Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Vive les jardins fouillis!

Étant une horticultrice qui travaille dans le domaine des communications depuis plus de 20 ans déjà, on me demande souvent si j’ai un jardin. De toute évidence, la réponse est affirmative. Et cela est souvent suivi du commentaire «Ça doit être beau chez toi?» Est c’est là que le rêve de mon fabuleux jardin s’écroule, car la réponse est «Non»!

La cordonnière est mal chaussée, vous direz-vous. C’est un classique. Il y a un peu de cela, mais ce n’est pas tout à fait cela. La vérité, c’est que je ne raffole pas des jardins proprement tenus et finement découpés. J’aime les jardins fouillis!

J’ai une admiration la plus totale pour les plantes qui osent se toucher! Photo: Terence Groos sur Wikimedia Commons.

C’est quoi au juste, un beau jardin?

L’esthétisme, la beauté. Voilà un sujet tellement subjectif, et ce, dans tous les domaines, que ce soit la mode, la coiffure, le maquillage, l’architecture, l’art, etc. Généralement déterminée par des courants sociaux, la définition de la beauté tient à peu de choses et cette définition change avec le temps. Il fut un temps où un beau jardin québécois se devait d’avoir une rocaille et un muret en bois créosoté (celui utilisé sous les rails du chemin de fer)! Dans les années 2000, il fallait avoir un jardin d’eau et maintenant, on ne saurait se passer d’un alignement de graminées dans une plate-bande rectangulaire! Mais en général, le beau jardin est un jardin propre, propre, propre, avec une belle pelouse foncée et uniforme. Mais au final, tout cela ne repose sur pas grand-chose.

Un beau jardin, à mes yeux

Dès le premier jour où j’ai pu profiter de mon petit lopin de terre pour y planter une myriade de végétaux, ce jardin en création a toujours été un jardin écologique. Pas de pesticides, pas d’engrais de synthèse, pas de « gogosses » en plastique. Que des plantes bien adaptées à leur milieu de culture. Et avec le temps, c’est devenu un jardin que je désherbe de moins en moins, d’abord parce que les plantes occupent leur plein espace et ensuite parce que je tolère de plus en plus la spontanéité sauvage. Alors, oui, avec le temps mes plates-bandes ont gagné en liberté et moi en précieuses minutes!

L’éloge du fouillis

Mais fondamentalement, j’aime ces jardins sans pelouse, où tout s’entremêle. Les plantes de taille moyenne supportent les plus grandes. Les annuelles se ressèment partout et remplissent les moindres interstices. Certaines mauvaises herbes sont accueillies avec les bras ouverts. Les vivaces et les plantes grimpantes envahissent les arbustes. Les plus vigoureuses manifestent leur présence. Ça joue du coude et ça déborde de partout! C’est le bonheur!

Dans le jardin fouillis, les mauvaises herbes cohabitent avec les plantes ornementales. Photo: Flickr.

Le jardin fouillis est sensiblement un jardin de cottage ou une plate-bande de vivaces mixtes, mais avec une touche «sauvage». Il est moins structuré, moins organisé, moins pensé moins réfléchi. Il est plus impulsif, plus automatiste. On ne s’y soucie pas des harmonies de couleurs, des jeux de hauteur et de texture. On plante ce qu’on aime. C’est la jungle!

Les adeptes des «beaux jardins» y voient un manque de rigueur ou même de la paresse de la part du jardinier-propriétaire. Moi, j’y vois une volonté de laisser la nature éclabousser le jardin de plantes ornementales. J’y vois un moyen de stimuler la cohabitation et d’encourager la biodiversité. Le jardin fouillis est un havre de bonheur pour les insectes, les pollinisateurs et les oiseaux. C’est le jardin le plus accueillant qui soit! Et en fait, c’est le jardin qui devrait supplanter toutes les pelouses banales de l’univers!

J’aime être envahie par la végétation! Photo: Unsplash.

Le jardin fouillis est un écosystème en soi. Et dans cette ère où les grandes villes peinent à grappiller et à protéger 13,5% (c’est la moyenne canadienne en 2021) de leur territoire naturel à des fins de protection et de conservation, les jardins fouillis sont de fabuleuses avenues de végétalisation des espaces verts en zone résidentielle. Rappelons que le Canada s’est engagé à protéger 30% de son territoire, lors de la récente COP15.

Le défi du fouillis

Le grand problème avec les jardins fouillis, c’est l’acceptabilité sociale. On vit les mêmes enjeux avec l’aménagement de cellules de biorétention et des noues végétalisées en milieu résidentiel. Les citoyens ne sont pas tous prêts à tolérer ce qu’ils considèrent comme le désordre, mais qui est tout simplement l’expression de la nature. Il reste encore tout un travail d’éducation auprès de la population afin de démontrer les nombreux avantages des jardins fouillis et du même coup, les multiples impacts négatifs que peuvent avoir les jardins contrôlés à coup de pesticides, d’engrais de synthèse et de désherbage à la pince à cil!

Et c’est pourquoi je reste ébahie devant un jardin fouillis. C’est aussi pourquoi les gens restent peu impressionnés par mon propre jardin et qu’en toute honnêteté j’affirme avec assurance que mon jardin n’est pas «beau» (selon les standards esthétiques du moment). Mais qu’importe. Fondamentalement, le jardin doit être beau aux yeux de son propriétaire. J’aime mon jardin fouillis et je n’ai d’yeux que pour lui.

Même le potager peut devenir un lieu d’abondance végétale! Photo: Flickr.

Étiquettes + Mauvaise herbe, Jardiner tout naturellement


commentaire sur "Vive les jardins fouillis!"

  1. Bravo luttons pour la préservation des jardins remplis de petites et grandes plantes sauvages…viennent qui veut…laissons aussi la pelouse envahie de trèfles de pissenlit…etc…à bas la tondeuse…vive le fauchage…

  2. Béatrice McNicoll dit :

    Je suis une adepte du fouillis moi aussi,j’adore l’abondance de fleurs et que tout s’entremele ????

  3. Béatrice McNicoll dit :

    Je suis une adepte du fouillis moi aussi,j’adore l’abondance de fleurs et que tout s’entremele ????

  4. HERPE dit :

    Mon jardin fait mon émerveillement ! Il n’y a que dans le fouillis c’est à dire dans la liberté qu’il peut y avoir de merveilleuses découvertes ! Et puis je peux me résoudre à le contraindre ou lui donner des directives : il sait tellement mille fois mieux que moi ce qu’il veut ! Merci pour votre bel article qui me conforte parce qu’effectivement, parfois, mes visiteurs sont plutôt réservés voire dubitatifs… !

  5. Oui c vrai les visiteurs et les voisins ne partagent pas toujours mon respect des plantes sauvages…parfois et souvent qd même je lutte un peu contre certaines plantes qui étoufferaient des plus timides…du travail il y en a toujours même dans un jardin…sauvage…

  6. Danielle C dit :

    Moi aussi dans les Alpes en France mon petit jardin est un jardin fouillis et la pelouse est envahie de pâquerettes et de pissenlits..

  7. Lise Ranger dit :

    Je n’ai pas l’espace pour avoir un jardin mais si j’en avais un, ce serait un jardin fouillis. Ces jardins qui sont le fruit de la spontanéité et de l’intuition sont les plus jolis et les plus attachants. Ce sont des jardins découvertes que le passant redécouvre au fur et à mesure de ses promenades. Merci pour vos confidences de ce matin, Julie Boudreau. 😉

  8. Ginette A dit :

    J’ai aussi un jardin fouillis et j’adore mon jardin! Les promeneurs s’arrêtent parfois pour me donner leurs commentaires et c’est toujours positif … les insectes apprécient aussi!

  9. Lucie Lafrenière dit :

    J’aime!

  10. Anonyme dit :

    Bien d’accord, j’abonde dans le même sens! Vivement le printemps ?

  11. Anonyme dit :

    Bien d’accord, j’abonde dans le même sens! Vivement le printemps ?

  12. Jacinthe dit :

    Bien d’accord moi aussi! Mon jardin en est un de ce type… et je ne cesse d’y découvrir des nouveautés! La faune abondante qui y habite a les mêmes goûts que moi! D’ici au printemps, je profite de l’hiver! Merci Julie!

  13. Je me demande, mais comment faire pour encourager les jardins fouillis à une plus grande échelle, avoir un plus grand rayonnement?

  14. Jérôme Poirier dit :

    BRAVO!

  15. Jocelyne Mallt dit :

    Je suis heureuse de savoir que je ne suis pas seule ! Mon fils m’a toujours dit qu’il vivait entouré d’une jungle !?Mais moi et mes petites bestioles de jardin sommes heureuses.

  16. Claire Bureau dit :

    Merci pour la communauté des jardiniers adeptes des jardins foullis. J’en suis une et ces beaux espaces bordéliques sont un apaisement pour mon âme et, j’espère pour celle des autres.

  17. Touchet dit :

    C’est un jardin à la britannique et non un fouillis.

  18. Denise B. Québec, Qc dit :

    J’abonde dans votre sens. On devrait se faire des affiches ” Jardin-fouillis en expérimentation”… Hihihi

  19. Natalie dit :

    Merci! Votre article me réconforte ce matin. Vive la biodiversité!

  20. Jeann-Guy dit :

    J’adore l’idée d’un jardin fouillis . Comme un peintre avec sa toile, c’est pinceaux et ses peintures de toutes couleurs, la nature envahie et embellie de toutes les couleurs notre jardins..Et les abeilles , nos meilleurs amis vont poléniser nos potagers et arbres fruitiers.

  21. jlandria dit :

    Votre jardin est magnifique. Merci pour ce partage! J’y puiserai un peu d’inspiration pour mon terrain.

  22. Dave dit :

    C’est un excellent moyen d’observer la biodiversité de notre petit coin de pays. Et d’éveiller notre curiosité en essayant de l’identifier les petits nouveaux venus.

  23. Line Bertrand dit :

    Il en est de même pour mon potager. Les carottes ? n’ont pa besoin d’être bien droites, les poivrons ? bien formés, etc…
    Vive mon jardin de “légumes moches”

  24. Thérèse Houde dit :

    Et quelles surprises il nous réserve

  25. Ariane dit :

    merci Julie, tu n’est pas seule ! Dans ma banlieue, mes petits espaces verts sont rapidement passé d’un gazon couleur chimique à une anarchie à peine controlée en constante évolution. Le bonheur total pour les yeux, les papillons, les abeilles et la table sous le cerisier. A ma grande surprise je n’ai reçu que quelques commentaires négatifs.

  26. Anonyme dit :

    Bravo ! Je suis une adepte de cette forme de beauté !

  27. grigri07 dit :

    Moi aussi, ça me réconforte de lire ce texte ce matin, mon jardin est fouillis aussi parce qu’il contient plein de plantes que mes ami(e)s horticoles m’ont donné… et toujours une pointe d’humour dès le début du texte, j’adore !

  28. Claudia Paquet dit :

    Je suis tellement heureuse de voir que mon désir naissant d’un jardin hors norme rejoint une vision partagée par plusieurs personnes. J’en suis au stade où je me désole d’avoir arraché des “mauvais herbes” au cours des dernières années qui se révèlent des plantes comestibles ou avec des vertus médicinales. J’espère les retrouver au printemps et je leur accorderai une place de choix dans mon fouillis!

  29. Lalou dit :

    Moi, j’appelle ca mon jardin échevelé.

  30. Linda dit :

    Vive le jardin fouillis libre!

  31. jeannine rousseau dit :

    bonjour, c’est toujours intéressant vos conseils. merci

  32. Martine Huysmans dit :

    Mon jardin ressemble tellement au vôtre! Potager, fleurs, “pelouse” faite de plantes sauvage qui résistent à des tontes pas trop fréquentes. On y fait toujours des édocuvertes.

  33. Pierre Jutras dit :

    A mon avis, les seules mauvaises herbes sont le toxiques et les irritantes. Herbe à poux, puce, etc. Je suis content de voire arriver les molènes, que je regroupe et une grande bardane qui c’est placée parfaitement en vedette devant un hydrangée qui changé de couleur.

  34. Hélène dit :

    Mon fouillis n’est pas un hasard . Depuis 8 ans mon nouveau terrain était déjà un fouillis intelligent, car les multiples plantes et herbes étaient déjà là par un ancien propriétaire. Avec le temps et l’apprentissage, j’ai compris que toutes ces plantes avaient été placés l’a volontairement …Quelle découverte! J’ai rajouté quelques fouillis supplémentaires hihi
    C’est Wow à mon goût …
    Ça créer un mini écosystème , j’ai du monde chez nous l’été: les pollinisateurs affluent, des nouveaux venus aussi, les légumes abondent , les semences se multiplient !

    Un jour un voisin me dit : Aye Hélène, veux-tu que je coupe tout ça avec mon weed eater …
    Lol

  35. claudiaserei dit :

    Vous avez tellement raison! c’est si beau ces jardins fouillis, vous en avez de la chance! Où j’habite,dans les Laurentides, je suis directement sur la roche, impossible de cultiver. Je suis presque jalouse.Bonne journée à tous.

  36. Anonyme dit :

    Claudia, et moi, je suis jalouse de toi … j’aime tellement la roche …
    peut-être que ça serait joli avec des mousses(?)

  37. Micheline Dion dit :

    Bravo, bravo, bravo et c’est une solution gagnante aussi pour les jardiniers vieillissants. Ça fait un bout de temps que j’ai commenceé à laisser des sauvages pousser chez-moi, ben je vais continuer!

  38. Hélène Brockelmaier dit :

    Il est très beau ton jardin ?

  39. Anonyme dit :

    Tellement d’accord! Merci pour ce partage, on a parfois l’impression d’être seul à faire ce type de jardin, cela du bien de lire tous ces messages … Merci

  40. Anonyme dit :

    Bonjour, je vis exactement la même réalité. Lorsque les gens ne comprennent pas, je leur dis qu’ils comprendront dans 10-15 ans lorsque les bienfaits auront été démontrés et acceptés par la majorité. Je reprends souvent l’exemple du compost, de l’herbicyclage, trèfle et pissenlits dans le gazon, l’interdiction d’utilisation des pesticides, récupération d’eau de pluie, l’inutilité de la majorité des protections hivernales, la revalorisation des feuilles mortes, etc. Tellement de gestes simples qui favorisent la biodiversité et qui nous permettent de sauver un temps fou!

    Votre article me fait du bien ce matin, merci!

  41. claudiaserei dit :

    Exactement,un jardin “anglais”!

  42. claudiaserei dit :

    Il y a plein de mousse!

  43. Gilles bergeron dit :

    Le jardin le plus beau est celui que l’on crée en suivant ses goûts.
    Gilles Bergeron

  44. M f noel dit :

    Allô comment faire pour créer ou laisser créer ce jardin fouillis? J ai un espace de 75 pi parc20 pi qui était du gazon à tondre ..et depuis 3 ans je ne fais plus rien…Oui la dite ” mauvaise herbe pousse mai comment mettre de la couleur? Ajouter qq plantes? Je pensais aussi à des asclépiade
    . Où trouver les info
    merci

  45. Andrée dit :

    Bonjour à tous! J’ai le bonheur d’avoir un jardin fouillis que j’appelle «mon jardin touffu», grâce à Monsieur Larry et à son blogue. Le seul point négatif: les critiques des gens qui ne se gênent pas pour me reprocher de ne pas désherber, de ne pas avoir de gazon, etc. Mais les petits crapauds, les oiseaux, les pollinisateurs sont heureux, J’avais 18 ans quand j’ai découvert un magnifique jardin fouillis chez une très vieille dame polonaise à Montréal. Je m’étais promis d’en avoir un, un jour, et je l’ai finalement créé, même s’il mesure seulement 25 pieds sur 100 pieds. C’est mon trésor.
    Monsieur Hodgson, nous apprécierions tellement si nous pouvions ajouter une petite photo quand nous laissons un commentaire, sur cette page web. Merci!

  46. Anonyme dit :

    Très d’accord avec le jardin sauvage!

  47. Claudine dit :

    Bravo, merci! La bonne nouvelle, c’est que nous sommes nombreux et nombreuses à aimer (et à laisser se gérer) notre jardin/potager fouillis. Non seulement il est joli, mais ce fabuleux fouillis nous démontre les vertus de la biodiversité. À nous de la prendre en exemple et l’adapter à notre propre petite nature humaine… différences et complémentarités = harmonie. ???

  48. Claudine dit :

    Bravo, merci! La bonne nouvelle, c’est que nous sommes nombreux et nombreuses à aimer (et à laisser se gérer) notre jardin/potager fouillis. Non seulement il est joli, mais ce fabuleux fouillis nous démontre les vertus de la biodiversité. À nous de la prendre en exemple et l’adapter à notre propre petite nature humaine… différences et complémentarités = harmonie. ???

  49. Annie Poirier dit :

    Un article tout simplement parfait. Vous vous avez compris ! L’être humain a tellement besoin de contrôle. ..

  50. Céline Duhamel dit :

    Enfin, j’ai une professionnelle qui pense comme moi.
    Pas voisine lève le nez sur mon jardin. Je suis contente de savoir que je ne suis pas si bizarre.
    Merci beaucoup Julie pour ce texte.

  51. Ann Landreville dit :

    Merveilleux! Merci pour votre contribution verte! Et l’inspiration! C’est le fouillis chez moi aussi! Les abeilles viennent butiner tout l’été. Nous avons des pissenlits, des bassins d’eau des nénuphars et des grenouilles! Le plus beau havre de paix en ville! C’est le bonheur de ma vie! Faites des jardins partout . Bonne fin d’hiver à tous

  52. Huguette dit :

    J’adore votre commentaire Denise. Je le trouve à la fois drôle et très pertinent.

  53. Marieh dit :

    Moi je le trouve magnifique ton jardin, j’ai les mêmes goûts

  54. Hervé dit :

    Comme vous le dîtes si bien, chaque époque invente ses modes, y compris dans l’art de composer son jardin. Vous êtes dans l’air du temps, celui de la redécouverte de l’intelligence de la nature, de la richesse des de ses écosystèmes, de la permaculture. Cet émerveillement que vous décrivez devant le désordre apparent d’un ordre qui nous dépasse pourrait bien devenir un axe de communication durable dans ce blog, votre battement d’aile du papillon de communicatrice professionnelle en quelque sorte. Imaginez un article des années 2050 qui parle du début de la mode des jardins fouillis dans les années 2020.

  55. Juliedanslejardin dit :

    Il est amusant de lire, dans les commentaires, les adjectifs par lesquels les gens décrivent leur jardin: anarchique, bordélique, échevelé, touffu, etc.
    : )

  56. camille dufresne dit :

    Bonjour Julie, j’espère que ton texte donnera des idées à d’autres jardiniers car ces jardins sont incroyables pour attirer la petite faune et les oiseaux . Le mien mesure 50X50 pieds et je l’appelle le jardin imparfait. C’est mon jardin d’essai de nouvelles fleurs pour les oiseaux, les pollinisateurs et j’y découvre de nouveaux arrivants chaque année. J’y fais aussi de la photo pour illustrer les articles que j’écris pour le magazine Québecoiseaux. Merci pour ce texte inspirant.

  57. super ,moi aussi je suis contente de voir toute la vie de mon jardin….

  58. Diane Pageau dit :

    J’adore les jardins fouillis. Tellement beau et bon pour les pollinisateurs . Mon jardin c’est pour moi et non pour les autres! Il est vraiment à mon image

  59. vanessa erik dit :

    DR SUNNY l’a encore fait pour moi, aidant à récupérer l’homme. Je m’appelle Vanessa Erik et je veux informer le monde sur le Grand Sorcier du DR SUNNY qui m’a ramené mon étranger alors que je pensais que tout espoir était perdu. alors je l’ai contacté et j’ai fait tout ce qu’il m’a dit de faire, et en fait, j’ai eu le résultat dans les 48 heures, comme il m’a assuré. DR SUNNY a utilisé son puissant sort pour me faire sourire, ramenant l’homme avec ses sorts, au début j’ai pensé que je rêvais quand mon mari s’est remis à genoux en me suppliant de lui pardonner et de la reprendre et même depuis lors, il m’aime plus que je ne m’y attendais, alors je me suis juré de parler au monde de DR SUNNY parce que c’est une personne formidable. Avez-vous des problèmes dans la relation? votre partenaire a-t-il rompu avec vous et vous aimez toujours et vous voulez le récupérer ? si vous avez besoin d’aide, contactez DR SUNNY aujourd’hui car je vous donnerai une garantie à 100% qu’il vous aidera comme il m’a aidé. DR SUNNY est l’adresse e-mail est : drsunnydsolution1@gmail.com ou son WhatsApp à lui : +2348082943805.

  60. Anonyme dit :

    Bonjour, j’aimerais communiquer avec Julie pour une conférence…

  61. turcotte angele dit :

    oui c,est vrai que c,est beau quand c,est un beau fouilli mais c,est notre education la proprete et c,est difficile de s,en defaire…a force de lire des articles comme ca ca nous programme tranquillement pas vite a le faire. mais j,aimerais c,est de connaitre les bonnes mauvaises herbes …les visualiser…merci

  62. Jacquie C dit :

    Bonjour Julie , je me suis reconnu et j’ai reconnu mon jardin dans votre article…laissons faire la nature , elle sait mieux que nous harmoniser les couleurs et agencer les plantes …et laissons les jardins au carré pour les photos des magazines !

  63. Juliette au balcon dit :

    Bonjour Julie,
    Je n’ai pas de jardin fouillis mais j’ai certainement un balcon semblable à une cour de proprio italien de la Petite-Italie, c’est-à-dire rempli à ras bord de fleurs et de végétaux productifs. C’est au point où je peux difficilement y circuler. Je compense pour mes voisins qui ne se servent pas de leur balcon. Quel dommage!
    En circulant dans les rues de Montréal, je suis enchantée de voir la profusion de fleurs sauvages, de graminées et de “foins” en tout genre qui envahissent les terres-pleins, les bordures de rues et de trottoirs, les allées des boulevards et les parcs. Je ne sais pas qui a eu cette idée géniale à la Ville de Montréal, mais je lui lève mon chapeau!
    Quel chemin on a parcouru depuis les années 80-90 où tout propriétaire digne de ce nom faisait asperger sa pelouse plusieurs fois par année par Chem-Lawn !

    • Maggie dit :

      Quel beau texte sur les jardins non conventionnels!!! Personnellement j’adore les jardins fouillis et je suis fièrement propriétaire d’un jardin désordonné mais tellement beau et plein de vie. La nature est si belle, laissons la s’exprimer et nous enseigner cette beauté.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :