Truc du jour

Quel animal endommage l’écorce de mon arbre?

Question

Nous possédons un érable de Norvège dans notre petite cour arrière depuis plus de 15 ans. Cet été, nous avons observé que l’écorce avait été enlevée par un animal. Dans notre secteur, il y a des ratons laveurs, moufettes, marmottes et chats errants. Nous n’avons pas d’animaux à la maison.

Carlos Valladares,
Sainte-Julie

Réponse

En fait, le seul animal qu’on peut blâmer dans ce cas-ci c’est l’humain. Car le dommage visible dans votre photo n’est pas causé par un animal à quatre pattes, mais par une tondeuse à gazon, un coupe-herbe ou un autre objet qui a frappé l’écorce. 

Probablement que le vrai dommage est arrivé il y a des années, même plus d’une décennie, quand l’arbre était encore jeune et son écorce, mince et facilement dommageable. Quand un outil frappe l’écorce, surtout de façon répétée, cela fait une boursoufflure un peu comme une ecchymose, mais hors de vue sous l’écorce extérieure. Ainsi, l’écorce extérieure se détache et éventuellement, des années plus tard, s’ouvre pour révéler les dommages. 

Il est toutefois possible qu’un petit animal, comme un tamia ou un campagnol, ait vu un espace sous l’écorce et en a enlevé un peu d’écorce pour pouvoir se créer un abri, ce qui serait en fait bénéfique pour l’arbre, car cette ouverture augmenterait la circulation d’air. 

Que faire?

La seule chose que vous pouvez faire est de l’enlever l’écorce décollée pour aider à la circulation d’air. Cela pourrait réduire le risque de développer des champignons saprophytes vivant sur le bois. Surtout, n’appliquez pas de peinture ou pâte d’émondage. La blessure doit rester à l’air libre, alors que ces produits emprisonnent de l’humidité sur la blessure. 

Il n’est pas impossible que l’arbre guérisse peu à peu avec le temps et qu’une nouvelle couche d’écorce se forme.

La prochaine fois

Tuyau de drainage utilisé pour protéger un tronc contre le coupe-bordure.
Protège-tronc fait d’un tuyau de drainage. Photo: www.familyhandyman.com

Si vous plantez un arbre dans une pelouse à l’avenir, installez une barrière autour du tronc pour protéger son écorce. Il y existe des protège-tronc que vous pouvez acheter en jardinerie ou encore, fabriquez votre propre protège-tronc à partir d’un tuyau de drainage fendu le long d’un côté que vous pouvez placer autour du tronc. 

Encore, entourez le jeune arbre d’une rondelle de paillis et ainsi, aucune graminée ne poussera près du tronc, éliminant le besoin de tondre à sa base.

Si vous engagez une compagnie d’entretien de la pelouse, insistez pour qu’elle protège votre arbre lors de la tonte. Il est triste de constater que certaines ne prêtent aucune attention à la santé des arbres poussant dans les gazons qu’ils entretiennent. 

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2?500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

8 comments on “Quel animal endommage l’écorce de mon arbre?

  1. Très bon conseils. Merci.

  2. Très intéressant. Merci

  3. Pingback: Quel animal endommage l’écorce de mon arbre? - joliplantarium.com

  4. Denise Rhéaume

    Chaque essence d’arbre a sa propre écorce et avec l’âge elle change, comme un être humain. J’aime observer ce phénomène et le toucher. Plaisirs de la vie.

  5. J’ai embauché différentes firmes pour tondre ma pelouse par le passé et je peux confirmer que le personnel n’est pas souvent à l’écoute des demandes du client… Dommage aux annuelles plantées autour des troncs d’arbres, ramasse le gazon durant la tonte… En effet, ma pelouse est un désastre maintenant… À reprendre maintenant que je suis à la retraite.

  6. La solution qui a toujours fonctionné pour moi vis-à-vis des inattentions humaines est d’entourer les arbres de vivaces, soit un anneau fleuri autour du tronc. Simple efficace économique et beau.

  7. Angèle Marineau

    Cet été des écureuils ont grignotés de l’écorce d’un érable devant la fenêtre de salon et je les voyaient faire les désagréables! Surtout les grosses racines qui sortent un peu de la pelouse. J’ai mis une partie de broche à poulet, sans l’attachée; mais ils sont très habiles et après une chute ou deux ils ont fini par monter!

  8. Sur mon terrain, ce sont les lièvres qui s’attaquent à certains arbustes, comme les fusains, durant l’hiver. L’automne dernier j’ai protégé ces arbustes et ils se sont attaqué aux rosiers grimpants.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :