Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Quand le blanc attaque

J’ai des champignons.

Ben oui, est rendu intimes comme ça, je vous le dis quand j’ai des bibites, mais aussi quand j’ai des champignons!

Malheureusement, les champignons, ça ne se guérit pas vraiment, il faut enlever ce qui est infecté et attendre que des parties saines repoussent en les traitant pour éviter que le champignon ne contamine ces parties-là aussi.

… Quoi?

Arrêtez de me regarder comme ça! Je vous parle des champignons qui s’attaquent aux plantes! Mais qu’est-ce que vous alliez imaginer?

Champignons de plantes d’intérieur

En plusieurs années, c’est bien la première fois que ça m’arrive et je n’ai malheureusement pas réagi suffisamment rapidement. La vérité, c’est que les apparitions du blanc (ou de l’oïdium) sont assez subtiles au début sur les plantes d’intérieur. Jusqu’au moment où les feuilles tombent, comme à l’automne!

Pour ma part, c’est arrivé au moment où j’ai rentré mes plantes dans la maison à la fin de l’été. On est passé d’un balcon ensoleillé et aéré à un coin obscur de la maison. J’ai procrastiné comme une collégienne pour l’installation de mes lampes et les redoux de la température ont fait en sorte que je n’ai lancé ni la ventilation ni le chauffage, et que j’ai plutôt ouvert les fenêtres. Et bam! L’humidité de la maison a augmenté, la plante a manqué de lumière et d’aération et les champignons se sont installés sur les feuilles.

D’où vient-il ce champignon? Il n’y a pas vraiment de réponse à cela. C’est un très petit champignon qui est présent un peu partout et qui attend l’opportunité de se développer. Une plante X pourrait donc être la seule de votre collection à être touchée et ne jamais contaminer les autres, ou, au contraire, si vos plantes étaient toutes en situation de «faiblesse» elles pourraient être contaminées par les minuscules spores qui flottent dans les airs.

Prévenir

Rien ne sert d’isoler les plantes malades comme on le fait pour les insectes indésirables, par exemple. Les spores sont trop volatiles pour rester confinées dans une pièce. Le meilleur moyen est de s’assurer une bonne circulation d’air et d’une bonne luminosité pour donner de l’énergie aux plantes.

Nettoyez les feuilles mortes qui tombent sur la terre, assurez-vous d’avoir un bon drainage et de n’arroser que lorsque c’est nécessaire (quand le terreau est sec sur les premiers centimètres pour la majorité des plantes). C’est tout!

Guérir

Avez-vous déjà eu des champignons sur les ongles? Il n’y a rien à faire pour que ça guérisse: l’ongle affecté doit pousser. On traite l’ongle sain de la repousse pour éviter que le champignon ne s’y installe et on attend patiemment de pouvoir couper la partie affectée. C’est long: ça peut prendre un an avant que votre ongle ait repoussé assez pour enlever tout le champignon!

Pour les plantes, on peut couper TOUT ce qui est affecté d’un coup. Ça fait mal, mais il faut ce qu’il faut! Parce que, en fait, c’est comme les ongles: les parties qui ont été affectées ne guériront pas et ne peuvent que contaminer les autres feuilles…

Alors, armez-vous de ciseaux (et de courage) et… coupez!

Ma belle bébé-gonia au moment où je l’ai rentrée et inspectée…
… et un mois plus tard, le résultat de la coupe.

Est-ce que j’ai pleuré en la plumant? Pfff! Non là, c’est juste une plante!

OK, oui, un peu quand même, je l’avoue…

Après votre massacre, il faut traiter la plante pour empêcher d’autres spores de s’implanter: de l’air, de la lumière et du fongicide. Une cuillère de bicarbonate de soude que vous avez dans la cuisine dans un litre d’eau, vaporisé sur les feuilles, fera très bien l’affaire.

ATTENTION! L’humidité qui stagne dans la terre ou sur les feuilles encourage la prolifération du blanc. Après avoir vaporisé, assurez-vous d’installer votre ventilateur directement sur votre plante. Renouvelez le traitement à mesure que les nouvelles feuilles poussent, tout en retirant les feuilles qui montrent des signes d’infection.

Voilà, c’est tout… Je retourne inspecter une nouvelle fois les bébés feuilles qui ont poussé, juste au cas où!


commentaire sur "Quand le blanc attaque"

  1. Huguette dit :

    Est-ce que le mélange de bicarbonate de soude avec de l’eau peut fonctionner pour les cochenilles?
    Merci

  2. Daniel Fantino dit :

    Bonjour Audrey, chaque plante semble avoir son ennemi. J´ai cet podium sur mes courges alors que basilic et chou juste à côté n´en
    n´ont pas. Prenez “Old Harry” , c´est un brocoli…ou un chou fleur, il fut le délice des piéride à l´été 2022. Idem en 2023. Mais aucun ravage en lien avec des moisissures. Survivra t il cet hiver encore au solarium pour finir par me dire à l´été 2024 s´il est fleur ou brocoli. Entre-temps il remplace son feuillage en dentelle par de nouvelles pousses bien vertes. “Old Harry” est tenace. Moi aussi !!

  3. Yves Dugas dit :

    Merci Audrey, ton humour est toujours la bienvenue pour des sujets aussi pénible ?

  4. Frédérique dit :

    J’ai entendu que les décoctions d’achillée millefeuille sont très efficaces contre l’oïdium. Je n’ai pas encore essayé car je ne voulais pas sacrifier mes petites plantes à peine installées dans mon jardin, et qui n’ont pas encore eu le temps de proliférer (elles sont tellement jolies). Pour l’extérieur, je reste mitigée quant à l’efficacité du bicarbonate. Quelqu’un a t-il déjà essayé un traitement à l’achillée millefeuille?
    Bon courage et plein de succès dans votre lutte contre cette peste blanche.
    Et merci pour vos articles, que j’adore lire. Je dois avouer que je les attends toujours avec une certaine impatience…

  5. Anonyme dit :

    Mille mercis. C’est ce que je vis. Je vais sortir le ventilateur. J’ai trop attendu. Il fallait réagir plus vite. C’était terrifiant. Un ficus qui perd ses feuilles comme si l’automne avait de l’emprise dans la maison. Beaucoup de dommages. Mon dernier traitement a été un insecticide bio dans un gros contenant. J’ai plongé chaque branche dedans et nettoyé les parties non feuillues avec le liquide au pinceau. Ça fait trois jours et je me croise les doigts.
    Merci pour vos articles. J’aime vous lire, c’est toujours agréable.

  6. Anne dit :

    Omg! L’ennemi …
    Star Wars intérieur !
    On jette de mon côté pour éviter la propagation.

    Mes boutures de bégonias sont devant une fenêtre côté est, pièce 16-18C et ils sont superbes. Racines se developpent bien.
    Est-ce que tu crois que ça pourrait être une solution ?

  7. Louise Ranger dit :

    Bonjour, Moi c’est mon rosier qui a recommencé à faire de l’oïdium ou du blanc. Je l’ai arrosé avec la préparation de bicarbonate et eau, je l’ai même arrosé avec cette préparation. Il semblait prendre du mieux mais voilà que cela recommence. Par contre, je ne savais pas qu’il fallait mettre un ventilateur après l’avoir arrosé. Est-ce que je dois changer la terre? Merci pour votre réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!