Catégories

Recherche

À l’école, on nous demande parfois de faire des critiques littéraires et, honnêtement, c’est plutôt ennuyant. Cette fois-ci, c’est complètement différent, car il est question du livre de notre papy. En fait, il s’agit d’un documentaire écrit par Julie Boudreau auquel il a collaboré. 

Les auteurs de la critique, Alexis, Léa et Sophie Turcotte avec le livre Mon encyclopetit du Jardinier paresseux.

Première impression

La première fois que nous avons pris le livre Mon encyclopetit du Jardinier paresseux dans nos mains, c’était la journée de son décès. Au retour de l’hôpital, cherchant un peu de réconfort, nous nous promenions dans sa maison afin de sélectionner chacun une précieuse plante souvenir à rapporter chez nous. C’est alors que nous avons aperçu le livre juste là, posé sur son bureau. Il a tout de suite attiré notre attention. Un livre pour enfants écrit par papy? Quelle surprise! 

Dans notre excitation, tournant rapidement les pages, nous nous sommes tous les trois reconnus dans les illustrations. Pur hasard ou planification? On se plaît à penser que c’est lui, sachant que le livre serait probablement son dernier, qui nous a fait un dernier clin d’œil. Quel beau cadeau! 

De la qualité!

Tout d’abord, en prenant l’ouvrage dans nos mains, on remarque immédiatement qu’il est résistant et de bonne qualité. La couverture épaisse et rembourrée ainsi que les pages plastifiées résisteront aux apprentis jardiniers maladroits ou moins délicats. En tournant les pages, leur attention sera attirée par les pages colorées ainsi que par les images simples et détaillées. Les plantes, les matériaux et les outils de jardinage sont bien représentés. Les titres en gros caractères nous permettent de repérer rapidement l’information et nous donnent envie d’en savoir plus sur chaque aspect.

Ce documentaire de 48 pages nous présente de nombreuses informations intéressantes. Même si certains contenus peuvent être complexes, les pages sont chargées d’images et de schémas simples pour nous aider à mieux comprendre. Il y a aussi un lexique à la fin pour les mots plus difficiles. Le livre est donc bien adapté aux petits. Nos pages préférées du livre sont les pages 18 à 21, car on y présente Comment semer?, La germination, Comment planter? et Comment arroser? Les étapes sont bien détaillées et illustrées, ce qui rend le tout très clair et facile à comprendre. Par exemple, pour La germination, on voit très bien la plante pousser et les racines se développer.

Même si nous avons eu quelques cours sur les plantes à l’école et que papy nous en a appris un peu sur le sujet, nous avons fait de belles découvertes en lisant son livre. Nous avons entre autres appris que les mauvaises herbes ne sont pas vraiment «mauvaises» et que toutes les plantes sont en fait de bonnes plantes. Elles ne doivent simplement pas empêcher les autres de pousser. Nous savons donc maintenant qu’on devra faire un bon ménage dans notre plate-bande quand la neige sera complètement fondue!

Un livre pour enfant

Même si ce livre est assez simple pour nous (nous avons 11, 12 et 13 ans), nous l’avons vraiment apprécié. En effet, il est bien présenté et nous a donné le goût de jardiner et d’en savoir plus sur le sujet. À notre avis, ce livre est destiné davantage aux jeunes enfants d’environ 3 à 10 ans. Nous aurions aimé que notre papy ait le temps de faire un livre avec des conseils de jardinage pour des plus vieux, soit des jeunes de 10 à 16 ans. En effet, ses livres pour adultes sont plutôt compliqués à comprendre pour nous. Peut-être qu’en lisant ceci notre oncle Mathieu prendra l’idée et la fera «germer»!

Nous recommandons ce livre à tous les jeunes enfants qui veulent en connaître plus sur les plantes et qui aimeraient apprendre à jardiner correctement. Ils pourront bien s’occuper des plantes chez eux par la suite. Les adultes qui aimeraient partager leur passion à des jardiniers en herbe devraient tous se procurer cet ouvrage. 

Nous sommes très fiers de la collaboration de papy à ce livre et nous sommes contents qu’il ait eu le temps de le terminer. Nous sommes aussi bien heureux de le retrouver dessiné sur la couverture. On le reconnaît bien. 

Bien plus qu’un livre

Assurément, nous conserverons précieusement notre exemplaire. Pour nous, ce livre sera bien plus qu’une référence. Ce sera un souvenir précieux que nous conserverons toujours.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :