Catégories

Recherche

Nos partenaires

Superstitions lunaires

Ouvrez vos chakras, allumez un bâton d’encens et sortez vos pierres préférées: on jase de la lune et de son influence sur votre jardin.

Avertissement: cet article humoristique n’a pas pour objectif de ridiculiser les croyances personnelles… seulement les croyances populaires!

Photo: amar nisalkar 

La croyance veut que…

Selon des superstitions de jardiniers, les plantes seraient plus ou moins réceptives à certains soins à différents moments du cycle de la lune. Ainsi, la lune ascendante, croissante, en position nord-ouest à trois carottes de distance de la constellation de la tomate, nous indiquerait qu’il est temps de mettre nos semences d’épinards au jardin…

Vrai ou pas?

Bon, à voir mon intro, j’imagine que vous avez deviné que je n’y crois pas. D’ailleurs, Larry n’y croyait pas non plus! Selon les endroits dans le monde et les cultures, les croyances se contredisent! Et pourtant, du nouveau contenu sur le sujet sort chaque année.

La morale de l’histoire: on peut vendre n’importe quoi, surtout du rêve… et des excuses! «Vos tomates ont mal poussé? Ce n’est pas votre faute, la lune n’était tout simplement pas au bon stade au moment de la plantation! Suivez nos conseils et l’année prochaine, vos tomates seront extra!» (… mais ce ne sera pas parce que vous avez appris de vos erreurs, non, non: ce sera  à cause de la magie de la lune!)

Photo: KATRIN BOLOVTSOVA

La science veut que…

La lune affecte bel et bien notre planète. Les marées, entre autres, sont attribuables à la lune. La force d’attraction de la lune (et la force centrifuge de la terre qui tourne sur elle-même) déplace l’eau des océans du côté de la planète qui fait face à l’astre lunaire, ce qui crée une marée haute. Les «côtés» de la planète seront à marée basse et la face de la terre opposée à la lune aura également une marée haute. Les jours de pleine lune et de nouvelle lune, les marées seront plus importantes, car le soleil est aligné avec la lune et sa force d’attraction s’additionne à celle-ci.

Source: ikonet.com

Mais les marées, c’est une histoire de quelques centimètres (ou mètres, pour les plus impressionnantes) sur une quantité incroyablement gigantesque d’eau, en l’occurrence, les océans. Prenez un lac et essayez de déterminer s’il y a une marée… vous serez amèrement déçus! Prenez quelques gouttes d’eau, vous le serez tout autant. Dans la plante, il y a ça: quelques gouttes d’eau. Je vous garantis qu’il n’y a pas de marée dans votre plante, pas plus que dans votre propre corps!

La luminosité de la lune est très, très faible, malgré ce que notre œil perçoit. En fait, la lune n’émet aucune lumière, elle ne fait que refléter celle du soleil. Par conséquent, la lumière reçue sur terre en provenance de la lune est en moyenne 400 000 fois moins lumineuse que celle que l’on reçoit du soleil.

Ouin, pis? Eh bien, c’est vraiment insuffisant pour faire une quelconque différence pour votre plante.

Éclipse solaire totale

Au Québec, un phénomène extraordinaire nous a émerveillés au début d’avril: une éclipse solaire totale. Chez nous, c’est un phénomène qui se produit assez rarement pour être l’expérience d’une vie. J’ai vu quelques questions à ce propos sur les réseaux sociaux: «Les plantes vont-elles souffrir de l’éclipse? Est-ce qu’il faut les éloigner des fenêtres?»

Vous savez, la lune cache le soleil et on a besoin de lunettes spéciales pour protéger nos yeux parce que les rayons sont autant présents, bien que la luminosité soit plus faible. En temps normal, si on veut regarder le soleil plusieurs minutes, on a généralement mal aux yeux: c’est aussi dangereux, mais comme on a mal, on ne le fait pas.

BREF! Pour vos plantes, c’était juste un gros nuage. Ni bon ni mauvais, parce que ben… le soleil n’est pas plus fort et la lune… c’est juste la lune!

Outre la lumière et le déplacement d’eau, j’ai du mal à identifier ce qui pourrait influencer les plantes dans le «tangible», alors on en arrive… à l’ésotérisme. Vous savez, je suis une sceptique optimiste et je suis totalement fan de l’effet placebo. Si planter avec la lune vous fait plaisir, si ça fait en sorte que vous aimez et bichonnez plus votre jardin, si vous croyez avoir de meilleurs résultats comme ça… Eh bien, allez-y! Plantez avec la lune à grands coups d’horoscope et de chants rituels! Peut-être que c’est vous qui avez raison!

L’astronomie veut que…

Les astres tels que nous les voyons ne sont qu’un point de vue de la terre. Vous savez, le ciel, bien qu’il soit souvent représenté comme une carte en deux dimensions, est un grand plan très complexe en trois dimensions. Ça veut dire que si on change de point de vue, en allant sur une autre planète, par exemple, notre perspective sera complètement différente et on ne reconnaîtra plus les étoiles. La Grande Ourse, l’étoile Polaire, Orion, tout ça… Disparu! Une toute nouvelle version du ciel s’offrira à nos yeux de voyageurs de l’espace.

Nos constellations telles que nous les connaissons existent, car les premiers scientifiques à les avoir observées devaient les nommer et les représenter pour les étudier. Ils y ont vu des formes et leur ont donné des noms, identifiant des étoiles qui se déplaçaient (les planètes), d’autres qui avaient une couleur ou un scintillement particulier, etc. Mais ces étoiles sont en général très, très loin de nous, mais également très loin les unes des autres.

Ainsi, deux étoiles semblables et côte à côte dans notre ciel peuvent en fait être dans des galaxies différentes! Et l’étoile la plus brillante n’est pas nécessairement la plus proche, elle est simplement plus grosse.

Pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça? Simplement pour vous faire réaliser à quel point l’univers est gigantesque et relatif. Franchement, que la lune soit près d’une constellation ou d’une autre, dans l’infinité du tout qui nous entoure… Est-ce que ça veut vraiment dire quelque chose?

Photo: Felix Mittermeier

La science veut que…

Bref, plusieurs études scientifiques ont été faites sur le sujet, suivant les différentes croyances de différentes cultures. Dans l’ensemble, aucune ne s’est avérée montrer des résultats concluants quant à l’influence de la lune sur les plantations agricoles. J’ai beau être une éternelle sceptique, les preuves scientifiques sont là.

Alors pas de panique s’il pleut lors de votre lune fruit croissante dans le cadran du poisson: vous planterez le lendemain et vous devriez quand même avoir de jolies fines herbes pour accompagner votre saumon cet été!


commentaire sur "Superstitions lunaires"

  1. Maxime dit :

    Que pensez vous des baissent de température lors des pleines lunes? Ma maigre expérience des 10 dernières année me dit que la température moyenne descend tjrs de quelques degré les jours entourants une pleine lune, mais que dit la science? Merci

    • Audrey Martel dit :

      N’ayant jamais remarqué ou entendu ceci, j’ai fait des recherches. La science dit qu’il n’y a absolument aucun lien entre la lune et la température, mais certains sites “moins scientifiques” affirment que le temps est plus chaud ou froid selon si la pleine lune est au sud ou au nord!!!

      Peut-être que lorsqu’il fait froid, vous regardez si c’est la pleine lune, et comme c’est parfois le cas, vous faites une association. Comme les gens qui dorment mal et accusent la pleine lune, alors qu’ils dorment tout aussi mal à d’autres moments.

      Mais ne vous en faites pas, la confusion entre corrélation et causation est tout à fait légitime: j’aime bien croire que c’est notre grand sens de l’observation qui nous fait parfois faire des liens où il n’y en a pas!

      • Maya dit :

        Si on voit la pleine lune, la couverture nuageuse est moins présente donc température plus froide ?

      • J.J. dit :

        En France, et sans doute en Europe, nous avons la LUNE ROUSSE ‘première lune qui renouvelle après Pâques, donc la treizième de l’année, avec le nombre 13, marque de malédiction, qui sévit les premiers jour de mai généralement.
        Nous avons aussi les SAINTS DE GLACE (vers le 10 mai : “Saint Gervais, Saint Mamer, Saint Pancrace, les voilà , les trois saints de glace.”) La liste peu varier selon les régions et les traditions populaires mais il sont également redoutés.
        Toutes ces circonstances font que l’on observe souvent à cette période, ce phénomène est incontestable, des gelées blanches qui “roussissent” semis et fruits dans les arbres. et alimentent les superstitions. Des chercheurs scientifiques ont tenté de trouver des explications logiques. Jusqu’à présent, la seule hypothèse émises serait à cette époque le passage régulier de poussières galactiques qui affaibliraient le rayonnement solaire. Hypothèse à confirmer.
        “Bon, à voir mon intro, j’imagine que vous avez deviné que je n’y crois pas. D’ailleurs, Larry n’y croyait pas non plus”! , moi pas davantage, et je puis citer une autre référence de taille : Jean Baptiste de la Quintinie, jardinier du roy Louis XIV et créateur du Potager du Roy à Versailles.
        J’ai écrit il y a quelques années un texte sur la Lune Rousse, s’il vous intéresse, je peux vous le faire parvenir (37Ko)

      • Maxime dit :

        C’est dure de ne pas se fier a notre sens de l’observation quand les prédictions minimum en Celsius autour de la pleine lune sont celles-ci:
        22 avril – 3
        23 avril – 3
        23 avril 18h49 PLEINE LUNE
        24 avril – -1 (!)
        25 avril – 1
        26 avril – 4

        😉

  2. Maheu dit :

    Merci pour cette remise à jour !

  3. Anne Marie dit :

    Merci j’aime beaucoup votre humour:)

  4. Sylvie dit :

    J’adore!!!! 🙂

  5. Murielle Scheffer dit :

    Bonjour,
    En France aussi (je vous écris du sud de la France) beaucoup croient aux ‘vertus’ du jardinage avec la lune. Merci pour l’humour et le sérieux de vos articles. J’adore vous lire !
    Murielle

    • Caroline dit :

      Je demeures depuis 5 ans aux acores et je me fais tout le temps dire, ce n’est pas la bonne lune… le pire, c’est de planter avec une certaine lune et une certaine marée (je ne me souvient jamais) pour éviter que les lapins mangent le jardin, les habitants de l’île et agriculteurs y croient dur comme fer!

  6. Florence dit :

    Très bon article, plein d’humour. Bravo, Audrey. Je vous lis toujours avec plaisir.

  7. Léonie Simard dit :

    Sans vouloir dénigrer personne, je crois que ces croyances sont très archaïques. Je suppose qu’elles étaient de mise lorsque les calendriers n’existaient pas et que les gens se répéraient dans le temps avec les phases lunaires.

  8. France dit :

    Merci Audrey! J’ai toujours hâte de vous lire. Votre humour démarre bien ma journée. J’apprécie bien sûr vos précieux conseils. Bonne journée!
    France

  9. STEVANI dit :

    Merci de rétablir la réalité basée sur la science et non sur des colportages de croyances ridicules ! Les réseaux sociaux propagent des conseils le plus souvent inappropriés pour le jardinage… peaux de bananes, café, champs magnétiques etc..

  10. Jordi dit :

    Pour le bois de charpente, les anciens coupaient l’arbre en pleine lune de Février car la sève était au plus bas, J’ai vu et fait des poutres en suivant ces conseils et le résultat était bon: solidité, absence de pourriture ou d’insectes , bois non traité. Les champignons naissant de lune nouvelle sont vite véreux, il me semble. Je doute plus que je ne crois, c’est ainsi que je découvre.

    • J.J.. dit :

      jordi@ “les anciens coupaient l’arbre en pleine lune de Février car la sève était au plus bas,” C’est ce que faisaient ou font encore les bûcherons qui abattent des mélèzes en montagne, dont le bois est généralement “débité sur maille” pour approvisionner les luthiers (qui viennent parfois eux mêmes choisir leurs arbres) .

  11. Jean dit :

    Excellent article ! Petite correction à propos de “deux étoiles semblables et côte à côte dans notre ciel peuvent en fait être dans des galaxies différentes! ” .Ces étoiles peuvent être très éloignées l’une de l’autre de plusieurs dizaines/centaines d’années lumière, mais sont à coup sûr dans la même galaxie, la notre. On ne distingue pas à l’oeil nue les étoiles des autres galaxies.

  12. Patrick dit :

    Hé oui, il est plus gratifiant de voir ce que l’on croit plutôt que de croire ce que l’on voit !
    Merci Audrey pour l’ensemble de vos intéressantes publications frappées au coin du bon sens et de l’humour.

  13. Haricophile dit :

    Bonjour à tous, Je n’ai jamais beaucoup cru a l’influence de la Lune sur la sève, par contre je crois beaucoup a l’influence de la Lune sur les marées, et pas conséquences sur le temps: en Normandie je peux témoigner que la fin du temps estival et des tempêtes surviennent assez systématiquement fin août septembre en synchronisation avec les plus grandes marées de l’année. Je suppose que, comme souvent par manque de connaissance, on attribue un effet à des mauvaises causes, et que les biais cognitifs nous mènent a des généralisation sur des phénomènes statistiquement non significatifs.

  14. Fil dit :

    La lune…les plantes l eau les barrage d hydro Québec. On a tous besoin d eau et de lumière
    K

  15. Claudine dit :

    Bravo chère Audrey, quel plaisir de te lire même en retard, les septiques seront confondus!

  16. Catherine dit :

    J’ai tellement ri!
    Je viens d’une famille qui lisait et collectionnait les “almanachs”, remplis de ce que j’appelle des surperstitions… Franchement, si on suivait tout cela, on ne planterait jamais!!!
    Oui, pour ceux qui y croient, c’est tout bon…
    Mais enfin, c’est comme pour les religions: tenter d’expliquer l’inexplicable.

    Bravo Audrey pour votre humour ET VOS CONNAISSANCES, qui nous font d’un coup oublier les vents d’est, d’ouest, la pleine lune, le Jour fleurs et les os de poissons dans le trou de plantation!… LOL LOL LOL

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!