Catégories

Recherche

Nos partenaires

Des plaques de gazon jaune dans la pelouse?

Il est normal que la pelouse jaunisse durant une sécheresse, mais si votre gazon jaunit par plaques dans les endroits ensoleillés, particulièrement près des surfaces pavées, ce sont peut-être des punaises velues (ou punaises des céréales) qui font des ravages. Elles prolifèrent dès le mois de juin pendant le temps chaud et sec. Si la canicule persiste et qu’on n’intervient pas, les plaques de gazon mort s’agrandissent et peuvent envahir toute la pelouse. Le gazon reste cependant bien fixé au sol, contrairement aux dégâts de vers blancs, où le gazon a perdu ses racines et s’arrache facilement. Les dommages ressemblent à ceux causés par la sécheresse, mais lorsque la pluie redevient abondante à la fin de l’été, le gazon ne reverdit pas, car il est mort.

Les punaises velues

Les punaises adultes sont minuscules (environ 4 mm de long). Elles sont noires avec des ailes croisées dans le dos. Les nymphes mesurent environ 1 mm de long, elles n’ont pas d’ailes et ont l’abdomen rougeâtre: ce sont les plus voraces! Les punaises velues aiment les endroits secs et se cachent dans le feutre de la pelouse où elles piquent et sucent les collets des pousses de gazon qui deviennent jaunes et se dessèchent.  On en trouve dans presque toutes les pelouses, mais elles ne causent des dommages que lorsqu’elles sont en grand nombre et que la pelouse est affaiblie par une sécheresse ou un autre facteur de stress. Les infestations surviennent généralement sur les terrains secs, sablonneux, acides et surfertilisés.

Comment identifier leur présence?

Surveillez les symptômes pour éviter des infestations majeures: si vous avez des plaques de gazon jaune qui s’élargissent, écartez les brins d’herbe en bordure des zones affectées, près du gazon sain, grattez un peu le feutre et vous verrez rapidement apparaître plusieurs minuscules insectes rouges ou noirs avec des ailes blanches en forme de croix. Pour en avoir le cœur net, vous pouvez utiliser une boîte métallique (format: boîte de café) dont vous aurez enlevé le fond: enfoncez-la dans la pelouse à mi-hauteur et remplissez-la d’eau savonneuse. Après une dizaine de minutes, les punaises noyées vont flotter à la surface et il sera facile de les compter. S’il y en a plus de 10 dans la boîte, il faut intervenir.

Photo : Edith Smeesters

Contrôlez la punaise et réparez les dégâts

Pour tuer les punaises, inondez les endroits infestés et pulvérisez avec un savon insecticide à la pyréthrine que vous appliquerez à deux ou trois reprises aux 4-5 jours, tout en gardant l’espace bien humide. Traitez les endroits infestés dès le mois de juin et jusqu’à la fin août.

Une fois que les punaises sont éliminées, il faut bien sûr réensemencer les espaces dégarnis et les recouvrir avec un peu de compost ou de terreau à gazon. Procurez-vous un mélange de semences avec des endophytes: ce sont des champignons microscopiques qui sont présents dans certaines espèces de gazon, notamment dans l’ivraie vivace et plusieurs fétuques. Les gazons enrichis d’endophytes montrent une plus grande tolérance au stress et une meilleure survie à la sécheresse. Les endophytes ne survivent malheureusement pas plus d’un an dans les semences entreposées.

Prévention

  • Pour éviter une infestation dans l’avenir, vous avez deux stratégies durables. Modifiez les conditions qui attirent les punaises ou changez de plantes puisque les punaises ne s’attaquent qu’aux graminées. Suivez également ces recommandations:
  • Conservez l’humidité du sol autant que possible en coupant le gazon haut (8 cm ou 3 po).
  • N’utilisez que des engrais naturels qui libèrent l’azote lentement.
  • Corrigez le pH s’il est trop acide (au-dessous de 6,5).
  • Semez des variétés de gazon avec des endophytes.
  • Semez d’autres espèces dans la pelouse comme le trèfle, le lotier ou le thym, que les punaises ne mangent pas.

Remplacez le gazon par des couvre-sols qui tolèrent la sécheresse comme le géranium sanguin, le sedum, la céraiste, le phlox mousse, le cyprès russe, etc.

Étiquettes + punaise velue


commentaire sur "Des plaques de gazon jaune dans la pelouse?"

  1. Richard Parent dit :

    Merci. Ça me sera probablement fort utile.

  2. Renée-Johanne Campeau dit :

    Je n’avais jamais entendu parler de ces punaises. Je vais faire le test car j’ai bien l’impression que j’en ai. Merci pour ces informations.

  3. Michel Hebert dit :

    Merci pour l’information
    Il semble que ce soit un problème fréquent mais peu savaient à ce jour comment l’identifier et le traiter
    Merci et heureux de compter des experts tel que vous au sein du groupe

  4. Louise dit :

    Bonjour, Est-ce que les endophytes sont ajoutés aux semences de gazon ou sont sont à l’intérieur des semences style ray-grass? Est-ce comme des nématodes ou mycorhizes ? Merci

  5. Anonyme dit :

    Il semble que ces aimables bestioles n’aient pas encore traversé l’Atlantique, mais il ne faut pas désespérer… ?

  6. JO dit :

    Pourriez-vous ajouter d’autres plantes pour le etc… SVP. . J’ai l”intention de remplacer le gazon à l’avant par des plantes qui tolèrent la sécheresse mais aussi le sel de rue car la ville expédie maintenant la neige de la rue sur nos terrains,
    Ce serait intéressant d’avoir un article sur ce sujet car c’est l’avenir. Merci

  7. Terry dit :

    Merci. Je me demandais justement ce qui se passait car la semence ne fonctionnait pas . Je fais le test maintenant!
    Très à propos !

  8. Clara dit :

    Pourriez vous faire un article sur les cernes d’urine laisser par les chiens sur la pelouse svp. J’essaie d’en réparer sur ma pelouse depuis plus de 2 ans et elles reviennent encore..
    Serait ce parce que je n’ai pas enlever suffisamment de terreau en profondeur? Je gratte le sol, arrache la pelouse qui ressemble à du foin jaune, brasse la terre, remet du terreau et des semis. J’arrose copieuse et ce n’est pas encore assez depuis 2 ans. Je répète l’opéra et elles reviennent…. Que me recommander vous? Merci!

  9. Vychytil dit :

    Bonjour, est-ce qu’on peut SEMER du thym ou seulement l’acheter en plant ? C’est pour couvrir un espace où le gazon ne pousse pas bien et le thym réussit bien, mais ça m’en prendrait beaucoup! Merci.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!