Arbres

Quoi faire avec un saule carié?

Question 

Il y a un saule pleureur plus que centenaire sur le terrain que nous venons d’acheter. Il est magnifique, mais nous avons remarqué un gros trou dans son tronc; de plus, le tronc est creux sur une bonne hauteur. Le saule est près de notre maison. Y a-t-il un danger qu’il tombe sur notre demeure? Comment le sauver? Nous tenons à le garder d’autant que la municipalité ne permet plus la plantation de saules sur les terrains. 

Lisa 

Neuville 

Cavité dans un tronc d'arbre
Cavité dans un tronc d’arbre. Photo: Jana Illnerová, www.publicdomainpictures.net.

Réponse 

Vous voulez vraiment mon avis? Coupez-le! Je sais que c’est terrible de perdre un arbre de cet âge*, mais s’il y a le moindre danger que le saule tombe sur votre maison — ou sur un de vos enfants —, il n’y a pas de risque à prendre. 

*D’ailleurs, je doute fort que votre saule ait un âge si vénérable. Le saule pleureur (Salix?×?sepucralis ‘Chrysocoma’ ou autre) pousse rapidement, atteignant souvent sa pleine taille en une dizaine d’années, mais, comme beaucoup d’arbres à croissance rapide, ne vit pas très longtemps. Peut-être 30 ans en moyenne.  

Branche cassée sur un grand saule pleureur
Les saules sont des arbres très fragiles et cassants. Photo: Herzi Pinki, Wikimedia Commons.

Pensez de plus que les saules sont des arbres très fragiles et cassants. Ils perdent toujours des rameaux et parfois des branches plus importantes lors des tempêtes de neige ou de verglas, des orages importants, etc. La plupart des arbres peuvent très bien survivre avec un tronc creux (lisez Un arbre creux? Pas de panique!), mais, à cause de sa structure naturellement faible, un saule carié est plus vulnérable aux dommages que la plupart des autres arbres. Un peu une exception à la règle.  

Photo: www.siaq.org

Par contre, puisque vous tenez beaucoup à cet arbre, il vaudrait peut-être mieux le faire examiner par un arboriculteur certifié. J’insiste d’ailleurs sur le mot «certifié»?: il y a encore beaucoup de gens qui s’improvisent élagueur ou arboriculteur sans en avoir la compétence. Il est souvent possible de «sauver» même un arbre souffrant de carie importante. Autrefois on remplissait les cavités avec du béton afin de solidifier le tronc, mais cela s’est avéré une fausse piste et nuit à la préservation de l’arbre.  

Malgré tout, je doute fort que l’on puisse faire grand-chose pour un saule, car cette essence est peu sujette à se rétablir de ses blessures. 

Salue pleureur dans un jardin en fleur à proximité d'une maison
Les saules pleureurs ont la réputation de causer des dommages aux résidences. Photo: Wonderlane, flickr.com.

Quant à l’interdiction de votre municipalité de cultiver des saules sur les terrains, c’est bien possible. Il faudrait vérifier auprès de votre municipalité. Plusieurs interdisent la plantation des saules, des peupliers ou des érables argentés à moins de 15 à 20 m d’une résidence à cause des dommages que leurs longues racines ont la réputation de causer. 

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2?500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

6 comments on “Quoi faire avec un saule carié?

  1. Alain Mallette

    Bonjour,
    Comme suggestion pour le remplacement de cet arbre voir:https://jardinierparesseux.com/2017/05/28/eloge-des-grands-arbres/. Bonne journée

  2. Daniel Fantino

    J´ai un saule dont j´ignore la variété. Pas vraiment en forme, j´ai pensé élaguer les grosses branches mortes pour alléger sa structure. Sa forme me faisant penser à Jésus sur la croix, je l´ai nommé ainsi. Un beau matin de 2021Jésus était couché de tout son long avec un gros trou profond dans le sol à sa base. J´ai taillé le haut, et un gros rondin ne pouvant être déplacé est resté sur le sol. Cette année deux tiges en sont sorties, et le reste de l´arbre que je n´ai pas touché a une bonne couverture de feuilles. Le refera t il en 2023 ? Hasard peut être mais le terrain sur une bonne superficie autour prend beaucoup plus de temps à s´assécher. Son tronc est piqué sur toute sa longueur par des pics, et plusieurs trous de petite taille pour la nidification signent son utilité pour la biodiversité. Comme j´ai des colibris, est ce leurs nids ? Pour
    l´instant Jésus…n´est pas mort.

  3. Coupez-le… mais auparavant, assurez-lui une descendance aussi nombreuse que vous voudrez : bouturez. Reprise assurée. Votre saule vous donnera aussi peut-?tre des rejets. Et votre saule se prolongera dans sa descendance.

  4. J’ai mis des petites branches de saule dans l’eau et on faient des racines rapidement. Tous ont été plantés et repris . Il y a 5 ans … une dizaine sur le bord du fleuve sont mature maintenant .

  5. Nous avons eu le même problème avec notre saule. Nous avons laissé pousser qlq petits au sol et maintenant c’est un descendant qui l’a remplacé.

  6. Denis Kienle

    Et pourquoi pas en faire une trogne (un têtard) ?
    Je tenterais ça, pour éliminer le danger et préserver la biodiversité qu’il représente.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :