Categories

Recherche

Nos partenaires

Que faire en février? Calendrier du jardinier paresseux

Les jardiniers nordiques ne sont peut-être pas sortis de leur torpeur hivernale, mais, avec les jours qui allongent, le signal que le printemps approche est donné à nos plantes. Voici quelques activités de jardinage que vous pouvez commencer à faire en février, quoiqu’on puisse souvent attendre le mois de mars pour la majorité.

  • Semez les plantes qui apprécient un départ très hâtif;
  • Remplissez votre mangeoire à oiseaux;
  • Taillez votre hibiscus;
  • Taillez vos plantes d’intérieur;
  • Traitez vos semences au froid au besoin;
  • Faites un test de germination;
  • Reprenez la fertilisation des plantes d’intérieur;
  • Forcez des branches pour un printemps hâtif;
  • Prenez des boutures de vos plantes d’intérieur.

Semez les plantes qui apprécient un départ très hâtif.

La saison des semis intérieurs commence surtout en mars… et tant mieux, car la lumière qui parvient à nos semis est faible en ce début de février et alors il faut presque nécessairement les faire sous une lampe horticole pour avoir du succès. Voici quand même quelques semis qui apprécient un départ très hâtif.

Remplissez votre mangeoire à oiseaux

Photo : Aaron J Hill

En février, les oiseaux ont éliminé la majorité de la graisse qu’ils avaient stockée pendant l’été et l’automne précédents pour rester en vie. Ils ont du mal à trouver suffisamment de nourriture pour rester en vie. Une mangeoire à oiseaux dans votre cour peut être une grande différence pour eux.

Taillez votre hibiscus

Photo : pixabay

Si vous avez un hibiscus rose de Chine (Hibiscus rosa-sinensis) dans votre maison depuis le début de l’hiver, il est temps de lui donner une bonne taille. En le taillant à la fin de février ou en mars, cela le stimulera à produire plus de fleurs au cours de l’été, tout en gardant sa croissance souvent exubérante sous contrôle.

Taillez vos plantes d’intérieur

Pour qu’une plante se rétablisse rapidement après une taille, la meilleure saison pour tailler est celle où la plante commence sa poussée de croissance annuelle, soit entre la fin de l’hiver ou au début du printemps (entre la fin février et le début avril dans l’hémisphère Nord). Sinon, une taille plus tard au printemps ou à l’été est très acceptable.

Traitez vos semences au froid au besoin

Plusieurs graines exigent une période de froid avant de germer, de 2 semaines à 4 mois, notamment la majorité des arbres et arbustes de climat tempéré, mais aussi plusieurs vivaces et même certaines annuelles. On appelle ce traitement une «vernalisation», «stratification froide» ou «traitement au froid». Et normalement, on amorce le traitement en janvier ou en février afin d’avoir des plants à repiquer au jardin au printemps.

Photo : pixabay

Faites un test de germination

La plupart des semences peuvent germer pendant au moins 2 à 3 ans après leur récolte, et certaines peuvent rester bonnes pour 7 ans ou plus. Quelques semaines avant la date prévue pour faire le semis, faites un test de germination.

Reprenez la fertilisation des plantes d’intérieur

Beaucoup de plantes ont des bourgeons qui grossissent, des feuilles qui s’ouvrent, des fleurs qui s’épanouissent. Ce n’est pas encore l’été, mais avec plus de 11 heures d’éclairage naturel par jour, la croissance reprend. À la fin février ou au début mars, il faut aussi penser à reprendre la fertilisation.

Forcez des branches pour un printemps hâtif

Branches de forsythias forcées.

Le printemps n’arrive jamais assez tôt pour vous? Sachez que vous pouvez «forcer» des rameaux d’arbres et d’arbustes à floraison printanière pour obtenir une floraison extrahâtive dans la maison. La technique est utile pour tous les arbres et arbustes qui fleurissent au printemps, comme les saules, les forsythias, les amélanchiers, les magnolias, les amandiers ornementaux et les fruitiers. Ils peuvent être forcés dès que leurs boutons commencent à gonfler. Aussi, ils éclosent très rapidement en forçage, souvent en une semaine.

Prenez des boutures de vos plantes d’intérieur

Quand l’hiver tire à sa fin, sous l’influence des jours de plus en plus longs, la croissance de nos plantes d’intérieur débute, ou sinon elle commencera très bientôt. La meilleure saison pour prendre des boutures de nos plantes d’intérieur est habituellement entre la mi-février et la fin d’août.

Photo : Karolina Grabowska 

commentaire sur "Que faire en février? Calendrier du jardinier paresseux"

  1. Merci de continuer à nous informer comme le faisais votre père. C’est très apprécié.

  2. Bonjour Mathieu, pour les plantes intérieurs qui aiment les conditions plus humides, c’est le moment du spa hivernal, je met le plus de plantes dans mon bain et je leur donne un bonne douche et je laisse la porte fermée jusqu’au lendemain. Est-ce une bonne idée? J’enlève les soucoupes et je laisse égoutter.
    Merci et bonne continuation!

    • Un spa pour plantes intérieures est effectivement une bonne idée. Donner une douche aux plantes permet de leur laver les feuilles et d’enlever un excès de minéraux qui se serait accumulé dans le sol. Cependant, après la douche, il est mieux de laisser sécher les feuilles. On peut aussi placer les plantes qui aiment l’humidité dans un sac de plastique transparent pendant quelques jours ou semaines, tout en évitant de les laisser au soleil direct, effet de serre oblige, ce qui augmentera de beaucoup l’humidité atmosphérique.

  3. Super bel article! Beau résumé vers des pages pertinentes d’articles précédents. Ça résume bien, c’est utile et ça nous fait une belle liste de tâches! Merci!