Jardinage biologique Oiseaux Pollinisation

Mon jardin Espace pour la vie

Voici de l’information sur le programme Mon Jardin Espace pour la vie. C’est un programme qui pourrait être intéressant pour les jardiniers québécois qui veulent faire de leur terrain un havre pour la nature et préserver la biodiversité: plantes indigènes, oiseaux, insectes, petits animaux, etc. D’autres programmes sont sûrement offerts par d’autres jardins et organisations à travers le monde.

Comment protéger les pollinisateurs et la biodiversité chez soi?

Jardin de fleurs sur une souche
Un jardin sur une souche? Pourquoi pas! Tous les moyens sont bons pour faire entrer la nature en ville! Photo: Francis Cardinal EPLV

Créer un jardin ou un potager, végétaliser un balcon, un mur ou une terrasse sont autant de moyens de se rapprocher de la nature. Le programme Mon Jardin vous encourage à poser des gestes concrets pour préserver la biodiversité et favoriser une foule de pollinisateurs.

Un aménagement diversifié attire la biodiversité en plus de déclencher de nombreux bienfaits collatéraux et peut permettre d’inspirer le voisinage. Plus un quartier se verdit, plus il est facile pour la faune (insectes, oiseaux ou petits mammifères) de transiter entre les espaces verts. Les jardins absorbent l’eau de ruissellement et atténuent les bruits urbains. Ce sont de véritables petits îlots de fraîcheur qui rendent propice l’observation de cette faune avec qui nous partageons la ville.

En jardinant écologiquement et en favorisant la biodiversité, vous devenez acteur de changement. Vous contribuez au mouvement pour la protection de la biodiversité et vous soutenez les pollinisateurs indigènes, tout en augmentant la résilience de votre milieu de vie. Sans compter le plaisir, les découvertes et le temps de contemplation que vous vous offrez.

Pourquoi participer au programme Mon Jardin Espace pour la vie?

Jardin attrayant et biodiverse près d'un cours d'eau.
Beauté et diversité: une belle combinaison. Photo: Marie-Josée Dunpont

Le programme Mon Jardin Espace pour la vie est gratuit et ouvert à tous les habitants du Québec, aux jardins d’entreprises, d’écoles, de ruelles, aux toits verts et jardins communautaires. En participant, vous bénéficiez de nombreux avantages :

  • une infolettre à l’affût des tendances et de l’innovation en matière d’horticulture. Elle vous accompagnera dans les moments clés de la saison de jardinage;
  • des fiches-conseils et des articles de blogue écrits par les spécialistes d’Espace pour la vie;
  • des événements spécialement conçus pour les passionné.e.s de jardinage qui participent au programme;
  • la possibilité de faire reconnaître votre action par la certification de votre jardin;
  • la mise en valeur de votre jardin dans la galerie des jardinautes, où sont géolocalisés les jardins certifiés.

Choisir son jardin thématique

Jardin pour la biodiversité dans une petite arrière-cour.
Votre jardin peut devenir un Jardin pour la biodiversité comme celui-ci. Photo: Paradis Alazor

Choisissez le projet qui vous plaît et qui vous ressemble! Les aménagements proposés pour les quatre thématiques Mon Jardin permettent de soutenir la biodiversité, mais aussi de nourrir et de loger une foule de pollinisateurs tels que les abeilles, les papillons et les oiseaux.

Selon vos affinités naturelles et la superficie dont vous disposez, choisissez un ou plusieurs des jardins thématiques suivants qui permettent l’obtention d’une certification… ou choisissez-les tous!

  • le Jardin pour la biodiversité vous encourage à planter une flore diversifiée, en particulier des espèces indigènes, afin d’attirer toute une faune utile pour votre jardin;
  • le Jardin nourricier vous invite à cultiver une diversité de plantes qui nourrissent à la fois le jardinier et la faune: un potager fleuri qui allie utilité et délices;
  • l’Oasis pour les monarques transformera votre jardin en lieu d’observation et de reproduction de ces flamboyants papillons et de nombreuses autres espèces d’insectes indigènes;
  • le Jardin pour les oiseaux vous propose d’aménager un espace qui attirera les oiseaux, un jardin où ils pourront se nourrir et s’abriter pendant toute l’année.

L’information sur le programme Mon Jardin a été offerte par le Jardin botanique de Montréal, une partie intégrante de Espace pour la vie, le plus important complexe muséal en sciences naturelles du Canada.

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

19 comments on “Mon jardin Espace pour la vie

  1. Sylvie T

    Tres intéressant merci. Ça m’encourage à bien jardiner pour la nature, dont je fais partie !

  2. Michel

    MERCI Larry, superbes photos et des idées intéressantes.
    Cette année j’ajoute une douzaine de Sauges pour attirer les BOURDONS.

  3. Suzanne

    Merci Monsieur Hodgson pour ces informations… Cependant, après vérification, pour ce printemps l’inscription aux jardins thématiques est terminée; ce sera pour une prochaine fois! Bonne continuité à vous!

  4. LOISEL

    Je vous lis régulièrement et j’apprécie vraiment vos idées, conseils, photos, etc.
    MAIS je suis maintenant une vieille dame (82) et cela devient difficile de FAIRE tout ce que je souhaiterais ! Néanmoins je me débouille pour que mon jardin presque en bord de Loire (FRANCE) reste agréable et divers…quitte à ce qu’il soit assez fouillis !

  5. Jacqueline Roosens (Vanginderachter)

    Bonjour. Je vous lis avec grand plaisir chaque jour. Vous êtes une sommité de connaissances et tellement simple et gentil. J’aime aussi beaucoup votre humour! Nous avons la chance de vous avoir rencontré souvent lors de conférences ou « d’ouvertures de jardineries ». Nous avons découvert Espace pour la vie il y a quelques années et notre modeste petit jardin est reconnu depuis trois ans. Super beau programme, très encourageant. Aller voir la galerie des photos des jardins primés nous donne plein d’idées. Bonne continuation. Au plaisir de vous revoir un ce ces jours. Jacqueline et Henri R. Laval

  6. Gabrielle LaRue

    Tout comme LOISEL, moi aussi je suis maintenant octogénaire et cela paraît un peu sur mon jardin. Cependant même si il y a un côté un peu fouillis cela n’affecte pas les oiseaux ni les insectes. Quant on naît « jardinière », c’est pour la vie. Je vais explorer « Mon jardin espace pour la vie ». Il y a longtemps mon jardin avait été certifié « Jardin pour la Faune » et c’est ainsi que je l’ai conservé et depuis toujours les conseils de M. Hodgson m’ont accompagnée. Vous avez toujours été notre meilleur accompagnateur; merci.
    J’avais plusieurs de vos livres et maintenant que je suis moins active, je les ai donnés à une amie qui commence à s’intéresser au monde fascinant des jardins. Elles les apprécie hautement et démontre beaucoup d’enthousiasme et de joie. Personnellement, j’adore le travail de « coach ». Les miens furent ma grand-mère maternelle et mon père; je ne pouvais être mieux entourée.

  7. Karine

    Fin avril, j’ai decidé de faire une liste contenant les +- 40 espèces d’oiseaux que je vois dans ma cour sur 1an avec leurs particularités avec quelques notes sur ce qu’il faut faire-pas faire pour en avoir dans sa cour avec plusieurs références. Mon intention de départ était de la mettre anonymemment dans la boîte aux lettres des 30 maisons autour de chez nous. Faute de temps et de courage, je suis rendue seulement à 3. Je vais continuer. Cette année, nous installons notre jardin à l’avant dans des bacs et je vais mettre en terre mes semences de Tournesol géants, de Zinnia, de Coreopsie et de Tithonia toutes bios. Je veux faire changer les mentalités du voisinage. J’ai déjà enlevé environ 60% de mon gazon à l’avant et mon voisin d’en face fait la même chose cette annee ! Youppi!!

  8. Michel

    Moi aussi je suis Octogénaire maintenant. Donc—-il y a si peu de temps—-je me contente de fleurs et plantes faciles. Sauges, Chèvrefeuilles, Hydrangées, Pensées, Rosiers Rugosa Explorateur, etc.
    Je suis dans la plus riche période de ma vie et j’apprécie CHAQUE seconde.

  9. Corinne

    Ce que j’aimais dans Fleurs, Plantes et Jardins, à part la chronique du Jardinier Paresseux (que je me réservais pour la fin, comme un dessert gourmand), c’étaient les jardins des lecteurs. Mes préférés étaient ceux qui donnaient un aspect fouillis, justement, une végétation toute ébouriffée, où, rien qu’à la voir, on entend bourdonner les abeilles et chanter les oiseaux, les grillons, les cigales et les grenouilles, et on sent les parfums des fleurs, de l’herbe séchées, des pommes, et des plantes aromatiques.

  10. Oh! Que vous êtes sage… moi je commençais par la chronique du Jardinier paresseux avant de lire les autres articles mais j’aimais beaucoup la visite de jardiniers passionnés. J’ai été propriétaire d’un camping durant 29 ans et malgré mon horaire chargé j’ai fleuri cet espace au grand plaisir de nos clients. Maintenant notre fils a pris la relève mais j’ai gardé le plaisir de m’occuper des mes boîtes à fleurs, plates bandes et potées fleuris. Merci Larry d’avoir éveillé ma passion

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :