Arbres Taille des végétaux Truc du jour

Que faire des arbres endommagés par les intempéries?

Les arbres sont parmi les meilleurs cadeaux que la nature nous ait offerts. Certaines espèces sont si hautes que les organismes vivants peuvent les utiliser comme ombre au plus fort de l’été. D’autres ont des branches si solides que les gens peuvent y grimper. Ainsi peuvent-ils savoir ce que c’est que d’être au sommet du monde! Dans un aménagement paysager, les arbres sont si magiques qu’ils prennent facilement la vedette.

En raison de leur polyvalence, les propriétaires peuvent leur trouver différentes utilisations. Cependant, les voir endommagés peut être douloureux pour ceux-ci, car ils sont le point culminant de votre propriété. Après tout, on ne fait pas pousser des arbres en un claquement de doigts. Ils nécessitent un œil attentif et une attention généreuse. Ainsi, quand ils commencent à accumuler des «blessures», c’est sans doute aussi pénible pour vous que pour eux!

Comment traiter les arbres endommagés

En tant que propriétaire, vous êtes responsable de tout ce qui arrive à votre propriété, même si c’est quelque chose qui échappe totalement à votre contrôle, comme la foudre qui frappe un arbre. Veux veux pas, il y a toujours des dégâts éventuellement et vous devez vous en occuper… ou engager quelqu’un d’autre pour le faire.

Bien qu’il existe de nombreuses façons d’entretenir des arbres, toutes ne fonctionnent pas dans toutes les circonstances. Par conséquent, vous devez savoir exactement comment vous y prendre pour gérer un arbre endommagé.

Bien sûr, quant aux branches qui sont tombées et qui reposent sur le sol, loin de toute ligne électrique… Eh bien, oui. Voilà quelque chose que vous pouvez gérer. Trouvez votre hachette. Louez une tronçonneuse. Mettez un casque et un équipement de sécurité (y compris des gants pour vos mains et des lunettes pour protéger vos yeux). Maintenant, lancez-vous! Ces résidus ne font plus partie d’un arbre vivant et  vous pouvez ainsi en faire ce que vous voulez. Par exemple, les réduire en bois de chauffage, en bois d’allumage, en bardeaux, en œuvres d’art, en tas de broussailles afin de servir d’abri pour les animaux, etc. C’est gérer un arbre vivant, mais endommagé, par contre, qui n’est pas toujours quelque chose que vous pouvez faire sans aide.

1. Inspectez vos arbres

En surface, les arbres semblent avoir une biologie simple. Après tout, ne sont-ils pas composés que de racines, de troncs, de branches et de feuilles? Mais malgré la simplicité de leur apparence, l’étendue des dommages qu’ils subissent peut parfois devenir compliquée. Après tout, ce sont toujours des organismes vivants dirigés par un système complexe. Un dégât aux racines peut avoir des répercussions jusqu’aux rameaux supérieurs 25 m plus haut!

Vous pouvez tailler les branches d’arbre cassées qui sont à votre portée, surtout celles de petite et moyenne taille. Enlevez la partie endommagée, coupant jusqu’à une joncture saine. Raccourcissez quelques autres rameaux pour égaliser, etc. Les plus petites sont susceptibles de repousser à un rythme assez rapide. 

Par contre, quand les branches sont de taille importante, la taille aussi devient plus complexe. Le risque de faire une mauvaise taille qui ralentira la reprise est encore plus réel. Et vous ne voulez pas nuire à la santé globale de l’arbre, vous voulez l’aider.

Un arbre qui récupère naturellement très lentement d’une blessure – comme un houx ou un magnolia – est très ouvert à l’infection. Donc, si les dommages sont importants, il vaudrait peut-être pensé à l’abattre. Il en va de même pour les troncs d’arbres qui se fendent: peu d’arbres en reviennent. Mais il y a toutes sortes d’autres dommages et la portée de chacun est aussi difficile à interpréter.

Tronc d’arbre qui a endommagé une clôture en métal blanc en tombant.
Une grande branche tombée d’un arbre a endommagé une clôture en métal blanc. Photo : Adobe Stock

2. Contactez un expert

Être propriétaire est une occupation à plusieurs niveaux. Après tout, il faut beaucoup d’investigation pour rester au courant de tout ce qui se passe sur votre terrain. Et ce n’est pas parce que vous êtes propriétaire que vous savez tout d’un coup quoi faire. Et de plus, il y aura toujours des cas où ce ne sera tout simplement pas vous qui pourrez faire le travail.

À moins que vous ne connaissiez bien l’arboriculture, il est peu probable que vous puissiez donner à un arbre gravement endommagé les soins dont il a besoin. Et il faut accepter qu’il soit carrément dangereux de le faire dans certains cas. Cela est particulièrement vrai pour les branches pendantes, les arbres qui penchent et lorsqu’il y a des lignes électriques à proximité.

Règles de sécurité du jardinier paresseux

Ne montez pas sur l’arbre ou même sur une échelle ou un escabeau pour faire de la taille. Si vous ne pouvez pas tailler avec vos deux pieds solidement posés sur le sol, vous ne devriez pas le faire vous-même. 

Vous ne devez pas non plus tailler quoi que ce soit, même une branche tombée, si elle se trouve à moins de 3 m d’une ligne électrique à haute ou moyenne tension.

Ce sont des cas où vous devez faire appel à un arboriculteur certifié.

Par conséquent, même si vous avez des connaissances sur l’aménagement paysager ou le jardinage, il est préférable de laisser les interventions chirurgicales majeures sur les arbres aux experts. De cette façon, vous ne ferez rien de pire à l’arbre qui pourrait nuire au reste de votre jardin. De plus, vous pourrez les regarder travailler de loin tout en restant complètement en sécurité.

3. Appliquez des mesures préventives

Vous devriez toujours vivre selon le dicton « Mieux vaut prévenir que guérir ». Et ce, même lorsqu’il s’agit de manipuler des arbres. Parce que, comme mentionné précédemment, les arbres sont toujours des organismes vivants. Cela les rend capables d’être infectés de maladies et de vieillir avec le temps.

Il est toujours préférable d’éliminer les petits problèmes avant qu’ils ne dégénèrent en problèmes plus importants. Il vaut donc mieux supprimer les branches qui s’entrecroisent ou frottent ensemble, les petites branches mortes, les débuts d’infestation d’insecte, etc.

Si vous laissez les branches mal orientées pousser trop longtemps, elles peuvent commencer à pendre au-dessus de votre maison. Ou s’approcher trop près de la ligne électrique. Ensuite, si un désastre naturel se produisait, vous risqueriez de faire face à un problème si important que le reste de votre propriété pourrait en souffrir!

En somme

Généralement, les arbres sont un élément accueillant sur le terrain. Qu’il s’agisse de vous offrir de l’ombre fraîche ou de créer les plus beaux sites tout au long de l’année, il n’y a aucun doute sur les avantages que les gens peuvent en tirer. Mais comme tout organisme vivant, les arbres sont sensibles aux éléments qui pourraient compromettre leur santé. Par conséquent, en tant que propriétaire, c’est à vous de les gérer. Sinon, les dommages qu’ils portent pourraient provoquer un effet domino sur l’ensemble de votre propriété.

Billet traduit et adapté de l’anglais par Larry Hodgson.

5 comments on “Que faire des arbres endommagés par les intempéries?

  1. Carole Côté

    En février 2020, lors d’une tempête et de forts vents, une des têtes de mon épinette (100 pieds de hauteur), est tombée sur ma voiture…perte totale. J’ai été témoin de sa chute, j’étais sidérée. J’ai dû faire abattre cette épinette (par un arboriculteur professionnel) non sans regret mais la sécurité de tous , surtout qu’elle se trouvait près de la maison, était ma priorité.

  2. Helene D

    Après 45 ans de bon voisinage avec un majestueux érable de Norvège, que nous avions planté alors que son tronc mesurait à peine 2 pouces de diamètre, je me résous à le faire abattre. La tempête du verglas de 1998 avait fait plier une de ses têtes dans l’entrée d’auto du voisin, heureusement aucun dommage matériel. J’avais voulu à ce moment-là le faire abattre, car il était déjà gros, mais le voisin m’en a empêchée : l’érable protégeait sa pelouse avant très efficacement. Avec la recrudescence des tempêtes de vent de plus en plus fortes, il y a toujours des branches mortes à ramasser après lesdites tempêtes, et elles ne sont pas toutes petites. De plus, comme il est multitête, j’ai réussi pendant plusieurs années à remplir le « coeur » de cire pour prévenir l’accumulation d’eau et les risques de gel en hiver, mais il est trop gros et je n’arrive plus à atteindre le coeur. J’ai obtenu le permis de la Ville, et le rendez-vous est donné au professionnel qui s’occupe de tous mes arbres depuis des décennies. J’ai le coeur gros, mais la sécurité est ma priorité, tant pour la maison et l’auto du voisin que pour ma maison et mon auto. Je me console en me disant que j’ai plein d’autres arbres à choyer sur mon terrain.

  3. Gabrielle

    Cet arboriculteur paraît minuscule dans sa nacelle. Ces géants des forêts nous empêchent de dormir au moindre signe de vent quand ils surplombent notre maison et qu’ils appartiennent au voisin. Majestueux oui mais une bombe pour les gens qui vivent en-dessous.

  4. Gabrielle

    Désolée je n’ai pas inclure une photo (érable argenté)

  5. Gabrielle

    Merci pour votre sens des responsabilités, tous les voisins ne sont pas comme vous.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :