Répondre à : Déménager son jardin

#78701
alain Mallette
Invité

Bonjour,

Une des solutions est de bouturer(surtout pour les rosiers), voir: jardinierparesseux.com/2019/07/06/bouturer-des-rosiers-en-plein-air/ et jardinierparesseux.com/2018/07/12/les-boutures-darbuste-si-faciles/ et jardinierparesseux.com/2022/03/02/le-bouturage-pour-les-nuls/. Mais les plants seront évidemment petits.

Si vous désirez déménager les plantes en dehors de la période de dormance (de l’automne au printemps) je vous suggère de vous limiter à quelques un (les plus précieux et les plus petits). Il faut sélectionner les plantes qui n’ont pas un système racinaire pivotant (des racine en forme de carotte comme beaucoup de variétés de chênes). Il faut atténuer le choc et le temps de transplantation. Lorsque le lieu ou vous désirer les implanter est sélectionner(prêt à recevoir les plantes), vous creuser autour des racines des plantes à déménager en conservant le maximum de celles-ci. La motte de racine doit être le moins dérangée possible et vous l’envelopper pour éviter que le soleil frappe sur les racines pendant le déplacement(sélectionner une journée nuageuse permet d’éviter l’évapotranspiration des feuilles ce qui est un avantage). Le temps de déplacement doit être le plus court possible (quelques minutes est mieux que quelques heures et beaucoup mieux que quelques jours…). Limitez-vous au transfert de 2 ou trois arbustes à la fois. Si l’opération se fait en quelques minutes, vous arrosez seulement lors de la plantation (c’est plus léger pour le transport). Vous pouvez arroser deux jours avant la journée d’arrachage (il est préférable d’arracher dans un sol humide).
Faire une journée d’arrachage, une journée de transport et deux ou trois jours de plantation aura un niveaux de succès bien moins élevés, que de sélectionner deux ou trois plants à la fois et de mener toutes les opérations en quelques heures et de répéter le processus 10 fois en 5 jours (chaque plant sera transplanté en quelques heures plutôt qu’en quelques jours). Toutes les plantes transplantées devront ensuite être arrosées régulièrement pendant au minimum un an (pendant le rétablissement du système racinaire).

Vous pouvez aussi faire des boutures pour la majorité des plantes (dont les rosiers) et limiter la transplantation aux arbustes à faible enracinement (comme les azalées et rhododendron). Si certains grands arbustes ont des repousses (comme les lilas), transplanter une repousse a une bien meilleure chance de succès.

Bonne chance dans votre projet