Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Vendredi vidéo: Un système d’irrigation pour son balcon

Comme plusieurs d’entre vous, je voyage beaucoup en été. Oui, il y a les vacances, mais puisque j’ai de la famille à Québec et à Gatineau, je suis en constant déplacement. Sans oublier les voyages d’affaires! Ouf! Mon pauvre potager en pot a souffert d’un arrosage inconstant l’année dernière. J’ai même perdu mon plan de courgettes adoré par manque d’eau. Vous serez peut-être surpris de savoir que ma conjointe n’a pas le pouce vert… je ne peux pas lui faire confiance pour arroser mes légumes.

J’ai donc installé un système d’irrigation goutte à goutte, du genre qu’on peut acheter en quincaillerie. C’est un système très simple composé d’un adapteur pour votre sortie d’eau, un boyau 1/4 de pouce et de goutteurs. On peut y ajouter une minuterie pour automatiser le tout. Le boyau va de pot en pot, qui ont chacun un goutteur arrosant doucement à la base des plants, ce qui évite d’asperger les feuilles. Regardez mon vidéo pour voir comment c’est simple!


commentaire sur "Vendredi vidéo: Un système d’irrigation pour son balcon"

  1. Josée Dufour dit :

    Merci beaucoup Mathieu pour cette vidéo du système d’irrigation.
    Est-ce possible de faire un système d’irrigation si nous avons un balcon en hauteur, sans sortie d’eau ? L’eau est à quelques étages plus bas. J’ai de l’eau dans des bacs, mais comment l’amener jusqu’aux pots …
    Merci encore pour ces précieux conseils.
    Josée

  2. Diane dit :

    Un gros merci, Mathieu, pour cette démonstration de ton système d’irrigation goutte-à-goutte! J’ai installé le même système pour mon petit potager en contenants il y a quelques années et je trouve que c’est vraiment la meilleure invention depuis l’arrivée du pain tranché! 😉 Moi aussi, je dois m’absenter quelques semaines au cours de l’été pour visiter ma famille au Nouveau-Brunswick et je peux maintenant partir l’esprit en paix. Je peux même vérifier les conditions météo à distance et contrôler l’arrosage avec mon téléphone intelligent en rajoutant un autre cycle d’arrosage au besoin, en tant de canicule par exemple. Et je dois dire que même quand je suis à la maison, je trouve très agréable de m’asseoir avec mon petit café pour regarder mes plantes s’abreuver de façon autonome… Je n’ai qu’à passer par derrière ensuite pour désherber, enlever les fleurs fanées, etc. La belle vie de jardinière paresseuse!! 🙂

  3. Pierre Morrissette dit :

    Super ça ! Un autre bon truc.
    En passant, j’étais présent mercredi au centre des congrès de Québec lors de la remise d’un doctorat honoris causas pour souligner l’importance que ton père à eu dans le domaine horticole tout au long de ses années, j’ai beaucoup aimé ton discours, tu as su faire honneur à ton père avec ton texte. C’est vrai qu’il était un précurseur, à une époque où on ne s’occupait pas beaucoup de l’environnement. Il a eu une très grande influence pour plusieurs jardiniers. Bravo !

  4. Monique dit :

    Merci pour ce vidéo très instructif et clair. J’ai un bungalow avec plantes à l’arrière et l’avant, avec un trottoir entre la maison et le jardin. Est-ce qu’un système comme cela peut s’appliquer en pleine terre, ou est-ce préférable d’avoir des boyaux suintants que l’on connecte avec le boyau principal?

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :