Catégories

Recherche

Nos partenaires

Deux fleurs sauvages indigènes illustrées sur les timbres floraux de Postes Canada

Les plantes indigènes sont d’importantes sources de nourriture pour plusieurs animaux et insectes, dont les oiseaux, les papillons et les abeilles. Cette année, Postes Canada présente deux timbres floraux avec des fleurs sauvages importantes pour l’environnement : la monarde ponctuée et l’asclépiade tubéreuse. Ces deux vivaces fleuries procurent de la nourriture et un refuge aux pollinisateurs, en plus d’être magnifiques dans les jardins et comme fleurs coupées.

Timbres floraux de Poste Canada
Source: Poste Canada

L’asclépiade tubéreuse et la monarde ponctuée

Riches en nectar et en pollen, les fleurs flamboyantes de l’asclépiade tubéreuse (Asclepias tuberosa) et de la monarde ponctuée (Monarda punctata) attirent les insectes et les oiseaux pollinisateurs qui cherchent de la nourriture. Ces pollinisateurs sont essentiels dans la fertilisation des plantes, comme les arbres fruitiers, les cultures potagères et d’autres cultures agricoles.

L’asclépiade tubéreuse, une fleur sauvage indigène essentielle pour le monarque.
Asclépiade tubéreuse. Photo: Derek Ramsey

Saviez-vous que ces deux herbes vivaces peuvent atteindre jusqu’à un mètre de hauteur? Par ailleurs, les feuilles lustrées de l’asclépiade tubéreuse, et celles des autres variétés d’asclépiades, sont la seule source de nourriture des chenilles de papillons monarques. Ce pollinisateur remarquable et très aimé des jardiniers est touché par la déforestation, les changements climatiques, l’utilisation de pesticides et la perte de plantes indigènes le long de ses corridors migratoires.

La monarde ponctuée, quant à elle, se distingue par son apparence unique et complexe. Sur sa tige supérieure alternent des verticilles de fleurs tubulaires tachetées de pourpre et des anneaux de feuilles allant du blanc au violet. Elle fleurit d’août à octobre, attirant pollinisateurs et colibris, en plus d’être tolérante à la sécheresse.

Monarde ponctuée. Photo: Getty Images

Au Canada, l’asclépiade tubéreuse et la monarde ponctuée sont indigènes seulement de certaines régions du sud de l’Ontario et du sud-ouest du Québec. Au Québec, elles sont désignées comme menacées et protégées par la loi. Ces timbres sont donc une belle façon de sensibiliser la population à l’importance de ces fleurs sauvages indigènes.

Les timbres floraux 2024 de Postes Canada

Conçus par Andrew Perro et illustrés par Alain Massicotte, les deux timbres présentent l’asclépiade tubéreuse et la monarde ponctuée en pleine floraison. D’ailleurs, les timbres ont été oblitérés à Essex, en Ontario, une région riche en asclépiades indigènes qui est un important lieu de reproduction pour les monarques avant leur migration annuelle vers le Mexique.

Envie de vous en procurer? Ces timbres floraux sont en vente sur le site Web de Postes Canada et dans les comptoirs postaux partout au pays.


commentaire sur "Deux fleurs sauvages indigènes illustrées sur les timbres floraux de Postes Canada"

  1. Anne dit :

    Que de beaux timbres
    Ces fleurs si jolies

  2. Martine brunet dit :

    Bonjour,
    Dans quelles zones poussent ces fleurs?

  3. Donald Veilleux dit :

    Bonjour,
    ces fleurs sont-elles difficiles à cultiver en zone 5 ?
    Où peut-on se procurer les semences ?
    Merci beaucoup !

  4. Normande dit :

    Ils sont tellement jolis ces timbres! J’aimerais bien trouver la monarde ponctuée en centre jardin.

  5. Charles dit :

    Merci pour cet article sur ces plantes indigènes, de si belles fleurs. Une petite correction, Postes Canada prend un « s » un dérivé du nom légal complet pour la « Société canadienne des postes ». Continuez votre excellent travail!

  6. Romain dit :

    Bonjour, je désire me désabonner de votre info lettre SVP, il m’est impossible de vous contacter en privée, j’ai essayé de vous contacté de plusieurs façon (votre site, facebook et email) et mon problème reste le même: Vos emails ne m’offre pas l’option de me désabonner et quand je clique sur gérer (mon compte) à la fin de vos email je suis redirigé vers une page qui “affirme” que je n’ai pas de compte.

    • Anonyme dit :

      Tu n’as qu’à mettre une règle que tout courriel venant du Jardinier parasseu soit envoyé dans ton courriel indésirable et le tour est joué.

    • Anonyme dit :

      Si vous cliquez sur «afficher l’intégralité du message » en bas du courriel, une nouvelle fenêtre s’ouvrira et à la fin de cette page, vous pourrez gérer vos préférences ou vous désabonner. (Jardinier paresseux © 2024. Gérez vos réglages de messagerie ou désabonnez-vous.)

  7. Chriatiane dit :

    Mais quelle bonne idée ! merci Poste Canada

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!