Coloris d'automne Jardin public

L’automne est là où vous le trouvez

Pavot bleu et montagne neigeuse.

Vous faites peut-être partie de ceux qui vivent sur la côte est d’Amérique du Nord et qui n’ont donc pas besoin de faire le pèlerinage pour y voir les légendaires couleurs d’automne. Mais en Alaska, vous n’avez pas besoin d’aller loin pour voir de beaux feuillages non plus, peu importe où vous voyagez.

Les étages de la forêt tropicale. Ill.: orcorbacserdar.gmail.com,  depositphotos

Une question d’étages

Ma perspective de la forêt boréale est de suivre le modèle développé pour la forêt tropicale (voir l’illustration). Commencez par le sol de la forêt, puis regardez la couche d’arbustes (le sous-étage). Vient ensuite la canopée. Et enfin la strate émergente, qui pousse plus haut que les autres arbres. Pour nous, elle se limite au peuplier baumier de l’Ouest, Populus trichocarpa. Beaucoup de mes concitoyens ne l’aiment peut-être pas à cause de son «coton» désordonné, fixé aux semences. Cela leur permet d’être emportés partout par la moindre brise et d’atterrir partout après sa floraison printanière. Heureusement, sa belle couleur d’automne dorée et son port attrayant en forme d’urne le rendent facile à repérer. C’est généralement le premier arbre à changer de couleur.

Bouleau d’Alaska en couleur automnale.
Bouleau d’Alaska (Betula neoalaskana) est un proche parent du bouleau à papier (Betula papyrifera) du centre et de l’Est de l’Amérique du nord.

Sous la couche émergente se trouve la canopée, qui comprend des bouleaux, des épinettes (épicéas) et des trembles. Une couleur jaune différente se retrouve dans cette couche et offre un agréable contraste mêlé à la couleur sombre des conifères de nos flancs de montagne.

Bouleau d’Alaska en couleur automnale.
Une grande rangée de Bouleau d’Alaska (Betula neoalaskana) au meilleur de ses coloris.


L’étage plus coloré

La couleur d'automne de la viorne comestible.
La viorne comestible (Viburnum edule) longe ce sentier dans le Jardin botanique de l’Alaska.

Le sous-étage et le sol de la forêt sont les endroits où vous trouverez le plus de couleurs d’automne. Notamment le rouge, l’orange, l’or et le rose. Ici, vous trouverez les arbustes ligneux, comme le rosier sauvage version alaskain (Rosa acicularis), la viorne comestible (Viburnum edule) et le gadellier rouge (Ribes triste). Aussi, le curieux et menaçant bois piquant (Oplopanax horridus). Il existe également de grandes vivaces herbacées telles que la berce laineuse (Heracleum lanatum). Elles aussi deviendront jaune d’or.

La couleur d'automne du géranium du Nord.
Les feuilles du géranium du Nord (Geranium erianthum), joliment découpées en tout moment, sont à leur plus beau à l’automne.

Le sol forestier abrite des rouges et des oranges avec le géranium du Nord (Geranium erianthum), le quatre-temps ou cornouiller du Canada (Cornus canadensis: l’emblème du Jardin botanique de l’Alaska), l’épilobe à feuilles étroites (Chamerion angustifolium, syn. Epilobium angustifolium) et les fougères de couleur dorée.

La couleur d'automne du quatre-temps.
Le quatre-temps ou cornouiller du Canada (Cornus canadensis) rougit joliment à l’automne.

Alors, si vous venez dans mon coin à l’automne, offrez-vous une promenade en voiture, une randonnée en montagne ou une promenade dans un parc ou un jardin botanique pour profiter de cette belle saison de couleurs d’automne avant qu’elle ne soit terminée.

Billet traduit de l’américain par Larry Hodgson. 
Sauf mention contraire, illustrations offertes par Patrick Ryan.

Patrick Ryan est un maître jardinier de l’Alaska et le spécialiste de l’éducation pour le Jardin botanique de l’Alaska. Enseignant du primaire à la retraite, Patrick est membre du Anchorage Community Forest Council et siège au conseil d’administration d’Alaska Agriculture in the Classroom.

8 comments on “L’automne est là où vous le trouvez

  1. Caroline Jarry

    Très bel article, qui témoigne de votre amour pour votre coin de pays et pour la forêt d’automne! La nature est si belle, l’automne. Merci de nous le faire apprécier encore davantage.

  2. Maryvonne Lorin

    Bonjour de Bretagne
    Merci pour ce documentaire et jolies photos
    Bonne journée

  3. Pingback: L’automne est là où vous le trouvez - joliplantarium.com

  4. Je vie aussi en forêt boréale. Le cortège de couleurs est similaire. On y ajoute les tâches rouges dues aux petits érables rouges sur le flanc sud des collines et la flambée finale des mélèzes qui finissent par perdre leurs aiguilles à la fin de l’automne. Après ça, le paysage devient presque monochrome si ce n’est des petits fruits des viorneset des sorbiers.

  5. Julie Boudreau

    Très intéressant! C’est fascinant de comparer les belles couleurs automnale des forêts de l’hémisphère nord. Finlande, Québec, Alaska… des plantes différentes mais le même spectacle!

  6. Marie-Nathalie

    Nous sommes du Québec et justement en voyage en Alaska présentement et les couleurs sont fantastiques ! On ne se sent pas dépaysé par rapport à nos couleurs d’automne, juste un peu devancé.
    L’Alaska est magnifique !!

  7. Nicole Desrosiers

    l’Alaska en couleurs wow c’est magnifique!!

  8. Merci pour ce magnifique développement qui aide à lire l’automne qu’on aime tant !

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :