Truc du jour

Mise à jour au sujet du blogue du jardinier paresseux

Chers lecteurs,

Si vous avez l’habitude de recevoir ou lire quotidiennement un blogue sur le site Web du jardinier paresseux (et, espérons-le, que vous appréciez ce service), je vais peut-être vous décevoir.

Je me trouve à l’hôpital en ce moment et cela va évidemment ralentir ma vitesse de production. De plus, je ne me suis jamais vraiment ouvert complètement sur mes problèmes de santé (c’est un blogue de jardinage, après tout, pas le coin café du McDonald’s), mais maintenant, cartes sur table! Je souffre d’une maladie pulmonaire dégénérative mortelle, la fibrose pulmonaire. 

On m’a dit il y a 6 ans et demi qu’il me restait 1 à 2 ans à vivre. J’ai donc déjoué les pronostics jusqu’à présent. Mais la maladie progresse plus rapidement maintenant et je ne pense pas qu’il me reste beaucoup de temps. Des semaines? Des mois? Le temps nous le dira.

Mais le blogue jardinier paresseux continuera

Cela ne signifie pas pour autant que ce blogue touche à sa fin. Je suis passionné par ce projet et je veux le voir continuer et prospérer. Mon fils Mathieu est intervenu pour aider à maintenir le blogue après ma mort. Ainsi, il fait beaucoup d’efforts pour trouver des personnes qui peuvent aider, localiser des sources de financement supplémentaires, etc. 

Par exemple, ces publicités ennuyeuses qui découpent les articles du blogue depuis plus d’un an ont un but: c’est en bonne partie elles qui le font vivre. 

Et les contributions financières que vous faites par le bouton Soutenez le blogue du jardinier paresseux ont également été des plus utiles et très, très appréciées. Chaque petit geste compte!

C’est Mathieu qui les a installées.

J’ai préparé ce blogue bénévolement en grande partie, tirant plutôt mes revenus d’autres sources: rédaction d’articles pour d’autres publications, écriture de livres de jardinage, conférences sur le jardinage données aux groupes, animation d’émissions de télévision et de radio et accompagnement de voyages horticoles.

J’ai dû abandonner la plupart de mes activités rémunératrices petit à petit au fil des ans, mais jusqu’à la crise médicale actuelle qui m’a envoyé à l’hôpital, j’écrivais encore pour des magazines, des journaux, d’autres blogues, etc. J’ai décidé d’arrêter toutes ces collaborations, sauf une (j’écris toujours une chronique horticole qui paraît dans le journal Le Soleil et d’autres quotidiens québécois depuis presque 40 ans) afin de me concentrer sur ce blogue pendant le temps qu’il me reste.

Attendez-vous à un blogueur moins réactif

Il faut vraiment que j’arrête de répondre aux questions sur le jardinage que vous posez dans les commentaires du blogue et par courrier électronique. Je l’ai fait généreusement au fil des ans, mais cela me prend énormément de temps. Et franchement, je n’ai plus l’énergie pour le faire. Physiquement, je suis terriblement diminué. 

Je sais! J’ai déjà dit cela, et pourtant, j’ai continué de répondre à une ou deux questions, puis trois ou quatre… et vous comprenez la suite. Il est difficile de dire non à des gens dans le besoin! Maintenant, cependant, c’est vraiment sérieux. Je n’ai plus la santé pour cela et il ne faut plus que je réponde, même pas à des amis et des contacts de longue date. 

Je suis vraiment désolé de devoir abandonner ce service, mais rappelez-vous qu’il y a un bouton de recherche sur le blogue du jardinier paresseux. Cliquez dessus, ajoutez quelques mots sur votre question (par exemple «limaces» ou «rempoter orchidée») et cliquez.

Il y a de fortes chances que la réponse soit déjà là, n’attendant que vous la découvriez! Après tout, il y a plus de 2700 articles sur le site Web de jardinier paresseux, le résultat de presque 8 ans de blogues quotidiens. C’est l’équivalent de plusieurs encyclopédies!

Les prochains jours

Attendez-vous donc à quelques interruptions pendant que nous traversons la crise actuelle (l’hospitalisation du blogueur en chef).

Il n’est pas évident d’écrire un blogue avec un oxymètre au bout de son doigt!

Écrire un billet de blogue depuis un lit d’hôpital avec un oxymètre au bout de mon annulaire, m’empêchant de taper à ma vitesse habituelle, ce n’est pas très efficace. J’espère être bientôt de retour à la maison (et sans ce #%&*?% oxymètre au bout du doigt). Cela rendra les choses beaucoup plus faciles. Peut-être que si je m’en tiens religieusement à écrire les billets du blogue, et seulement ces billets, j’aurai même enfin du temps libre pour moi!

Vous verrez bientôt aussi les billets d’une nouvelle collaboratrice, Julie Boudreau, une journaliste horticole très compétente et super sympathique. Plusieurs d’entre vous la connaissent déjà pour son magazine horticole, Planète jardin (2017 à 2019) et ses conférences données à travers le Québec. Elle commencera à contribuer avec des articles hebdomadaires au cours des prochaines semaines.

Le blogue continuera!

Oui, c’est bien le cas! Peut-être qu’il n’y aura plus un blogue quotidien comme par le passé, mais nous (nous, puisque j’inclus maintenant plusieurs personnes dans l’équipe de maintien du blogue du jardinier paresseux) voulons assurer la publication de plusieurs blogues par semaine. 3, 4, 5? Combien exactement? Seul le temps nous le dira.

Déjà, il y a des blogues du passé que nous pourrons republier, mais aussi de nombreux articles que j’ai écrits pour d’autres publications au cours des années et que nous pourrons réutiliser dans le blogue du jardinier paresseux. 

Notamment, le journal Le Soleil nous a gracieusement donné la permission de republier les articles que j’y ai écrit. Imaginez: c’est presque 40 ans d’articles hebdomadaires! Donc, il y a une grande quantité d’articles du passé à vous faire découvrir!

Il nous faudra un certain temps pour nous organiser, mais je pense bien que le blogue du jardinier paresseux aura repris sa vitesse de croisière en relativement peu de temps.

Alors, vive le blogue du Jardinier paresseux… renouvelé! Et soyez rassurés: je resterai fidèle au poste de blogueur en chef tant que je peux!

Larry Hodgson
Le jardinier paresseux

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

819 comments on “Mise à jour au sujet du blogue du jardinier paresseux

  1. Bonjour M. Hodgson
    Là, je suis sans mot! L’ impartience ? Non.
    L’ immortelle, ah que l’on l’envie.
    Pas de souci, prenez soins de vous! ♥️

    🙏
    Anne

  2. Vous avez continué sachant que vous n’en n’aviez plus pour longtemps? On voit bien que cela est pour vous une passion et c’est celle-ci que ressentent les végétaux et vos lecteurs.

    Merci pour votre authenticité. Merci pour votre amour du vivant. Merci pour votre générosité.

    Je vous envoie tout mon amour.
    Bonne continuité… ici et ailleurs.
    🌷🫶🦋🌷

  3. Ginette

    Merci d’avoir partagé et fait aimer le jardinage. Vous êtes vraiment unique! Bonne route pour la suite. Que la sérénité et la paix de l’esprit vous accompagnent 🙂

  4. Radoi Iocasta

    Bonjour, M. Hodgson! Je suis de Roumanie et j’ai commence a lire vos articles depuis quelque temps. Ils sont devenus pour mois une source perfecte d’informations. Je vous remercie pour cela. Je vous souhaite de la force et du courage pour lutter contre la maladie. De tout mon coeur, bonne sante!

  5. Christina Narbonne

    Merci pour vos précieux conseils -blog . Je vous envoie tout pleins d’ondes positives 🪴🌿☘️💚

  6. Merci pour tout le travail accompli. Vous ne serez plus où vous êtes mais vous serez partout ou nous sommes dans nos cœurs et vous laissez pleins de livres que j ai donné à ma petite fille qui va poursuivre votre œuvre. Vous allez nous manquez lise

  7. Angeli Emilia

    Bonsoir mon cher jardinier paresseux,
    En tant que fidèle lectrice française et jardinière paresseuse à mon heure, je vous envoie toutes mes meilleurs pensées et toute mon affection possible. Mon jardin et moi vous remercions pour les bons conseils que vous nous fournissez au quotidien.
    Prenez soin de vous et de vos proches.
    Affectueusement,
    Emilia, de Metz en France

  8. Anonyme

    Merci Monsieur Larry pour votre générosité et votre amour contagieux du monde végétal. Votre contribution est inestimable pour une meilleure compréhension et cohabitation avec la Nature.
    Vous serez à jamais près de nous, à travers nos gestes que vous avez su si brillamment orienter, à travers nos pensées et à chaque fois qu’on l’on s’étendra pour faire la farniente au jardin ! Infinie gratitude❤️

  9. madeleine

    Merci Monsieur Larry pour votre générosité et votre amour contagieux du monde végétal. Votre contribution est inestimable pour une meilleure compréhension et cohabitation avec la Nature.
    Vous serez à jamais près de nous, à travers nos gestes que vous avez su si brillamment orienter, à travers nos pensées et à chaque fois qu’on l’on s’étendra pour faire la farniente au jardin ! Infinie gratitude❤️

  10. Christine Leblanc

    Je suis triste de ce qui vous arrive. Vous avez contribué à intéresser plein de gens à l’horticulture moi la première. Je pense tout le temps à jardiner paresseusement comme vous. Ne pas me battre avec la nature et déplacer une plante qui n’est pas heureuse dans son coin plutôt que d’essayer plein de produits….Merci milles fois pour tout ces conseils….bon courage et plein d’amour autour de vous M. Larry XXX

  11. Danielle lauzon

    Merci pour vos précieux conseil.
    Prenez soin de vousxx

  12. Marie-Anne Cantin

    Merci pour votre si grande générosité et votre humour.
    Prenez bien soin de vous.
    Nous avons énormément de relecture à faire et de trucs à mettre en œuvre! 🙂
    Affectueusement,
    Marie-Anne Cantin.

  13. Prenez soin de vous M. Hodgson, c’est le plus important. Vous faites bien de respecter vos limites, on en a tous 🙂 Quelle beauté de savoir que votre héritage sera perpétué par votre fils; jardinier paresseux junior 😀

    Un énorme merci n’est pas assez pour exprimer la gratitude envers tout le temps que vous nous avez donné, bien souvent de façon bénévole, à transmettre votre passion et vos connaissances de la nature.

    Je vous envoie de l’amour afin que vous profitiez au maximum de votre séjour sur terre dans la paix et le bonheur; car après tout, peu importe la durée de temps que nous avons ici, c’est ce que nous devrions tous faire; profiter du moment présent au maximum. rien n’est terminé tant que ce n’est pas terminé.

  14. Linda Côté

    Cher M. Hodgson.
    C’est avec regret que nous apprenons cette nouvelle concernant votre état de santé (mon grand frère en est atteint aussi de cette maladie depuis 2 ans). Vous êtes un jardinier paresseux des plus sympathique que j’ai eu la chance de rencontrer dans ma vie de jardinière. Vous faites bien de pensé à votre santé et de profiter des doux moments avec votre famille. Veuillez-vous reposer et surtout de garder votre joie de vivre jusqu’à la tout fin de votre vie. Merci de votre grande générosité envers vos amis (es) jardiniers comme vous. Bon courage et profitez des beaux moments avec les vôtres. Amicalement Linda

  15. Nicole Benoit

    Je suis très triste d’apprendre cela. Prenez soin de vous et profitez de tous les beaux moments avec votre famille.
    Merci pour votre générosité et votre beau travail.

  16. Sylvie Vandaele

    Cher Larry, j’ai dévoré vos livres, vos articles et votre blogue. Un immense merci! Prenez soin de vous…

  17. Mariane Cantin

    Cher M. Hodgson, vous représentez 80% de mes connaissances horticoles. Ma mère a plusieurs de vos livres plus anciens, et j’ai quelques uns de vos plus récents, dont des traductions; je consulte également assez souvent vos articles de blogue. J’ai acheté ma maison il y a maintenant 11 ans, et c’est en partie grâce à vous que tout le monde de la rue et de la ruelle s’arrête pour admirer et jaser un peu.
    Je vous souhaite bon courage pour la suite, une bonne continuation. Merci de partager votre passion comme vous le faites ♡

  18. Merci pour l’amour de tout ce qui pousse, qui vous anime encore jusqu’à votre dernier souffle. Jusqu’à la fin vous serez vivant.
    Ce matin , je vous offre un bouquet de cou de cygne, de cosmos rose, d’asperge avec ses semences. Je suis une doula et je vous accompagne …

  19. Hélène JOBIN

    Cher Jardinier paresseux,
    Vous êtes ma référence dans mon jardinage à la maison depuis 33 ans. Vous m’avez bien appris par vos émissions et chroniques depuis que je suis propriétaire. Sans vous je n’aurait pas de si jolies plate-bandes.
    Vos écrits resteront mes références, mes premières recherches sur un problème horticole c’est toujours à vous que je penses en premier.
    Vous nous avez bien appris, à nous de transmettre votre passion.
    Bonne route xx
    Une jardinière plus que paresseuse….

  20. Sylvie English

    Depuis que j’ai commencé à m’intéresser au plantes, vous êtes ma référence en fait vous êtes un peu celui qui a fait que j’ai persévéré a en avoir à la maison! Vos chroniques nous rendent la tâche facile et nous montrent que la nature peut être belle sans le perfectionnisme!
    Merci beaucoup à vous Monsieur pour tous ces bons conseils, je vous souhaite un belle continuité de vie!

  21. Nathalie Méthot

    C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai lu votre blog, pour moi, vous êtes comme le Ricardo de l’horticulture, et vous êtes drôle en plus. Que l’appréciation de vos nombreux fans vous apporte réconfort dans ces moments difficiles. Vous pouvez être fier de votre parcours, grâce à vous, vos adaptes peuvent réaliser avec peu d’efforts des aménagements réussis, pour le bonheur de tous, sans compter les plantes qui sont plus heureuses dans un environnement qui leur convient. Je garde précieusement en souvenir une conférence à Gatineau où j’ai eu la chance de vous rencontrer, et deux livres autographies, que j’ai lus et relus. Rassurez-vous, on va continuer à suivre vos enseignements, car « Il n’existe nul espace si petit qu’il ne puisse devenir un jardin ».

  22. Pauline Beauregard

    Je suis sans mot ce matin. Je vous savais fragile depuis quelques temps mais de cette façon malheureusement. Je vous souhaite du repos, de la tranquillité auprès de cette nature si généreuse et auprès de vos proches. Merci pour tous vos précieux conseils. Par votre attitude, nous avions l’impression que vous étiez par dessus notre épaule en nous disant avec votre charmant accent « regarde, fais cela et ça va bien aller, ne te complique pas trop, oui c’est fréquent, etc…. »

    Salutations à vous, mon jardiner préféré 🌻🪴

  23. Simplement merci et bon courage! 😎

  24. Paule Gélinas

    Bonjour mon formidable jardinier 🌱, votre vision de la culture des plantes m’a toujours fait beaucoup de bien. Observer la nature, apprendre d’elle, répondre à ses besoins avec beaucoup d’acuité. Vous êtes un tendre jardinier! Mon potager vous dit merci ☺️ et vous souhaite toute la douceur du monde !

  25. Francine Deraps

    C’est devant ma plate-bande toute fleurie (que des vivaces, bien sûr!) que je vous écrit. Il y a de cela près de 30 ans, vous m’avez permis de croire que les mots « jardiner » et « paresse » pouvaient bien aller ensemble. Je vous en suis reconnaissante depuis. Bonne route, puisse-t-elle être bordée de fleurs.

  26. Je me rappellerai toujours de ce merveilleux voyage à Menton en France où vous étiez notre guide, que de bons souvenirs.
    Bon courage !

  27. Merci pour la passion dont vous avez su si bien nous transmettre transmettre, et ce pour plusieurs générations.
    Quel accomplissement. Ce blog regorge d’informations toutes plus utiles!
    Reposez-vous bien et bon courage

  28. Je ne suis pas vraiment jardinier mais je suis profondément paresseux. Vous m’avez appris que ce n’était pas une mauvaise chose. Il faut apprendre à travailler fort sur une courte période pour avoir le plus de temps possible à ne rien faire. Allez, bon courage. Amitié.

  29. un immense merci, vous êtes le père aimant qui a guidé tant de jardiniers insécures. Votre grande passion pour la Vie s’entendait dans vos conférences, reposez vous, vous le méritez !

  30. Julien C

    Navré de l’apprendre ); bon courage à vous et vos proches. Et un énorme MERCI pour votre passion contagieuse 🙂

  31. Stephan Jobson

    Cher m. Hodgson. Vous avez été une source continue de plaisir paresseusement développés depuis mes premiers essais il y a 20 ans. Me déclarant disciple de votre approche, je n’ai jamais cessé de la venter à quiconque exprimait un doute sur sa capacité et créer un jardin. Votre sens de l’humour discret, votre enivrante passion et votre habilité à transmettre la confiance chez vos lecteurs auront réussi à implanter une culture riche de plaisirs simples. Merci pour tout.

  32. Merci pour tout !
    Merci pour cette passion que vous avez su transmettre !

  33. Merci M. Hodgson pour tous vos bons conseils. Comme je me demande souvent ce que ferait le jardinier paresseux, one ne vous oublierai pas. Prenez bien soin de vous!

  34. Merci pour vos livres, vos conseils, votre science et votre générosité. Mes plates-bandes vous doivent tout, et moi davantage.

  35. Ping : Mise à jour au sujet du blogue du jardinier paresseux — Jardinier paresseux – Radio Monde

  36. J’ai assisté à de belles conférences à Laval. Toujours intéressant et dynamique et de beaux PowerPoint.
    Merci

  37. Caroline

    Merci pour tout M. Hodgson. Merci pour vos bons conseils, bon courage pour ce qui vous attend, sérénité et paix à tout ceux autour de vous. Vous avez su transmettre votre passion, sachez que vous êtes devenu une référence chez-nous. Vous continuerez de vivre dans nos jardins, et à chaque fois que je regarderai mes plates-bandes, et qie je profiterai de la vue, j’aurai une pensée pour vous.

  38. Mille fois merci et prenez soin de vous!

  39. Karine Lewis

    Je suis bouleversée ce matin. J’ai adoré lire vos articles! Vous avez été une source d’inspiration pour moi! Votre passion m’a été transmis via ce blogue. Vous avez été d’une immense générosité de partager vos connaissances et ce, jusqu’à la toute fin. Merci du fond du coeur xx Prenez soin de vous et merci à votre fils de continuer de faire vivre ce site!

  40. Sandra W

    Ouf. Quelle nouvelle. Vous êtes ma référence préférée: vos nombreux livres sont la base de mes références horticoles. Je ne peux que vous souhaitez des journées douces entouré des vôtres. Merci pour toutes ces réponses et conseils censés.

  41. Joëlle Marchildon

    Tout au long de votre carrière d’horticulteur vous avez semé l’amour de la nature, des plantes et des fleurs, vos innombrables «  disciples jardiniers » font légion! Un immense MERCI 🙏 de nous avoir guidés et de nous avoir ainsi transmis votre passion! Vous laissez un héritage fort précieux, nous continuerons tous et toutes à le faire fructifier en pensant à vous! Que les nombreux témoignages d’appréciation que vous recevez soient pour vous autant d’amour et de tendresse comme vous l’avez si bien prodigué aux fleurs, plantes et jardins tout au long de votre vie… Je vous souhaite courage et sérénité à profusion pour vous permettre de faire le passage dans le plus beau et le plus grand jardin qui soit! ❤️🌞🌳🌺🌿🦜❤️🌼🌴🌹🦢🌾❤️🪷🌷🍃🦚🪸❤️🌻

  42. Les glycines

  43. Michèle Caden

    Je vous ai découvert l’an dernier. Je faisais mon premier potager et vos conseils m’ont beaucoup aidé. Merci pour tout. 🌺 🥕 🥒

  44. Pierre-Denis Cloutier

    Cher jardinier paresseux,

    En apprenant de vous même cette terrible nouvelle ce matin, relative à votre santé, je me sens soudainement vide de tout… Je regarde mes plates-bandes, mes vivaces et toutes ces taches de couleurs autour de ma maison qui sont, en quelque sorte, vos propres créations. Tout cela réalisé avec vos multiples conseils, comme de « petites tapes » dans le dos, avec une truelle à la main !

    Je suis convaincu que cet ailleurs que vous atteindrez un jour, le plus tard possible je l’espère de tout mon coeur, sera infiniment plus beau que tous les jardins que vous avez vu et contribué à créer, avec vos multiples conseils de « paresseux » !

    Merci aussi à votre fils de prendre la relève et de poursuivre le travail de toute votre vie, aidé en cela aussi par une nouvelle collaboratrice. Soyez assuré cher monsieur Hodgson, que tout le travail de votre vie se poursuivra. Personne ne vous oubliera, c’est certain. Et imaginez l’incroyable vue que vous aurez d’en-haut, sur tous les jardins de la Terre…

    Je et j’en suis certain, nous tous et toutes, vous serrons très fort dans nos bras et vous remercions du fond du coeur pour tout…
    Bonne route à vous cher monsieur Hodgson et cher jardinier paresseux , vous serez toujours avec nous…

  45. Cassiopee Mc Laughlin

    Sachez Monsieur Hodgson que vous êtes ma référence préférée en jardinage. Un de vos livres est ma référence papier et je partage régulièrement vos articles quand on me pose des questions. J’ai eu la chance de faire partie de ces personnes à qui vous aviez pris le temps de répondre par courriel. J’ai toujours du plaisir à vous lire et ça se sent que vous avez du plaisir à partager votre savoir. Je vous envoie plein d’amour en pensée!

  46. Monique de Gatineau

    Cher M. Hodgson, j’étais en retard dans ma lecture de vos blogs, et cette nouvelle de votre santé qui dépérit m’attriste beaucoup. Si vous étiez une fleur, que seriez-vous? J’espère qu’on nommera une fleur en votre honneur et je la planterai en signe de reconnaissance pour tout ce que vous m’avez enseigné avec savoir-faire et humour. Prenez soin de vous.

  47. -pierre -berube

    Le voyage s’arrête peut etre mes tout vos aventures et votre savoir perdurera pour encore plusieurs années. Prenez soins de vous et de vos être chèr. Merci pour tout de la par des Jardins de la Rivière Verte !! Une ferme qui a vue le jour grâce a vous. Éternelle reconnaissance

  48. Jeanne Hamelin

    Merci ! merci ! vous êtes vraiment mon paresseux préféré.Vous faites partie de mes plate-bandes. Que de fois j’ai dit: »ah! Larry conseille de…………… »oui..oui….je vous appelle par votre prénom car vous êtes présents depuis plusieurs années dans ma vie de jardinière. Merci!

  49. Martine Bérubé

    À Joëlle Marchildon,
    Votre commentaire est un véritable témoignage d’amour et de haute appréciation qui sait rendre en quelques lignes ce que nous éprouvons tous, j’en suis sûr, envers M.Hodgson, notre Jardinier Parresseux bien-aimé! Nous vous portons dans nos cœurs, cher Jardinier Paresseux, car vous êtes pour tant de personnes un mentor qui a su tout au long de ces années nous guider comme un bon papa sait le faire. Et vous en guiderez encore plusieurs bien au-delà de vos jours! ♥️

  50. Sonia Beaulieu

    C’est tout de même bien de lire que vous avez déjoué les pronostiques pendant plusieurs années. Prenez du temps pour vous avec vos proches, je crois que vous le méritez. Je viens presque de vous découvrir et j’admire votre travail. J’espère que vous ne souffrirez pas trop. Je vous envoie des bonnes ondes et plein de courage.

Répondre à Stephan Jobson Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :