Année du Orchidées

2023: L’année de l’orchidée

Chaque année, le National Garden Bureau, un organisme à but non lucratif qui fait la promotion des plaisirs du jardinage, sélectionne un bulbe, une annuelle, une plante comestible et une vivace à mettre en vedette dans leur programme L’année de. C’est une excellente façon pour découvrir une plante que vous ne connaissez pas ou pour en apprendre un peu plus sur une plante que vous cultivez déjà.

Caractérisées par leurs fleurs à symétrie bilatérale et orientées vers le haut, les orchidées sont des espèces magnifiques et mystérieuses.

Photo: Costa Farms.

Aperçu et historique

Les Orchidaceae, la famille des orchidées, sont un groupe diversifié de plantes à fleurs appartenant à la classe des Liliopsida. Présentes sur tous les continents sauf l’Antarctique, les orchidées sont l’une des plus grandes familles de plantes à fleurs. Avec plus de 28 000 espèces, il y a plus d’orchidées sur la planète que de mammifères et d’oiseaux !

D’après les recherches sur les fossiles, les orchidées existent depuis environ 100 millions d’années. Il y a plusieurs siècles, ces beautés florissantes étaient considérées comme des objets rares et luxueux. Cependant, au XIXe siècle, des techniques de culture avancées ont permis aux jardiniers amateurs du monde entier d’avoir accès à différents types d’orchidées.

Le saviez-vous?

  • Chaque pétal de tous les types d’orchidées peuvent être divisées en deux parties égals. C’est ce qu’on appelle la symétire bilatérale.
  • Certaines orchidées sont monopodiales, ce qui signifie qu’elles produisent une seule tige à partir de laquelle d’où partent les feuilles et les fleurs poussent. D’autres sont sympodiales et possèdent un rhizome épais, ressemblant à un tubercule, sur lequel poussent plusieurs feuilles. tiges poussent.
  • Les plus petites orchidées ont la taille d’une pièce de monnaie tandis que les plus grandes peuvent peser jusqu’à plusieurs centaines de livres!
  • Les orchidées ont les plus petites graines du monde. Il peut y avoir jusqu’à 3 millions de graines dans une seule gousse d’orchidée.

Différents types

La grande famille des orchidées comprend des plantes couramment cultivées comme le Phalaenopsis ou le Cattleya, ainsi que le plant de vanille, l’une des principales sources de l’arôme toujours populaire. La plupart des types d’orchidées disponibles sur le marché aujourd’hui sont des hybrides qui ont été sélectionnés pour leurs belles fleurs et leur facilité d’entretien à la maison.

Acheter des orchidées

Lorsque vous choisissez d’acheter une orchidée, il est important de vous renseigner sur son environnement naturel et les conditions dans lesquelles elle évolue pour lui donner les meilleures chances de s’épanouir chez vous.

  • Le Phalaenopsis, également connu sous le nom d’orchidée papillon, est populaire pour sa facilité d’entretien et ses grandes fleurs durables, ce qui en fait un excellent ajout à la collection de plantes d’intérieur du débutant.
  • Le cattleya est souvent appelé la reine des orchidées. Avec des soins appropriés, les cattleyas peuvent fleurir dans la maison année après année.
  • Les oncidiums sont communément appelés les orchidées «?dancing lady?» en raison de leurs fleurs ébouriffées hautement modifiées.
  • Les dendrobiums sont un grand groupe d’orchidées qui présentent de nombreuses fleurs aux tons pastel.
  • Les orchidées Vanda ont des fleurs plates et fleurissent plusieurs fois par an dans des conditions de culture semblables à celles d’une serre. Elles sont surtout connues pour leur système de racines en cascade qui peut être difficile à contenir dans un pot.
  • Les épis de fleurs de cymbidium peuvent durer de un à trois mois, avec une saison de floraison naturelle pendant l’hiver. Les cymbidiums sont communément appelés « orchidées bateau » en raison de la forme de leur lèvre.
  • Les Sobralias se caractérisent par des fleurs colorées à courte durée de vie et se trouvent souvent dans les collections des amateurs.
  • Les Vanilla planifolia sont l’une des principales sources de l’arôme de vanille. Les fleurs de vanille sont petites et n’apparaissent qu’une fois par an.
  • Les paphiopedilums sont faciles à cultiver comme plantes d’intérieur et sont plus communément appelés « Sabot de Vénus » en raison de la forme de pantoufle de la poche inférieure de sa fleur.
  • Les orchidées Brassavola ont des pétales blancs étroits qui dégagent un parfum odorant le soir.

Soins des orchidées

  • Dans la nature, de nombreux types d’orchidées sont épiphytes, ce qui signifie qu’elles se fixent aux branches des arbres et se nourrissent de l’écorce en décomposition et des pluies tropicales. Mais pour que les orchidées puissent s’installer dans nos maisons, la plupart d’entre elles sont plantées dans un milieu d’enracinement qui se prête à leurs racines épiphytes uniques.
  • Les orchidées sont des plantes étonnantes car leurs racines visibles peuvent indiquer la quantité d’humidité dont elles ont besoin. Si la plante a besoin de plus d’humidité, les racines seront argentées. Les racines gravement déshydratées sont ridées et bronzées. À l’inverse, des racines sombres et molles sont trop humides et commencent à pourrir. L’objectif est d’obtenir des racines dodues, vertes après l’arrosage, qui reviennent à une couleur vert argenté lorsqu’elles sèchent.
  • En parlant d’humidité, la meilleure façon d’arroser une orchidée est de tremper la motte de racines (n’utilisez pas d’eau adoucie par le sel ou distillée) dans de l’eau à température ambiante pour bien la mouiller. Effectuez cette opération toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Laissez la plante bien s’égoutter. Ne laissez jamais les racines des orchidées reposer dans l’eau. La méthode d’arrosage par glaçons a fait l’objet de recherches par l’OSU et l’UGA et s’est avérée être une option viable, en particulier pour les nouveaux parents de plantes qui ne savent pas comment arroser correctement leurs nouvelles orchidées.
  • Dans leur habitat naturel, les orchidées reçoivent une lumière filtrée sous la protection de la canopée de la forêt. Cependant, les orchidées cultivées en intérieur ont besoin de beaucoup de lumière indirecte pour se développer et produire des fleurs. La meilleure croissance se produit lorsque l’orchidée reçoit 10 à 16 heures de lumière indirecte. Veillez simplement à les protéger des rayons du soleil, car elles peuvent facilement attraper des coups de soleil!
  • Les orchidées n’aiment pas avoi les « pieds mouillés », mais elles apprécient un peu d’humidité. Essayez de placer votre plante sur un plateau d’humidité pour aider à augmenter l’humidité atmosphérique immédiate autour de la plante.
  • De nombreuses orchidées ont un cycle reproductif (floraison) et un cycle végétatif (non-floraison). En gros, cela signifie que votre plante se concentre pendant une période sur la production de fleurs et pendant une période sur la production de feuilles et de racines. Pendant le cycle végétatif, elle se rétablit activement et se prépare à refleurir. Il est donc essentiel de lui fournir l’eau, la lumière et les nutriments dont elle a besoin pour se rétablir. Les orchidées peuvent rester non-fleuries/végétatives pendant 6 à 9 mois avant de produire une nouvelle floraison, alors ne vous découragez pas si vous ne voyez pas de résultats tout de suite. La patience est la clé !

Le saviez-vous?

  • Les orchidées sont largement répandues dans de nombreux différents climats, mais elles ne vivent pas dans les environnements glaciaires ou dans le désert.
  • La majorité des orchidées sont considérées comme épiphytes, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas besoin d’avoir leurs racines dans le sol.
  • Il y a près de quatre fois le nombre d’espèces d’orchidées que qu’il n’y a de mammifères sur notre planète et plus de deux fois le nombre d’espèces d’oiseaux
  • Les fleurs d’orchidées ont des durées de floraison variables. Certaines ne durent que heures (orchidées Sobralia) tandis que d’autres fleurissent pendant des mois à la fois (orchidées Phalaenopsis).

Les 10 meilleurs conseils pour les orchidées

  1. Les orchidées aiment les longues périodes de lumière indirecte. La meilleure activité de croissance se produit lorsque l’orchidée reçoit 10 à 16 heures de lumière indirecte. Un bon test pour savoir si l’endroit en question est suffisamment éclairé pour votre plante est de lever la main et de vérifier l’ombre. Si l’ombre est floue, c’est bon. Si elle est plus distincte, le niveau de lumière est trop bas.
  2. Plusieurs racines aériennes sont un bon signe que votre plante est en pleine croissance. Si possible, ne coupez pas les racines aériennes, sauf si elles sont mortes ou pourries. La taille des racines peut entraîner un retard de croissance.
  3. Lorsque vous rempotez des orchidées, utilisez des récipients transparents avec un drainage qui vous permettra de vérifier périodiquement la santé des racines.
  4. Les Keiki sont des plantes filles qui poussent aux nœuds des hampes florales de la plante mère. En fait, l’orchidée s’autopropage. Si votre keiki produit déjà ses propres feuilles et 2-3 racines, vous pouvez le couper et le planter dans son propre pot.
  5. Bien que la plupart des gens ne le réalisent pas, de nombreux types d’orchidées ont des épis qui sont une structure florale temporaire. Ils existent tant que la plante est dans son cycle de vie reproductif. Une fois que la plante a fini de fleurir, son épi floral meurt. De nouvelles pointes de fleurs produiront les nouvelles fleurs à l’avenir. C’est pourquoi il est nécessaire de tailler les épis après la mort de la fleur.
  6. De nombreux types d’orchidées peuvent rester végétatifs (non florifères) pendant des années s’ils ne reçoivent pas les bons signaux environnementaux pour fleurir. Essayez de déplacer votre plante sur un rebord de fenêtre orienté au nord ou à l’est pendant les mois d’hiver pour déclencher une nouvelle hampe de fleurs.
  7. Ne vous découragez pas, les orchidées peuvent rester non-fleuries/végétatives pendant 6 à 9 mois avant de produire une nouvelle fleur. La patience est la clé!
  8. Les orchidées Phalaenopsis ont besoin d’une période de températures nocturnes fraîches pendant 4 à 5 semaines avant d’initier les épis de fleurs. Les températures nocturnes proches de 18° C sont un bon point de départ pour les cultivateurs amateurs. Il suffit parfois de placer l’orchidée près d’une fenêtre orientée au nord ou à l’est pendant les mois d’hiver.
  9. La lumière est essentielle pour obtenir des fleurs. Si vous avez du mal à obtenir des pointes de fleurs, vous pouvez essayer d’augmenter la durée de la lumière indirecte que votre plante reçoit pendant la journée. Cela ne signifie pas que vous devez augmenter l’intensité de la lumière, mais plutôt la durée pendant laquelle votre plante reçoit de la lumière.
  10. Une fois que l’orchidée a laissé tomber sa dernière fleur, vous devez tailler la hampe florale. Vous pouvez la tailler de deux manières différentes, en fonction de la situation de votre plante. Si la hampe est encore verte, cela signifie que votre plante a potentiellement l’énergie nécessaire pour faire sortir une nouvelle hampe de fleurs à partir de la hampe actuelle. Pour accélérer le processus de refloraison, il suffit de couper la hampe à un pouce au-dessus du nœud le plus élevé de la hampe. Pour les épis bruns et pourris, coupez-les entièrement jusqu’à la base de la plante.

Toutes les photos proviennent du National Garden Bureau, sauf indication contraire.

Le National Garden Bureau est une organisme sans but lucratif dont la raison d'être est d'éduquer, d'inspirer et de motiver les gens afin d'accroître l'utilisation des semences, des plantes et des produits de jardinage dans les maisons, les jardins et les lieux de travail, en étant le bras marketing de l'industrie du jardinage. Nos membres sont des experts dans le domaine de l'horticulture et nos informations proviennent directement de ces sources.

8 comments on “2023: L’année de l’orchidée

  1. Chaque printemps, la prairie voisine se couvre d’Orchis bouffon, un vrai plaisir pour les yeux 🙂

  2. Merci pour ce texte très éclairant. Magnifiques photos. J’adore les orchidées depuis très longtemps.

  3. J’aimerais un guide détaillé sur le rempotage des orchidées. Merci pour l’article

  4. Visitez le site orchidophilesmontréal.com dans la section Notes de culture vous trouverez une foule d’informations sur la culture des orchidées.
    Les Orchidophiles de Montréal (OBNL) organise annuellement en mars une exposition internationale d’orchidées Orchidexpo qui est de toute beauté.

  5. Benoit Piché

    Les deux sections « Le saviez-vous? » de votre chronique mériteraient une sérieuse révision d’orthographe.

  6. Cette année, OrchidExpo se tiendra les 25 et 26 mars au Cégep Ahuntsic à Montréal. Des centaines d’orchidées seront exposées et des vendeurs locaux et internationaux offriront un grand choix d’orchidées pour vendre pour le plaisir de tous.

  7. Question en apparence saugrenue : Savez vous quelle est l’étymologie du mot orchidée ?

  8. So glad you enjoyed the article, Patricia. It’s such a lovely city. Really wish I was coming with you! Have a great trip.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :