Noël

Un conte d’hiver

Je parierais que vous avez au moins un poinsettia chez vous en cette période des fêtes. Si ce n’est pas le cas, peut-être qu’en apprenant un peu plus sur cet intéressant arbuste originaire du Mexique et sur la façon dont il est devenu LA plante de Noël, vous serez tenté d’en ramener un (ou plusieurs !) chez vous.

La légende

L’histoire raconte qu’une pauvre jeune paysanne mexicaine était gênée de ne pas avoir de cadeau à apporter à l’église à Noël. Un étranger (un ange peut-être?) lui a dit de ramasser les mauvaises herbes le long de la route et de les apporter à l’église, en précisant que tout cadeau venant du cœur serait apprécié.

Lorsqu’elle les plaça près de la crèche, les mauvaises herbes se transformèrent en de magnifiques fleurs rouges. Ce miracle a permis à la plante d’être connue sous le nom de Flor de Nocha Buena, la fleur de la nuit sainte.

Livre avec le dessin d'une femme portant une bougie sur la couverture
Vous pouvez lire une belle version de cette histoire par Tomie de Paola.

Mais qu’en est-il de la plante elle-même? Le poinsettia (Euphorbia pulcherrima) est le membre le plus connu de la famille des euphorbes, les Euphorbiaceae. À l’état sauvage, le poinsettia peut devenir un arbre haut et vigoureux, jusqu’à 2,5 mètres de haut, avec des feuilles d’un rouge flamboyant.

L’épithète pulcherrima vient d’ailleurs du mot latin signifiant beau.

Histoire du poinsettia

Les poinsettias ont été introduits aux États-Unis en 1825 par Joel Roberts Poinsett. M. Poinsett était un botaniste et le premier ambassadeur des États-Unis au Mexique. Le 12 décembre est la Journée nationale du poinsettia, qui marque la mort de Poinsett en 1851.

Dessin de Joel Roberts Poinsett

Auparavant, la plupart des poinsettias cultivés aux États-Unis, et environ la moitié en Europe, étaient cultivés par le Ranch Ecke.

Selon un article de David Wagner paru dans le San Francisco Chronicle, la famille Ecke a fait du poinsettia la plante en pot la plus vendue en Amérique et de son entreprise un véritable monopole. Au plus fort de leur succès, ces magnats du poinsettia détenaient plus de 90 % du marché américain.

Bien que le traditionnel poinsettia rouge et vert règne toujours en maître, Ecke Ranch a continué à cultiver «?des types de nouveautés décalées auxquelles la jeune génération peut s’identifier?», comme le dit Ecke III. L’un de ses favoris est ‘Ice Punch’, une variété rouge et blanche «?tie-dyed?».

Les poinsettias aujourd’hui

Basé aux Pays-Bas, Dümmen Orange est aujourd’hui un sélectionneur et un propagateur international de premier plan, spécialisé dans les plantes en pot, les plantes à massif, les plantes vivaces, les plantes tropicales, les fleurs coupées et les bulbes. Leur programme de poinsettia est une combinaison de deux marques de confiance : Ecke et Red Fox. Les boutures de poinsettia proviennent de l’emplacement de la plante mère en Éthiopie.

D’après leur site web, « une sélection récente a produit un poinsettia avec une durée de vie post-récolte beaucoup plus longue. Elle aurait aussi des caractéristiques de fleurs coupées plus désirables telles que des tiges plus longues et plus robustes et des têtes de fleurs plus grandes. Facilement cultivés comme fleurs coupées, les poinsettias sont parfaits pour Noël et d’autres fêtes comme la Saint-Valentin. Les poinsettias coupés sont un ajout festif à une table de fête ou à une célébration. Les couleurs uniques et la forme des fleurs sont idéales pour les bouquets haut de gamme. »

À Anchorage, Bell’s Nursery est la première pépinière de poinsettias. Selon leur site web, l’histoire commence en juillet, lorsqu’ils commencent à nourrir les boutures de poinsettias en réduisant leur exposition au soleil, en maintenant une température constante de 21°C et en les arrosant régulièrement. Chaque année, ils en font pousser des rouges profonds, des roses rougissants, des saumons bicolores, des blancs immaculés, des bourgognes profonds et toujours de nouvelles variétés.

Feuilles ou Fleurs?

Vous savez probablement que les structures rouges ressemblant à des feuilles ne sont pas des fleurs. Ce sont en fait des bractées, qui, selon l’Encyclopedia Britannica, sont généralement de petites structures ressemblant à des feuilles, souvent placées sous une fleur. Alors où est la fleur ?

Le petit cyathium rond au centre est la fleur.

En sachant cela, vous pourrez choisir la plante la plus fraîche. L’image ci-dessous montre les orbes verts ou jaunes qui vont bientôt fleurir et laisser tomber du pollen sur les bractées. Les plantes au stade indiqué ci-dessous dureront plus longtemps que celles qui portent des grains de pollen jaunes.

cyathium d'un poinsettia
Photo: Patrick Ryan

Voici une autre vue du cyathium, qui est unique aux plantes du genre Euphorbia, dont le poinsettia fait partie.

Photo: euphorbiaceae.org.

Apprenez-en plus sur les poinsettias

À propos Patrick Ryan

Patrick Ryan est un maître jardinier d'Alaska et le spécialiste de l'éducation du jardin botanique d'Alaska. Enseignant du primaire à la retraite, Patrick est membre du conseil de la forêt communautaire d'Anchorage et siège au conseil d'administration d'Alaska Agriculture in the Classroom.

12 comments on “Un conte d’hiver

  1. Très intéressant, merci. Les améliorations que vous apportez à votre page, sont aussi appréciées. Joyeuses Fêtes !

  2. Lise Ranger

    Même si je n’aime pas vraiment les poinsettias car je trouve que cette plante est beaucoup trop présente au temps à cette période de l’année, , j’apprécie votre article sur l’histoire du poinsettia. Cela ne modifie en rien, cependant, mon agacement à la vue d’une multitude de plants de poinsettia offerts en vente un peu partout. Je n’éprouve aucune émotion à la vue d’un plant de poinsettia.

  3. Mireille Delisle

    Très intéressant! Je savais que les “pétales” étaient des feuilles mais je ne savais pas où étaient les fleurs!! Merci et Joyeuses fêtes! ?

  4. Très passionnant, j’ai beaucoup aimé ? et appris. Merci

  5. Jles poinsettias d’autant plus que je viens de lire que la Journée nationale du poinsettias, jour de mn anniversaire.

  6. Iffet Orbay

    Merci beaucoup Monsieur Ryan! Très bel article! J’aime beaucoup d’être informée sur l’histoire des plantes « domestiquées « !!!

  7. Iffet Orbay

    Et bien sûr, joyeux temps des fêtes!

  8. Je partage votre perception. Tout ce qui trop commercialisé ne m’attire pas.

  9. L’ayant reçu en cadeau , j’ai commencé à aimer cette plante. J’ai réussi à faire rougir ses feuilles à nouveau cette année en l’ayant mis à l’obscurité tôt dans la soirée jusqu’au matin. L’an prochain je vais essayer sur le bord d’une fenêtre avec un écran que j’ai lu avec votre article. Merci!

  10. Je crois qu’on doit respecter le nom de NOCHE BUENA.pour cette belle plante originaire du Mexique.

  11. C’est beau votre article, j’aimerai savoir pour quoi ma Noche Buena meure après la floraison, si elle devrait vivre beaucoup d’annés et pousser 25m. Qu’est que je peux faire pour prolonger sa vie et comment la reproduire. Merci et Feliz Navidad !!

  12. Même si je ne lis pas au jour le jour, je viens de terminer votre article et j’en suis ravie. Un gros merci!!!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :