Catégories

Recherche

Nos partenaires

Vendredi vidéo: Rentrer ses plantes d’intérieur

Fâchez-vous pas contre moi, là! Je sais qu’on est encore en plein été… mais je dois vous faire savoir que vous devriez commencer à penser à rentrer vos plantes d’intérieur d’ici quelques semaines, selon où vous habitez. Ben oui, en plein été!

Quand rentrer ses plantes d’intérieur

Chaque plante peut tolérer des températures différentes, qu’elle soit tropicale ou non. Il suffit de faire une petite recherche sur le Web pour avoir plus d’information sur une plante spécifique. Par contre, en général, il vaut mieux rentrer nos plantes d’intérieur quand les températures nocturnes descendent autour de 13 °C, et ce n’est pas nécessairement parce qu’elles ne peuvent résister au froid.

Pour commencer, lorsque le mercure est entre 5 et 10 °C, beaucoup de plantes tropicales entrent en dormance et perdent feuilles et fleurs. Aussi, il est mieux de transférer nos plantes en dedans lorsque les températures intérieures et extérieures sont similaires ainsi que le taux d’humidité relative. Il est assez difficile pour une plante de s’adapter à la diminution de la luminosité, il vaut mieux lui éviter le choc d’un changement de température et d’humidité.

L’exception, ce sont plusieurs succulentes et les cactus qui résistent très bien au froid. Julie Boudreau a d’ailleurs écrit sur le sujet dans son texte Les cactus: mes nouveaux amours!

Préparation

Vos plantes ont sûrement poussé énormément pendant leur été au soleil. Il se peut très bien qu’elles soient à l’étroit dans leurs pots. Pour les plantes qui doivent être rempotées, il est mieux de le faire quelques semaines avant de les rentrer pour qu’elles puissent se remettre du choc du rempotage.

Comment faire?

Il m’arrive parfois de simplement rentrer mes plantes d’intérieurs sans aucun soin particulier, alors tout ce qui suit est optionnel. On commence par tailler nos plantes au besoin, ou on les nettoie simplement en enlevant les feuilles mortes. Ensuite, un jet d’eau fort avec un boyau d’arrosage sur les parties aériennes fera tomber les insectes qui s’y trouvent. Par la suite, faites tremper votre pot au complet pendant 10 à 30 minutes pour que les insectes qui se trouvent dans la terre en ressortent. Laissez-le s’égoutter avant de rentrer votre plante à l’intérieur.

À l’intérieur

À l’intérieur, il serait mieux de laisser vos plantes à l’endroit le plus lumineux possible pendant une semaine ou deux, le temps qu’elles s’adaptent à la diminution de la luminosité. Ensuite, vous pourrez les placer à leur emplacement permanent. Un humidificateur réglé entre 30 et 50 % est tout indiqué. Bonus: un éclairage artificiel supplémentaire est une excellente idée pour vos coins plus sombres.

Pour plus d’information, lisez Rentrer ses plantes d’intérieur pour l’hiver de Larry Hodgson.

Étiquettes + Comment rentrer les plantes tropicales


commentaire sur "Vendredi vidéo: Rentrer ses plantes d’intérieur"

  1. Monique Boivin dit :

    Merci Mathieu pour ces conseils ! Je me prépare déjà psychologiquement à cette corvée…

  2. Hugues Pelletier dit :

    Bonjour ….j’ai un Nerprun strait line Ramnus environ 3 pieds qui a été brûlé par l’herbicide lors de traitement de pelouse..j’ai tout couper les tiges secs et mortes,…il reste environ 1 pieds de tronc principal vivant…retigera t il a la base ?
    Merci et bonne journée !!!

  3. Beatrice dit :

    Cher Mathieu, peut être on pourrait écrire : ne vous fâchez pas , au lieu de : fâchez vous pas. Juste une suggestion , car votre père rédigeait dans un excellent français, ça faisait plaisir à lire

    • Doris bruxelles dit :

      Héhé, moi je pensais que c’était une façon de dire québécoise, et je trouvais cela très mignon et rigolo…

      • Suzanne Jobin dit :

        Merci pour vos conseils et vos expressions québécoises savoureuses!!!!

      • Marico Renaud dit :

        Tout à fait d’accord. J’adore certaines façons de dire québécoises. Le français doit vivre de toutes sortes de manières. Surtout ne changez pas Mathieu. Et merci.

    • Rolmat dit :

      “Peut être on pourrait écrire” est encore un moins bon français que “fâchez vous pas”…
      Et, oui Doris vous avez raison, c’est une façon de dire coutumière ici.
      Pour conclure, on ne lance pas de pierre quand on habite une maison de verre!

    • Nicolette dit :

      Est ce vraiment nécessaire? Cette expression est très Québécoise.

    • Sophie dit :

      Hé boy!! On s’enfarge dans les fleurs du tapis ici je trouve….

    • moltonmartine dit :

      Bonjour à vous tous,
      Pour moi qui suit française cette expression est pleine de charme, je salue tous mes amis canadiens,

  4. Hélène Bédard dit :

    Merci beaucoup Mathieu

  5. Diane Vandelac dit :

    Merci beaucoup ,car j’avais l’habitude de rentrer le plus tard possible mes plantes ,avec des probablement des petites araignées .Mais l’été est encore présente ?

  6. Gisele renaud-Bisson dit :

    Merci,mais je trouve triste de déjà penser que l’été est fini .

  7. Nicolette dit :

    Merci Mathieu pour tous ces conseils. Ils me seront très utiles. J’aimerais bien que vous nous parliez des agrumes. Ils sont si fragiles.

  8. Patricia Fournel dit :

    Mathieu,

    J’ai suivi les conseils de votre père et j’ai installé mon immense corne d’élan à l’extérieur. Malheureusement, avec toute la pluie reçue, elle est après moisir. Comment faire pour la récupérer? Je n’arrive pas à assécher la terre même si elle est à l’abri des intempérie.

  9. B. Lemay dit :

    Merci beaucoup Mathieu pour vos précieux conseils.

  10. Marielle dit :

    Ça tombe à pic! Je me demandais si je devais entrer mon Sapin de Norfolk, vu le froid qui sévit en Côte-Nord! Au moins il aime bien l’eau hi hi hi…

    Merci infiniment de garder ce blogue en vie. Je l’adore, il est ma référence préférée pour tous les sujets horticoles.

  11. Jenny dit :

    Moi, j’ai adoré le ”Fâchez-vous pas contre moi, là! ”. Ça m’a fait rire et ça m’a donné envie de lire le texte. Et c’est tout à fait conforme à l’esprit rigolo et festif de ces articles quotidiens.

  12. Francine B. dit :

    Très belle chronique, Mathieu!
    Hé oui, l’été avance et il faut déjà penser à entrer nos plantes à l’intérieur. Dommage que la pluie nous est tombée dessus plus souvent que l’on l’aurait voulu….mais bon , « il faut faire avec ».espérons que notre automne sera plus favorable! Merci pour tes bons conseils……

  13. Caroline B dit :

    Bonjour Mathieu, j’ai un arbre arbre à monnaie, dans un gros pot. Vous conseillez quelle méthode pour le baigner dans l’insecticide avant de l’entrer?
    Merci à l’avance

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!