Coloris d'automne Jardins à visiter

Ma «Prescri-Jardin» d’automne

C’est un réflexe naturel pour certains, et un rituel pour d’autres, de planifier une ou deux visites de jardins durant l’été. Cela va de soi! Il fait beau, tout est en fleur et c’est le temps des vacances! On a le temps pour errer, se balader et se laisser imprégner par la beauté des fleurs et des feuillages.

Visiter un jardin en automne, c’est complètement différent d’une visite en été. Photo: Pepperminting sur Pixabay.

Visiter un jardin fait du bien, dans tous les sens du terme. C’est bon pour la santé physique, bon pour la santé mentale et bon pour le moral. Cela a largement été démontré et mis à l’avant-plan dans l’actualité ce printemps avec le lancement de Prescri-Nature. Inspiré du programme national PaRx qui a vu le jour en Colombie-Britannique en 2020, Prescri-Nature reconnaît le rôle actif des professionnels de la santé dans la promotion de saines habitudes de vie, incluant les bienfaits d’un contact régulier avec la nature. En des mots plus simples, les médecins prescrivent maintenant des promenades en nature pour guérir leurs patients.

Ouverts et prêts à vous recevoir!

Prescrire médicalement des sorties dans la nature est selon moi une excellente idée! Mais pourquoi s’en tenir aux milieux naturels? Les jardins, étant des parcelles de nature, procurent les mêmes bienfaits. Cela, la science nous l’a largement démontré. Histoire de vous faire découvrir la beauté des jardins de fin de saison et de vous faire du bien, je vous remets aujourd’hui une «Prescri-Jardin» automnale!

L’automne est un moment fabuleux pour visiter un jardin. Eh oui! La vaste majorité des jardins publics demeure ouverte aux visiteurs après la rentrée officielle des classes. Certains demeureront accessibles jusqu’à la fin octobre. D’ailleurs, dans les climats doux, beaucoup demeurent accessibles à l’année. Toutes les raisons sont bonnes pour en profiter.

Avantage No 1: Fraîcheur et confort

Ai-je besoin d’en dire plus? Visiter un jardin au cœur du mois de juillet, en pleine canicule et sous un soleil plombant, est-il vraiment le meilleur moyen d’apprécier un jardin? On marche à pas lents, cherchant les points d’ombre; les plantes flétrissent à vue d’œil, assoiffées comme le sont les visiteurs. Et que dire de la lumière? La pire, pour capter de belles photos-souvenirs! Tout cela n’existe pas à l’automne! Le climat est frais et agréable, le soleil est réconfortant et notre visite est moins concentrée vers les jardins d’ombre! Les verts sont intenses et les plantes sont heureuses! Notre seul souci sera de vérifier la météo pour choisir une journée sans pluie.

Avantage No 2: Avoir le jardin pour soi

C’est presque rusé et astucieux de visiter un jardin à l’automne. C’est faire le contraire de ce que tout le monde fait: visiter un jardin en été! Les visiteurs étant moins nombreux, on a tout le loisir de profiter du jardin comme si on était seul au monde. Personne qui nous bouscule dans une allée étroite, aucune attente pour voir l’arrangement vedette qui attire les foules et toute la place pour prendre de belles photos sans avoir à attendre et attendre que les autres visiteurs sortent du cadrage de notre photo parfaite. Et que dire de la lumière!

Avantage No 3 : Apprécier une nouvelle palette florale

En septembre et octobre, fini les pivoines, les lis et les hémérocalles (enfin, la plupart des hémérocalles). C’est maintenant le tour des échinacées (Echinacea spp.), des hélénies (Helenium spp.), des asters (Aster spp.), des chélones (Chelone spp.) et des merveilleux hibiscus vivaces (Hibiscus moscheutos). C’est une toute nouvelle collection de fleurs qui s’expriment et qui apportent leurs touches de couleur au jardin. En vérité, on devrait visiter le même jardin deux fois par mois, afin de profiter de toutes les floraisons qui se succèdent. Mais à l’automne, la température fraîche prolonge la durée des floraisons. Un stress de moins!

Les asters, les verges d’or, les miscanthus de Chine et les anémones d’automne nous en donnent plein la vue, en automne. Photo: depositphotos.

Avantage No 4: Ces feuilles qui se prennent pour des fleurs

L’automne est aussi annonciateur du changement de coloration des feuilles et cela aussi est un grand avantage d’une Prescri-Jardin d’automne! Ce qui était vert vire lentement au jaune doré, au orange pâle ou au rouge vif! Ces changements de couleur sont bien attendus chez les arbres et les arbustes. Cela dit, de nombreuses plantes vivaces adoptent aussi de belles colorations de feuillage en septembre et octobre. Le feuillage épais et luisant des bergénies (Bergenia spp.) vire au rouge pourpré; celui des amsonies (Amsonia spp.) tourne au jaune doré. Et il ne faut pas oublier les graminées qui adoptent leurs teintes jaune paille en vue de l’hiver.

Avantage No 5: Les étonnants jardins thématiques

Les jardins publics, eux, savent bien que la saison des visites est loin d’être terminée et ils mettent le paquet pour nous attirer. Les arrangements de pommes, de courges et de citrouilles ornent les plus beaux recoins des jardins. Certains proposent des visites de nuit ou des jeux de lumière et bien sûr, de nombreux jardins organisent des fêtes thématiques pour souligner l’Halloween. Fantômes et sorcières sillonnent les allées fleuries, au grand bonheur des familles.

L’automne est une saison riche en thématiques et celles-ci sont bien mises de l’avant dans les jardins publics. Photo: Lauren Padden sur Pixabay.

Mon meilleur conseil serait donc de jeter un coup d’œil sur la programmation des jardins publics de votre région et de prendre note de la date de fermeture officielle du jardin convoité. Les nombreux bienfaits d’une visite automnale vous attendent. Allez! Au jardin!

Visiter un jardin cadre parfaitement avec le programme pancanadien Année du jardin 2022!

À propos Julie Boudreau

Julie Boudreau est horticultrice, diplômée de l’ITA de Saint-Hyacinthe. Elle œuvre dans le domaine l’horticulture depuis plus de 25 ans. Elle a publié une dizaine de livres et participé à de nombreuses émissions de télévision et de radio. Elle est enseignante au Centre de formation horticole de Laval. Passionnée de son métier, Julie Boudreau se consacre à promouvoir le jardinage, le design de jardin, la botanique et l'écologie, sous toutes ses formes. Un peu grano, écolo depuis toujours, gourmande et essayeuse, Julie est une épicurieuse avec un fort penchant pour tout ce qui se prononce en latin.

8 comments on “Ma «Prescri-Jardin» d’automne

  1. Ping : Ma «Prescri-Jardin» d’automne - joliplantarium.com

  2. Je compte aller voir une dernière fois les Mosaicultures de Québec

  3. Existe-t-il un répertoire des jardins, petits et grands, que nous pouvons visiter?
    Merci!

    • Julie Boudreau

      Bonjour Josianne, on peut consulter le répertoire de l’Association des jardins du Québec pour tout ce qui concerne les jardins publics: http://www.associationdesjardinsduquebec.com/
      Pour découvrir les jardins privés à visiter dans votre région, il suffit de faire une recherche dans Google: jardins à visiter + nom de la région.
      Bonnes découvertes!

  4. Je suis déjà à la lettre, et avec beaucoup de bonheur, votre « prescrit-jardin » d’automne. En effet, j’ai la chance d’habiter à quelques minutes du Jardin botanique de Montréal et j’y fais fréquemment de longues promenades. Il est magnifique toute l’année mais à l’automne, c’est tout simplement magique. L’avantage de votre « prescrit-jardin », c’est que, plus on dépasse la posologie, plus on en récolte les bénéfices.

  5. Sophie Lanthier

    J’y étais hier pour une deuxième visite.
    Absolument magnifique !!
    Les parterres de chrysanthèmes sont en fleurs…
    De toute beauté
    Dépaysement total ?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :