Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Feuillages gris pour bacs fleuris (ou mes boîtes à fleurs Reine des Neiges)

Les dernières années nous ont donné de nombreuses plantes annuelles très intéressantes à feuillage gris et je crois que cette année, la thématique de mes boîtes à fleurs sera la Reine des Neiges!

Alors oui, petite confession, chaque année, je me donne une thématique pour orienter la composition de mes boîtes à fleurs et de mes contenants décoratifs. La plupart du temps, les fleurs orange et les feuillages vert lime sont au menu, étant des couleurs que j’affectionne particulièrement. Mais cette année, j’y vais pour le gris!

La cinéraire ‘Angel Wings’, à grandes feuilles, et l’armoise ‘Silver Bullet’, au feuillage découpé, sont deux plantes annuelles à feuillage gris qui promettent d’être les nouvelles coqueluches des contenants décoratifs! Photo: Proven Winners

Pourquoi le gris?

Comme je le mentionnais, je remarque un arrivage intéressant de plantes à feuillages gris, qui me donne envie de les essayer toutes à la fois, histoire de les comparer et de les utiliser comme source d’inspiration pour mes boîtes à fleurs.

Je suis aussi très interpellée par les plantes à feuillages gris, car je sais que ce sont, en général, des plantes plus résistantes à la sécheresse. En effet, le fin duvet qui recouvre les feuilles sert de protection contre la transpiration. De nombreuses plantes des milieux arides et désertiques portent des feuillages gris et certaines des annuelles de ce billet sont effectivement originaires de ces zones arides.

Ainsi, en créant des arrangements avec quelques plantes tolérantes à la sécheresse et des annuelles à feuillages gris, il est possible de réduire les besoins en arrosage.

Il faut garder en mémoire que la majorité des plantes à feuillage gris sont des plantes à cultiver au plein soleil. Elles sont rarement heureuses dans des emplacements ombragés. Puis, du côté des arrosages, elles seront reconnaissantes si on les arrose régulièrement, mais elles savent aussi pardonner les «arroseurs-oublieurs» (groupe dont je suis membre active depuis 1999).

Des gris classiques

La première plante qui vient à l’esprit est la cinéraire (Jacobaea maritima, anciennement Cineraria maritima). Déjà très populaire dans les années 1970, cette petite plante à feuilles profondément lobées fait un retour en force depuis l’arrivée de sa nouvelle cousine, la cinéraire ‘New Look’. Cette dernière porte des feuilles larges et peu découpées. Cette nouvelle introduction nous a forcés à contempler la cinéraire classique sous un œil nouveau. Autrefois plantées en rangées droites en bordure d’un massif de tagètes orange brûlé, les cinéraires sont maintenant la touche de gris qui sait faire jazzer un arrangement moderne!

Puis est arrivée la cinéraire ‘Angel Wings’ (Senecio candicans) avec des feuilles larges et pleines, d’un gris presque blanc. C’est une variété plus haute que les deux précédentes, car elle peut atteindre 45 cm de hauteur. Cette plante est très utilisée pour décorer les boîtes à fleurs des terrasses urbaines et branchées. Elle a effectivement un petit quelque chose d’unique et d’original.

Des gris connus… et retombants

Parmi les feuillages décoratifs qui sont maintenant bien connus des jardiniers, il y a les plectranthes ‘Silver Shield’ et ‘Silver Crest’ (Plectranthus spp.), tous deux au port étalé. Ces plantes peuvent émettre des tiges ébouriffées de plus de 60 cm de long. On les utilise couramment dans les jardinières suspendues, souvent avec des pétunias ou du géranium lierre. Les hélichrysums (Helichrysum spp.) sont très semblables aux plectranthes, mais leur feuillage est plus petit. Ces deux plantes sont relativement faciles à cultiver à l’intérieur pendant l’hiver.

Une composition originale qui réunit des hélichrysums à feuillage gris, des pétunias mauves et un plant de misère pourpre (Tradescantia pallida). Cette dernière, étant une plante d’intérieur très facile de culture, est un ajout inspirant dans les jardinières suspendues. Photo: Proven Winners

Alors que les plantes précédentes ont un feuillage assez rigide, la dichondra (Dichondra argentea), elle, est parfaitement retombante. La plante forme de longues lianes de feuilles rondes et d’un beau gris argenté. Comme à peu près tout ce qui a été nommé précédemment, la dichondra est d’une extrême facilité de culture. Elle peut retomber sur plusieurs mètres. Comme toutes les annuelles à feuillage gris, la dichondra se marie avec TOUT, absolument tout!

Des gris à découvrir

Dans les dernières années, une armoise a aussi fait son apparition dans le département des plantes annuelles. L’armoise ‘Silver Bullet’ (Artemisia stelleriana) ressemble en plusieurs points à la cinéraire, mais elle a un port légèrement retombant. Cela en fait un bel ajout dans les jardinières suspendues.

Il faut aussi découvrir l’hélichrysum ‘Icicles’ (Helichrysum Thianschanicum ‘Icicles’) aux feuilles fines comme des bâtonnets. Cette plante a un port un peu plus compact que les autres hélichrysums. Ainsi, elle convient mieux aux contenants décoratifs et aux boîtes à fleurs qu’aux jardinières suspendues. L’armoise ‘Makana Silver’ est une autre belle nouveauté au feuillage encore plus fin que l’hélichrysum ‘Icicles’. Cette armoise forme un beau buisson arrondi et elle convient parfaitement aux gros contenants.

Quelle bonne idée de combiner une sauge à feuillage panaché avec l’hélichrysum ‘Icicles’! Car les sauges sont aussi bien connues pour avoir une bonne résistance à la sécheresse. Photo: Proven Winners

Puis, il faut partir à la recherche du didelta ‘Silver Strand’ (Didelta ‘Silver Strand’), dont la forme des feuilles et le port plutôt dressé sont assez uniques! Ce sera pour moi la plante à découvrir cet été!

Très ressemblante aux cinéraires, la centaurée fait aussi son entrée dans le palmarès des plantes annuelles à feuillage gris. La centaurée ‘Chrome Fountain’ fait partie d’une série de plantes appelées les «FanciFillers» (les chics remplisseurs). Il s’agit d’un bel assortiment de plantes à feuillages décoratifs, pas seulement gris. L’alternanthera ‘Choco Chili’, à feuillage brun chocolat, et le plectranthe ‘Guacamole’, à feuillage panaché de vert et de doré, font partie de cette série. Dans le cas de notre belle centaurée à feuillage gris, elle porte des feuilles aux lobes bien arrondis, qui sont à mi-chemin entre la cinéraire commune et la cinéraire ‘New Look’.

Le didelta ‘Silver Strand’ sera une découverte pour moi cette année. Si vous l’avez déjà cultivé, je serais curieuse de recueillir vos impressions dans les commentaires. Photo: Proven Winners

Quelles plantes accompagnent bien les feuillages gris?

Tout ce qui est mauve ou violet se marie très bien aux feuillages gris. Par exemple, on pourra planter des héliotropes (Heliotropium spp.) et des sauges farineuses (Salvia farinacea) avec les plantes à larges feuilles. Les feuillages plus fins pourront être combinés avec des plantes à grandes fleurs comme les pétunias ou les bégonias tubéreux. On peut aussi obtenir de beaux résultats en combinant les feuillages gris avec des plantes à fleurs rose clair.

Dans mon cas, ma sélection se fera dans le blanc, avec des euphorbes ‘Summer Snow’, des calibrachoas et des pélargoniums à fleurs blanches. Bref, tout ce qui peut illustrer la neige et le givre. J’ai eu si froid ce printemps, qu’il est fort possible que le temps maussade et pluvieux m’ait inspiré cette thématique. Un thème parfait pour m’empêcher de maugréer contre la chaleur caniculaire qui nous attend dans les mois à venir!

Et vous? À quoi ressembleront vos boîtes à fleurs cette année?

Voici ma source d’inspiration pour ma thématique Reine des Neiges. Des armoises, des hélichrysums, des dichondras et des euphorbes, tous vêtus de blanc ou de gris! Photo: Proven Winners

Étiquettes + feuillage decoratif, gris


commentaire sur "Feuillages gris pour bacs fleuris (ou mes boîtes à fleurs Reine des Neiges)"

  1. Rachel dit :

    Intéressant, j’aime beaucoup vos articles Audrey! Merci!

  2. Rachel dit :

    Intéressant, j’aime beaucoup vos articles Julie! Merci!

  3. Yves Sauvageau dit :

    Pouvez-vous faire le point sur les tiques (causant la maladie de lyme) dans la région de Québec? Ces tiques sont-elles très répandues à Québec? Comment les identifier? Peux-t-on les faire identifier par un spécialiste (santé publique, médecin, etc…)? Comment jardiner chez-soi sans risquer de se faire mordre par ces tiques?

    • Lise Ranger dit :

      Ces déclinaisons de bouquets de plantes pour boîtes à fleurs et pots fleuris sont fascinantes! Un article très inspirant! Merci à vous! 😉

    • Manon dit :

      eTick.ca pour identification d’images et suivi des populations de tiques au Canada.

    • Manon Gamelin dit :

      eTick.ca pour identification d’images et suivi des populations de tiques au Canada.

  4. Louise dit :

    J’adore les feuillages gris, et suite à cette lecture, je vais certainement en essayer de nouveaux cette année! Merci Audrey

  5. Pierre Morrissette dit :

    Quelle bonne idée que cette thématique ! Elle peut aussi se placer au jardin avec certaines veronica incana et autres vivaces à feuillages gris. Bravo !

  6. Clarisse dit :

    J’ai déjà fait des potées avec des plantes au feuillages gris pour le plein soleil. Très joli avec des fleurs mauves comme la verveine de Buenos Aires et j’avais aussi mis des touches de lime.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!