Éditorial

La pire gaffe de ma vie!

Adolescent lavant de la vaisselle dans un lavabo, pourquoi avoir un lave-vaisselle quand on a des enfants
Photo: cottonbro, pexels.com.

Larry Hodgson a publié des milliers d’articles et 65 livres au fil de sa carrière, autant en français qu’en anglais. Son fils, Mathieu, s’est donné pour mission de rendre ses écrits disponibles au public. Ce texte a été originalement publié dans Fleurs, plantes et jardins en décembre 1998.


Il y a plusieurs années, j’ai fait une gaffe épouvantable! C’est que je me suis laissé convaincre d’acheter un lave-vaisselle.

Ça faisait déjà plusieurs années que ma femme en parlait, mais, comme de raison, je disais non. Après tout, on n’en avait pas besoin: on avait des adolescents pour laver la vaisselle! À quoi bon avoir des enfants si ce n’est pas pour les mettre à laver la vaisselle?

Ma femme était d’un tout autre avis. «De toute façon, raisonnait-elle, les enfants grandissent rapidement et vont bientôt partir de la maison.» Ah oui? Pourquoi justement partiraient-ils d’une maison où, non seulement l’on fournit gratuitement gîte et nourriture, mais où on ne leur fait même pas laver la vaisselle? Au contraire, si on veut que les enfants partent un jour de la maison, c’est le pire achat que l’on puisse imaginer. Je suis parti moi-même de la maison paternelle, où il n’y avait pas de lave- vaisselle, à l’âge de 18 ans. Il me semble que le lien est évident. Pour autant que j’étais concerné, donc, le débat était clos et c’était moi qui avais gagné. Mais ma femme n’avait pas dit son dernier mot. Ainsi commença la guerre froide.

Un homme se tient la tête en regardant sa facture d'électricité
Le compte d’électricité semblait augmenter de mois en mois!

La guerre froide

Quand je rouspétais que l’un ou l’autre des enfants s’était sauvé sans laver la vaisselle, ma femme disait, «Ah, tu vois!». Pas besoin de dire ce que je devais voir; on le savait tous les deux. De mon côté, je brandissais fréquemment la facture du compte d’électricité, dont le montant semblait augmenter de mois en mois, en disant: «C’est épouvantable comme on gaspille de l’eau chaude!». Un non-initié aurait cru que je voulais dire que l’on prenait des douches trop longues, mais ma femme comprenait. Alors les mois passèrent.

La lumière se fit alors que j’étais assis dans la cour arrière pour le troisième jour de suite avec un seau d’eau chaude savonneuse entre les genoux, un pot sale dans une main et une brosse en métal dans l’autre, frottant vigoureusement pour enlever les dernières traces de calcaire. À mes côtés, des centaines de pots de tout acabit en deux piles distinctes; sales et récemment lavés. Après tout, jardiner (surtout quand on a beaucoup de plantes d’intérieur) demande une quantité industrielle de pots propres.

Éclair de génie

C’est entre deux coups de brosse que je fus frappé par un éclair de génie. Si on avait un lave-vaisselle, je pourrais m’en servir pour laver mes pots, sans effort!

Évidemment, il ne fallait pas que j’en souffle mot à mon épouse. «Pas dans mon lave-vaisselle!» se serait-elle exclamée.

«Chérie, lui dis-je entre deux bouchées au souper ce soir-là, chez ON VEND DE TOUT on annonce des lave-vaisselle en rabais. Aimerais-tu faire un tour pour les voir?» Après avoir feint la nonchalance pendant quelques instants, elle finit par convenir que c’était une bonne idée. Ainsi, une semaine plus tard, le lave-vaisselle était installé dans la cuisine et ma femme était tout heureuse d’avoir gagné. Moi aussi, j’étais content d’avoir gagné… un nouveau lave-pots.

Laver les pots dans un lave-vaisselle semble être une excellente idée.

Lave-vaisselle: prise un

Profitant de l’absence de ma femme (je n’allais pas mettre des pots sales dans «son» lave-vaisselle encore tout neuf; elle m’aurait tué!), je remplis de pots les deux niveaux du lave-vaisselle, chacun soigneusement placé pour pouvoir en laver un maximum à la fois. Je remplis alors le distributeur de détersif, ajustai le programmateur à la puissance et chaleur maximale et démarrai l’appareil, tout heureux de l’intelligence de mon investissement.

Bientôt, cependant, je sentis une odeur de plastique brûlé. Avec horreur, j’ouvris le lave-vaisselle… pour découvrir mes pots de plastique dans un fouillis total, lancés n’importe où par les puissants gicleurs de l’appareil. Certains fondaient sur l’élément situé au fond de l’appareil. Quel désastre!

Je fis bien sûr le grand ménage de l’appareil, ouvris toutes les fenêtres pour dissiper l’odeur et cachai les pots abîmés. Bientôt, très franchement, il n’y eut plus aucune trace de mon expérience ratée. D’ailleurs, si ce n’avait été d’un ami qui est allé raconter l’histoire à ma femme plusieurs années plus tard (merci Raymond), elle ne l’aurait jamais su.

Maintenant, chaque fois que je vois le #*$?%$# de lave-vaisselle, je suis en maudit contre moi-même. Avoir tant investi dans un appareil qui ne me profite même pas convenablement, c’est vraiment la pire gaffe de ma vie!

À défaut de pouvoir laver ses pots dans le lave-vaisselle, pourquoi pas utiliser la laveuse à linge?

Une autre façon de laver les pots

Heureusement, j’ai trouvé une autre façon de laver les pots. J’ai découvert un jour qu’il est facile et rapide de laver les pots de plastique (mais pas ceux de terre cuite, je vous raconterai cette histoire une autre fois) dans la laveuse à linge. C’est un vrai charme! Pour l’amour, ne le dites pas à mon épouse!

Évidemment, comme je l’avais prévu, maintenant que nous avons un lave-vaisselle, les enfants ne donnent plus le moindre signe de vouloir quitter la maison, et pourtant, il y en a déjà deux dans la vingtaine. Quand j’ai raison, j’ai raison!

(Et oui, malgré le lave-vaisselle, les trois enfants ont fini par quitter la maison. NDÉ)

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de 65 livres de jardinage, conférencier et vulgarisateur hors pair, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, nous a quitté en octobre 2022. Reconnu pour sa grande générosité, sa rigueur et son sens de l'humour, il a touché plusieurs générations de jardiniers amateurs et professionnels pendant 40 ans de carrière. Grâce à son fils, Mathieu Hodgson, et une équipe de collaborateurs, le blogue jardinierparesseux.com continuera sa mission de démystifier le jardinage et le rendre plus accessible à tous. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2800 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

38 comments on “La pire gaffe de ma vie!

  1. Ping : La pire gaffe de ma vie! - joliplantarium.com

  2. Geneviève Sylvestre

    Très drôle! 🙂 J’adore!

  3. Une très jolie histoire!

  4. dorisbruxelles

    Ah, moi aussi j’adore cette histoire. Et je pense également me rappeler de celle d’après: la fois où son épouse l’a surpris à laver les pots en terre cuite dans le fameux lave-vaisselle. Même que depuis, comme à la maison c’est moi la cheffe du lave-vaisselle, je le fais aussi car j’ai trouvé que c’était une idée de génie! Très chouette souvenir, merci d’avoir republié ce post!

  5. Mélanie Poulin

    Savoureux!! Merci M. Hodgson

  6. Très drôle bonne journée

  7. Cette histoire, c’est mon premier sourire du matin…aurevoir cher monsieur.

  8. Trop drôle! Personnellement, pour demeurer dans les électroménagers, je me suis procuré mon propre congélateur: un tel bonheur, après 30 ans de vie commune! Maintenant, lorsque j’ouvre la porte, je sais exactement ce qu’il y a dedans et où le trouver!
    Merci Mathieu de ce clin d’œil du Jardinier paresseux! Psst… curieuse de savoir comment votre père lave ses pots au jardin d’Eden…

  9. Juliette au balcon

    J’adore l’humour du jardinier paresseux. Et j’ai bien hâte de savoir comment Larry nettoyait ses pots en terre cuite… les meilleurs en passant!

  10. P

    • Bonjour Mathieu, c’est un tel réconfort depuis quelques jours d’avoir le privilège de lire votre père de nouveau malgré son départ ! J’espère que ça vous fait du bien à vous aussi ??

      Dans le même ordre d’idées, savez-vous si les podcasts de CKIA seront accessibles de nouveau ? J’aurais tellement aimé que l’accès demeure…

      Merci pour votre dévouement à la cause de votre père ! Vous faites un travail formidable ! ?

  11. Louise Labrosse

    love it! j’ai bien rigolé. j’ai hâte d’entendre celle des pots de terre cuite dans la laveuse à linge!!

  12. Monique M

    J’adorais son sens de l’humour et, par vous maintenant, je l’adore toujours. Ça part bien ma journée. Merci!

  13. Très beau souvenir, votre père avait un très beau sens d’humour. Mathieu, vous deviez l’aimer le nouveau lave vaisselle ?

  14. Très beau souvenir, votre père avait un très beau sens d’humour. Mathieu, vous deviez l’aimer le nouveau lave vaisselle ?

  15. Lise Robitaille

    Un grand éclat de rire ce matin! Merci! Bonne continuité, je vous y encourage grandement.

  16. Marie-Hélène SOCHARD

    Je me faisais la même réflexion, effaçant l’espace d’un instant l’annonce de son départ. …troublant. …touchant de le lire…..un espace temps hors de nos réalités terrestres. Et l’émotion me prend tout de suite après. Quelle belle aventure vous nous offrez là, naviguant entre les mondes….merci de poursuivre ce chemin et de nous entraîner un peu encore

  17. Véronique LELIEVRE

    Je suis fan de vous et de votre famille, Larry !!

  18. J’adore!

  19. Merci Mathieu et Marie de continuer à nous partager tous ces posts, de continuer à nous partager Larry.
    Bien à vous

  20. Raymond Lamothe

    Pour enlever le calcaire utiliser du vinaigre

  21. Merci de nous faire rire !

  22. Merci Mathieu de garder bien vivante dans nos vies la place que votre père y avait prise.

  23. Lise Harel

    En plus,il avait le sens de l’humour!

  24. J’ai jamais eu de lave-vaisselle, j’ai toujours su le grand gaspillage d’eau, et toute l’électricité que ça prend! Ça fait vraiment une grosse dépense dont ont a vraiment pas besoin aujourd’hui. C’est pas le moment de gaspiller!
    Bonne journée à tous.

  25. J’ai bien aimé c’était rigolo ? Diane

  26. Quel merveilleux humour ! Merci pour ce sourire du matin 🙂

  27. Daniel Fantino

    Ah le vilain Mathieu…..chuuut, fallait pas le dire!
    Maintenant toute la famille est au courant….
    Merci Mathieu de nous faire rire !
    Conservez cette belle qualité de votre papa.

  28. Ah superbe cette histoire! merci beaucoup bonne soirée

  29. En lisant votre post, je me disais que c’était une très bonne idée! Hi, hi! Ok, on comprend que ce n’est pas parfait! Il y a sûrement certaines associations que l’on peut faire pour qu’un jardinier reste « paresseux ». Merci beaucoup pour cette belle continuation. Je ne suis pas capable de lire autre chose que « vos » informations. C’est pour moi une sécurité d’avoir toujours la bonne information. Merci et je vous souhaite une très longue et belle continuation. Différente mais tout aussi captivante!

  30. Vaidotas, True Life Story : Je partage ce témoignage avec des partenaires aux prises avec des problèmes relationnels. Mon mari m’a quitté il y a 2 ans. J’étais blessé et j’avais besoin d’aide, alors j’ai cherché en ligne et je suis tombé sur une page où j’ai vu le Dr Zaka aider d’autres personnes ayant des problèmes similaires. Je l’ai contacté et il m’a jeté un sort spécial. À ma grande surprise, l’homme est rentré chez lui après 24 heures. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés et il y a beaucoup d’amour, de joie et de paix dans ma famille. Vous pouvez également contacter Dr.Zaka via WhatsApp : +2348082943805. ou par e-mail: drzakapricedsolution@gmail.com pour tout ce que vous traversez, qu’il s’agisse de votre mariage ou de votre travail. Je suis un témoignage vivant de son travail, cet homme est formidable.

  31. J’ai trouvé une méthode fantastique pour nettoyer les petits cornichons lors des récoltes d’automne pour faire des conserves. Dans la laveuse à linge au cycle délicat. Une merveille. Plusieurs ont trouvés l’idée farfelue mais à voir les résultats, ce fut un charme de les convaincre.

  32. Lise Blais

    J’avais lu ce partage lors de la 1è publication et j’avais bien rigolé car je le faisais déjà par paresse … Votre père fut le meilleur mentor pour énormément de personnes et je vous remercie de tout coeur de continuer; soyez sans crainte car vous êtes à la hauteur de le faire !

  33. Merci Mathieu pour ces textes. J’adore l’humour des textes votre père.

  34. La laveuse, c’est fait pour les pots en terre cuite…

  35. J’adore lire ces anecdotes très personnelles, c’est comme si quelques part Larry était encore vivant. Cela m’aide également a mieux accepter son départ bien que j’aurais voulu que cela ne survienne jamais. Merci beaucoup!

  36. merci Mathieu de nous partager à nouveau ces textes légers et humoristiques… Ça fait du bien de laisser tomber le sérieux parfois

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :