Arbres Greffage Jardin public Jardins à visiter Truc du jour

30 arbres vandalisés dans les Jardins publics d’Halifax

J’ai été horrifié par la nouvelle. Je suis un grand admirateur des Jardins publics d’Halifax, un vaste parc et jardin public que je visite chaque fois que je suis à Halifax, la métropole de la côte est du Canada. Et une grande partie de son charme vient des arbres extraordinaires qui l’agrémentent. Eh bien, imaginez-vous que des vandales ont fait irruption dans les jardins dans la nuit du 25 au 26 juillet 2022 et ont tenté de tuer 30 arbres historiques, âgés de 50 à 200 ans.

Le premier reportage que j’ai entendu était à la radio de la CBC et il mentionnait simplement des «dommages». Alors j’ai pensé, «il ne s’agit probablement que de fêtards brisant quelques branches çà et là. La plupart des arbres peuvent tolérer cela. Ce ne sera pas la fin du monde!». Puis j’ai entendu le mot «annélation» et mon sang s’est glacé.

C’est un mot que vous ne voulez pas entendre quand il s’agit d’un arbre bien-aimé. Car l’annélation n’est pas qu’un dommage superficiel. Elle conduit à la mort de l’arbre. Et elle n’est utilisée que pour tuer un arbre, pour l’anéantir, pour s’assurer qu’il ne repoussera jamais.

Qu’est-ce que l’annélation?

Deux exemples d’arbres annelés.
Des vandales ont annelé ces deux arbres et 28 autres aux Jardins publics d’Halifax. Photo: Municipalité régionale d’Halifax

L’annélation (on dit aussi l’écorçage en anneau ou le cerclage) consiste à enlever complètement un anneau d’écorce tout autour du tronc. C’est juste sous l’écorce que se trouve le phloème, le tissu de transport externe, celui qui véhicule la sève élaborée, soit la sève riche en sucres que fabriquent les feuilles, vers les racines. Une fois l’écorce et le phloème enlevés, plus aucun hydrate de carbone ne pourra descendre jusqu’aux racines.

Si le cambium et l’aubier plus à l’intérieur de l’arbre, et qui composent le xylène, le tissu de transport interne, sont encore relativement intacts, la sève brute (l’eau et les minéraux puisés dans le sol) peut encore monter jusqu’aux branches et aux feuilles. Ainsi, les feuilles seront toujours hydratées et recevront leur part de minéraux. 

Par conséquent, l’arbre a généralement l’air bien immédiatement après une annélation. En fait, pendant plus d’un an, il est peu probable que vous soupçonniez ce qui est sur le point de se produire. Et la réaction sera draconienne, se produisant soudainement, généralement dans la deuxième année. Quand les racines auront épuisé tous les sucres qu’elles avaient stockés, l’arbre mourra subitement. Apparemment en bonne santé un jour et plein de feuilles mourantes le lendemain.

Il ne restera alors plus qu’à le couper.

Les arboristes utilisent souvent l’annélation pour tuer les arbres qui drageonnent abondamment. Car l’annélation tue les rejets en même temps que les racines, épuisant tout leur stock d’énergie. Ils l’utilisent aussi quand ils veulent que l’arbre reste debout après sa mort, peut-être comme habitat pour les animaux. 

Vous n’utilisez jamais l’annélation sur les arbres que vous voulez voir survivre!

Qui a fait ces dégâts?

Vieux hêtre pleureur
Ce magnifique hêtre pleureur (Fagus sylvatica ‘Pendula’) de 200 ans, la grande fierté des Jardins publics, serait l’une des victimes du saccage. Photo: Halifax Public Gardens

Qui étaient ces vandales? Personne ne le sait!

La police suppose qu’il y avait plus d’une personne impliquée, parce que beaucoup de dégâts se sont produits en relativement peu de temps. D’autant plus qu’effectuer une chirurgie des arbres dans l’obscurité de la nuit aurait ralenti n’importe qui! Pendant qu’une personne utilisait une hache pour couper et enlever stratégiquement l’écorce de chaque arbre, déjà une tâche demandant une certaine minutie, une autre a pu diriger la lampe. 

La planification de cette attaque nécessitait donc une personne ayant de bonnes connaissances en arboriculture. Croyez-moi, j’ai déjà annelé un arbre et cela demande beaucoup d’efforts et de concentration.

Les Jardins publics ferment la nuit. C’est ainsi que les vandales ont pu travailler sans être dérangés.

Mais pourquoi?

Pour moi, c’est la question la plus incompréhensible. Qui haïrait suffisamment la ville de Halifax ou ses habitants pour vouloir tuer 30 arbres bien-aimés autrement sains dans un parc public? Cela doit être une sorte de vengeance. Sinon, ça n’a aucun sens!

Après tout, personne ne tirera profit de cette tragédie. Ce n’est pas comme si un promoteur sournois avait voulu tuer les arbres pour pouvoir ensuite acheter le terrain à moindre coût. Les Jardins publics font partie des parcs municipaux d’Halifax. L’espace ne se retrouvera pas sur le marché du développement quand les 30 arbres seront morts. Le parc continuera d’être un parc, quoi qu’il arrive.

Non, il n’y a vraiment aucune logique derrière cette attaque.

Les arbres peuvent-ils être sauvés?

Un bouleau dont le tronc est enveloppé de toile de jute
Un bouleau temporairement enveloppé dans de la toile de jute, théoriquement pour éviter la contamination par les spores de maladies. Photo: Alice Munro

Habituellement, les arbres annelés sont condamnés. Pour des raisons de sécurité, la seule chose logique à faire dans un parc public serait alors de les abattre. Cependant, il y a deux possibilités auxquelles je peux penser qui pourraient les sauver.

Moment de botanique 

Juste un petit mot pour vous aider à mieux comprendre l’annélation. Quelques concepts qu’on vous a enseignés en biologie à l’école, mais que vous avez eu le temps d’oublier!

La sève riche en sucre descend des feuilles de l’arbre vers ses racines via le phloème, tissus situés juste à l’intérieur de l’écorce. L’eau et les minéraux, quant à eux, sont pompés des racines via le xylème, présent dans le cambium et l’aubier. Ainsi, si l’écorce et le phloème sont enlevés, les sucres ne peuvent plus atteindre les racines.

Première possibilité

La première est que, si le travail n’a pas été bien fait et que même une seule bande d’écorce vivante relie encore l’écorce de chaque côté de l’anneau, l’arbre pourrait produire une nouvelle écorce à partir ce mince filet, une écorce qui finirait par recouvrir la blessure tout autour de l’arbre. Je n’ai jamais vu cela se produire sur un arbre de très grande taille (et certains d’entre eux sont des géants!). Cependant, j’ai vu des campagnols affamés laisser un seul filet d’écorce vivante sur un pommier mature après une attaque hivernale et l’arbre a bien récupéré… éventuellement.

Puisque les vandales ont attaqué la nuit, dans l’obscurité, dans leur hâte et partiellement aveuglés par le manque de lumière, ils ont peut-être raté le prélèvement d’écorce à quelques endroits. Il est alors possible que l’écorce repousse.

Une greffe en pont
Illustration d’une greffe en pont. Source: LH Bailey Hortorium

Seconde possibilité

La deuxième possibilité serait de faire une greffe en pont. Il s’agit de greffer plusieurs bandes d’écorce vivante, les plaçant de manière à ce qu’elles s’étendent de l’écorce en dessous, puis sur la blessure, puis rejoignent l’écorce vivante au-dessus. Ainsi, la sève pourrait circuler de haut en bas. 

Si la greffe en pont fonctionne, les bandes s’élargiront pour éventuellement recouvrir la blessure. L’arbre pourrait alors récupérer complètement. 

Vous trouverez des renseignements sur le greffage en pont ici: La greffe réparatrice.


Actuellement, quatre arbres jugés irrécupérables ont été coupés. Pour certains, il semble qu’il reste assez d’écorce intacte afin que l’arbre doive survivre et aucune intervention n’a été faite. Mais la majorité subira un greffage en pont plus tard cet été.

Quelles que soient les décisions prises, faire face à cette catastrophe coûtera des centaines de milliers de dollars à la municipalité régionale d’Halifax. Déjà, des caméras de sécurité ont été installées un peu partout dans le parc et il y aura une surveillance des arbres 24 heures par jour. Le parc prévoit aussi de planter des substituts pour certains arbres condamnés.

Toutes mes condoléances aux gens d’Halifax!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2?500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

25 comments on “30 arbres vandalisés dans les Jardins publics d’Halifax

  1. Je suis peinée d’apprendre cette catastrophe! Ce serait important de retrouver ces individus et de les instruire correctement….Réparations de ces actes répréhensibles!

  2. Mireille A.

    C’est un geste barbare. Quel dommage!

  3. Catherine

    J’espère qu’une enquête sérieuse est ouverte pour retrouver les coupables et qu’ils seront sévèrement condamnés. Je n’ai pas de mot pour décrire la barbarie d’un tel geste.

  4. Jean-Guy B

    Geste totalement irresponsable. Ce parc est merveilleux. J’espère que les responsables seront repérés et traduits en justice.

  5. Marie Briot

    Je souffre pour ces arbres que je connais et qui n’ont rien fait de mal. Pourquoi ce geste envers des entités vivantes si pacifiques? Quelle tristesse! Quelle cruauté gratuite.

  6. ergolou8

    Quand on voit des graffitis abimer des édifices privés ou publics, c’est enrageant. Mais dans le cas présent, donner la mort à des arbres, c’est presque inimaginable. C’est de la cruauté et outre la beauté naturelle qui risque d’être perdue, c’est la diminution de l’indice de canopée, qui a un impact sur le réchauffement climatique dans ce parc municipal.

  7. Francine Fillion

    Quel barbarie ! S’attaquer à des arbres..faut pas avoir de vie ….

  8. Roger Audet

    Geste horrible et inquiétant. Les arbres témoignent du temps infini. J’adore les arbres depuis que je suis tout petit ce que je ne suis plus depuis longtemps.

  9. Pas d’accord avec  » instruire  » sauf si c’est par des cours privés en prison.

  10. Comment peut-on avoir un esprit tellement malade pour s’attaquer ainsi à la beauté ?

  11. Triste affaire! Nous avons tellement besoin des arbres avec les changements climatiques qui s’en viennent. J’espère que les coupables seront pris et auront à faire des travaux d’horticulture pour comprendre l’impact de leurs actions

  12. Joan Thompson

    Il faut vraiment avoir l’esprit très tordu pour accomplir un tel acte. C’est désolant et j’espère qu’on réussira à protéger les Jardins et à mettre la main sur les malfaiteurs.

  13. Murielle paradis

    Si on retrouve les fautifs, on devrait tenir les parents responsables des dommages

  14. Larry, cette nouvelle me brise le coeur ce matin. J’ai visité Halifax par deux fois et par deux fois je suis allée marcher dans ce parc exceptionnel. La deuxième fois c’était après la tempête de verglas et je me souviens à quel point les gens chouchoutaient ces arbres affectés par la tempête. Ce parc est une fierté pour la population d’Halifax. La gravité des dommages en dit long sur la violence qui habite le coeur de ces vandals. Tellement triste.

  15. Dominic François

    Cruauté, lâcheté, voilà des individus qui ont touché le fond du bon sens humain

  16. Xavier Mallet

    Tout à fait!

  17. Hélène Crevier

    Étant donné ce que vit dans le monde en ce qui a trait aux changements climatiques, s’en prendre aux arbres relève de la folie. Ce sont nos alliés, nos amis, c’est comme si on se tuait soi-même. Je suis habitée par la peine.

  18. Maria Duarte

    Les exquis jardins publics d’Halifax! Il faut vraiment être tordu pour s’attaquer à un si bel endroit serein en plein coeur de la ville.

  19. Malheureusement même si le ou les coupables sont identifiés les conséquences de leurs actes ne changeront rien à leur vie de crétin. Ils auront sans doute une petite tape sur les doigts et se feront sermonner … c’est tout. La société juridique se fout des victimes et ne regarde les coupables que comme des victimes qui doivent être aidées sans se préoccuper des dommages collatéraux. Je crois que ce doit être un ex-employé frustré sinon celui qui a fait cela doit être envoyé en psychiatrie avant de s’attaquer à d’autre genre de victimes.

  20. Daniel Fantino

    Je ne vous dirais pas ce que l´on peut faire avec un épluché patates…et certaines jambes…
    S´ils sont condamnés on peut prendre des sections d´écorces ailleurs sur ces mêmes arbres. Le même adn devrait faciliter la reprise. Peut on mettre une écorce à croissance rapide venant d´une autre espèce ?
    J´ai déjà vu un groupe de jeunes pins de moins de 2 mètres de haut broutés de la sorte par des lièvres affamés l´hiver. La résine a bien coulée, faisant une sorte de protection cicatricielle. Sauf que, le temps passant le diamètre du tronc de part et d´autre de la blessure a poursuivi sa croissance. Cette dernière interrompue sur le site de la blessure. Certains arbres semblaient s´en être bien remis jusqu´au jour ou le poids de l´arbre conjugué au vent excède la capacité portante du site de la blessure. L´arbre se rompt et s´en ai fini.

  21. ???????? ? ??????? ???? ?????????? ??????? ???????? 3-?? ?????????:
    1. ???????????? ?????????? ??????? ? Excel (B2 – ??? ????? ?????? ? ???????? ???????)
    =????????(??????????(??????????(??????????(??????????(B2; » « ; » »); »-« ; » »); »(« ; » »); ») »; » »);10)*1
    2. ???????????? ?????????? ??????? ? Notepad++ ????? Regexp
    ???????? 0-9\n|\r|\r\n] ?? ??????. (???????? ??? ??????? ????? ????)
    ???????? ^(?:\+7|8|7)(\d10) ?? +7$1
    3. ???????????? ?????????? ??????? ????? ? .txt ????? ????? ?????????. ???? ???????? ????? ???????????? ???????? ?????? ? ????????? ????????? ?????.
    https://youtu.be/XwP_XyTe31Y

  22. Hot new pictures each day
    http://hikariaotapornniarada.jsutandy.com/?mya
    miley cyruc porn pictures steaming dragon porn jaimee foxworth family matters porn vids free porn movies teens categories leather porn boots videos

  23. ????? ????? ? ??????? ????? ????????????? ???????? ???? ??? ???? autodoc24.ru

  24. Que certaines personnes sont donc stupides! Et ça sert à quoi d’avoir fait ça? Juste pour le fun de faire le mal? J’espère qu’ils vont être retrouvés et vont payer pour ce qu’ils ont fait.

  25. Monique Léonard

    je suis abasourdie…..quelle folie….quelle tristesse….

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :