Catégories

Recherche

Nos partenaires

Réponses à vos questions: caoutchouc qui dépérit

Question

Je possède un caoutchouc que j’essaie d’exposer le plus possible à la lumière. Il dépérit. La pièce est très humide et je ne l’arrose pas, car il semble gorgé d’eau. Comment puis-je le sauver?

Ficus elastica. Photo: Caner Demiro?lu

Réponse

Vos conditions de culture me semblent tout à fait appropriées et le dépérissement de votre caoutchouc (Ficus elastica) est donc un mystère.

On voit souvent en jardinerie une étiquette sur le caoutchouc qui indique qu’il tolère l’ombre. Pourtant, pour vivre en bonne santé, cette plante a plutôt besoin d’un bon éclairage avec au moins quelques heures de soleil par jour, voire de plein soleil. Mais comme elle peut tolérer 8 semaines d’ombre avant de se détériorer, le fournisseur se sent justifié d’afficher «plante d’ombre» sur l’étiquette. 

L’arrosage doit être modéré, laissant le terreau s’assécher légèrement et il est préférable d’utiliser un terreau drainant. La température idéale est entre 15 °C et 24 °C. Il apprécie un environnement chaud et humide.

Peut-être a-t-il subi un choc majeur ou enduré une longue période de privations? Une chose est claire, cependant: si la plante semble gorgée d’eau et que son terreau demeure humide, c’est qu’elle n’est plus capable d’absorber l’eau présente dans son terreau. On peut en conclure que ses racines sont mortes ou mourantes et, sans racines, elle ne peut survivre.

Photo: RESTOCK images

Je vous suggère donc de tenter de bouturer la plante. Prélevez une section d’environ 20 cm de longueur, enlevant les feuilles inférieures. Appliquez un peu d’hormones d’enracinement sur la partie inférieure de la tige et insérez-la dans un pot rempli de terreau humide, recouvrant le tout d’un sac de plastique transparent. Placez le patient dans un emplacement chaud et bien éclairé, mais sans soleil direct. Si vous voyez de nouvelles feuilles paraître, c’est que de nouvelles racines sont présentes et que votre caoutchouc est donc sauvé. Vous pouvez enlever le recouvrement de plastique et le placer dans un milieu plus éclairé, le traitant désormais comme une plante adulte.


Larry Hodgson a publié des milliers d’articles et 65 livres au cours de sa carrière, en français et en anglais. Son fils, Mathieu, s’est donné pour mission de rendre les écrits de son père accessibles au public. Ce texte a été publié à l’origine dans le journal Le Soleil en février 2000.


commentaire sur "Réponses à vos questions: caoutchouc qui dépérit"

  1. Lise Gravel dit :

    Toujours touchée par la compétence et la pertinence de notre cher jardinier paresseux!

  2. Therese Houde dit :

    Terre détrempée n’est pas beaucoup?

  3. Graziella Lévesque dit :

    Bonjour j’aimerais me désabonné de votre site merci

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!