Categories

Recherche

Nos partenaires

2024: l’année de la courge

Un légume polyvalent et délicieux avec une histoire riche.

Aperçu et historique

Les citrouilles, les courges et les calebasses enchantent les jardiniers et les gourmets depuis des générations grâce à la diversité de leurs formes, de leurs couleurs et de leurs saveurs. Appelé collectivement «courge», le genre Cucurbita a une riche histoire qui remonte à plus de 8 000 ans en Amérique centrale et en Amérique du Sud et, 4 000 ans plus tard, il était considéré comme la principale culture agricole des anciens.

Les peuples indigènes des Amériques ont fait de la courge un élément central du système de plantation des «trois sœurs» ou de la «trinité», qui associait le maïs, les haricots et la courge pour créer un écosystème mutuellement bénéfique.

La courge a été introduite en Europe à la fin du XVIe siècle, où elle est rapidement devenue une culture vivrière populaire. Aujourd’hui, la courge est appréciée dans le monde entier, dans des plats sucrés ou salés.

Certaines variétés de courges sont cultivées principalement pour leur valeur ornementale, tandis que d’autres sont utilisées à diverses fins pratiques et dans des plats délicieux.

Le saviez-vous?

  • On trouve des courges au Mexique, au Pérou et dans l’est des États-Unis depuis au moins 8 000 ans avant notre ère.
  • Les premières courges étaient utilisées comme récipients et ustensiles en raison de leur coquille dure.
  • Tous les types de courges font partie du genre Cucurbita.
  • Les courges d’hiver et les courges d’été font partie de la même famille de courges.

Espèces et catégories de courges populaires

L’hybridation des courges au cours des siècles nous a permis de disposer d’une grande variété de courges. Cinq espèces comestibles sont cultivées pour leur chair et leurs graines – C. pepo, C. maxima, C. moschata sont les plus populaires. C. argyrosperma et C. ficifolia constituent des nouveautés intéressantes.

Les courges peuvent être classées en deux catégories: les courges d’été et les courges d’hiver.

  • Les courges d’été poussent rapidement, se récoltent tôt et sont généralement consommées avant que les graines n’arrivent à maturité. Leur peau fine et douce permet de les déguster crues ou cuites. C. pepo nous offre une large gamme de courges d’été intéressantes. La courgette, la courge jaune, la chayote, la cousa, le pâtisson vert, le potiron et le tromboncino sont des variétés courantes de courges d’été.
  • Les courges d’hiver sont récoltées plus tard, peuvent avoir des formes bizarres, souvent avec des peaux dures ou verruqueuses, et se conservent longtemps. La chair est traditionnellement appréciée cuite, au four ou rôtie en raison de sa consistance plus dure et plus fibreuse. Les courges d’hiver proviennent principalement de C. maxima et C. moschata. La courge poivrée, butternut, kabocha, spaghetti et turban sont des types populaires de courges d’hiver.
Sunburst
Eight Ball
Bossa Nova
Black Beauty

Variétés de courges d’été

Sunburst F1 – C pepo, Gagnant AAS – Un type de courge pattypan connu pour sa précocité et sa productivité. Elle peut être récoltée à 5-7,5 cm en tant que petite courge ou être cultivée plus grande. Sa saveur de beurre la rend idéale pour les sautés.

Eight Ball F1 – C. pepo, Gagnant AAS – La première courge zucchini, ronde et vert foncé. Facile à cultiver, la petite courge est prête environ 5 à 6 semaines après la plantation. Laissez la boule grossir et utilisez-la comme bol.

Easy Pick Gold II – C. pepo – Une courgette dorée parthénocarpique qui n’a pas besoin des abeilles pour la pollinisation! Son port ouvert et sa quasi-absence d’épines en font une plante facile à récolter, sans douleur et avec moins de cicatrices sur le fruit.

Spineless Perfection – C. pepo – Amélioration de ‘Spineless Beauty’ avec l’ajout de résistances à l’oïdium et aux virus. Produit des fruits attrayants et brillants sur des plantes ouvertes, véritablement dépourvues d’épines et dressées.

Bossa Nova F1 – C. pepo, Gagnant AAS – Cette courgette se distingue par son bel extérieur tacheté de vert foncé et de vert clair, ce qui permet de voir les fruits plus facilement lors d’une récolte longue et prolifique. La texture de la chair est lisse et le goût est doux et sucré.

Black Beauty – C. pepo, Gagnant AAS – Cette variété précoce et prolifique est extrêmement populaire pour sa peau vert très foncé et sa chair blanc crème. Les plantes à croissance rapide produiront abondamment tout au long de l’été si elles sont cueillies continuellement.

Early Prolific Straightneck – C. pepoGagnant AAS – Une courge d’été précoce et prolifique à col droit qui produit des fruits tendres de couleur jaune crème en début de saison.

Sweet Jade
Bush Delicata
Waltham Butternut
Honey Bear

Variétés de courges d’hiver

Sweet Jade F1 – C. maximaGagnant AAS – Un joli kabocha de la taille d’une portion individuelle. Douces, terreuses et nutritives, les plantes à haut rendement produisent des fruits de 1/2-1 kilo.

Bush Delicata – C. pepo, Gagnant AAS  – Également connue sous le nom de courge patate douce, la Bush Delicata est tellement sucrée que le beurre et la cassonade sont facultatifs. La chair sucrée a une texture fine sans filaments grossiers. La peau est comestible.

Sugaretti F1 – C. pepo, Gagnant AAS  – Une courge spaghetti d’hiver produite sur des lianes semi-buissonnantes qui ne s’étendent que sur environ 2 pieds de large/long. Elle est donc parfaite pour les petits jardins urbains. La chair douce comme une noix peut être utilisée comme substitut de pâtes. Les coquilles dures protègent la chair pour une longue durée de conservation.

Honey Bear F1 – C. pepo, Gagnant AAS  – Courge poivrée savoureuse et sucrée, à haut rendement, qui tolère les températures fraîches et humides et qui continue à mûrir alors que d’autres variétés succombent au mildiou. Port compact et buissonnant.

Goldilocks F1 – C. pepo, Gagnant AAS  – Courge poivrée orange doré à haut rendement, tolérante aux maladies et à la saveur riche et sucrée de noisette. Les plantes vigoureuses produisent plus de 10 fruits pesant chacun environ 500 grammes.

Waltham Butternut – C. pepoGagnant AAS  – Elle a un extérieur dur, jaune à bronzé, et une chair orange délicieusement sucrée à l’intérieur. Qualité exceptionnelle, pas de filaments. Cette courge de longue durée se conserve tout l’hiver.

Bonbon – C. pepoGagnant AAS  – Elle a un port érigé, semi-buissonnant, nécessitant moins d’espace au jardin. La courge a une chair orange épaisse et, lorsqu’elle est cuite, elle a une saveur sucrée (d’où le nom de Bonbon) et une texture crémeuse.

Blue Prince
Hijinks
Pepitas
Wee-B-Little

Variétés de courges citrouilles

Blue Prince F1 – C. maxima, Gagnant AAS  – belle citrouille bleue aplatie, parfaite pour l’exposition ET pour la consommation. Les vignes vigoureuses produisent des fruits de 3-4 kilos à la chair orange foncé, non filandreuse et savoureusement sucrée.

Hijinks F1 – C. pepo, Gagnant AAS  – Les enfants pourront s’amuser tout au long de l’année. D’un poids de 3-4 kg, la peau orange foncé et lisse est idéale pour les décorations d’automne, la peinture ou la sculpture. Résistante à l’oïdium et à haut rendement sur des vignes allant jusqu’à 4,5 mètres.

Pepitas F1 – C. pepo, Gagnant AAS  – Le nom de Pepitas vient du fait que ses graines sont nues (pepitas), c’est-à-dire qu’elles n’ont pas de coque extérieure dure, ce qui les rend faciles à manger après un rôtissage lent. Chaque plante à haut rendement produit de nombreuses citrouilles uniformes de taille moyenne (4-5 kg) sur des vignes saines et résistantes aux maladies.

Wee-B-Little – C. pepo, Gagnant AAS  – La première citrouille orange miniature pèse entre 1/4 et 1/2 kilo. La plante est de type buissonnant et nécessite donc moins d’espace pour faire pousser vos citrouilles.

Super Moon F1 – C. maxima, Gagnant AAS  – Une citrouille d’un blanc fantomatique qui attire l’œil et qui est cultivée pour sa taille, jusqu’à 25 kilos. Ses tiges sont robustes, résistantes aux maladies et inarrêtables!

Cinderella’s Carriage F1 – C. maximaGagnant AAS  – Cette citrouille rouge-orange vif est la première citrouille hybride de type Cinderella sur le marché, ce qui se traduit par un rendement plus élevé et une résistance à l’oïdium dans le jardin.

Orange Smoothie F1 – C. pepo L.Gagnant AAS  – Cette citrouille orange foncé, à la peau lisse, ne pesant que 2 à 3 kilos et dotée d’une tige solide et longue, est le choix idéal pour les enfants. Son port semi-déterminé nécessite moins d’espace dans le jardin.

Le saviez-vous?

  • La première tarte à la citrouille a été cuite dans la coque de la citrouille, et non dans une croûte de tarte.
  • Les présidents Washington et Jefferson cultivaient tous deux des courges dans leurs jardins.
  • Le terme « squash” vient du mot Narragansett askutasquash, qui signifie “mangé cru ou non cuit”.
  • Un seul acre de plants de courges peut produire environ 10 000 courges.

Comment cultiver des courges dans le jardin

Semer des graines

La courge est facile et rapide à cultiver à partir de graines.

  • Semer directement dans le jardin lorsque la température du sol est supérieure à 15°C. La germination n’aura pas lieu si la température du sol est inférieure à 20°C.
  • Évitez la tentation de semer trop tôt, car les courges sont une culture de saison chaude. Les lits surélevés et le paillis aideront à garder les racines au chaud.
  • Profondeur de la semence: 1 à 2,5 cm
  • Jours de maturité: Généralement indiqué pour un semis direct. Soustrayez 2 semaines en cas de repiquage.

Conseils pour la culture des courges d’été:

  • Espacement des plantes: 30 à 60 cm (lisez les étiquettes pour connaître les spécificités de votre variété).
  • Espacement des rangs: 1,5 m à 1,8 (5-6 pieds).
  • Récolte: la plupart des courges d’été ont une qualité de fruits optimale lorsqu’elles sont récoltées à une taille de 15 à 20 cm ou moins. Certaines variétés peuvent être utilisées comme petits légumes. Des récoltes fréquentes permettent à la plante de rester productive. La taille des courges augmente rapidement. Inspectez fréquemment les plantes pour voir si les fruits sont récoltables.
  • Conservation: la courge d’été est très périssable. Conservez-la au réfrigérateur pendant 3 à 4 jours.

Conseils pour la culture de la courge d’hiver:

  • Espacement des plantes: types buissonnants, 45 à 60 cm; types à vigne, 60 à 90 cm.
  • Espacement des rangs: types de plantes buissonnantes, semi-buissonnantes et à vigne courte, 1,8 m ; types de vignes vigoureuses, 3 mètres.
  • Indicateur de récolte: les fruits sont de grande taille, ont une couleur riche et profonde et une écorce dure qui ne peut pas être entamée facilement avec l’ongle. Un autre indicateur est le changement de couleur de la «tache de terre», qui passe du jaune au crème, à l’or ou à l’orange.
  • Récolte et maturation: coupez la tige à au moins 5 à 10 cm du fruit. Une tige courte ou cassée peut entraîner la pourriture. Après la récolte, conservez le fruit dans un endroit chaud (25 °C) et sec pendant quelques jours. Le temps de séchage dépend du type de courge. Les courges Delicata et poivrée n’ont pas besoin d’être séchées, mais elles ne se conservent pas aussi longtemps que les autres types. Lavez-les délicatement dans une solution désinfectante telle que 10 volumes d’eau pour 1 volume d’eau de Javel.
  • Entreposage: conservez le produit à une température de 15 à 20 °C, avec une humidité de 50 à 75 % et une bonne circulation de l’air.

4. Pollinisation:

La courge a besoin d’abeilles pour transporter le pollen des fleurs mâles aux fleurs femelles.

  • Plante monoïque, la courge peut produire des fleurs mâles et femelles, et les deux produisent du nectar qui attire les abeilles.
    • Les fleurs mâles sont portées par des tiges longues et étroites.
    • Les fleurs femelles se trouvent près de la tige de la plante.
    • Il faut jusqu’à douze visites à une fleur femelle par des abeilles chargées de pollen pour achever le processus de pollinisation.
    • Le timing est essentiel et il doit y avoir des fleurs mâles et des fleurs femelles ouvertes pour que la pollinisation puisse avoir lieu.
  • Une pollinisation incomplète entraîne l’apparition de fruits qui passent du vert au jaune pâle et ne grossissent jamais.
    • Souvent, le fruit immature semble ratatiné ou ligneux.
    • Retirez-les de la plante dès qu’ils sont détectés.
    • Une pollinisation incomplète ou insuffisante peut se produire dans des conditions venteuses qui empêchent les abeilles de se déplacer de manière productive ou dans des conditions fraîches et humides qui découragent les abeilles de butiner.
    • Planter des fleurs ornementales près des courges peut contribuer à attirer les abeilles dans votre potager.
  • La plupart des abeilles ont tendance à voler à moins de 10 mètres du sol ou au-dessus des arbres. Si vous cultivez des courges sur un balcon ou un toit élevé, vous risquez de ne pas pouvoir attirer les abeilles. Dans ce cas, il peut être nécessaire de procéder à une pollinisation manuelle.

Informations sur les maladies et les ravageurs communs

  • Tordeuse du concombre: l’utilisation d’une couverture flottante peut s’avérer efficace pour lutter contre la tordeuse du concombre. Enlevez tous les débris de culture pour décourager les populations hivernantes et pratiquez la rotation des cultures.
  • Pyrale de la courge: donne aux plantes un aspect flétri même si l’humidité est suffisante. Si possible, ouvrez la tige, retirez la pyrale et détruisez-la.
  • Punaises des courges: se nourrissent de la sève des plantes et du jus des fruits. Veillez à récolter souvent et à enlever les fruits qui dépassent. Le savon insecticide, le savon fait maison ou les pulvérisations de marc de café sont efficaces contre les punaises de la courge adultes. Si vous êtes rapide, recueillez les insectes à la main et laissez-les tomber dans un seau d’eau savonneuse. Écrasez les œufs de couleur bronze à rouge brique qui se trouvent sur les tiges et le dessous des feuilles. Enlevez les vieilles vignes et les feuilles mortes du jardin où les punaises adultes passent l’hiver.
  • Oïdium: créez une bonne circulation de l’air en espaçant les plants et en éliminant les mauvaises herbes. Choisissez des variétés résistantes. Enlevez les feuilles gravement infectées. Les courges se remettent à pousser.
  • Les pourritures des fruits telles que la tavelure, la fusariose et l’anthracnose sont fréquentes dans des conditions humides. Espacez les plantes, évitez de mouiller le feuillage et arrosez en début de journée pour que les feuilles puissent sécher avant la tombée de la nuit.
  • Flétrissement bactérien et virus: les infections peuvent être contrôlées en enlevant et en détruisant les plantes infectées pour empêcher la propagation. Choisissez des variétés résistantes.
Orange Summer
Gills Golden Pippin
Hubbard Essex Red
Sweet Dumpling

Les 12 meilleurs conseils de jardinage pour les courges

  1. La circulation de l’air autour des plants de courges est essentielle pour réduire la pression des maladies et des ravageurs. Ne sous-estimez pas la taille que vos plants de courges peuvent atteindre. Si vous plantez dans des lits surélevés, plantez les courges aux extrémités ou dans les coins pour leur donner plus d’espace.
  2. Les courges ont besoin de plein soleil, d’une humidité suffisante et d’un sol fertile, bien drainé et riche en matières organiques. Arrosez les plants de courges fréquemment et en profondeur.
  3. Le nettoyage de fin de saison, y compris l’enlèvement des débris végétaux et des feuilles, réduira la pression exercée par les punaises de la courge et les coléoptères l’année suivante. Ces insectes passent l’hiver sur les feuilles et les débris végétaux.
  4. Les courges ont besoin des abeilles pour la pollinisation. Plantez des fleurs ornementales qui attirent les abeilles à proximité ou dans vos plates-bandes de courges afin d’augmenter l’activité des abeilles.
  5. Après la plantation, ajoutez une épaisse couche de paillis pour aider les racines à rester fraîches et humides. Arrosez les plantes en profondeur et laissez le temps au feuillage de sécher avant la tombée de la nuit.
  6. Pour garder les plants de courges d’été propres et bien rangés, coupez et enlevez les feuilles abîmées ou jaunies au niveau du point d’attache. Cela n’abîmera pas la plante. Les courges se régénéreront rapidement.
  7. La lutte contre les insectes sur les courges peut s’avérer difficile si vous attendez que les populations soient importantes. Les mesures prises au début de l’été seront récompensées plus tard par de meilleures récoltes. Les couvertures flottantes sont très efficaces pour empêcher les punaises des courges et les coléoptères d’attaquer vos plantes.
  8. Prenez l’habitude de vérifier le dessous des feuilles tous les deux jours pour repérer les œufs. Écrasez-les en les frottant ou en les faisant glisser avec vos doigts. Les insectes qui se nourrissent des plants de courges les affaiblissent et réduisent leur productivité. Le savon insecticide tue les coléoptères adultes de la courge.
  9. Tout le monde apprécie l’excitation de la première récolte de courgettes. Cependant, les courges d’été sont des producteurs prolifiques et la récolte peut vous échapper rapidement. Pour une petite famille, un ou deux plants de courges suffisent. Vous pouvez envisager planter un plus grand nombre de variétés et de types de courges pour profiter de la diversité qu’offre la famille des courges dans le jardin et dans la cuisine.
  10. Lorsque vous partez en vacances, enlevez les fruits de courgettes qui commencent à se développer, sinon vous aurez des fruits surdimensionnés qui ne sont pas de la meilleure qualité pour la consommation.
  11. Les courges peuvent facilement être cultivées dans des conteneurs de patio plus grands. Choisissez des variétés de type buissonnant. Récoltez souvent au stade approprié pour éviter que les fruits trop gros ne basculent dans le pot.
  12. Les courges rampantes, dont les fruits sont plus petits, peuvent facilement être cultivées verticalement sur des treillis ou des panneaux de tunnel. Il suffit de diriger les vignes vers le haut et de les laisser s’enrouler à travers la structure, puis de les récolter facilement au fur et à mesure qu’elles mûrissent!

Chaque année, le National Garden Bureau, une organisation à but non lucratif qui promeut les joies du jardinage, sélectionne un bulbe, une annuelle, une plante comestible et une vivace pour les présenter dans le cadre du programme Année de. C’est un excellent moyen de découvrir une plante que vous n’avez jamais vue auparavant ou d’en apprendre un peu plus sur une plante que vous cultivez déjà.

Étiquettes + courges


commentaire sur "2024: l’année de la courge"

  1. Il doit bien y avoir des noms en français pour toutes ces courges… Merci pour tous vos abonnés francophones !

    • Je suis d’accord. Si l’article a été traduit, les noms des végétaux auraient dû l’être aussi.

      • La pratique courante dans le domaine horticole est de ne pas traduire les noms de cultivars. Mais les commentaires au sujet de la langue me font penser qu’on pourrait présenter des variétés issues de pays francophones aussi.

  2. pour les prédateurs, le pire chez nous est la Chrysomèle qui peut complètement raser les jeunes plants de courges et de concombres.

  3. Merci pour ces excellents conseils

  4. Bonjour à tous,
    Afin de compenser cet incroyable et horrible défilé de F1, fruits de manipulations génétiques aboutissant à des graines inutilisables par leur absence de reproductibilité, je me permettrai de citer quelques noms de bonnes variétés anciennes aptes à nous procurer de délicieux repas mais aussi de très bons gâteaux comme :
    – la Bleue de Hongrie, ma préférée, tant elle est savoureuse
    – la Musquée de Provence délicieusement sucrée,
    – le Potimarron imbattable en purée,
    – la Longue de Nice capable d’être conservée plus d”une année en restant délicieuse
    – la Butternut, apte à de multiples recettes tant salées que sucrées,
    – la Sucrine du Berry reine en soupe

    Certes, tout jardiner connaissait mais ce n’est pas une raison pour les oublier dans un papier sur ce sujet.

  5. Merci mais nous préférons avoir les noms de bonnes courges qui ne sont pas de hybrides

  6. Comment faire pour que les courges ne s’hybrident pas entre elles ?

  7. Merci beaucoup pour votre réponse, mais je ne sais pas reconnaitre les fleurs femelles es fleurs mâles ?