Categories

Recherche

Nos partenaires

Célébrons la fête des poussins et des lapins en jasant fumier

Joyeuses Pâques!

Autrefois célébré pour des raisons religieuses, Pâques est aujourd’hui plutôt la fête du chocolat (parce qu’une seule fête du chocolat le 14 février, ce n’est pas assez).

À quel moment sont arrivés poules et lapins dans l’histoire? Aucune idée (je ne ferai pas un cours d’histoire sur Pâques), mais c’est bel et bien de poules dont il sera question ici.

Poussin de Pâques
Photo : Roman Odintsov

Alors voilà: le poulet

C’est un oiseau. Il ne vole pas. Il mange principalement des grains… qui ressortent en fientes adulées des jardiniers.

Oui, oui! En ce jour de Pâques, je veux vous parler de fumier de poules. Attention: blagues douteuses en vue!

Pourquoi le fumier est-il un si bon engrais?

Rien ne se crée, rien ne se perd, mais tout se transforme. Vous avez déjà entendu ça? Rien n’est plus vrai.

Les excréments, après tout, c’était de la nourriture avant. La poule mange les graines, les transforme, garde une partie des nutriments, et rejette les surplus dont elle n’a pas besoin, c’est-à-dire: azote, calcium, phosphore et potassium.

Lisez les ingrédients de vos pots d’engrais pour le fun: azote, calcium, phosphore, potassium. Tiens tiens…

C’est beau la nature: une plante fait une graine qui nourrit la poule, puis celle-ci redonne à la plante ce qu’il faut pour la nourrir à son tour… et produire plus de graines.

L’engrais de poule, c’est fort!

Attention: le caca de poules est très, très riche en azote. Si riche en fait, qu’utilisé en trop grande quantité, il peut être dommageable pour les racines des plantes.

C’est comme avec le chocolat de Pâques: la modération évite de faire du diabète! (Oui, je compare le fumier au chocolat. Je vous avais dit que j’aurais un humour douteux.)

Vous savez que j’aime bien expérimenter avec l’intelligence artificielle… Accusez Bing AI si vous faites des cauchemars impliquant cette «poule en chocolat diabétique»!

Le mieux, c’est de mélanger votre fumier avec un compost riche en carbone (comme des feuilles mortes ou des copeaux de bois). Ainsi, on dilue la teneur en azote, tout en apportant un autre composé essentiel à notre terre.

Attention à ne pas en mettre trop souvent non plus. Une fois ou deux par année, sur le dessus de la terre et non en profondeur, c’est généralement suffisant. Comme il s’agit d’un amendement très soluble, les nutriments s’intégreront à la terre au rythme de la pluie et des arrosages.

Mais moi, je n’ai pas de poules

Ça s’achète évidemment en pépinière (pas les poules, leurs excréments).

Faites attention: si vous achetez des fientes séchées, il faut absolument les mélanger à un ratio de 1 part de fumier pour 2 parts de terre (ou compost, ou autre). Certaines compagnies proposent du fumier déjà «dilué», mais faites tout de même attention à ne pas pousser la dose.

Un des lecteurs me racontait qu’un gentil voisin a un poulailler et qu’il lui DONNE son fumier. Renseignez-vous donc à vos voisins avant de dépenser une fortune. On ne sait jamais, ceux-ci seront peut-être bien contents de vous donner «un char de marde»!

Fumier de poules
Photo : Brett Jordan

Étiquettes + Broche à poule pour repousser chat, fumier de poule


commentaire sur "Célébrons la fête des poussins et des lapins en jasant fumier"

  1. bonjour, je suis débutante. j ai un jardin surélevé, même principe ? si au printemps j ajoute à ma terre en place 2 parts de compost à une part de fumier, est ce ok ou j en soupourdre uniquement sur mon jardin?
    merci

  2. Bonjour, des recommandations comment utiliser les crottes de mon lapin? Merci

  3. Marie Claude Bergeron

    Trop drôle cette belle Mlle , merci, toujours intéressant de te lire

  4. AH! Quelle belle manière de commencer la journée grâce à vous! Mme Martel vous êtes drôle et pertinente en ce temps de l’année! Joyeuses Pâques vous aussi!

  5. et les lapins ? hihihi ! Joyeuses Pâques

  6. J’ai tellement ri ce matin!!! Merci de votre spontanéité et de vos infos si pertinentes! C’est la première fois que je comprends la composition des engrais! Joyeuses Pâques!

  7. Super ! J´adore voir les poules du voisins gambader chez moi, picorer dans mon tas de compost. Avec la grippe aviaire et le retour des oiseaux migrateurs, ceux comme les bernaches ou oies blanches qui envahissent des champs, peuvent elles les contaminer avec leurs fientes ? D´autant plus qu´un champ inondé en partie voit cette eau ruisseler dans les cours d´eau…

  8. @Nancy si vos fientes sont mélangées au substrat des poules (ripe), vous pouvez saupoudrer. Sinon, mélangez avec du composte. Le principe est le même avec les jardins surélevés.

  9. @Rachel Lamontagne Bonne question! Honnêtement, je ne sais pas. Je n’ai jamais entendu parler que ce soit un bon engrais. Mais après tout, pourquoi pas! ?

    Les petites crottes sèches de lapin, cerf, ou autres herbivores sont très concentrées alors je vous recommande de ne pas les mettre “pures”. Réduisez les en poudre ou compostez les. Une recherche rapide m’indique qu’ils sont riches des mêmes éléments que les fientes de poule. Ne les utilisez pas si votre lapin prend des médicaments ou es malade. Vous m’en donnerez des nouvelles !

  10. @Daniel Fantino heureusement, non! La grippe aviaire se transmet à l’homme lorsqu’il est en contact direct et prolongé avec les oiseaux malades. Aucun risque de contaminer les champs avec des excrements 🙂

  11. Les poussins et les lapins à Pâques nous viennent du monde anglo-saxon “the Easter Bunny”. Le marketing aidant bien sûr.

  12. Moi je les inorpore a la terre . Avec les averses votre engrais peut ruisseler a l’ exterieur du jardin

  13. Très bon article et vous m’avez bien fait rire ce matin. J’adore votre sens de l’humour!

  14. Vous êtes plus drôle que la Poune mais tellement plus subtile. Joyeuses Pâques à vous.

  15. “Lisez les ingrédients de vos pots d’engrais” N P K..

    D’où vient la tradition des poules et des lapins de Pâques ? De l’Antiquité, bien sûr (et sans doute même avant). Pâques, c’est le printemps, le réveil de la nature végétale et animale. c’est l’époque où plante en grand nombre fleurissent pour fructifier, les oiseaux, y compris les poules(en liberté !) se mettent ou se remettent à pondre.
    C’est a consécration de la fertilité, dont le lapin est un peu le symbole. Je ne sais si au Québec on emploie l’expression “chaud lapin” pour désigner un personnage quelque peu porté sur… “la chose”. Et en Allemagne c’est le Lièvre de Pâques, réputé être un “chaud lapin” que l’on honore (Osterhase).

  16. ?

  17. …vraiment très drôle! Merci!

  18. These scenes show the idyllic warmth of the countryside. Nice post.

    trap the cat