Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Mettez du piquant dans votre Saint-Valentin… avec des plantes

La Saint-Valentin, c’est la fête de l’amour: l’amour romantique bien sûr, mais aussi l’amour sensuel et charnel. À quelques jours de cette fête, donc, pourquoi ne pas regarder un aspect souvent négligé des végétaux? Regardons leur utilisation comme philtre d’amour et comme aphrodisiaque.

Photo: Karolina Grabowska

En effet, de tous les temps, différentes plantes ont servi de «soutien» à l’amour. Les consommer est censé raviver le sens romantique et le désir ou rendre plus désirable. Est-ce vrai? Les études scientifiques sont loin d’être concluantes… mais puisque dans le sexe, le plus important se joue entre les deux oreilles, l’effet placebo peut jouer un rôle prépondérant. La femme qui sert un philtre d’amour peut tellement croire que cela marchera que ses propres actions attiseront le désir de son amant; l’homme qui offre un repas aphrodisiaque à sa blonde peut souvent mieux la séduire parce qu’il la croit désormais gagnée d’avance et son ardeur convaincue l’enchante.

Des traditions très anciennes

Puisque la science est indécise sur le sujet des aphrodisiaques et des philtres d’amour, pourquoi est-ce que, depuis la nuit des temps, certaines plantes sont considérées comme ayant un effet stimulateur? Souvent, c’est la forme ou la texture de la plante qui rappelle un cœur, un phallus ou un vagin. D’après la doctrine des signes, une croyance très ancienne qui était considérée comme la science même jusqu’au 19e siècle, Dieu avait créé toutes les plantes à l’utilisation exclusive de l’humain et avait laissé un indice quelconque de son utilité — une forme, une odeur, une couleur — qu’il s’agissait de savoir interpréter afin de reconnaître son utilité. Donc, les taches argentées sur la feuille d’un pulmonaire (Pulmonaria) rappelaient un poumon malade; sûrement que cette plante avait été désignée par Dieu pour traiter les maladies pulmonaires. La sève rouge de la sanguinaire (Sanguinaria canadensis) devait nécessairement dire qu’elle était utile pour traiter le sang, etc. Et la forme non équivoque d’un rigide turion d’asperge était sûrement un signe qu’elle pouvait traiter un manque de libido chez l’homme.

Dans d’autres cas, la raison d’être des prétendus effets d’une plante était due à son effet énergétique pour celui qui la consommait. Ensuite, il suffisait de savoir diriger l’énergie à ses fins!

Quelques plantes aphrodisiaques

Ail

Photo: Karolina Grabowska

L’ail est considéré comme un aphrodisiaque depuis au moins l’époque des Grecs anciens, qui trouvaient dans sa «chaleur» un effet stimulant. Mais attention! Cela seulement à condition qu’il soit consommé à deux. Sinon, de l’ail sur l’haleine aurait certainement un effet dissuasif sur l’amour.

Amande

Photo: Karolina Grabowska

Venant d’un fruit qui, vu du bon angle, a une nette ressemblance avec le sexe féminin, on reconnaît l’amande comme symbole de fertilité depuis la nuit des temps. Son arôme est notamment réputé stimuler la passion chez la gent féminine. Offrez à votre bien-aimée du chocolat (voir plus loin) aux amandes et l’affaire est dans le sac!

Asperge

Photo: Karolina Grabowska

C’est peut-être la plante aphrodisiaque la plus connue. Avec sa tige droite et épaisse, phallique à souhait, c’est certain que la consommer devrait pouvoir contrer les problèmes érectiles et attiser l’ardeur. Paraît-il que la consommer 3 jours de suite ferait des merveilles!

Avocat

Photo: ready made

Les Aztèques, inspirés par la forme suggestive du fruit, ont appelé  l’avocatier «l’arbre aux testicules» . Il n’en fallait pas plus pour y voir un aphrodisiaque puissant. De nos jours, on juge sa texture sensuelle. Partager à deux un avocat serait sans doute une invitation sophistiquée à «passer à l’acte».

Banane

Photo: alleksana 

Le fruit de la banane est on ne peut plus phallique et ainsi la banane est parmi les plus populaires des nourritures aphrodisiaques traditionnelles. De plus, elle est riche en potassium et en vitamines B qui sont nécessaires pour la production d’hormones sexuelles.

Café

Photo: Anna Tukhfatullina

En petites quantités, la caféine est un stimulant; par contre, c’est un dépresseur si utilisé en quantités trop importantes. Prendre juste la bonne quantité de café avant une nuit d’amour aiderait à la faire durer jusqu’à l’aube!

Carotte

Photo: Nataliya Vaitkevich

Et vous qui pensiez que la carotte n’était bonne que pour les yeux! Sa forme phallique a depuis longtemps stimulé l’imagination et on la dit ainsi stimulante pour l’homme. La royauté du Moyen-Orient s’en servait pour aider à la séduction. De plus, riche en vitamines et bêtacarotène, elle est très bonne pour la santé en général… et la performance sexuelle.

Chocolat

Photo: Anete Lusina

Bien sûr, le chocolat est une plante: il dérive du fruit du cacaotier (Theobroma cacao). Les Aztèques l’appelaient la «nourriture des dieux», ce que veut aussi dire Theobroma. Le chocolat contient des produits chimiques réputés influencer les neurotransmetteurs du cerveau et aussi de la théobromine, un stimulant. Si donc votre nouvel amant vous offre du chocolat, c’est peut-être qu’il propose… d’aller plus loin?

Figue

Photo: Nadi Lindsay

On dit qu’une figue ouverte rappelle le sexe féminin et ainsi la tradition voit la figue comme un stimulant sexuel. Quand un homme ouvre et mange une figue devant son amoureuse, il commet un acte érotique puissant. Il va sans dire que, pour un effet, maximal, il faut manger la figue avec ses doigts en regardant l’autre directement dans les yeux. C’est suggestif à souhait!

Fraise

Photo: Karolina Grabowska

Rouge et en forme de cœur: que peut-on demander de mieux pour stimuler l’amour? Autrefois, on défendait aux jeunes filles de consommer ce «philtre» avant l’âge de 15 ans de peur que cela stimule des désirs romantiques trop précoces. Riche en sucre, la fraise donne aussi de l’énergie.

Moutarde

«Ce qui brûle stimule» veut la croyance. On dit donc que la moutarde stimule les glandes sexuelles et augmente le désir. Un «chaud lapin» à la moutarde, peut-être?

Piment

Photo: Ivan Torres

On ne fait pas plus piquant que les piments, notamment les habañeros. Et ce qui brûle stimule. Pimentez alors votre fête de la Saint-Valentin avec un repas piquant à base de ce fruit brûlant.

Pignon

Les pignons ou noix de pin ressemblent vaguement à des testicules: il n’en fallait pas plus pour que ce produit devienne un aphrodisiaque traditionnel. On utilise des pignons depuis l’époque médiévale pour stimuler la libido mâle. Fait curieux, on sait aujourd’hui que le zinc est nécessaire pour maintenir la virilité. Eh bien, les pignons sont justement très riches en zinc!

Vin rouge

Photo: Jep Gambardella

Le rouge d’un vin rouge rappelle le rougissement des lèvres et des joues d’une femme en éveil sexuel et, de plus, boire du vin stimule un rougissement semblable. Il n’en faut pas plus pour voir dans le vin rouge un aphrodisiaque de premier ordre. Attention, cependant, l’alcool est un dépresseur: ainsi trop de vin peut stimuler l’envie, mais couper la capacité!

Bien plus encore

Évidemment, la liste des plantes aphrodisiaques et philtres d’amour est bien plus longue… mais il y a assez d’idées ici pour commencer.

Passez une joyeuse — et sensuelle! — Saint-Valentin!


Larry Hodgson a publié des milliers d’articles et 65 livres au cours de sa carrière, en français et en anglais. Son fils, Mathieu, s’est donné pour mission de rendre les écrits de son père accessibles au public. Ce texte a été publié à l’origine dans le journal Le Soleil le 12 février 2006.


commentaire sur "Mettez du piquant dans votre Saint-Valentin… avec des plantes"

  1. Sojas dit :

    Très amusant… joyeuse St Valentin à toute l’équipe, qui savez si bien nous informer tout en nous divertissant…

  2. Blanche dit :

    ?? Larry Hodgson était un scientifique et un romantique !
    La Saint Valentin avec les plantes, quel article divertissant . On reconnaît bien ici, l’ humour de notre cher Larry .
    Merci de le faire vivre dans notre mémoire.
    Heureuse Saint Valentin à l’ équipe. ?

  3. Claire Picard dit :

    Bonjour, très amusant cet article sur les plantes aphrodisiaques! Merci es joyeuse Saint-Valentin.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!