Categories

Recherche

Nos partenaires

Quoi faire en juillet? Le calendrier du jardinier paresseux

Je me souviens de l’époque où j’étais jardinier-maraîcher. Le début de l’été offrait toujours une trêve bienvenue dans les travaux aux champs. Les transplantations et les semis étaient terminés, mais la grande période des récoltes n’avait pas encore commencé. On pouvait alors s’accorder quelques jours de repos bien mérités.

Maintenant, je suis beaucoup plus paresseux. Pourtant, les mois de mai et juin restent les plus occupés de l’année. Une fois cette période passée, je regarde mon jardin pousser tranquillement, en enlevant au passage une mauvaise herbe ici et là. Heureusement, j’ai mis du paillis partout où c’était nécessaire. Mon système d’irrigation goutte à goutte assure que mon jardin en pots sur la terrasse ne manque jamais d’eau, même quand je pars en vacances plusieurs semaines. J’utilise également du compost et un engrais à dissolution lente qui se libère au fil de la saison sans intervention de ma part.

C’est le moment de profiter de notre été trop court et de passer du temps avec nos proches. Profitez-en, les récoltes arriveront bien assez vite et l’été qui se termine toujours trop tôt!

Potager

Photo: caelmi
  • Semis successifs: Réalisez des semis successifs de légumes et d’herbes aromatiques à croissance rapide (radis, laitue, épinards, coriandre, etc.) dans les espaces libérés après la récolte.
  • Fines herbes envahissantes: Les fines herbes comme l’aneth, l’anis, la bourrache, le cerfeuil, la coriandre et la mélisse peuvent devenir envahissantes. Éliminez les fleurs fanées pour éviter qu’elles ne se ressèment partout, ou ne le faites pas et vous aurez de belles surprises l’année suivante!
  • Tomates: Attachez les tiges de tomates à leurs tuteurs au fur et à mesure de leur croissance. Pour les tomates cultivées en cage, réintégrer seulement à l’intérieur de la cage toute tige qui en dépasse.
  • Récolte des fines herbes: Récoltez et conservez les feuilles de fines herbes lorsque des boutons floraux apparaissent. C’est à ce moment qu’elles ont le plus de goût.
  • Pollinisation des cucurbitacées: Pour les cucurbitacées, utilisez un coton-tige ou un pinceau pour transférer le pollen d’une fleur mâle à une fleur femelle. Une solution simple pour une meilleure pollinisation.
  • Récolte des légumes-feuilles: Récoltez seulement les feuilles extérieures des légumes-feuilles. Cela permet de prolonger la récolte.

Plantes ornementales

Photo: Pixabay
  • Fleurs fanées: Supprimer les fleurs fanées des annuelles et des vivaces n’est pas nécessaire, mais vous pouvez le faire pour augmenter la floraison. N’oubliez pas que plusieurs d’entre elles produiront des graines qui nourriront les oiseaux.
  • Tuteurer les vivaces: Tuteurez les grandes vivaces pour qu’elles restent droites et élégantes, ou remplacez-les par des plantes qui n’ont pas besoin d’entretien.

Pelouse

Laissez aussi les rognures de gazon sur place pour fertiliser naturellement votre pelouse. Photo: Supersmario
  • Pelouse en canicule: Évitez de piétiner et de tondre la pelouse en période de canicule. Laissez-la pousser plus haut (8 à 10 cm) pour protéger les racines. Ne vous inquiétez pas si elle devient jaune, elle est seulement en dormance. Nul besoin de l’arroser à moins d’une sécheresse de plusieurs semaines.

Arrosage

Photo: victorcoscaron
  • Tomates: Ne laissez jamais vos tomates manquer d’eau, sinon elles peuvent fendiller. Gardez le sol uniformément humide.
  • Potager: Vérifiez l’état du sol et arrosez bien lorsqu’il commence à s’assécher. Plus il fait chaud, plus il faut arroser fréquemment. Le sol en jardinière sèche encore plus rapidement, nécessitant une surveillance accrue. J’adore mon système d’irrigation goutte à goutte.
  • Restrictions municipales: Respectez les restrictions d’arrosage de votre municipalité.
  • Humidification du sol: Pour prévenir les maladies foliaires, essayez d’arroser vos plantes sans mouiller leur feuillage. Justement, les boyaux suintants arrosent au niveau du sol!

Pots et contenants

Photo: BambiG 
  • Fertilisation: Souvenez-vous que les plantes en jardinières nécessitent plus d’engrais que celles en pleine terre. Je préfère des engrais à dissolution lente par rapport à ceux solubles dans l’eau. Une ou deux applications dans l’été suffisent.
  • Arrosage avant vacances: Placez vos jardinières à l’ombre et arrosez-les abondamment avant de partir en vacances. La pluie prendra le relais.

Parasites

Photo: Fokusiert
  • Chrysomèle du concombre: Si vous voyez des coléoptères sur vos concombres ou courges, faites-les tomber dans un bol d’eau savonneuse. On peut aussi les ramasser avec un aspirateur portatif ou les vaporiser avec du savon insecticide.
  • Maladie du blanc: Ralentissez la maladie du blanc en vaporisant une solution de bicarbonate de soude (1 c. à thé dans 1 litre d’eau).
  • Protection des petits fruits: Installez un filet protecteur sur les petits fruits pour les protéger des oiseaux et des tamias.
  • Pucerons et araignées rouges: Chassez-les avec un fort jet d’eau.
  • Suppression des mauvaises herbes: Supprimez les mauvaises herbes et recouvrez de paillis pour empêcher les nouvelles de pousser.

Faune

Photo: ZacharyCrespin

Et, vous, que faites-vous dans votre jardin au mois de juillet? Faites-nous savoir pour qu’on puisse continuer d’améliorer le calendrier du jardinier paresseux!


commentaire sur "Quoi faire en juillet? Le calendrier du jardinier paresseux"

  1. On doit changer le nectar des colibris aux 2 à 3 jours max en été et à tous les jours lors de canicules, en prenant soin de bien nettoyer l’abreuvoir, sinon mieux vaut s’abstenir et leur fournir des fleurs à la place.

  2. Notre parasite principal est une famille de marmottes. Non seulement elles creusent, mangent les plants jusqu’à la racine, monte sur le patio jusqu’aux tomates en pots mais sont aussi capables de grimper aux arbres. Elles sont entrain de dévaster le mûrier autant les fruits que les feuilles. On les soupçonne même d’avoir mangé les racines du lilas nain près de notre patio. Que pouvons-nous faire pour les repousser?

    • Il y avait une famille de marmottes sous la remise de notre fille. Ils ont contacté un exterminateur, qui leur a vendu une cage. Ils ont facilement réussi à les capturer tous, en suivant les conseils du spécialiste sur la façon de les attirer.
      N’ont plus jamais revu de marmottes depuis ! Bonne chance ! Xxx

      • Nous avons présentement une marmotte dans notre jardin-verger qui ne fait pas trop de dégât, car j’ai installé des protecteurs aux plantes les plus vulnérables,
        Mais, qu’est-ce que vous faites avec les marmottes que vous attrapez ?

    • Pour les repousser, vous pouvez utiliser des barrières physiques comme des clôtures enfouies, des répulsifs naturels tels que le poivre de Cayenne et les plantes répulsives, ainsi que des techniques de frayeur comme les épouvantails et les objets brillants. En dernier recours, les pièges et la relocalisation peuvent être envisagés.

      • Louis-Martin O’Neill

        Urine de coyotte! Après des années à vivre avec des marmottes, nous avons essayé cette année de l’urine de coyotte (rayon chasse et pêche chez Canadian Tire, ou encore Amazon). 20$ le contenant. Nous en avons aspergé autour du potager et près des terriers. La famille de 3 a disparu le lendemain et nous ne les avons pas revues depuis. Ça fait un mois.

  3. En juillet, je cueille et je cuisine pour le reste de l’année. Ainsi, je cueille les framboises, les cassis, les gadelles et les groseilles. J’en ferai de la gelée et des confitures. Je récolterai l’ail et je le fermenterai. De cette façon, il ne germera pas et j’en aurai jusqu’à la prochaine récolte.

  4. Il y a des connaisseurs qui prétendent qu’il faut marcher de 7 à 8 Km par jour pour être en santé.
    Je pense que le conseil de changer l’eau des colibris aux 2-3 jours est dans la même catégorie.

  5. Cette année mes Aruncus ont tous été rongés par la tenthrède de la Barbe de bouc, jusqu’à la nervure des feuilles. Est-ce que je peux couper les plants jusqu’à la base ou si c’est mieux de laisser les quelques feuilles du bas qui ont été épargnées, pour que le processus de photosynthèse puisse continuer?

  6. Cette année, question de coût, J’ai décidé de ne pas « embarquer » dans le système des engrais ….
    Alors aujourd’hui mon gazon est un peu jauni à peu près partout . Que dois-je faire ?

    • Un terreautage avec du compost pourrait aider en ajoutant nutriments et matière organique. Aussi, laissez les rognures au sol et ne tondez pas plus bas que 8 cm.