Insectes nuisibles Truc du jour

Les vers fils de fer peuvent vous donner du fil à retordre!

On les trouve dans nos jardins et nos pelouses, mais là où ils dérangent le plus, c’est quand ils sont présents dans notre potager. Il s’agit des taupins ou vers fil de fer. Apprenons à les connaître pour mieux les contrôler.

Taupin adulte noir.
Taupin adulte. Photo: Gail Hampshire, Wikimedia Commons

L’adulte du taupin est un petit coléoptère allongé noir ou brun, habituellement de moins de 2 cm de longueur. Et il a une caractéristique surprenante: celle de pouvoir, quand il est sur le dos, se projeter en l’air avec un déclic sonore et retomber sur ses pattes. Les anglophones l’appellent, pour cette raison, «click beetle». Malgré cet effet spécial, on note rarement la présence du terne et très discret adulte plutôt nocturne, mais plutôt sa larve, appelée ver fil de fer.

Ver fil de fer brun.
La présence de pattes est le preuve que les vers fil de fer sont des insectes et non pas des vers (lombrics). Photo: akova777, depositphotos

D’habitude jaune, orangée ou marron, segmentée, elle ressemble à un ver (lombric). Mais seulement superficiellement, car elle possède trois paires de pattes fixées aux premiers segments et les vers ne possèdent pas de pattes. De plus, son corps est coriace et pas mou comme celui d’un véritable ver. (Le taupin fait «scrounch» quand on l’écrase plutôt que «schmouche».) 

Mangeurs de racines et bulbes

Ver fil de fer qui sort d'un trou creusé dans une racine.
Les larves mangent les racines et les tubercules d’une vaste gamme de plantes. Photo: Clemson University, USDA Cooperative Extension Slide Series, Bugwood.org

Le taupin, adulte et larve, est un redoutable mangeur de racines, de tubercules, de bulbes et d’autres organes souterrains. Dans le potager, il s’attaque notamment aux pommes de terre, carottes, radis, patates douces, navets et rutabagas. Aussi, les parties de la plante qui touchent au sol peuvent être touchées: les feuilles, les tiges et les fruits (notamment les fraises et les tomates qui effleurent le sol). Aussi, les jeunes semis sont souvent fauchés et mangés. 

2 pommes de terre, une intacte, l'autre minée par des vers fil de fer.
Pomme de terre intacte (à gauche) et endommagée par des vers fil de fer (à droite). Photo: agriculture.canada.ca

Par contre, comme beaucoup des dégâts se passent hors de vue sous le sol, on ne remarque pas toujours le problème. Ou encore, seulement lors de la récolte (dans le cas des légumes à bulbe et à tubercule comme les pommes de terre et les oignons) ou à la rentrée automnale (pour les bulbes tendres comme le dahlia et le glaïeul). Évidemment, on trouve le bulbe ou tubercule percé de trous, en train de pourrir et inutilisable.

Quant aux autres plantes qui dépérissent parce que leurs racines sont mangées, nous pensons rarement les déterrer pour voir ce qu’il s’est passé dans le sol. On les ajoute à la liste des «plantes que j’ai perdues sans que je comprenne pourquoi»… et on laisse les vers continuer leurs ravages.

Distribution et variétés

Ver fil de fer qui sort d'une pomme de terre.
Adultes et larves se nourrissent de bulbes, de racines et de déchets végétaux. Photo: anna2005_80, depositphotos

Les vers fil de fer sont très courants. D’ailleurs, on en trouve presque partout, dans tous les milieux terrestres. Ils ne sont absents que de l’Antarctique. Il y a presque 10 000 espèces dans plus de 100 genres (LimoniusCteniceraIMelonotus, etc.). Un jardin typique contient souvent plusieurs centaines de vers fils de fer appartenant à une dizaine d’espèces différentes! Les entomologistes en identifient de nouvelles espèces annuellement!

Les taupins sont surtout communs dans les champs et les gazons. Et aussi, dans les espaces récemment convertis de gazon en jardin ou platebande. Ainsi, les propriétaires de nouveaux jardins écopent le plus et ne savent pas quoi faire pour les contrôler. Comme il peut prendre de deux à six ans à la larve pour se muer en adulte, selon l’espèce, le problème est persistant.

Dans les platebandes, où leur effet est quand même moindre, le problème s’estompe de lui-même avec le temps. Dans le potager, où les dégâts peuvent être sérieux, il faut parfois être plus actif. Une rotation de cultures et des cultures en mélange peuvent les confondre à un certain degré, par exemple. Permettez également aux oiseaux comme les étourneaux et les merles de fouiller dans vos plantations: ils excellent à la «pêche» aux vers fil de fer. Ou encore, si vous en faites l’élevage, les poules et les canards sont d’excellents «chasseurs de vers».

Cycle vital

Illustration montrant le cycle de vie d'un taupin.
Les femelles pondent des oeufs au sol, donnant des larves allongées qui grossiront pendant 1 à 6 ans avant de devenir des pupes, puis des adultes. Ill.: mariaflaya, depositphotos

Bien qu’il existe de nombreuses espèces différentes de taupins, leur cycle biologique est similaire.

Ils passent l’hiver dans le sol sous forme de larve ou d’adulte. Les adultes émergent à la fin du printemps, lorsque la température du sol se réchauffe, et déposent leurs œufs dans un sol humide. Les larves éclosent ensuite et se nourrissent des racines et d’autres parties souterraines des plantes pendant 1 à 6 ans, selon l’espèce. La larve mature forme une pupe dans une cellule nymphale jusqu’à 20 cm de profondeur sous le sol, puis, après 3 à 4 semaines, se transforme en un coléoptère adulte qui reste dans la cellule jusqu’au printemps suivant. 

Comme les générations se chevauchent, des taupins de toutes tailles et de tous âges de chaque espèce peuvent être présents dans le sol en même temps.

Contrôler les vers fils de fer

Très honnêtement, les vers fil de fer ne sont pas faciles à éliminer. Souvent, le mieux qu’on puisse faire est de réduire leur population. Voici cependant quelques pistes à explorer dans votre effort pour les garder sous contrôle.

Détruisez-les lors d’autres travaux 

Vers fil de fer dans une assiette transparente.
Vous pouvez laisser les vers récoltés aux oiseaux. Photo: Chelsea Mackovic, Agroculture Canada

Probablement la technique la plus utilisée par les jardiniers pour contrôler les vers fil de fer… est tout simplement de les écraser lorsqu’ils les rencontrent (lors de plantations et du désherbage, par exemple). Simple, mais efficace! Personnellement, je les mets dans un bol sur la terrasse pour que les oiseaux puissent venir les manger. 

Potager en bac

Évidemment, les potagers en bac sont habituellement libres de vers fils de fer, la femelle adulte ne trouvant pas ce milieu intéressant pour la ponte. Même le «potager instantané» de type Smart Pot (lisez Un potager instantané qui peut aller n’importe où!) posé directement sur une pelouse crée une barrière infranchissable pour cet insecte. Les potagers produits selon la méthode dite du jardinier paresseux (Un potager neuf avec un minimum d’efforts), soit en posant une couche de terre fraîche par-dessus une barrière de papier journal, empêche aussi les vers présents dans le sol d’origine d’atteindre les nouvelles plantations.

Une certaine distance latérale peut aider

Les vers fils de fer viennent très souvent des pelouses voisines, qui servent généralement d’incubateur à la population. En laissant une bande de terre de 45 à 60 cm abondamment paillée et libre de mauvaises herbes autour du jardin, cela donne aussi une zone anti-vers qui peut aider à les dissuader. 

Des prédateurs et maladies à la rescousse 

Contenant commercial de vers bénéfiques.
Nématodes bénéfiques offerts dans le commerce. Photo: GreenEarth

Dans le gazon, où le ver fil de fer est abondant, mais fait rarement des dégâts importants, les mêmes nématodes bénéfiques (Steinernema spp., Heterorhabditis spp., etc.) qui détruisent les vers blancs et les larves de scarabée japonais contrôlent aussi les vers fil de fer. Vous pouvez donc bien sûr les appliquer aussi dans les jardins selon le mode d’emploi donné sur leur emballage. Le produit est facilement disponible en jardinerie.

Par contre, le BTG (Bacillus thuringiensis galleriae), une maladie bactérienne aussi utilisée contre les vers blancs, n’a aucun effet sur les vers fil de fer. 

Il existe des maladies de vers fil de fer, notamment certaines lignées du champignon Metarhizium brunneum, qui peuvent aider à les contrôler lorsqu’on les applique au sol. Certaines sont disponibles aux agriculteurs, du moins en Europe (notamment aux producteurs de pommes de terre), mais rien n’est encore offert aux jardiniers amateurs. 

Il en va de même des phéromones anti-taupins, qu’on peut utiliser pour déranger leur reproduction (ils font croire aux mâles qu’il y a des femelles présentes alors que ce n’est pas le cas). Les agriculteurs y ont accès, mais pas les jardiniers.

Patates en piège

Voici toutefois un petit truc bien efficace pour piéger les vers fil de fer. 

Pomme de terre en brochette avec vers fil de fer.
Préparez une «brochette de vers fil de fer» pour attraper ces insectes. Ill.: jardinierparesseux.com

Coupez une pomme de terre* en morceaux d’au moins 3 cm × 5 cm et fixez à chacun une brochette à barbecue de façon à pouvoir les retrouver facilement plus tard. 

*Un morceau de carotte ou de patate douce conviendrait tout aussi bien.

Truc supplémentaire: Il peut être utile aussi d’ajouter quelques flocons d’avoine au fond du trou du piège: elles rendent le tubercule encore plus invitant pour les vers!

Maintenant, enterrez les sections de tubercule à environ 5 à 15 cm de profondeur et à environ 1 m de distance les uns des autres, laissant bien sûr la brochette dépasser du sol.

Après 24 à 48 heures, tirez sur la brochette (de préférence le soir, un moment où les vers fil de fer sont particulièrement actifs) pour relever les segments de patate. Enlevez le morceau infesté avec ses vers et remplacez-le par un autre morceau. Répétez tant que vous trouverez encore des vers fil de fer.

Vous serez surpris par le nombre de vers que vous pourrez attraper de cette façon!


Ainsi, petit à petit, vous pourrez prendre le contrôle des vers fil de fer et jardiner en paix!

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

0 comments on “Les vers fils de fer peuvent vous donner du fil à retordre!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :