Catégories

Recherche

Nos partenaires

Vendredi vidéo: Planter très tôt

Audrey a vérifié pour nous ce qui se passe quand on plante nos semences à l’extérieur trop tôt en saison. Regardez sa vidéo pour voir les résultats!

NDLR. Je sais bien qu’on a hâte de préparer son potager au printemps, de travailler dehors, de voir de la verdure après un hiver qui nous donne l’impression de durer la moitié de l’année, ici au Québec. On a aussi hâte de sortir nos semis intérieurs à l’extérieur parce qu’ils commencent à prendre de la place et deviennent de plus en plus exigeants.
En général, on doit attendre que la température reste au-dessus de 12 °C nuit et jour avant de transplanter dans notre potager, bien que certains légumes comme les pois, les radis et les épinards, par exemple, résistent mieux aux températures fraîches.

Mais on ne parle là que de semis intérieur, qu’en est-il des semences plantées directement au jardin. Personnellement, je plante presque tout en même temps, c’est plus simple! Cependant, c’est la température du sol qui détermine le meilleur moment pour planter ses semences en pleine terre. Voici ce que nous disait Larry Hodgson dans Quand peut-on semer et repiquer nos légumes sans craindre le froid?:

«Les légumes de climat frais (betteraves, carottes, laitues, oignons, persil, panais, radis, etc.) germent à des températures assez basses et vous pouvez logiquement les semer quand la température du sol a atteint 7 °C. Les navets, les différents choux (brocoli, chou frisé, chou-fleur, etc.), la bette à carde (blette) et le maïs tout comme les tubercules de pommes de terre tolèrent un sol frais, mais un peu moins: un semis quand la température du sol a atteint 12 °C est plus sûr. Attendez toutefois que le sol atteigne 21 °C avant de semer des légumes de climat chaud comme les haricots, les concombres, les courges et les melons.»

Bon jardinage!


commentaire sur "Vendredi vidéo: Planter très tôt"

  1. Lise Ranger dit :

    JCette vidéo est instructive et très dynamique. Je vous lis toujours avec beaucoup de plaisir et de curiosité! Je vous souhaite un très beau jardin! 😉

  2. Raymonde Cloutier dit :

    MERCI! J’ apprécie beaucoup vos videos du vendredi.
    Celui- ci, notamment, me servira telle une grande sagesse en sachant dorénavant que… je suis loin d’ être en retard…
    MERCI!

  3. Réal Bolduc dit :

    Très intéressante, votre vidéo. J’apprécie beaucoup.
    Je viens de mettre en terre mes plans de concombres. Avec la température que l’on a actuellement, peut-être que j’aurais dû attendre encore une semaine…

  4. Brigitte L. dit :

    Merci Audrey de partager ces résultats avec nous. La frénésie du printemps me porte souvent à semer trop top.
    Bonne fin de semaine

  5. Ariane dit :

    Intéressant! Je me disais que l’année prochaine, je sèmerais certaines choses en avril mais… je vais me raviser après avoir vu ça!

  6. Diane dit :

    Super intéressant en effet, Audrey, de voir de nos yeux voir, les résultats de tes expériences à un mois d’intervalle. En plus de nous informer, tu nous aides à « cultiver » notre patience, en plus de nos légumes. 😉

  7. Anonyme dit :

    Merci, Mathieu, de continuer le travail de votre père. Je lisais votre père depuis quelques années et je lis vos publications actuelles avec beaucoup de plaisir. Vous faites un excellent travail de continuation de l’oeuvre de votre père. Merci encore!!! Et merci aussi à toute l’équipe de collaborateurs, vous êtes excellents!

  8. Manon (de Lanaudière) dit :

    Très intéressant 🙂 Et moi qui pensais que j’étais en retard pour les concombres … merci! Bon jardinage 🙂

  9. Anne dit :

    Quel plaisir ce vidéo !
    J’avais beaucoup d’hésitation à semer très tôt. Ben voilà ! No more ! 3e we de mai !
    Merci Audrey ?

  10. Jenny Fahmy dit :

    Vidéo très intéressante, surtout que je me posais la question. J’ai semé tôt cette année, je me disais que c’est une année de ”test”. Vous expliquez bien et êtes dynamique et très sympa. Je suis contente de vous avoir vue, après vous avoir lue. Bonne continuation!

    • Isabelle Bordeleau dit :

      J’ai bien aimé votre capsule.
      J’ai semé des graines à la.mi avril et je n’ai vraiment pas eu de succès.
      J’étais un peu déçu en croyant que j’avais perdue mon pouce vert!

      Alors je vais semer de nouveau, nous sommes maintenant à la.mi juin j’imagine qu’à j’aurai plus de succès !

  11. Isabelle Bordeleau dit :

    J’ai bien aimé votre capsule.
    J’ai semé des graines à la.mi avril et je n’ai vraiment pas eu de succès.
    J’étais un peu déçu en croyant que j’avais perdue mon pouce vert!

    Alors je vais semer de nouveau, nous sommes maintenant à la.mi juin j’imagine qu’à j’aurai plus de succès !

  12. Anonyme dit :

    merci tjrs intéressant et motivant

  13. Daniel Fantino dit :

    Bonjour Audrey, très intéressant les dates, mais où êtes vous située ? Pas seulement la zone car au pied et au sommet du Mont Tremblant, c´est deux climats différents. Exposé ou protégé du vent et de quelle direction ? Ce serait utile de savoir et permettrait au lecteur de s´y comparer. Enfin ce printemps est très hésitant. Certes les chaleurs diurnes et nocturnes finiront par s´installer, mais le solstice d´été demeure le 21 juin. Donc dans une semaine. Après le soleil va commencer à diminuer le nombre
    d´heures quotidiennes. Avoir un mois d´octobre bien chaud serait chouette mais avec seulement 8 heures de soleil, ce sera insuffisant. Si nos saisons se decalent, le soleil lui demeure imperturbable et l´impact sur le type de culture sera inévitable.

    • Audrey Martel dit :

      Bonjour Daniel, effectivement, seule ma zone n’est pas suffisante pour établir une date absolue où planter! Ce vidéo ne se veut pas un guide, mais plutôt un avertissement de ne pas planter trop tôt (quand c’est encore gelé par exemple!).

      Chaque personne, chaque année sera évidemment différente ! En ce qui me concerne, je suis en Estrie, et c’est très venteux là ou est mon jardin. Je suis un peu en retard si je compare aux éclosions dans la ville à 15 minutes de chez moi, j’imagine que le fait d’être légèrement plus en altitude impacte le tout!

  14. agnes dit :

    j’ai débuté mon jardin fin avril dans des couches froides et serre, actuellement j’ai commencé à cueillir des bok choi, laitue, meslum, épinard, mes haricots, pois et tomates sont en fleurs…j’agrandit de plus en plus mes parcelles de culture…que du bonheur…bon été à tous

  15. Julie dit :

    Vraiment intéressantes, ces expérimentations! Merci beaucoup!

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!