Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Un printemps tout en fleurs, pour les pollinisateurs

On entend beaucoup parler des pollinisateurs ces temps-ci. Et pour bonne cause: une bonne partie des fleurs sauvages et de nos aliments ont besoin d’insectes, comme des mouches, des coléoptères, des papillons (de jour et de nuit), des guêpes et surtout des abeilles, pour être pollinisés et aussi pour se reproduire ou produire des fruits pour notre consommation. Les insectes pollinisateurs sont aussi les proies des oiseaux, de mammifères et de poissons, faisant d’eux une partie intégrale de nos écosystèmes, non seulement de nos jardins.

Pour accomplir leur rôle nourricier, ils doivent se nourrir à leur tour. Le printemps est particulièrement rude pour certaines espèces puisqu’il y a peu d’inflorescences à se mettre sous la dent. Avec la destruction des habitats naturels par l’humain, ça devient effectivement de plus en plus difficile pour les pollinisateurs de se nourrir. Malgré l’abondance de jardins, de parcs et d’autres espaces verts dans lesquels foisonnent diverses espèces de végétaux, certains insectes préfèrent les plantes indigènes – c’est le cas des abeilles indigènes –, car elles sont plus nutritives pour eux que des plantes introduites.

6 grands arbustes ou petits arbres indigènes à découvrir pour nos pollinisateurs

Bien que je ne suggère pas qu’on enlève toutes les plantes non indigènes de nos jardins, car peu d’études ont été effectuées sur leur relation avec nos insectes domestiques, ça ne peut que faire du bien d’introduire des végétaux originaires du Québec. Les arbustes sont souvent parmi les premiers à fleurir au printemps, en plus d’être assez petits pour être introduits dans la majorité des terrains (je pensais expérimenter avec un saule dans un bac de plantation sur ma terrasse). C’est avec cette idée en tête que je vous présente 6 arbustes indigènes ou petits arbres à floraison printanière qui sont assez faciles à trouver en pépinière pour aider nos pollinisateurs.

Photo : Kew on Flickr

Amélanchier du Canada

Nom botanique: Amelanchier canadensis

Hauteur: 8m

Largeur: 4m

Emplacement: soleil, mi-ombre

Rusticité: 4

Sol: loam, légèrement acide

Humidité: moyenne

Floraison: avril, mai

Cet arbrisseau est souvent utilisé en horticulture ornementale, si bien qu’on oublie souvent que c’est un arbuste indigène. Il est surtout connu pour ses petites fleurs blanches dont il devient chargé très tôt dans l’année. Cette floraison est cependant aussi brève qu’elle est spectaculaire, durant de 4 à 7 jours. Ses fleurs sont particulièrement bénéfiques aux abeilles indigènes. L’amélanchier du Canada est aussi reconnu pour ses fruits qui viennent à maturité en juin et juillet et qui sont délicieux pour nous et appréciés des oiseaux. Sa coloration automnale, allant du jaune au rouge à l’orange, fait de l’amélanchier un petit arbre aussi décoratif qu’utile.

Photo : Matt Lavin

Cornouiller stolonifère

Nom botanique: Cornus sericea, Cornus stolonifera

Hauteur: 2m

Largeur: 3m

Emplacement: soleil, mi-ombre, ombre

Rusticité: 2a

Sol: tout type

Humidité: élevée

Floraison: mai, juin

Le cornouiller stolonifère est souvent utilisé pour la naturalisation et la stabilisation des berges, en partie parce que c’est un arbuste versatile et rustique qui s’adapte à tout type de terrain et à cause des stolons qui lui permettent de se propager et qui lui donnent son nom. Bien qu’il attire plusieurs types d’insectes, il serait particulièrement apprécié des larves de l’Azur printanier (Celastrina ladon lucia). Ses fleurs blanches au mois de mai et juin laissent place à l’automne à des fruits blancs appréciés des mammifères. Son feuillage devient orange, éventuellement mauve à l’automne, et ses tiges d’un rouge éclatant contrastent avec la neige environnante, en faisant un véritable attrait hivernal.

Photo : Matt Lavin

Cerisier de Virginie

Nom botanique: Prunus virginiana

Hauteur: 6m

Largeur: 6m

Emplacement: soleil

Rusticité: 2a

Sol: tout type, neutre ou alcalin

Humidité: moyenne

Floraison: mai, juin

Je me souviens des fruits des cerisiers de Virginie qui poussaient sur un terrain abandonné près de chez moi, où j’ai grandi à Québec. Peut-être un peu sûres pour certains, les enfants du quartier en raffolaient toutefois et les oiseaux aussi (attention, le noyau est toxique). Ce grand arbuste s’adapte assez bien à une variété de conditions, pourvu qu’il ait du soleil. Sa floraison attire les abeilles qui y trouvent de bonnes quantités de nectar et de pollen.  

Photo : Sharon Lee

Gadelier doré

Nom botanique: Ribes aureum

Hauteur: 2m

Largeur: 2,5m

Emplacement: soleil, mi-ombre

Rusticité: 2a

Sol: tout type, neutre ou acide

Humidité: faible

Floraison: mai

Le gadelier doré est le premier arbuste sur cette liste qui n’a pas les fleurs blanches.  Elles sont plutôt jaune doré et ont une fragrance qu’on dit proche de celle de la vanille. Les fruits ambrés, qui tournent au noir avec le temps, font le bonheur des ours, des oiseaux et des petits mammifères, mais les humains préfèrent en faire de la gelée. Les papillons et les abeilles apprécient son nectar de cet arbuste, qui attire aussi les colibris. Le gadelier est très rustique et s’adapte mieux que d’autres arbustes aux conditions sèches, ainsi qu’à une variété de sols.

Photo : neelam279

Saule à chatons

Nom botanique: Salix discolor

Hauteur: 8m

Largeur: 4m

Emplacement: soleil

Rusticité: 2a

Sol: tout type, acide à neutre

Humidité: moyenne, élevée

Floraison: mars, avril

Le Québec compte plusieurs espèces de saules indigènes, mais j’ai choisi le saule à chatons grâce à sa floraison extrêmement hâtive. On peut apercevoir ses chatons, des inflorescences à poil gris, à partir de la fin mars lorsqu’il y a encore de la neige au sol et que ses feuilles ne sont pas sorties, ce qui les rend d’autant plus visibles. Le saule à chatons est essentiel à la survie de plusieurs abeilles puisqu’il fleurit très tôt au printemps, mais il est aussi l’hôte de larves de papillons et de papillons de nuit. On peut le rabattre à tous les 3 à 5 ans s’il devient trop imposant.

Photo : Superior National Forest

Sureau rouge

Nom botanique: Sambucus pubens

Hauteur: 3,5m

Largeur: 3,5m

Emplacement: soleil, mi-ombre, ombre

Rusticité: 3b

Sol: tout

Humidité: moyenne

Floraison: mai

Ce sureau fleurit plus tôt que d’autres espèces et souvent ses petits fruits, qui font le plaisir des oiseaux, sont déjà mûrs pendant que d’autres arbustes printaniers sont encore en fleurs. Il produit du nectar et du pollen très nourrissants qui attirent les abeilles, les guêpes, les mouches et les fourmis. C’est un arbuste très résilient, qui se plaît dans différents types de sols et de luminosité en plus d’être très rustique.

Ceci est loin d’être une liste complète. La meilleure façon de trouver des végétaux rustiques à floraison printanière est de faire le tour de votre quartier, des parcs dans votre région ou des terrains vagues près de chez vous. Trouvez ceux qui sont fleuris, identifiez-les et essayez de les reproduire chez vous. Répétez l’expérience à l’année pour une floraison constante du printemps à l’automne.

Difficile à trouver?

Il est possible que vous ne trouviez pas ces espèces localement, ou qu’il y ait seulement des cultivars de ces espèces disponibles. Je ne peux certifier que les cultivars de ces arbustes sont aussi nutritifs pour nos pollinisateurs indigènes que les variétés originales. Il est possible qu’ils le soient plus. Qui sait? Peu d’études ont été faites sur la quantité de pollen et de nectar que produisent différents végétaux et encore moins sur la qualité nutritive de ceux-ci. On peut quand même présumer que le Prunus virginiana ‘Schubert’ ressemblera au cerisier sauvage.

De toute façon, il ne faut trop se casser la tête avec tous ces détails. On peut avoir du plaisir à jardinier sans faire des études avancées en biologie (même les experts en savent peu à ce sujet). C’est pour cette raison que je suggère d’intégrer des plantes indigènes et introduites ou cultivées, pourvu qu’elles ne soient pas envahissantes. La variété… c’est le sel de la vie.

Étiquettes + Amelanchier, cerisier de virginie, saule à chaton


commentaire sur "Un printemps tout en fleurs, pour les pollinisateurs"

  1. Solange dit :

    Le terme rusticité 2A . signifie t il qu’ il peut bien vivre au Lac St Jean qui est côté 5.
    Merci

    • François dit :

      Bonjour Solange
      Vous êtes de quel coin au lac St Jean?
      Vérifiez bien votre information, car je crois que le lac St jean, ce serait plus en zone 3 qu’en zone 5.

    • louise dit :

      Solange, oui ce qui est coté 2a peut vivre au Lac St-Jean (coté 3A) et Saguenay (coté 3b)

  2. Francoise dit :

    Le Lac Saint-Jean est-il vraiment zoné 5
    Je croyais que la zone était 2a 2b peut-être 3

  3. J.J. dit :

    En France, du moins dans ma région, nous avons le cornouiller mâle(Cornus mas) qui fleurit dès la mi février, le saule marsault (Salix caprea) qui est classé très mellifère ouvre ses chatons lui aussi très tôt. Les épines noires ou prunelliers (Prunus spinosa ) viennent juste de passer fleur [les épines blanches, ou aubépine, (Crateagus) fleuriront après le premier mai] et les spirées aux blanches fleurs s’épanouissent. Les coronilles aux fleurs jaunes répandent leur doux parfum dans tout le quartier.
    Le bonheur des abeilles !

  4. Yves Dugas dit :

    Avec ce qui se produit avec le Bti, beaucoup d’oiseaux, amphibiens, mangeurs d’insectes se retrouvent avec un garde manger dégarni. De moins en moins d’insectes pollinisateurs vont disparaître. Ça regarde mal!

  5. Yves Dugas dit :

    Erreur dans le commentaire, :de plus en plus d’insectes pollinisateurs vont disparaître . Il faut appliquer le principe de précaution. Sinon ça regarde mal !

  6. Brigitte dit :

    Merci Mathieu pour ces suggestions, je vais certainement en planter.
    Bonne journée

  7. Line dit :

    Donc, pas,possible de planter un saule à Chaton en zone 4b. ? Est ce qu’il fleurit la 2e année.

  8. Yvan Bolduc dit :

    vensez vous des graines d’épervère orangé?

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!