’an dernier. Je voulais en faire le ménage avant l’hiver, mais les fleurs ont persisté jusqu’à la fin octobre et je n’ai pas eu le temps de le faire. Je ne veux pas me faire prendre encore cette année, mais voilà qu’il semble qu’il y aura autant de plantes en fleurs cette année que l’an dernier. J’ai pensé arracher les plantes qui fleurissent si tardivement et me limiter aux fleurs d’été, mais c’est si beau à l’automne que je ne me décide pas. Quand alors faire le ménage?

Isabel Cantin

20180912C digital.vpr.net.png

C’est triste de vider une plate-bande fleurie sous l’influence de la vieille croyance selon laquelle il faut faire le ménage d’une plate-bande à l’automne. Source: digital.vpr.net

Réponse : Vous n’avez pas à faire le ménage d’une plate-bande à l’automne : c’est carrément nuisible pour les plantes.

D’où vient l’idée qu’il faut vider la plate-bande de toute végétation à l’automne? Je ne le sais pas trop, mais c’est contre nature. Voici pourquoi :

  • Les tiges et les feuilles mortes des plantes aident à protéger ces dernières des méfaits de l’hiver et à prévenir l’érosion… du moins, si on ne les coupe pas.
  • Les feuilles mortes enrichissent le sol en se décomposant sur place : si vous les enlevez, vous appauvrissez le sol et devrez fertiliser l’année suivante; des frais et du travail supplémentaire pour vous.
  • C’est dans les feuilles et les tiges mortes des annuelles et des vivaces qu’hivernent beaucoup des prédateurs qui contrôlent les insectes nuisibles. En faisant le ménage à l’automne, vous êtes en train de livrer votre plate-bande à ses ennemis pour l’an prochain!
  • Les plantes laissées sur place nourrissent les oiseaux avec leurs graines, la plupart desquelles mûrissent à l’automne. En les laissant sur place, vous attirerez de jolis amis à plumes pendant l’automne et l’hiver.

Ce ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles le «ménage d’automne» est une véritable hécatombe pour l’équilibre de la plate-bande.

20189012B bloomingreverend.com

Voici l’état, au printemps, d’une plate-bande qui n’a pas été nettoyée à l’automne, avec encore quelques feuilles non décomposées. Quelques semaines plus tard, tout cela sera caché de la vue par la nouvelle croissance. Source: bloomingreverend.com

Si vous voulez à tout prix faire le ménage, attendez au printemps, après la fonte des neiges, et alors il y aura beaucoup, beaucoup moins de déchets à ramasser, car la plupart de ces soi-disant déchets se seront décomposés durant l’hiver et ceux qui resteront seront bientôt cachés par le nouveau feuillage, vous laissant avec seulement quelques tiges encore debout que vous pourrez alors couper… si elles vous dérangent.

Plutôt que de faire le ménage de vos jardins à l’automne, faites confiance à dame Nature: elle sait quoi faire.

Mythe horticole : Un tour de frigo pour les amaryllis!

Par défaut

L’amaryllis n’a pas besoin de traitement au froid pour refleurir. Source: Claire Tourigny, tiré du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Non, l’amaryllis (Hippeastrum) n’a pas besoin d’aller au frigo durant sa dormance!

D’où vient cette croyance? Je ne le sais pas, mais le réfrigérateur est trop froid pour beaucoup de cultivars et ils peuvent alors y pourrir.

Sachez que l’amaryllis est originaire de pays chauds et que cela ne la dérange donc pas du tout de passer sa période de dormance automnale à la température de la pièce. Quand son feuillage jaunit et s’assèche en septembre ou octobre, arrêtez de l’arroser, tout simplement, puis supprimez les feuilles mortes. Vous pouvez la placer à la noirceur si vous le voulez, mais la plante ne sera pas du tout perturbée si vous la laissez dormir sur sa tablette habituelle, au plein soleil.

20180911b-karenhancock.com.jpg

La croissance à l’extrémité du bulbe indique que cette amaryllis est prête pour un nouveau cycle de croissance et de floraison. Source: karenhancock.com

Reprenez les arrosages quand, deux à quatre mois plus tard, vous verrez un bouton floral ou la pointe de quelques nouvelles feuilles émerger de l’extrémité du bulbe, signe que sa dormance est terminée. Replacez le bulbe au soleil et recommencez à arroser en douceur. Avec un peu de chance, cette reprise comprendra une belle tige florale!

Pour en savoir plus sur la culture de l’amaryllis, lisez Comment faire refleurir une amaryllis.

Peut-on manger les pommes véreuses?

Par défaut

Parfois, oui, il y a des vers dans les pommes… mais ces pommes sont-elles encore comestibles? Source: clip2art.com & worldartsme.com, montage: jardinierparesseux.com

Question: Cette année n’a pas été bonne pour les pommes de mon petit verger et la plupart ont des vers. Puis-je les utiliser quand même pour faire du jus ou de la compote?

Alexis Carmichael

Réponse: Bien sûr! Depuis des millénaires, les êtres humains mangent des pommes véreuses et, comme le dit la blague, un ver ne fait qu’ajouter un peu plus de protéine.

(L’autre blague est la suivante: qu’est-ce qui est pire que de trouver un ver dans sa pomme? La réponse? Trouver la moitié d’un ver dans sa pomme!)

20180910B simpleunhookedliving.wordpress.com.jpg

On n’aime pas voir des vers dans une pomme, mais il ne sont pas vraiment nuisibles. Source: simpleunhookedliving.wordpress.com

En fait, ce n’est que lorsque les pesticides ont été introduits au 19siècle (croyez-le ou non, on traitait alors les pommes à l’arsenic!) qu’il est devenu possible de produire des pommes sans vers (larves de la carpocapse de la pomme, Cydia pomonella). Depuis, nous recherchons des pommes parfaites au marché et l’idée qu’une pomme puisse contenir un ver est désormais devenue perturbante. Par contre, les pomiculteurs ne jettent pas les pommes véreuses. Ils les emploient pour fabriquer des jus et d’autres produits dérivés. Lorsque vous achetez du jus de pomme dans le commerce, je peux vous assurer qu’il contient des protéines venant d’insectes!

Quand j’étais enfant, nous récoltions des pommes dans un verger abandonné et mangions les fruits en essayant de manger autour des vers. Sans doute que j’en ai mangé quelques-uns par accident. Encore aujourd’hui, l’idée me fait sentir légèrement nauséeux, mais c’est une réaction strictement culturelle. Les vers (en fait, des asticots) sont totalement inoffensifs. Ils ne sont nocifs ni pour l’homme ni les animaux et ne sont pas non plus porteurs de parasites nuisibles. Évidemment, ils creusent des tunnels dans la pomme et cela cause généralement une pourriture en plus d’altérer le goût, mais même les bactéries et les champignons qui causent la pourriture dans les pommes sont sans danger pour les humains.

Ce que vous ne devriez probablement pas faire, cependant, c’est récolter les fruits tombés au sol, surtout s’ils y sont restés un certain temps. Au sol, c’est vrai qu’ils pourraient être en contact avec des bactéries nocives. On a déjà vu des cas où des humains sont tombés malades en buvant du jus de pomme non pasteurisé fabriqué à partir de pommes tombées qui avaient été en contact avec des excréments de cerfs (dont les excréments contenaient des bactéries d’Escherichiacoli d’une souche nuisible aux humains). Si vous récoltez des pommes tombées, assurez-vous donc de bien les laver et de bien les faire cuire avant de les servir.

Le 9 septembre: Journée du chrysanthème

Par défaut

Au Japon, on fête la Journée du chrysanthème avec des montages très élaborés de chrysanthèmes. Source: japanesehealthylife.wordpress.com

La Journée du chrysanthème ou Festival du chrysanthème (句の節句 ou Kiku no Sekku) est l’un des cinq festivals anciens et sacrés du Japon. Aussi connue comme la Fête du bonheur, elle est célébrée le 9jour du 9mois. À l’origine, il s’agissait du 9jour du 9mois lunaire, plaçant la journée à différentes dates en octobre, mais maintenant que le calendrier grégorien est utilisé au Japon, la fête a toujours lieu le 9 septembre.

Le premier festival a eu lieu en 910, lorsque la cour impériale japonaise a organisé une toute première exposition de chrysanthèmes. Le chrysanthème est le symbole de la maison impériale du Japon et d’ailleurs, n’est-ce pas qu’on appelle le Japon le «trône du chrysanthème»? En outre, la plus haute distinction du Japon est l’Ordre suprême du chrysanthème. C’est dire à quel point les Japonais estiment cette fleur.

20180909C www.japantoptobottom.com.jpg

Montages lors d’un festival du chrysanthème au Japon. Source: www.japantoptobottom.com

Même aujourd’hui, les festivals de chrysanthèmes, où des expositions élaborées de chrysanthèmes sont organisées, ont lieu à travers le Japon pour coïncider avec la Journée du chrysanthème.

Lorsque la Chine célèbre sa «Fête du double neuf» (le 9jour du 9mois lunaire, donc le 17 octobre en 2018), les chrysanthèmes sont également de la partie dans de nombreuses régions. En outre, les Chinois mangent à cette occasion des gâteaux de chrysanthème ou des boissons à base de chrysanthème. En Chine, comme au Japon, les chrysanthèmes sont considérés comme des fleurs propices à la longévité et à la jeunesse éternelle.

Le chrysanthème original

20180909D KENPEI, Wikimedia Commons.jpg

Le chrysanthème d’or (Chrysanthemum indicum), ancêtre des chrysanthèmes hybrides modernes. Source: KENPEI, Wikimedia Commons

Le premier chrysanthème utilisé par les Japonais était Chrysanthemum indicum, une vivace d’environ 60 cm de hauteur. Le nom de genre vient du grec et signifie «fleur d’or» (chrysos + anthemon), en raison de la couleur jaune vif de l’inflorescence. Les noms japonais et chinois de la fleur se traduisent également par «fleur d’or».

Cette plante est originaire des régions montagneuses d’Asie, notamment de celles de l’Inde, de la Chine et du Japon. Elle fleurit naturellement quand la durée du jour raccourcit, donc d’août à octobre, selon la région.

Le chrysanthème a longtemps été utilisé comme plante médicinale pour traiter les maladies respiratoires, la fièvre, les règles difficiles et les flatulences. Il est également comestible, les jeunes pousses et les pétales étant consommés frais dans des salades ou cuits dans des gâteaux alors que les fleurs séchées servent à produire tisanes et liqueurs.

Malgré cela, de nombreuses personnes réagissent négativement à la sève du chrysanthème et peuvent développer une dermatite de contact après une exposition prolongée à la plante. C’est un risque professionnel pour les fleuristes, les pépiniéristes et les jardiniers. Et les chrysanthèmes sont considérés comme toxiques pour de nombreux animaux, y compris les chiens, les chats et les chevaux. Sachant cela, il serait peut-être sage d’éviter de manger des chrysanthèmes à moins de savoir les apprêter correctement!

Le chrysanthème moderne

20180909E japan-local-guide.com.jpg

Chrysanthèmes d’exposition. Ces variétés sont cultivées en serre et ne vont jamais en plein air. Source: japan-local-guide.com

Le chrysanthème d’or (C. indicum) a été croisé avec de nombreuses autres espèces, conduisant au chrysanthème de jardin et de fleuriste d’aujourd’hui: C. x morifolium (Dendranthema grandiflora). Il y a maintenant des chrysanthèmes dans un large éventail de tailles, de couleurs et de formes, certains pour usage en plate-bande, d’autres qui servent de fleurs coupées et encore d’autres cultivés strictement comme fleurs d’exposition.

20189090F Eric Waggoner, www.pinterest.ca.png

Chrysanthèmes de jardin rustiques. Source: Eric Waggoner, http://www.pinterest.ca

L’espèce d’origine (C. indicum) est moyennement résistante au froid et peut pousser dans les zones de rusticité 7 à 12, donc presque partout en France et ailleurs dans l’ouest de l’Europe, mais pas au Canada. D’ailleurs, la plupart des chrysanthèmes de jardin (C. x morifolium) ne sont guère mieux adaptés aux climats froids. Cependant, des lignées de chrysanthème de jardin beaucoup plus rustiques sont maintenant disponibles, certaines assez robustes pour prospérer dans la zone 3 (température hivernale minimale : -40 °C!), ce qui permet enfin à presque tous les jardiniers canadiens de cultiver cette belle plante. Pour en savoir plus sur le sujet, consultez l’article Chrysanthèmes adaptés aux climats froids.

Des traditions plus funèbres

Alors que les chrysanthèmes sont célébrés au Japon et dans toute l’Asie (Chine, Vietnam, etc.), qu’il y a des festivals de chrysanthèmes à chaque automne en Amérique du Nord, en Allemagne et en Grande-Bretagne et que les bouquets de chrysanthèmes sont largement proposés pour toutes les occasions dans ces pays, cette fleur est considérée comme la fleur de la mort en France, en Belgique et dans certains autres pays européens (Italie, Espagne, Croatie, Hongrie, Pologne, etc.). D’où vient cette féroce antipathie envers une si belle fleur?

20180909G Alain Delavie, ohbythewayblog.blogspot.com.jpg

Les chrysanthèmes dominent au cimetière Père-Lachaise à Paris à la Toussaint. Source: Alain Delavie, ohbythewayblog.blogspot.com

C’est que, depuis le 19esiècle, il existe une tradition de placer de pots de chrysanthèmes sur les tombes à la Toussaint (le 1er novembre) et aussi de décorer les cercueils avec des chrysanthèmes coupés lors des funérailles. Les gens de ces pays disent souvent que l’odeur distinctive de la fleur de chrysanthème «sent la mort». Offrir un bouquet de chrysanthèmes en cadeau à toute occasion serait parfaitement acceptable à Montréal ou à Berlin, mais un faux pas sérieux en France ou en Italie!

Eh bien, au moins les Japonais n’ont pas de phobie envers les chrysanthèmes. Souhaitons-leur donc une bonne Journée du chrysanthème!

Le mythe des clous rouillés

Par défaut

Les clous rouillés ne sont d’aucune utilité aux jardiniers. Source: http://www.thetatoohut.com

Depuis des temps immémoriaux, les jardiniers ajoutent des clous rouillés dans le sol au pied de leurs plantes. Ils seraient censés:

  • Rendre les épinettes plus bleues;
  • Faire bleuir ou mieux fleurir les hydrangées;
  • Augmenter la productivité des fruitiers;
  • Faire verdir les chênes souffrant de chlorose (feuilles jaunies);
  • Donner aux plantes un supplément de fer;
  • Acidifier un sol trop alcalin;
  • Et sans doute plusieurs autres p’tits tours de magie.

Il est facile de comprendre le concept de base derrière ce mythe. Si un clou devient rouillé, c’est qu’il contient du fer et le fer est un des éléments minéraux dont les plantes ont besoin. Mais le fer produit par les clous rouillés, c’est de l’oyxde de fer, un composé chimique essentiellement insoluble. Et comme il est insoluble, le fer produit ne peut pas être absorbé par les végétaux. Donc, même si vous remplissez le sol de clous rouillés, ça ne changera rien pour les plantes… et cela vous mettra à risque de vous infecter avec le tétanos si vous vous coupez sur un clou en jardinant dans le secteur.

Le fer est un élément abondant dans la nature et manque rarement dans les sols de jardin, du moins tant que leur pH est neutre ou plutôt acide. Si le sol est trop alcalin, par contre, le fer peut être présent, mais sous une forme non disponible aux plantes. Dans ce cas, plutôt que d’appliquer du fer, il faudrait d’abord essayer de réduire le pH du sol, peut-être par des applications de soufre au sol ou en y mélangeant de la tourbe horticole («peat moss»).

20180908B www.pthomeandgarden.com.jpg

Fer chélaté. Source: www.pthomeandgarden.com

Ou alors, vous pouvez vaporiser une solution de sulfate de fer directement sur le feuillage (la plupart des végétaux absorbent bien les minéraux par leur feuillage) ou appliquer du fer chélaté au sol, plus faciles à absorber que l’oxyde de fer. Mais en aucun cas des clous rouillés ne peuvent être utiles aux plantes.

Et en passant, ce n’est pas en ajoutant du fer au sol, même sous forme chélatée, que vous allez faire bleuir une épinette bleue. Sa coloration est génétique et vous ne pouvez pas la changer.