Categories

Recherche

Nos partenaires

Aux p’tits soins avec vos plantes de Noël

C’est le temps des fêtes. Oui, je sais. Je sais aussi que toute la famille est en ville, que vous avez mille et une choses à faire, mais il ne faut pas oublier pour autant la gentille plante de Noël en pot que tante Émilie vous a apportée, ni celle que vous vous êtes offerte pour «égayer la maison dans le temps des Fêtes» ou encore celle dont on vous a fait cadeau.

Que ce soit un poinsettia, un cyclamen ou une azalée, ces plantes ont besoin d’un mini­mum d’entretien si vous voulez qu’elles du­rent. Voici donc quel­ques trucs «éclair» pour vous en assurer.

Il y a trois facteurs principaux à considé­rer concernant les plantes fleuries ache­tées ou reçues à Noël ou durant le temps des fêtes: l’éclairage, l’arrosage et la température.

Une belle azalée. Photo: Kaboompics.com

Éclairage

Côté éclairage, toutes ces plantes demandent une bonne luminosité, donc un emplacement près d’une fenêtre. D’ailleurs, en cette période de l’année où les jours sont courts et le ciel souvent gris, ce n’est pas abuser que de les exposer au plein soleil d’une fenêtre orientée au sud.

Plus tard, à la mi-février, quand le soleil reprendra de la force, vous pourrez les éloigner un peu de la fenêtre ou les installer devant une fenêtre orientée à l’est ou à l’ouest.

Mais comment accorder les besoins en soleil des plantes et votre propre besoin d’un élément décoratif durant le temps des fêtes? Après tout, ce n’est pas toujours directement devant une fenêtre que la plante donne son plus bel effet! Heureusement, les plantes peuvent tolérer l’ombre pendant une semaine ou deux, mais après…

Aussi, profitez de ce fait pendant le temps des fêtes pour les mettre à l’honneur dans le salon, le hall d’entrée ou la salle à dîner, mais dès que l’arbre de Noël sera sorti de la maison, remettez les plantes là où elles peuvent recevoir l’éclairage dont elles ont besoin.

Température des plantes de Noël

Les plantes de Noël (poinsettia, cyclamen, azalée, pin de Norfolk, etc.) peuvent aussi tolérer des écarts de tempéra­ture pendant quelque temps et heureusement, car en fait, el­les aiment toutes les températures fraîches: pas plus de 21 °C le jour et entre 10 et 15 °C la nuit. Un emplacement situé près d’une fenêtre et où le feuillage touche presque à la vitre leur assure une telle température. Ce qui n’est pas le cas dans le milieu de la pièce!

Un poinsettia. Photo: LucDuguay 

Arrosage

Ici, par contre, aucun écart n’est toléré. Vous aurez beau vous réveiller avec un mal de tête carabiné toute la semaine et avoir envie de ne rien faire, il va falloir arroser vos plantes au moins une fois.

Car même une seule journée avec un terreau complètement sec (au point où leur feuillage commence à faner) est suffi­sante pour réduire considérablement la vie des poinsettias… et peut sonner le glas pour un cyclamen ou une azalée.

Arrosez-les donc abondamment, dès que leur terreau est sec au toucher, soit au moins une fois par semaine sous les conditions normales. Et si, dans votre maison, il fait particu­lièrement chaud et que l’air est sec, ce qui augmente l’évapo­ration et donc les besoins en eau, il faudra peut-être les arroser plus d’une fois par semaine.

Autres considérations pour les plantes de Noël

Mais allez-y! Occupez-vous de vos invités… humains. Car au moins les autres détails concernant la culture de ces plan­tes peuvent attendre un peu. Vous n’avez pas à courir pour les fertiliser.

Si vous venez tout juste de les acheter, n’oubliez pas qu’el­les ont généralement été fertilisées abondamment dans les semaines précédant la vente pour stimuler une floraison maximale et n’auront donc pas besoin d’engrais avant plu­sieurs autres semaines.

Photo: Amar Preciado

Ce n’est que vers le mois de février, quand la lumière natu­relle augmentera et stimulera les plantes à pousser plus ra­pidement, que le temps sera venu d’ajouter un peu d’engrais pour plantes à fleurs à l’eau d’arrosage, selon les recomman­dations du fabricant.

Aussi, prenez l’habitude de faire faire hebdomadairement une rotation d’un quart de tour aux pots de façon à ce que les plantes poussent également et ne penchent pas vers la sour­ce de lumière.

Enfin, un peu de ménage est parfois nécessaire: arrachez ou coupez les feuilles et les fleurs fanées pour maintenir leur belle apparence.

Résultat

Quelques bons soins maintenant et il est généralement possible de garder des plantes de Noël en bon état, même en pleine floraison, jusqu’au mois d’avril, ou davantage.

Bon succès!


Larry Hodgson a publié des milliers d’articles et 65 livres au cours de sa carrière, en français et en anglais. Son fils, Mathieu, s’est donné pour mission de rendre les écrits de son père accessibles au public. Ce texte a été publié à l’origine dans le journal Le Soleil le 26 décembre 1998.


commentaire sur "Aux p’tits soins avec vos plantes de Noël"

  1. Francine B. dit :

    C’est toujours pertinent de se remémorer ces conseils judicieux pour permettre à ces jolies plantes de Noël de poursuivre leur attrait ….. merci. Et Joyeuses Fêtes à toute l’équipe.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!