Truc du jour

Triste nouvelle, c’est déjà l’automne!

L’équinoxe d’automne aura lieu le 22 septembre et signalera le début officiel de l’automne… mais pour les jardiniers, l’automne est déjà commencé. On le sent par le ralentissement de la croissance des plantes, le début de l’épanouissement des plantes à floraison automnale… et il y a même des arbres qui commencent à changer de couleur. Ce ne sont donc pas les nuits froides qui entraînent ces réactions chez les plantes, mais plutôt le raccourcissement des journées. Il y a moins d’heures d’ensoleillement et les plantes y voient un signal pour commencer à se préparer à l’hiver.

DES ACTIONS À PRENDRE

Le début de l’automne indique également au jardinier une série d’actions qu’il doit ou peut prendre pour profiter au maximum de la saison.

Plantes d’intérieur

  • Rentrer les plantes d’intérieur séjournant à l’extérieur. Non seulement ne tolèrent-elles pas les nuits froides qui ne tarderont pas à survenir, mais elles se réacclimatent plus facilement aux conditions de l’intérieur si on les rentre tôt.
    • Bien rincer les plantes d’intérieur avant de les rentrer avec un bon jet d’eau, pour faire tomber tout insecte qui peut s’y cacher. Vaporiser aussi avec une solution de savon insecticide.
    • Rempoter les plantes d’intérieur qui sont devenues trop grosses pour la taillle de leur pot durant leur été passé à l’extérieur.

Bulbes

Pelouse retirée du sol aves des bulbes étendus sur la terre
C’est le temps de planter ses bulbes à floraison printanière.
  • Surveiller l’arrivée des bulbes à floraison printanière en magasin. Les acheter dès qu’ils arrivent, car non seulement le choix diminue-t-il vite, mais les conditions d’entreposage en magasin leur sont néfastes et la qualité des bulbes y diminue rapidement.
  • On peut entreposer la plupart des bulbes dans un endroit frais et sombre jusqu’en octobre, mais certains petits bulbes dépérissent rapidement, notamment les éranthis, les anémones et les érythrones. Ainsi, il faut les planter sans tarder.
  • Planter les bulbes à floraison automnale. Il faut planter les colchiques et les crocus d’automne sans tarder, sinon ils fleuriront dans leur sac!

Plantes ornementales

Paire de main qui divise la motte d'une vivace
L’automne est aussi un bon moment pour diviser ses vivaces. Photo: https://espacepourlavie.ca/.
  • On peut diviser ou transplanter la plupart des végétaux sans problème dès maintenant. Les grandes exceptions sont les plantes à floraison automnale, qui sont encore en pleine croissance, et les végétaux à croissance lente et à rusticité limitée, comme les rhododendrons.
  • Cesser les fertilisations. Il n’est pas sage de fertiliser maintenant les plantes rustiques (arbres, arbustes, conifères, vivaces), car une fertilisation tardive peut stimuler une nouvelle croissance qui n’aura pas le temps de s’endurcir avant l’arrivée de l’hiver.

Potager

  • Être prêt à récolter les légumes fragiles au froid (tomates, piments, aubergines, haricots) dès qu’on annonce du gel. On peut aussi les recouvrir d’une « tente » (vieux draps, feuille de plastique).

Pelouse

Rouleau de tourbe sur de la terre fraîche
L’automne est une bonne période pour installer une pelouse. Photo: groupeboteco.com.
  • Poser du gazon en plaques ou semer des graines de gazon. On peut aussi terreauter et ensemencer un gazon faible. On a beaucoup plus de succès en «rafistolant» un gazon maintenant qu’au printemps.

Et voilà quelques petits travaux à accomplir à présent, ou du moins bientôt, pour que votre aménagement demeure beau cet automne et tout au long de l’année prochaine. Rien de trop fatigant pour un jardinier paresseux, mais il faut tout de même y penser!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2?500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

20 comments on “Triste nouvelle, c’est déjà l’automne!

  1. « Triste nouvelle, c’est déjà l’automne ! »
    Déclaration discutable : l’automne est aussi la saison où les arbres s’enflamment, non en brasier mais en riches couleurs d’une intense beauté, et où l’on récolte les fruits de son travail .
    Théodore Aggrippa d’Aubigné, politique et poète de la Renaissance n’a-t-il pas écrit : »Une rose d’automne est plus qu’une autre exquise ? »
    Et l’automne me rappelle cette belle ballade, « The last summer rose ».

    Bien sûr, c’est plus la mélancolie que la joie : « Les feuilles mortes qu’on ramasse à la pelle…. »
    L’automne, c’est aussi l’espoir et la préparation de la beauté du renouveau du printemps
    Si l’été durait toujours, on s’en lasserait, surtout cette année où malgré les prémices de l’automne on continue à souffrir de la chaleur excessive et de la sécheresse.
    Tout dépend comment on regarde le verre, si on l’estime moitié vide ou moitié plein.
    Bonne journée et prenez soin de vous.

    • 😀 tout à fait d’accord 😀

    • Chaleur excessive et sécheresse, on ne vit pas au même endroit c’est certain!
      Et même si l’automne est une magnifique saison, la suite l’est moins ?.

  2. Cher Larry, pour moi l’automne n’a rien de triste, car justement j’aime beaucoup les tâches à effectuer au jardin en cette saison (planter des bulbes par exemple). Et de plus cet été a été tellement rude en France (canicule, sècheresse, incendies) que j’ai hâte qu’il se termine et que mes vivaces aient enfin un répit ! Et puis c’est si beau les couleurs d’automne dans les bois ! Bref vive l’automne ! Et merci encore pour votre blog et tout ce savoir que vous partagez avec tant de générosité.

  3. Richard Faubert

    Merci du rappel!!!

  4. Si l’automne est triste, c’est qu’il est suivi de peu par cet interminable hiver québécois parce que non, notre hiver ne dure pas que 3 mois!

    • L’hiver n’est pas triste, il est splendide quand on sait en profiter. Je compatis toutefois avec les personnes dont la santé ou les déficiences les empêche d’en tirer profit. Sinon, on s’habille convenablement et on va jouer dehors!

  5. Danielle Sourdif

    Cher Larry,

    Ce jour est loin d’être triste puisqu’on vous sait toujours là à nous partager vos précieux conseils. C’est tellement agréable de vous lire.

    Prenez soin de vous.

    Danielle

  6. Marie ablain

    Bonjour Larry,
    Merci pour ces précieux (comme toujours!) conseils. Chez moi la plantation de bulbes est vraiment problématique: peu importe les moyens que je prends (Fichelecamp, fumier de poule, cheveux autour des bulbes, planter à 30 cm de profondeur) le lendemain de la plantation mon terrain est un champ de mines grâce aux écureuils… l’automne est quand même une belle saison! ?

    • Bonjour Marie, planter des bulbes de jonquilles, vous aurez du plaisir à les voir au printemps. Ils ne les toucheront pas.

  7. L’automne, triste??? Voyons donc! Ma saison préférée!

  8. Auriez-vous oublier les boutures de « semi-aoûté » ? ou suis-je dans l’erreur ?…

  9. Bonjour, je vous lis depuis peu mais je vous connais depuis assez longtemps. Je sais bien que vous préconisez de ne pas couper les vivaces (j’ai hémérocalles, hostas etc…) à l’automne mais simplement faire le ménage du printemps mais je n’aime pas beaucoup ce ménage du printemps, j’opte plutôt pour enlever le plus possible de plantes à cette période ci. Ma question est: est-ce trop tôt pour la plante à mi septembre pour le faire? Merci pour vos précieux conseils et au plaisir de vous lire.

  10. Moi, je suis partagee; j’aime l’automne, car c’est plus frais et ca dort mieux, mais ca me rappelle aussi que tout recommence comme le travail, mais surtout l’école J’ai toujours cette tristesse et déprime que je ressens, car je me souviens quand j’étais jeune et que je devais retourner à l’ecole.. période de grand stress pour moi.

  11. Aoutch! on annonce 25 à 25 C encore qq jours!
    Faut pas oublier que nous sommes bien en été, à la fin c’est vrai mais loin des feuilles rouges!!
    Faut profiter de cette belle période pour déplacer qq plantes ou tailler.
    J’aime cette période moins folle, plus silencieuse car l’école à repris! 😉
    Nous avons la chance d’avoir encore ce beau courrant d’air chaud venant du sud

  12. Denise B. Québec, Qc

    Moi, j’ai ajouté à mes activités de jardinage un engagement de bénévolat d’accompagnement médical. Donc, pas le temps pour des « blues » de saisons… Et honnêtement, ça comble au plus haut point les périodes plus tranquilles de ma nouvelle Vie de retraitée. Alors, qu’est-ce que vous attendez pour faire de même? Sait- on, ce sera peut-être vous qui en aurez besoin à un certain moment. Donnez au suivant. ?

  13. Denise B. Québec, Qc

    Moi, j’ai ajouté à mes activités de jardinage un engagement de bénévolat d’accompagnement médical. Donc, pas le temps pour des « blues » de saisons… Et honnêtement, ça comble au plus haut point les périodes plus tranquilles de ma nouvelle Vie de retraitée. Alors, qu’est-ce que vous attendez pour faire de même? Sait- on, ce sera peut-être vous qui en aurez besoin à un certain moment. Donnez au suivant. ?

  14. Manon (de Lanaudière)

    Merci au jardinier paresseux pour cet article très intéressant! À ce que je lis, je constate que l’automne est quand même très bien acceptée… chacun et chacune y trouve son compte! Pour ma part, le printemps est un réveil de la nature et de la glace qui craque sur le lac… on pense au futur jardin à aménager; l’été, c’est l’explosion des arbres, des fleurs et l’évolution du jardin… et le retour des mouches noires ?; l’automne… quelle belle saison avec toutes ses couleurs ? et ses récoltes gourmandes; et finalement, l’hiver… ?? un repos bien mérité pour le potager et son terrain ainsi qu’à tous les jardiniers paresseux! Une p’tite tempête de neige nous rappelle que cette saison s’échelonne sur une période de cinq à six mois au Québec et qu’un autre cycle recommencera au mois de mai… Et je suis d’accord que d’avoir juste l’été, on s’en lasserait… Donc, il faut profiter de chacune de ces belles saisons exceptionnelles! Nous sommes choyés! Je vous souhaite une très belle journée! ??

  15. Hélène Brisebois

    Merci au Jardinier paresseux pour la transmission de tout ce savoir. J’ai des asperges très en santé qui poussent dans un endroit que je souhaite réaménager. Est-ce possible? Si oui, est-ce que l’automne est un bon moment pour leur trouver une nouvelle terre d’accueil?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :