Catégories

Recherche

Nos partenaires

Les cactus: plus que des piquants!

Au cours de leur évolution, beaucoup de végétaux se sont habitués à un climat sec en entreposant de l’eau dans leurs tissus, ce qui donne des tiges ou des feuilles exagérément enflées. On appelle ces plantes «succulentes» ou «plantes grasses». On les trouve dans toutes les régions sèches du monde. Ce groupe contient des membres de plusieurs familles très différentes. La famille des Crassulacées, par exemple, contient la populaire «plante jade», Crassula ovata, ainsi que des succulentes d’extérieur, comme les Sedum. Les Euphorbiacées ont développé toute une série de plantes succulentes, comme la couronne d’épines (Euphorbia milii). La famille des Agavacées, quant à elle, est célèbre pour ses agaves (Agave) et ses yuccas (Yucca).

Photo: KATRIN BOLOVTSOVA

Cactacées

Une famille se distingue particulièrement à ce sujet: la famille des Cactacées, soit les cactus (ou cactées). Cette famille, originaire du Nouveau Monde (on trouve une espèce en Afrique et en Inde), est une spécialiste de tiges enflées: la plupart des cactus n’ont plus de feuilles, mais plutôt des épines. Les cactus viennent dans une vaste gamme de formes – boules, cierges, raquettes, spaghettis, etc. – mais on les distingue de toute autre plante succulente par la petite touffe de poils appelée aréole qu’on retrouve à la base des épines. Aucune autre plante ne possède une aréole. Puisque les cactées forment une famille, on peut dire que tous les cactus sont des succulentes, mais non pas que toutes les succulentes sont des cactées!

Photo: Teona Swift

Que de variétés!

Il existe plus de 2000 espèces de cactus réparties en quelques 90 genres. Certaines sont rustiques jusqu’à en zone 3, mais la majorité sont subtropicales, préférant un été chaud et un hiver frais à froid. Elles peuvent avoir de grosses fleurs voyantes ou de petites fleurs insignifiantes… par contre, on cultive la plupart des cactées davantage pour leur belle forme et leur coloration (notamment grâce aux épines et aux poils souvent abondants) que pour leurs fleurs.

Photo: Do Hoang

La culture… en 2 mots

Les cactus sont de culture facile. Malgré tout, la culture varie selon l’espèce. Ainsi, le cactus de Noël (Schlumbergera), des jungles pluvieuses du Brésil, ne tolère pas les mêmes conditions que les Copiapoa, originaires du désert chilien Atacama où il n’a pas plu de mémoire d’homme. En général, cependant, les cactées demandent le plein soleil, une baisse de température hivernale et des arrosages assez abondants au printemps et en été et très espacés en automne et en hiver.


Larry Hodgson a publié des milliers d’articles et 65 livres au cours de sa carrière, en français et en anglais. Son fils, Mathieu, s’est donné pour mission de rendre les écrits de son père accessibles au public. Ce texte a été publié à l’origine dans le journal Le Soleil le 19 avril 2008.


commentaire sur "Les cactus: plus que des piquants!"

  1. Suzanne Tessier dit :

    Je suis déjà abonnée. Pouquoi on me redemande encore de m’abonner?

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!