Catégories

Recherche

À chaque mois sa plante, avril 2023: Saxifraga stolonifera

La saxifrage stolonifère est une plante ornementale utilisée à l’extérieur dans de nombreux pays, notamment en raison de sa culture aisée, de sa résistance aux maladies et de sa naturalisation rapide. Bien que sa résistance au froid en permette la culture presque partout en Europe, elle est un poil trop frileuse pour le Québec. Heureusement, elle fait aussi office de plante d’intérieur à entretien léger et à forme originale. Origine On l’appelle saxifrage stolonifère, saxifrage sarmenteuse, saxifrage araignée, barbe de vieillard et, en anglais, strawberry saxifrage, strawberry begonia, strawberry geranium ou, plus original, Aaron’s beard et roving sailor… Elle porte plusieurs noms, mais elle n’est ni un bégonia ni un géranium (et encore moins une araignée). En vérité, saxifraga stolonifera est une plante herbacée du genre des Saxifrages, un genre de près de 465 espèces de saxifrages et appartenant à la famille des Saxifragacées. La saxifrage stolonifère est, pour l’instant, la seule qu’on cultive à l’intérieur, mais de nombreuses saxifrages... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, mars 2024: Aeschynanthus

Rares sont les plantes d’intérieur dont la floraison est assurée, ou encore dont la floraison est assurée sans gestion de cycles de repos ou de refroidissement (ce qui n’est pas toujours facile, surtout pour le jardinier néophyte ou paresseux). Bien qu’il soit une plante à l’entretien légèrement délicat, Aeschynanthus ne déçoit pas et agrémente les espaces lumineux de son feuillage luisant et, sous de bonnes conditions, de sa floraison typique. Origine de Aeschynanthus Aeschynanthus tire son nom du grec ancien aischune, signifiant la honte ou la disgrâce, et de anthos, signifiant la fleur (le même mot qui a donné Chrysanthemum, Anthurium ou Nematanthus). Ce nom, signifiant la fleur de la honte, lui a été donné en raison de ses fleurs rouge vif, de la couleur que prend une personne qui a honte, ou de leur forme tubulaire, rappelant quelqu’un qui baisse la tête en disgrâce. Son nom commun est la plante rouge à lèvres, nom clairement donné en raison de... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, février 2024: Buchozia japonica (anciennement Serissa japonica)

Il est parfois de ces plantes qu’on découvre au hasard et qui nous ravissent. Buchozia japonica est une plante qui est passée sur mon chemin et que j’ai achetée sur un coup de tête (ce que je ne recommande pas), sans savoir les soins à lui prodiguer (ce que je ne recommande pas non plus). Heureusement, c’était une belle découverte avec un port dense et une tendance à faire facilement des branches. Au niveau plus subjectif, B. japonica a ce je-ne-sais-quoi qui charme sur ses petites branches garnies de minuscules feuilles vert foncé. Origine du Buchozia japonica Buchozia japonica vient d’Asie du Sud-Est, poussant d’abord en Inde, en Chine et au Japon. On le connaît sous de nombreux noms plutôt poétiques: Neige de juin, en français, et en anglais Tree of a Thousand Stars ou Snowrose, mais aussi sous une gamme d’anciens noms scientifiques. En effet, jusqu’en décembre 2023, il portait le nom de Serissa japonica, après être passé parS.... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, janvier 2024 : le Mesembryanthemum cordifolium

Même si c’est la galère pour écrire et prononcer ce nom, n’ayez pas peur: mon Mesembryanthemum cordifolium est probablement la plante m’ayant causé le moins de souci, de l’entretien à la multiplication. Une très belle découverte, 5/5, je la recommanderais à tous mes amis! Origine du Mesembryanthemum cordifolium Le Mesembryanthemum cordifolium est originaire d’Afrique du Sud. Il appartient au genre Mesembryanthemum, un genre composé de 108 espèces, dans la famille des Aizoacées. Une autre plante de cette famille qu’on cultive occasionnellement est le Lithops, la plante qui prétend être une pierre. On retrouve aussi le mesembryanthemum sous le nom d’Aptenia cordifolia, une des quatre espèces du genre Aptenia (également dans les Aizoacées), mais son nom est officiellement Mesembryanthemum cordifolium depuis 2007. Ce qui est dommage pour moi, parce qu’Aptenia est vraiment plus facile à écrire… On l’appelle aussi, en français, ficoïde à feuilles en cœur et en anglais, Baby sun rose, Heartleaved midday flower ou Heartleaf iceplant. Plusieurs mesembryanthemums sont... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, décembre 2023: Cyclamen

Le temps des fêtes approche. Les jardins sont cachés sous la neige et les traces d’écureuils. Une douce slush brune couvre les rues. Les décorations de Noël semblent avoir étranglé chaque mètre carré disponible dans les magasins. À travers cette invasion vert et rouge, on peut voir percer diverses plantes à floraison hivernale: poinsettia, kalanchoe blossfeldiana, schlumbergera et, bien sûr, le délicat cyclamen, avec sa floraison rappelant le papillon qui s’est posé. Origine du cyclamen Le cyclamen qu’on voit chez les marchands ou dans les épiceries ne se retrouve pas comme tel dans la nature: il s’agit de cultivars sélectionnés du Cyclamen persicum, qui se distinguent de l’espèce de base par leur nombre de chromosomes plus élevés. On le nomme «cyclamen des fleuristes» et c’est le sujet principal du présent article. Tout comme le C. persicum, le cyclamen des fleuristes appartient au genre Cyclamen, composé de vingt-quatre espèces de cyclamens différents. La plupart sont à floraison hivernale et deux seulement... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, novembre 2023 : le Syngonium

Lorsqu’on parle de plantes à quelqu’un qui dit ne pas avoir le pouce vert, neuf fois sur dix, cette personne dira qu’elle doit trouver des plantes qui tolèrent les oublis d’arrosage. C’est vraiment la fréquence d’arrosage qui inquiète le plus les gens. Ainsi, presque toutes les plantes qu’on conseille aux débutants sont des plantes qui tolèrent bien la sécheresse (entre autres). Cependant, la plupart des plantes meurent d’un excès d’arrosage lorsqu’elles sont dans des conditions lumineuses restreintes. Alors qu’en est-il des gens qui ont la main trop généreuse? Quelle plante leur offrir, quand on sait que l’indestructible sansevière qu’ils placeront à l’ombre se transformera inévitablement en carton mou après seulement quelques mois de leurs soins? La réponse – très surprenante puisque c’est écrit juste en haut – c’est le Syngonium! Origine Bien qu’on la nomme souvent seulement syngonium (ce que je vais faire dans l’entièreté de cet article), cette plante cultivée dans nos maisons depuis l’époque victorienne est la plupart... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, octobre 2023 : la bougainvillée

Les bougainvillées font partie de mes plantes préférées. Comment résister à leur floraison si colorée et si durable? Elles font tout un effet sur nos terrasses l’été, mais ici au Québec, il est impensable de les laisser dehors durant l’hiver (elles mourraient de froid). Comme les nuits gélives sont à nos portes, il est temps de rentrer nos plantes et ça inclut les bougainvillées. Certes, je ne les qualifierais pas vraiment de plantes intérieures, ou du moins pas de bonnes plantes d’intérieur, mais il est certainement possible de les garder en vie et plus ou moins en santé d’ici le printemps prochain. Origine En 1766, le comte Louis-Antoine de Bougainville embarque sur sa frégate et entreprend de faire le tour du monde, dont il fait le récit dans son journal de bord publié en 1771 sous le nom de Voyage autour du monde, un important ouvrage de la littérature du siècle des Lumières. Lorsque l’explorateur passe par le Brésil, le... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, septembre 2023 : Tradescantias et autres cousins

Un des plaisirs de cultiver des plantes est de les propager. Un jour, une étude se penchera sur les processus chimiques qui ont lieu dans nos cerveaux quand on découvre que la bouture a commencé à faire de petites racines: sans doute une explosion de dopamines, une des hormones qui nous permet de ressentir de la gratification (j’imagine que les scientifiques qui liront cet article feront une syncope devant ma vulgarisation si effrontée, mais j’ai fait Sciences humaines au Cégep). Qui dit boutures dit échanges et dons. Beaucoup de plantes portent le surnom de «plante de l’amitié», car elles se multiplient si rapidement qu’on est obligés d’en donner pour ne pas les jeter (ma tante, par exemple, fait presque de l’intimidation pour que je lui prenne quelques bébés de son Kalanchoé «Mère de milliers»). Bien que les tradescantias, qui sont le sujet de l’article d’aujourd’hui, ne sont pas surnommés les plantes de l’amitié, ce sont possiblement les plantes les plus... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, août 2023: Le hoya

Pour la petite histoire: mon amour des plantes d’intérieur est né pendant la pandémie. J’ai commencé en achetant deux petits pots dans le but de rendre mon bureau moins austère, puis j’en suis rapidement venu à des quantités que la pudeur m’empêche de révéler ici. Je ne suis pas le seul: durant la COVID, beaucoup de personnes se sont tournées vers la culture des plantes d’intérieur et le catalogue des plantes disponibles s’est diversifié. Une des familles qui a le plus gagné en popularité est sans conteste celle de la plante de porcelaine, que je vous présenterai dans le présent article. Origine Le genre Hoya désigne plusieurs espèces de plantes de la famille des Apocynacées. Originaire des climats tropicaux et subtropicaux d’Asie et d’Océanie, on retrouve des membres de cette famille dans des environnements variés, sous une amplitude de températures, d’altitudes et de strates végétales. Les hoyas se sont donc développés selon diverses conditions, donnant naissance à un genre particulièrement... Lire la suite >

À chaque mois sa plante, juillet 2023: le Radermachera sinica

L’autre jour, comme ça arrive souvent, j’ai ramené une nouvelle plante à la maison et je l’ai montrée à mon copain. D’habitude, il me répond d’un ton au mieux vaguement intéressé «C’est cute» et, deux secondes plus tard, ne pourrait rien nommer de la plante sauf qu’elle est verte. Toutefois, j’ai eu une différente réponse quand j’ai ramené un petit pot de semis de Radermachera sinica: «On dirait du persil». Toute plante qui tire une réponse divergente mérite d’être la plante du mois! Origine Appartenant à la famille des Bignoniacées, Radermachera est un genre de 17 espèces d’arbres d’Asie du Sud-Est. Il a été nommé ainsi en l’honneur du botaniste néerlandais Jacob Cornelis Matthieu Radermacher, qui a beaucoup travaillé sur la faune et la flore d’Indonésie. Il a tragiquement été tué lors d’une mutinerie à bord de son bateau le 24 décembre 1783, alors qu’il était au début de la quarantaine. De tous les Radermachera qu’il existe, seul R. sinica... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!