Catégories

Recherche

Nos partenaires

Quand les feuilles tombent avant l’automne

Quel merveilleux spectacle nous offrent les arbres en automne en changeant leurs feuilles du vert au jaune, orange et rouge! C’est si beau et surnaturel qu’on croirait rêver! Mais lorsqu’un de vos arbres perd ses feuilles en été, ça tourne plutôt au cauchemar…

Pourquoi les arbres perdent-ils leurs feuilles?

Avant de regarder pourquoi les arbres perdent leurs feuilles prématurément, examinons le processus par lequel ils les perdent à l’approche de l’hiver. Ce n’est pas si différent finalement!

Photo: Andrew Neel

À l’approche de l’hiver, il est normal pour les arbres décidus de laisser tomber leur feuillage. C’est un mécanisme que l’on nomme l’abscission foliaire, un processus hormonal qui cause le détachement des feuilles, enclenché, habituellement, par des changements du degré de luminosité, dans la durée des journées ou de la température.

L’abscission foliaire est un mécanisme qui permet à l’arbre de conserver de l’eau. Le processus de photosynthèse provoque de la transpiration et puisque le sol est gelé en hiver, les ressources en eau sont limitées. La perte des feuilles protège l’arbre de la déshydratation. De toute façon, les cellules dans les feuilles exploseraient à cause des températures froides d’hiver. Aussi bien les laisser aller que de se les geler! Les nutriments contenus dans les feuilles retournent, en partie, aux branches et racines et pourront être utilisés au retour du beau temps.

Perte de feuilles prématurée

Si, pourtant, les arbres perdent parfois leurs feuilles en été alors qu’il fait encore chaud et que les jours sont longs, c’est qu’ils cherchent à se protéger. C’est en quelque sorte le même processus que celui qu’ils vivent à l’automne, et il est occasionné par de multiples causes.

Photo: Nam Quân Nguy?n

Stress environnemental

Des facteurs météorologiques tels, la sécheresse, la pluie excessive, la chaleur extrême ou un froid soudain, peuvent parfois entraîner la perte de feuilles. L’arbre cherche à conserver ses ressources et protéger les autres parties de son anatomie.

Parasite ou maladie

Plusieurs insectes, champignons et maladies peuvent s’attaquer aux feuilles d’un arbre et causer leur chute, mais peuvent aussi affaiblir l’arbre au point qu’il sente le besoin de se protéger en laissant tomber ses feuilles.

Carences

Comme toute plante, un arbre a besoin des nutriments de base (azote, phosphore et potassium), mais aussi d’autres minéraux pour accomplir ses processus physiologiques. Une déficience majeure de ces nutriments peut mener à la perte prématurée des feuilles.

Problème racinaire

Les racines d’un arbre assurent le transport d’eau et de nutriments jusqu’aux feuilles. Quand celles-ci sont endommagées, elles manquent de ressources, ce qui peut causer leur chute. Des causes communes de blessures sont des travaux d’aménagement et de construction, la compaction du sol ou la pourriture des racines causée par un excès d’eau ou une mauvaise structure du sol.

Blessures

Avez-vous déjà entendu dire qu’on ne doit pas tailler plus de 10 ou 20% d’un arbre? Je ne pourrais vous confirmer le chiffre exact, mais lorsqu’un arbre perd trop de sa masse, les feuilles restantes ne peuvent pas fournir les nutriments nécessaires à la quantité de racines qui reste, et ceci met un stress sur les feuilles qui demeurent. Que ce soit par une taille excessive, un accident ou un événement météorologique, ce type de débalancement peut aussi porter préjudice aux feuilles. Les blessures à l’écorce, au niveau du tronc, sont particulièrement néfastes, car c’est celle-ci qui est responsable de transporter eau et nutriments entre les feuilles et les racines.

Âge

Comme tout être vivant, un arbre atteindra un âge où son corps n’est plus aussi fort qu’avant et il pourrait commencer à perdre des feuilles prématurément. Les peupliers, bouleaux et érables à Giguère, par exemple, ne vivent souvent que 30 à 50 ans. Il est commun de voir ces arbres souffrir de défoliation.

…Pensez-vous que c’est pour cette raison que je perds mes cheveux?

Photo: Marta Wave

Espèces

Il est tout à fait normal que certaines espèces d’arbres perdent leurs feuilles avant d’autres. Les érables, bouleaux et peupliers font partie de ceux-ci. Pour ceux qui habitent sous des cieux plus cléments, des arbres d’origines nordiques peuvent aussi se dégarnir avant ceux qui sont indigènes à ces régions. Ils sont génétiquement programmés pour perdre leurs feuilles à cette période de l’année, ayant évolué dans un climat plus froid. On rencontre souvent ce problème en Europe avec des arbres originaires d’Amérique du Nord.

Quoi faire?

Première chose: ne pas paniquer! Un arbre peut très bien survivre à une perte prématurée de ses feuilles. Il devra puiser dans ses réserves, bien sûr. En revanche, si la situation se répète, d’année en année, il en manquera éventuellement.

Ensuite, prenez le temps d’observer votre arbre dénudé et de voir si une des problématiques mentionnées ci-haut s’applique au vôtre. Il est possible que ce ne soit que passager. Pensez aussi à ce qu’a pu vivre votre arbre dans les dernières années. Peut-être avez-vous eu des travaux sur votre terrain récemment. Il est possible que les répercussions ne soient visibles que plusieurs années plus tard.

Entretien à long terme d’un arbre

Pour garder un arbre en santé longtemps, il faut réfléchir avant la plantation. Choisissez un arbre adapté aux conditions sur votre terrain, comme vous le feriez pour des arbustes ou des vivaces. Ensuite, lors de la plantation, creusez un trou 2 à 3 fois la largeur de la motte et de la même profondeur que la motte. Gardez la terre d’origine, mais vous pouvez l’enrichir en ajoutant du compost en surface. Un paillis organique décomposable, comme du bois raméal fragmenté, est de mise. Selon la taille ou le calibre du spécimen choisi, il peut être nécessaire de l’arroser pendant un ou même deux ans après sa plantation.

Photo: Alfo Medeiros

Vous pouvez continuer à ajouter du paillis lorsque celui-ci sera décomposé, ou vous pouvez faire du feuillicyclage en laissant ses feuilles au sol à l’automne. La meilleure nourriture pour une plante est ses propres feuilles! Si votre arbre est dans une pelouse, faites de l’herbicyclage en laissant les rognures de gazon au sol. Celles-ci se décomposeront et nourriront votre arbre et votre pelouse. Vous pouvez aussi ajouter une mince couche de compost (5 mm) à votre pelouse une fois par année ou aux 2-3 ans.

Surtout, évitez de compacter le sol en profondeur en circulant proche de vos arbres avec de la machinerie lourde, particulièrement lorsque le sol est détrempé, comme au printemps (ou l’été 2023 au Québec).

Si vous n’êtes pas sûr de l’état d’un arbre ou de comment l’entretenir, n’hésitez pas à contactez un arboriste certifié pour qu’il l’examine. La plantation d’arbres est une relation à long terme qui a de multiples bienfaits sur la santé et le bien-être humains. Ils en valent l’investissement!


commentaire sur "Quand les feuilles tombent avant l’automne"

  1. Huguette dit :

    Est-ce le même phénomène avec les samarres ? J’ai un érable de Norvège, comme tous mes voisins d’ailleurs, et je remarque que depuis plusieurs années le mien produit et perd énormément de samarres contrairement aux autres. Merci et bonne journée

    • Mathieu Hodgson dit :

      On entend souvent dire qu’une grande quantité de samares sur un érable pourrait être due à un stress vécu l’année précédente. Par contre, il manque de preuves pour appuyer cette idée. Les érables et d’autres arbres ont des cycles de production de semences avec des années plus abondantes que d’autres, mais en général, tous les érables dans un secteur auraient le même cycle. Une autre théorie serait que votre arbre est à l’abri du froid et donc plus de fleurs survivraient lors de périodes de gels au printemps et par conséquent plus de samares. Une autre possibilité est que la pollinisation de votre arbre a plus de succès à cause de son emplacement et produirait plus de semences.

  2. Jacinthe dit :

    Merci Mathieu! Vraiment intéressant!

  3. Robert Biard dit :

    Merci de répondre clairement à mes interrogations sur la chute des feuilles les de mes arbres.

  4. Johanne dit :

    Est-ce qu’un surplus d’azote dû aux traitements de fertilisation de pelouse pourrait être une autre cause (réf…mon lilas japonais a les feuilles recroquevillées depuis le printemps et il les perd maintenant…un peu tôt dans la saison par rapport aux autres années). Il avait fait la même chose l’an passé après le 3ième traitement (de 4). Snifff!

    • Mathieu Hodgson dit :

      L’application d’engrais à dissolution rapide avec un taux d’azote élevé, comme on retrouve dans les fertilisants à pelouse, peut effectivement endommager les racines des arbres causant le jaunissement des feuilles. Bref, c’est trop d’azote, trop vite! Aussi, si les minéraux présents dans un engrais s’accumulent dans le sol, ils peuvent nuire aux micro-organismes bénéfiques qui s’y trouvent et sont nécessaires à la santé des arbres. Il existe aussi des produits qui combinent un engrais avec un herbicide qui pourraient endommager un arbre qui se trouve dans une pelouse. Personnellement, je n’utiliserais pas d’engrais sur une pelouse. Une meilleure alternative serait de terreauter avec une fine couche de compost chaque année et de réensemencer au besoin. Laisser les rognures de gazon au sol nourrira aussi votre pelouse.

    • Valérie dit :

      Bonjour Johanne, es-ce que ce ne serait pas plutôt l’enrouleuse?? J’ai exactement le même problème avec le lilas et d’autres plantes aussi… C’était pire l’an dernier d’ailleurs… https://jardinierparesseux.com/2022/06/23/les-enrouleuses-visibles-mais-pas-tres-nuisibles/amp/

      • Johanne dit :

        Pas de larves ou vers à l’intérieur des feuilles roulées. Mais j’ai eu cette bestiole enroulée dans mes dans mes hydrangers à une autre maison il y a plusieurs années.

  5. Anonyme dit :

    Merci

  6. Diane dit :

    Merci Mathieu, super intéressant d’en apprendre davantage sur le processus de chute de feuilles des arbres! Elle est très forte, la nature. Et en passant, si je peux te rassurer, mon conjoint n’avait pas 30 ans quand il a commencé à perdre ses cheveux et aujourd’hui, dans la soixantaine bien entamée, il est toujours aussi fort et en pleine possession de ses moyens. 😉

  7. Anne louise dit :

    Merci pour ces infos, je suis rassurée car je ramasse souvent des feuilles de mon orme pendula même si ce n est pas l autombe

  8. Paquet Françoise dit :

    Mon Maachia amurensis de 3 ans, qui a toujours été en pleine forme, a soudainement vers la mi-août vu ses feuilles tachées brunes et tomber. Presque tout l’arbre est atteint. J’ai pensé à la rouille, mais je ne trouve rien sur le net. Partout on dit qu’il est peu sensible à la maladie. Au Bas-St-Laurent, nous avons eu beaucouop de pluie et ensuite une période très sèche. C’est alors que ses feuilles ont bruni, puis tombé. De chaque côté du Maachia, j’ai un Amélancier et une Aubépine, tous deux souffrant de la rouille du génévrier. Serait-ce qu’il y est sensible lui aussi? Que faire?.

  9. Grobèr dit :

    Bonjour Mathieu. Pour vos cheveux, et suite à votre article, avant de poser un diagnostic, il faudrait savoir si vous avez eu des problèmes au cours des dernières années au niveau de la plante des pieds ? Ou un camion chargé de terreau vous a-t-il passé sur le pied ? Peut-être vos origines nordiques vous ont-elles génétiquement programmés pour perdre vos feuilles… euh, vos cheveux. Tout ce que l’on peut vous conseiller pour le moment est de vous procurer des chaussures étanches et d’éviter de consommer des aliments azotés ainsi que l’inhalation de protoxyde d’azote (gaz hilarant). Attention aussi à la fréquentation trop rapprochée de camions poids lourds. Je n’ose recommander l’application de rognures de gazon ou de feuilles déchiquetées sous votre casquette ou au fond de vos chaussettes. Mais à tout le moins n’hésitez pas à contactez un arboriste certifié. ;0)

  10. Danielle dit :

    Bonjour, j ai le même problème que Johanne avec le lilas japonais. Ça débuté par une seule branche sans feuilles et cette année c est un côté tout entier. J ai arrêté les engrais et herbicides pour la pelouse. Je lui ai donné poussière de glacier et acti-sol. Les branches semblent mortes. Est ce qu il y a moyen de le récupérer ? Merci pour les conseils. Bravo à toi Mathieu.

  11. Solange dit :

    Bonjour Mathieu,
    Nous avons un grand terrain avec des érables qui ont des tâches de goudron depuis plusieurs années. Malheureusement, ces tâches font tomber les feuilles précocement. Je constate, en vous lisant, que les chances que nos érables reprennent leurs belles couleurs automnales sont plutôt minces. Avez-vous une solution à me suggérer, autre que de ramasser ?
    Merci et félicitations pour la poursuite du jardinier paresseux.

  12. Francine dit :

    Bonjour Mathieu, il y a un érable sur le terrain et il a environ entre 12 et 15 ans. L’été, ses feuilles sont belles, mais il perd prématurément ses feuilles, car celles-ci ont des taches brunes ou noires. Je présume que c’est un champignon ?? Puis-je utiliser ses feuilles pour m’en servir comme paillis pour le jardin potager ainsi que les médicinales ?
    Merci pour tes précieuses informations, c’est très apprécié 🙂

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!