La division des pivoines

Page

20150903GLa technique de division d’une pivoine est assez unique (il n’y a vraiment que la rhubarbe qui a besoin d’un traitement similaire) et mérite un peu plus de détail.

D’abord, les pivoines détestent la division. Elles préfèrent qu’on les laisse tranquilles. Et même quand vous les divisez correctement, il peut falloir attendre un an ou deux avant de voir les premières fleurs et cinq à dix ans avant qu’elles soient redevenues de belles grosses plantes très florifères. Souvent il est moins frustrant d’acheter une nouvelle pivoine, divisée avec soin par des experts, et de laisser l’ancienne fleurir à sa place habituelle que de déranger une pivoine établie et obtenir des résultats très médiocres pendant des années.

Si vous décidez d’y procéder quand même, le moment idéal est au mois d’août ou septembre, quand la plante a déjà accumulée ses réserves pour l’hiver.

Contrairement aux autres vivaces, où vous pouvez prélever juste une section en laissant la plante-mère en place, l’idéal avec la pivoine c’est de déterrer toute la motte et de diviser la plante-mère en sections.

Coupez d’abord le feuillage qui sera autrement dans vos jambes. Sachez qu’il faut creuser très profondément pour aller chercher les longues racines en forme de carotte de la pivoine!

Quand vous avez réussi à arracher la plante-mère, lavez-la bien pour enlever la terre… de façon à mieux voir où couper. Vous trouverez une masse entremêlée de grosses racines avec, à leur sommet, de gros bourgeons blancs ou roses qu’on appelle les yeux.

On divise les pivoines au couteau, en coupant entre deux sections de façon à laisser 3 ou 4 yeux par section.

On divise les pivoines au couteau, en coupant entre deux sections de façon à laisser 3 ou 4 yeux par section.

Avec un couteau, divisez la plante en laissant 3 ou 4 yeux par section et coupez aussi les extrémités de racine abîmée.

Plantez en recouvrant les yeux de 5 cm de terre. Une plantation trop profonde peut donner une plante « borgne », c’est-à-dire qui pousse, mais qui ne fleurit pas. Plantez les sections dans un sol riche et bien drainé au plein soleil… et surtout un endroit où vous n’aurez pas à déranger la pôvre pivoine encore pendant les prochains 40 ans!

Publicités

4 réflexions sur “La division des pivoines

  1. Michèle B.

    Bonjour très cher Jardinier Paresseux/Généreux!!
    J’ai un plan de pivoine qui commence à présenter des marbrures jaunes sur le feuillage. J’ai fouillé internet; certains parlent du virus de la mosaïque de la pivoine: couper et jeter tout le feuillage infecté car contagieux, puis d’autres parlent seulement d’un surplus de calcaire dans le sol (j’ai d’ailleurs dû arroser avec mon eau de puits (eau dure) dernièrement car mes cruches d’eau de pluie étaient complètement à sec). Le traitement dans ce dernier cas est seulement d’arroser avec eau de pluie et fer chelaté. Comme je n’ai pas pu trouver de photos pour me montrer la différence je ne sais pas de quoi souffre mon plan… Y a-t-il d’autres caractéristiques de la « maladie » que vous connaissez et que vous pourriez me fournir pour m’aider à bien identifier le problème?
    Merci infiniment!
    Michèle

  2. Michèle B.

    En effet! Je vais tenter l’arrosage au fer chelaté, on verra bien!! Merci mille fois, encore une fois pour votre générosité!! Sincèrement, Michèle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s