Aménagement paysager Truc du jour

Le bureau en plein air: l’espace de travail le plus tendance

10 conseils pour optimiser
votre espace de travail en plein air

Vous en avez assez de ces vidéoconférences aux arrière-plans flous et de travailler sur la table de votre salle à manger pendant que les enfants se chamaillent à l’autre extrémité? Avec l’arrivée de la belle saison, il est peut-être temps de déplacer votre espace de travail à l’extérieur, dans votre jardin, du moins pendant les mois d’été.

« J’ai un bureau en plein air et j’aime travailler dehors tous les jours avec mon chien, Mulligan (“Mo-Mo”), à mes côtés », a déclaré Kris Kiser, président et chef de la direction de la TurfMutt Foundation, un programme d’éducation et de gérance environnementale qui encourage la vie en plein air et l’entretien sain des espaces verts. 

Mo-Mo est le porte-parole canin de la fondation TurfMutt.

Comme la pandémie de COVID-19 oblige toujours beaucoup de gens à travailler à partir de leur domicile, Kiser souligne qu’un bureau extérieur offre un moyen de se détendre et de profiter de la nature tout en se concentrant sur les tâches à accomplir. De plus, cela fait changement de ces faux arrière-plans de vidéoconférence.

De nombreuses entreprises reconnaissent également les avantages des bureaux extérieurs et ajoutent désormais des fonctionnalités de bureau extérieur à leurs campus d’entreprise, encourageant les employés à se rencontrer et à travailler en plein air.

La Fondation TurfMutt propose les conseils suivants pour vous aider à garder votre bureau extérieur à domicile opérationnel le plus longtemps possible chaque année.

Homme souriant devant un ordinateur portable à l’extérieur.
Ne seriez-vous pas plus heureux de travailler dehors en plein air qu’à l’intérieur?

1.    Décidez où sera situé votre bureau extérieur

Cherchez un endroit confortable qui offre des sièges et de l’ombre du soleil direct. Tenez également compte du bruit, de l’éclairage et des autres besoins.

2.    Facteur de confort dans l’ameublement

Placez une table ou un bureau et des sièges qui privilégient le confort et l’ergonomie, comme vous le feriez à l’intérieur.

3.     Renforcez le Wi-Fi et assurez-vous que les prises électriques sont accessibles

Les bureaux extérieurs ont besoin d’électricité. Assurez-vous que la force de votre signal Wi-Fi est à la hauteur pour les appels de vidéoconférence ou le travail en ligne. Employez des cordons d’alimentation conçus pour utilisation en plein air ou installez des prises de courant extérieures supplémentaires.

4.    Vérifiez l’effet que l’arrière-plan donnera à vos appels en vidéoconférence 

Utilisez la caméra de votre ordinateur pour vérifier l’arrière-plan de votre appel de vidéoconférence avant de peaufiner la configuration du bureau extérieur. Ajustez l’emplacement de votre siège et recherchez le meilleur effet.

5.    Ajoutez des radiateurs électriques portatifs ou un foyer extérieur

Les appareils de chauffage extérieurs ou les systèmes de chauffage radiant hydroniques ou électriques peuvent prolonger votre séjour dans votre bureau extérieur.

6.    Apportez le confort intérieur à l’extérieur

Ajoutez des oreillers, des rideaux ou des couvertures à votre bureau extérieur. Un tapis chaud peut aussi aider.

7.    Construisez une toiture de patio

Un espace semi-fermé, comme une pergola, un auvent, un belvédère (gazebo) ou un pavillon de jardin peut vous protéger, ainsi que votre ordinateur portable, des éléments, ce qui vous permet de rester plus longtemps dans votre bureau en plein air. Des rideaux latéraux sur une pergola ou un belvédère ajoutent plus de protection (et atténuent le bruit à proximité).

8.    «Réchauffez» l’espace avec de l’éclairage

Les lumières rendent un espace extérieur plus accueillant pour une séance de travail. Ce dernier devient également plus sombre plus tôt à l’automne, donc l’éclairage peut aider à prolonger votre journée. Certains jeux de lumière sont même équipés d’une prise électrique, vous permettant d’y recharger votre ordinateur portable.

9.    Ajoutez des haut-parleurs ou utilisez des écouteurs

Rien ne dit «vaste espace de travail» comme l’ajout d’un peu de musique. Les écouteurs peuvent éliminer le bruit du voisinage et aider à la concentration.

10. Améliorez le plaisir

Gardez les jeux de jardin comme les fléchettes de pelouse ou un jeu de poches à proximité. Après tout, vous sentirez peut-être le besoin de faire un peu de sport entre ces vidéoconférences!

Article dérivé d’un communiqué de presse de la Fondation TurfMutt. Pour en savoir plus sur la création du jardin et du bureau extérieur de vos rêves, visitez TurfMutt.com.

Article traduit et adapté de l’américain par Larry Hodgson

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

6 comments on “Le bureau en plein air: l’espace de travail le plus tendance

  1. Celine Foucault

    Encore ee bonnes idées! Merci

  2. Anonyme

    Moi j’aime mieux écouter les oiseaux que des discussions d’affaires. La plupart des cours sont petites et on peut tout entendre ce qui se dit chez le voisin. Pas une bonne idée à mon avis.

  3. Annick

    Vraiment pas écologique de proposer des chauffages extérieurs, je suis sidérée qu’on puisse envisager cela à l heure actuelle alors qu’ il suffit de réintégrer son bureau interieur ou de mettre un vêtement supplémentaire s’ il fait plus frais…

  4. Corinne

    Parfaitement d’accord Annick, sidérant. Ça me fait penser à San-Antonio, je ne sais plus dans laquelle de ses aventures, disait que les gens qui avaient de l’argent à jeter par les fenêtres, faisaient construire dans leur jardin des fenêtres uniquement à cet effet. Maintenant, si ce guru opportuniste aide vraiment à l’éducation des jeunes, et à l’adoption des chiens des refuges (pas sûre d’avoir bien compris ce qu’il faisait), tant mieux.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :