Palmiers Plantes de patio Truc du jour

Les plantes de terrasse ont besoin d’un temps «short et sandales»

Une jardinière novice a placé son palmier à l’extérieur pour l’été…
en avril. Pourquoi ne grandit-il plus?

Par Larry Hodgson

Question: En avril, j’ai acheté un palmier comme plante de terrasse dans un magasin à grande surface à proximité et je l’ai mis sur ma terrasse. Il ne semble pas avoir été dérangé par la tempête de neige au début de mai. Mais il n’a pas poussé du tout et maintenant les feuilles sont complètement brunes. Pourtant, j’ai arrosé avec précaution, uniquement lorsque le sol était sec, comme me l’a expliqué la commise. Et je lui ai donné beaucoup de soleil, encore selon ses instructions. Où est-ce que je me suis trompée? 

Diane T.
Guelph, Ontario

Réponse: Vous vous êtes trompée tout de suite au début en le plaçant à l’extérieur beaucoup trop tôt!

Je sais! Il paraît complètement illogique de dire qu’avril est trop tôt pour mettre un palmier sur la terrasse alors que le magasin l’offre en vente comme plante de terrasse à cette date! Mais il ne faut pas se fier à un magasin — et surtout à un magasin non spécialisé en horticulture — pour mettre des plantes en vente au moment vraiment propice pour leur culture. 

Les magasins à grande surface cherchent à faire des profits, point à la ligne. Et ils savent qu’au printemps, dès qu’il y a une première belle journée, les gens vont s’imaginer que l’été est arrivé et se précipiter pour acheter tout l’attirail estival: nécessaire de barbecue, meubles de parterre, maillots de bain, lunettes de soleil, etc. Et plantes de terrasse.

Avril est bien trop tôt pour qu’une plante tropicale comme un palmier soit à l’extérieur dans un climat froid comme le vôtre. Votre palmier est probablement un palmier majesté (Ravenea rivularis), le palmier de terrasse le plus courant de nos jours. Il est originaire de Madagascar et provient d’une région où les températures sont chaudes en tout temps. Ne l’exposez pas à des températures inférieures à 15 °C. Même, il préfère des températures supérieures à 18°C! Et en avril et mai dans votre région, la température est sûrement descendue sous zéro à plusieurs reprises. Votre palmier, madame, est mort de froid, tout simplement.

Attendez un «temps de short et sandales»

Même en présumant que la commise du rayon des produits de jardinage connaisse vraiment quelques rudiments d’horticulture — ce qui n’est pas toujours le cas dans un magasin non spécialisé! —, se sentait-elle à l’aise de conseiller à un client de ne pas acheter une plante? Une telle honnêteté pourrait lui coûter son poste! Elle semble vous avoir donné en général de bons renseignements, sauf pour un élément…

Donc, je ne peux que supposer que la politique du magasin vis-à-vis les plantes fragiles au froid est. . . si le client ne pose pas de questions, ne lui dites rien. Malheureusement, c’est le genre de service auquel vous pouvez vous attendre dans certains magasins de nos jours.

Palmier majesté à l’intérieur près d’un radiateur.
Vous devriez garder votre palmier majesté — ou toute autre plante tropicale destinée à la terrasse estivale — à l’intérieur jusqu’à ce que le temps permette le port d’un short et de sandales à l’extérieur. Photo: Glpinagelpinagel, Wikimedia Commons

Idéalement, vous auriez gardé le vôtre à l’intérieur en avril pour ensuite commencer à l’acclimater au plein soleil estival dès les jours les plus chauds de mai. Si vous pouvez porter un short et des sandales sans avoir la chair de poule, votre palmier sera à l’aise à l’extérieur. Mais, comme pour votre peau, vous ne pouvez pas l’exposer tout de suite au soleil direct. Sinon, les frondes brûleront. Il faut donc le placer à l’ombre pendant 3 ou 4 jours, puis encore 3 ou 4 jours à la mi-ombre, avant de l’exposer au soleil intense.

Dans votre région, vous aurez probablement au mois de mai des périodes de plusieurs jours d’affilée où vous pourrez le laisser dehors toute la nuit. Mais aussi quelques nuits où il faudra encore le déplacer à l’intérieur. Vous ne pourrez vraiment le déplacer en toute sécurité à l’extérieur pour l’été qu’en juin. . . et peut-être pas avant la mi-juin si l’été commence dans la fraîcheur.

De toute façon, le vôtre est sûrement mort depuis longtemps. Il vous faut en acheter un autre. Et à l’avenir, pensez «short et sandales» lorsqu’il s’agit de mettre des plantes tropicales à l’extérieur pour l’été.

20 comments on “Les plantes de terrasse ont besoin d’un temps «short et sandales»

  1. Peut on les garder en hiver en les coupant à 4 po du sol et mettre dans un endroit chauffé à 5 degré merçi de me répondre

  2. Line Bertrand

    J’ai gardé mes 4 palmiers à l’intérieur tout l’hiver sans les rabattre. Ils étaient dans une pièce très très ensoleillée et à une température d’environ 15 degrés.Je les arrosait en utilisant la méthode prescrite par notre jardinier paresseux et il y a même des frondes qui sont sorties. Je les ai sortis pendant notre petite canicule de mai. Par contre ils ont souffert des grands vents. J’ai quelques feuilles de cassées mais ils sont encore très beaux . Un peu d’engrais et le tour sera joué.
    J’habite à Québec

  3. Anonyme

    J’ai vu que cette sorte de palmier (majesty) ne devait pas être en plein soleil et qu’il était préférable qu’il soit à l’ombre. Est-ce vrai? Je voulais les mettre sur le bord de ma piscine…

  4. Anne Magnan

    Bonjour! Une amie m’a laissé sa jardinière afin que j’en prenne soin pendant ses vacances. Il y avait plusieurs plants de bacopa, fanés et mous. Bizarre, considérant que selon ma petite expérience, c’est une plante assez facile à cultiver. Est-ce que je peux faire quelque chose pour les rendre plus jolis? Merci!

  5. « Donc, je ne peux que supposer que la politique du magasin vis-à-vis les plantes fragiles au froid est. . . si le client ne pose pas de questions, ne lui dites rien… »
    Je me demande même s’il faut chercher si loin : j’applique le principe du « Rasoir d’Hanlon » (un programmateur étasunien) : Pourquoi attribuer à la malice ce que la sottise ou l’ignorance suffit à expliquer.

  6. Diane Lachapelle

    Tout à fait d’accord – j’ai bien appris au fil des ans. Cette année, j’ai pris le temps de bien les acclimater avant de les rempoter et de les mettre dehors en permanence, c’est la clé du succès!

  7. Anonyme

    Vendus en grande surfaces bien souvent par du personnel qui n’y connaissent rien

  8. Je me demande si j’ai bien tout compris au sujet du palmier acheté en super marché ! Dans mon esprit palmier = soleil, Ontario = Amérique très nord, donc avril très froid, palmier + froid = mort. Je ne suis pas experte, j’habite le sud-ouest de la France, au niveau de La Rochelle, il ne me serait pas venu à l’esprit de mettre sur ma terrasse mon palmier en avril. Cela me paraît tellement évident ……

    • Je ne pense pas que tout le monde en sait autant. N’oubliez pas que, chez nous, les palmiers sont quelque chose de complètement étrangers.

  9. Anonyme

    MEs palmiers finissent tous par brûler si placés en plein soleil, malgré un temps d’acclimatation au-delà des recommandations: 3 semaines ´a l’ombre, 3 semaines mi-ombre. Y a-t-il quelque chose que j’oublie de faire? J’aimerais bien que ça fonctionne car la terrasse est l’endroit où le palmier « brille » le plus!😎…et maintenant, je dois le laisser sur le balcon avant, zone semi ombragée. Merci!

    • Quel choix difficile ! Il m’arrive bien souvent ce problème. Je prévois telle plante à un endroit car c’est  » là » qu’elle serait le mieux côté esthétique et exposition, mais non ma plante n’aime pas ! Alors que faire ? Tout repenser ! quand on a choisi de la garder en bonne santé. Et bien souvent il faut en déménager d’autres pour que l’ensemble reste joli. Je sais que mon avis ne va pas beaucoup vous aider, mais je compatis.

    • Les rempoter dès l’achat dans des pots plus gros pourrait beaucoup aider pourrait aider. Ils sont sérieusement à l’étroit dans leur pot à l’achat.

  10. À quelle fréquence devrions nous arroser les palmiers Majesty (ceux au soleil v/s ceux à l’ombre)? Dans ma logique, une plante tropicale ne reçoit pas beaucoup d’eau, donc 1x /semaine (lorsque nous avons de belles semaines ensoleillées) ou plutôt 2 à 3 fois / semaine? Ou plus?

Répondre à Manon Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :