Categories

Recherche

Nos partenaires

Peau de banane : Un bon engrais?

Vous souvenez-vous de l’émission culte des années 1980, Peau de banane, mettant en vedette Louise Deschâtelets et Yves Corbeil? Récemment, je me suis pris à imaginer à quoi ça ressemblerait si on la relançait en 2023.

3… 2… 1… action!

INT. APPARTEMENT DE SIMONE ST-LAURENT ET CLAUDE CAYER

CLAUDE est dans la cuisine. Il coupe des peaux de banane en petits morceaux et les dépose dans un bocal en vitre avant de le remplir d’eau et d’y ajuster le couvercle. Tandis qu’il met le contenant sur le comptoir de la cuisine, entre SIMONE qui laisse un sac d’épicerie sur la table. Elle s’avance vers CLAUDE, et ils se prennent dans les bras l’un de l’autre.

SIMONE

Allô chéri!

Ils s’embrassent.

CLAUDE

T’as trouvé tout ce que tu voulais?

SIMONE

Presque, mais… mais c’est quoi cette odeur-là?

Simone recule d’un pas et regarde autour d’elle en cherchant la source de l’odeur.

CLAUDE

Fais-toi-en pas mon amour! Je fais de l’engrais de peau de banane. C’est pour nos plantes!

SIMONE

Mais pourquoi donc? Elles vont très bien, nos plantes!

CLAUDE

Eh bien, plutôt que de jeter nos pelures de bananes, je me suis dit qu’on les réutiliserait. C’est tout simple et écologique: on laisse macérer les peaux de bananes dans l’eau pendant une semaine et puis on utilise l’eau pour fertiliser nos plantes. C’est plein de potassium, les bananes, un des nutriments essentiels à la vie des plantes. On est en 2023, Simone, il faut récupérer nos déchets de table, pas les jeter!

SIMONE

Claude… tu vas me jeter ça immédiatement. Je ne veux pas de tes vieilles peaux de banane qui puent dans ma cuisine.

CLAUDE

… notre cuisine…

SIMONE

Tout de suite!

Claude prend son pot de pelures de bananes et quitte la cuisine la tête basse.

FIN

Mais qui a raison Simone ou Claude? Est-ce une bonne idée de fabriquer de l’engrais avec vos peaux de bananes? En tout cas, sur le Web, les recettes ne manquent pas!

Peau de banane
Photo : pxfuel.com

De l’engrais de peaux de bananes, pourquoi faire?

Avant d’examiner l’utilité d’un engrais de peaux de bananes, regardons premièrement ses prétendus avantages. Il est vrai que les bananes et leurs pelures contiennent du potassium et que cet élément est l’un des nutriments de base des végétaux. On peut aussi trouver dans les pelures de bananes d’autres minéraux tels le calcium ou le magnésium. Une des méthodes dont on entend régulièrement parler consiste à faire macérer des peaux de bananes dans l’eau pendant quelques heures, quelques jours ou quelques semaines, selon la technique. Ce serait donc une source gratuite de nutriments pour nos plantes et une bonne façon de valoriser ce qui se retrouverait sinon au dépotoir.

Est-ce que ça fonctionne?

Oui et non. En effectuant mes recherches, je n’ai trouvé aucune étude qui démontrait que le fait de macérer des pelures de bananes dans l’eau permettait d’en extraire les nutriments. D’un point de vue chimique, cependant, il est possible, en théorie, pour le potassium de s’infiltrer dans l’eau, mais je ne peux pas vous dire en quelle quantité. Malheureusement, la majorité des autres éléments, à cause de leur composition, resteront dans la pelure de banane.

En revanche, la question importante est de savoir si vos plantes ont réellement besoin de potassium et, si oui, en quelle quantité. Il n’y a pas de doute que les végétaux ont besoin de cet élément, mais il est probable qu’il y en ait déjà dans votre sol ou votre terreau. Avant d’appliquer cet engrais, je suggère de déterminer si votre plante en a besoin. Une carence en potassium se manifeste par des contours de feuilles jaunes et recourbés. Attention, car il est possible qu’une autre raison explique ces symptômes. Puisqu’on ne connaît pas la quantité de potassium dans l’engrais que vous concoctez, il est difficile de déterminer la dose nécessaire. Si vous utilisez ce type d’engrais, je vous suggère de le diluer et de faire des expériences avant d’en mettre sur toutes vos plantes.

Peaux de bananes noircies
Photo : Chiring chandan

Autres méthodes

À mon avis, la méthode de macération des pelures de bananes n’est pas idéale. Il existe d’autres façons de procéder. La plus accessible est de faire sécher les pelures de bananes, soit au soleil ou au four, et de les broyer le plus finement possible. Cette poudre de peau de banane pourrait être utilisée sèche ou diluée dans l’eau. Il est important de comprendre que, dans ce cas, pour que le potassium soit assimilable par les racines des plantes, la poudre doit être décomposée par des micro-organismes dans le sol ou le terreau, comme pour toute matière organique. Il est donc essentiel qu’il y ait de la vie microbienne dans votre terre, ce qui n’est pas toujours le cas, surtout pour les plantes d’intérieur.

Pour fabriquer un engrais de peau de banane directement assimilable par les plantes, le processus est beaucoup plus complexe. Il faut bien nettoyer les pelures, les sécher, les cuire à 350°C jusqu’à ce qu’elles soient calcinées, laisser macérer la poudre dans l’eau pendant 24 heures, séparer les solides du liquide et bouillir à 100°C jusqu’à la création de petits cristaux. Si l’un d’entre vous, chers lecteurs, réussit à faire tout ça, je vous promets d’essayer votre engrais dans mon jardin!

Une autre avenue intéressante serait de faire fermenter les pelures de bananes, ce qui aurait comme effet d’extraire les nutriments plus efficacement que par la macération. Cette méthode est utilisée dans la production industrielle, mais, à la maison, vous pourriez essayer le bokashi, un procédé de compost fermenté.

Arrosage des bananes
Les bananes peuvent avoir été traitées avec un insecticide. Photo : Scot Nelson

Problèmes potentiels

Si tout cela ne vous semble pas déjà trop compliqué, il y a quelques autres problématiques liées aux engrais de pelures, la première étant la présence de pesticides dont on se sert dans la culture des bananes. Assurez-vous donc d’utiliser seulement des bananes biologiques.

En outre, puisqu’on ne connaît pas la quantité de potassium contenu dans ces types d’engrais, il est possible qu’il y ait surdose de ce nutriment.

Juste au cas où je ne vous en ai pas déjà assez dit, n’oubliez pas que mettre de l’engrais contenant des particules de bananes ou de sucre dans vos plantes d’intérieur ou vos semis pourrait attirer des indésirables, comme des mouches à fruits, par exemple.

Pelures de bananes
Photo : Ari Evergreen

Au compost!

Mais j’ai une solution qui réglera tous ces problèmes et fera de la fabrication d’engrais de pelures de bananes un charme: mettez-les au compost!

Que ce soit un compost domestique, celui de votre municipalité, ou même du vermicompostage, la meilleure méthode pour réutiliser vos restants de table, peaux de bananes incluses, est de laisser les micro-organismes et champignons les décomposer pour vous. Ils rendront les nutriments qu’ils contiennent accessibles aux plantes et nourriront votre sol. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire paresseux et laisser la nature faire le travail pour nous? Vous pourriez même déposer une pelure de banane sur le sol de votre jardin et la laisser se décomposer.

Je dois vous avouer quelque chose. Bien que les bananes contiennent beaucoup de potassium, d’autres aliments en contiennent autant, sinon plus. Les pommes de terre, par exemple, comportent 40% plus de potassium. Il n’y a donc aucune raison de fabriquer des engrais de pelures de bananes plutôt que d’autres fruits ou légumes. Je comprends tout à fait l’intérêt de réutiliser plutôt que de jeter, mais le compost est de loin la meilleure méthode pour revaloriser nos déchets de table.

Alors, à quand l’émission Peau de patates?

Étiquettes + Pelure de banane pour rosiers


commentaire sur "Peau de banane : Un bon engrais?"

  1. Normand Beaudoin dit :

    Moi et mon épouse aimons beaucoup les bananes et mes vers à compost les adorent. Ils faut faire u peu attention au dosage. Mes petits amis aiment bien la variété ET TROP, C’EST COMME PAS ASSEZ. Pour y arriver, il y a la documentation sur le web et…………l’expérience. Le vermicompostage est l’artrnative idéale pour quelqu’un qui, comme moi réside en appart et ne peut donc pas composter à l’extérieur. Tout le monde devrait s’y mettre. Vous serez surpris de la quantité de déchets qui ne vont plus à l’enfouissement. C’est le meilleur engrais pout toutes plantes à l’intérieur, au balcon ou au jardin. Pas besoin du kit grand luxe. J’ai fabriqué le mien en bois recyclé ( vieux tiroirs ) et ça fonctionne extrêmement bien. Et c’est bon pour la planète. J’aime penser que les petites actions aideront peut être mon arrière petit-fils à MIEUX VIVRE.

  2. Diane dit :

    Ah, quels beaux souvenirs tu nous ramènes ce matin, Mathieu! T’as vraiment le talent pour écrire une série! Je pouvais presque voir les « vrais » Claude et Simone en action. 😉 En attendant « Peau de patates », juste un mot pour vous dire que je fabrique moi aussi mon vermicompost avec peaux de bananes, de patates, de légumes et fruits de toutes sortes, bien équilibré avec des doses équivalentes de papier et de carton (en attendant d’avoir accès à la manne de feuilles mortes) et j’adore ça!! Bonne pratique pour l’environnement… et pour mes plantes!

  3. Daniel Fantino dit :

    Bonjour, comme les cloportes las de mon compost grignotaient le feuillage de mes haricots en bac, j´ai essayé les peaux de bananes entières posées sur le sol. Ils s´en sont régalés. Maintenant c´est au tour des pelures de pamplemousses, la plus entière possible, la partie blanche vers le sol. Ils semblent apprécier ce dôme frais et humide au soleil.

  4. Viviane Haeberlé dit :

    Merci Mathieu! Sympathique article qui met de bonne humeur dès le lever! Je dois dire que les gens qui ont des commentaires aujourd’hui ont également tout un talent littéraire! Ça rajoute au plaisir de lire votre blogue. Merci à tous!

  5. Line Gauthier dit :

    Merci! Mathieu de nous donner l’heure juste. Je l’apprécie beaucoup. Et puis, votre article est « succulent » ce matin. Ça part bien la journée. ??

  6. Line Gauthier dit :

    Oups! Les deux points d’interrogation correspondent à un soleil que j’ai voulu inclure dans mon texte. Je vais m’habituer au site et ne plus inclure d’émoticons. Bon dimanche.

  7. Grégoire dit :

    quelques fois, souvent ! je trouve qu’il a trop de blablablasssss
    j’aime lire mais j’ai une limite , j’aime l’essentiel et non un paquet d’histoires du jardinier paresseux

  8. Jacinthe dit :

    Personnellement j’apprécie l’humour et l’intelligence de Mathieu! Ce tte référence à l’émission des années 80 m’aidera à me rappeler de l’info présentée en plus de m’avoir fait rire! Merci!

  9. Diane dit :

    Quelle chance on a au Canada, en Europe et partout où ce blogue est diffusé et lu, d’avoir la liberté de lire, ou pas, tout ce qu’on veut! Moi, pour ma part, lorsque je ne trouve pas l’information dont j’ai besoin sur le site du Jardinier Paresseux (ils ne peuvent pas être spécialistes dans tous les domaines quand-même…), je me résigne à consulter des ouvrages de référence plus arides et ennuyeux. Mais lorsque j’ai le choix, je préfère, et de loin, m’informer de façon amusante et ludique, via les formidables chroniques de Mathieu et de ses collaborateurs.trices de très grande qualité et compétence! Chacun ses goûts, n’est-ce pas?
    Bonne fin de journée!

  10. Camille Samuel dit :

    Merci Mathieu, j’ai enfin eu une réponse claire à ce sujet ! J’apprécie tellement ta chronique et tes vidéos!
    Bon compost tout le monde !!

  11. Céline dit :

    Sur le site Inflation presse-citron de Radio-Canada Mauricie vous trouverez une recette de muffins avec des pelures. de bananes bio bien sûr. Excellent!

  12. Fernande Hébert dit :

    Je ne me donne pas autant de problèmes avec mes pelures de bananes. Je les hache finement et les enfouie directement dans la terre autour de mon rosier. Il me donne des fleurs comme jamais en deux fois tous les ans. Il doit être content finalement. voilà Merci pour la continuité du jardinier paresseux, un autre plus paresseux qui fait bien le travail. Sincèrement contente

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!