Maladies des plantes Semis Truc du jour

Quand de la moisissure blanche apparaît dans le terreau des semis

L’apparition soudaine de moisissure blanche dans le terreau d’un plateau de semis peut faire paniquer l’apprenti semeur, mais en fait elle n’indique rien de très alarmant.

Par Larry Hodgson

Question: J’ai été horrifiée de découvrir de la moisissure blanche poussant sur le sol de deux pots dans mes plateaux de semis. Vais-je perdre mes semis? Dois-je les détruire pour éviter que la moisissure ne se propage à mes autres pots? C’est la première fois que j’essaie les semis et je suis tellement déçue!

Linda Asturies

Réponse: J’espère que vous n’avez rien fait de drastique, car la moisissure blanche dans les plateaux de semis n’est qu’un problème mineur et si facile à résoudre.

Qu’est-ce que c’est?

Ce type de moisissure est un champignon filamenteux. Ces champignons sont omniprésents dans notre environnement. Leurs spores flottent dans l’air à l’intérieur comme à l’extérieur et germent lorsqu’elles rencontrent un substrat qui leur convient. Et des spores peuvent être présentes dans le terreau que vous achetez. Ou sur les graines que vous semez, sur un outil de rempotage ou sur vos doigts. Il y en a certainement dans n’importe quel sol de jardin que vous avez apporté à l’intérieur. (Mais n’utilisez pas de terre de jardin pour faire des semis à l’intérieur! Il y a trop de risques d’introduire de vraies maladies de cette façon!)

Les spores sont à peu près partout. Et quand elles trouvent un environnement qu’elles aiment, elles commencent à se développer.

Cette moisissure est un type de champignon saprophyte. Elle vit en décomposant les particules de matière organique (bois, tourbe horticole, compost, fibre de coco, papier, etc.) trouvées dans le terreau. Elle n’est pas pathogène ni directement nocive pour vos plantes. . . elle n’est pas non plus nocive pour les êtres humains ou les animaux domestiques. En fait, elle aide vos semis dans une certaine mesure. En effet, en décomposant la matière organique, elle libère des minéraux que vos jeunes plantes peuvent alors utiliser pour leur croissance.

Se débarrasser de la moisissure blanche

Mais même si la moisissure blanche dans le terreau des semis est normale et même légèrement bénéfique, vous n’en voudrez probablement pas. Pour des raisons esthétiques, d’abord, mais aussi, parce que certaines variétés forment un mycélium (réseau de filaments similaires aux racines) si dense qu’il entrave la circulation de l’air et de l’eau. Vous ne voudriez pas que cela arrive. Il est donc préférable de l’enlever.

Gratter le sol autour des semis en pot.
Grattez la moisissure et la couche supérieure de terreau et remplacez-les par du terreau frais. Photo: Shinylion, depositphotos

Prenez simplement un petit outil — fourchette, mini-râteau, crayon, etc. — et grattez soigneusement la surface supérieure du mélange de semis. Vous pouvez ensuite mettre le mélange de terreau et de moisissure enlevée dans votre bac à compost ou même directement dans le jardin. Remplacez-le ensuite par une couche de terreau frais.

Ou si vous deviez de toute façon transplanter vos semis dans de petits pots, retirez simplement la moisissure au fur et à mesure que vous les transplantez.

La moisissure ne repousse généralement pas après ce traitement simple, mais si jamais elle le devait, répétez ce qui précède.

Prévenir la moisissure

Le vrai problème avec la moisissure ne vient pas du champignon lui-même, mais du fait qu’elle se développe généralement dans des conditions d’humidité excessive (terreau et air) où il y a peu de mouvement d’air. Et les conditions favorables à la formation de moisissure sont également propices à la fonte des semis. Et vous ne souhaitez certainement pas voir arriver cette maladie!

Ainsi, vous devriez peut-être arroser plus attentivement à l’avenir, uniquement lorsque la couche supérieure du mélange de semis a eu le temps de sécher un peu. Surtout, ne laissez pas vos semis baigner dans un terreau détrempé.

Aussi, une fois que vos semis auront germé, exposez-les à l’air en mouvement. Par exemple, retirez le dôme en plastique qui les recouvrait avant et pendant la germination. Ou allumez un petit ventilateur dans la même pièce. Ne le dirigez pas sur les semis, à moins qu’il soit à bonne distance, car cela pourrait mener au dessèchement des jeunes feuilles encore fragiles! Assurez-vous simplement que l’air dans la pièce bouge un tantinet.

Vous pouvez également semer vos graines dans un substrat inerte qui ne contient aucune matière organique, comme dans la perlite ou la vermiculite. Elles n’offrent rien d’intéressant aux spores de champignons! Mais cela signifie que vous devrez nécessairement repiquer vos semis dans un mélange plus organique (un terreau à base de tourbe ou de fibre de coco, par exemple) quand ils se développeront un peu, ce qui peut ajouter une étape supplémentaire à votre régime d’ensemencement.

Parmi les autres possibilités, vous pourriez appliquer de la sphaigne moulue ou de la cannelle en poudre sur le terreau au moment où vous terminez de semer les graines. Ces deux produits naturels ont des propriétés antifongiques. Ou encore, arrosez vos semis d’un peu d’infusion de camomille, un autre traitement antifongique biologique. À cette fin, versez 7 g de fleurs séchées dans un litre d’eau bouillante et laissez infuser pendant une demi-heure. 

Des pots moisis

Moisissure blanche sur des pots de tourbe.
Lorsque vous trouvez de la moisissure sur des pots biodégradables, il suffit de passer outre. Photo: Coraldaisycreates, reddit.com

Parfois, vous trouvez de telles moisissures — et pas seulement blanches: tout un assortiment de couleurs! — qui se forment à l’extérieur des pots biodégradables, comme ceux en tourbe, en fibre de coco et en bouse de vache pressés ou en papier journal.

Dans de tels cas, cela ne vaut vraiment pas la peine de faire quoi que ce soit. Ignorez simplement la présence de la moisissure, la considérant comme un signe positif. Soit celui de mère Nature faisant son devoir en décomposant les fibres en minéraux utilisables!

Trouver de la moisissure blanche dans vos semis peut être un choc la première fois que vous y faites face. Cependant, la plupart des jardiniers en viennent rapidement à n’y voir rien de particulièrement inquiétant.

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de 65 livres de jardinage, conférencier et vulgarisateur hors pair, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, nous a quitté en octobre 2022. Reconnu pour sa grande générosité, sa rigueur et son sens de l'humour, il a touché plusieurs générations de jardiniers amateurs et professionnels pendant 40 ans de carrière. Grâce à son fils, Mathieu Hodgson, et une équipe de collaborateurs, le blogue jardinierparesseux.com continuera sa mission de démystifier le jardinage et le rendre plus accessible à tous. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2800 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

18 comments on “Quand de la moisissure blanche apparaît dans le terreau des semis

  1. Paresseuse

    Merci tellement M. Hodgson!
    Vous êtes si rassurant, vous calmez mon inquiétude (de débutante, il faut bien avouer!) ?

  2. Bonjour,

    Pour ma part, je saupoudre de la canelle en poudre sur mes semis lorsque de la moissisure blanche apparaît et cela fonctionne très bien. En plus, mes semis sentent drôlement bon !

    Diane

  3. Pascal Lemercier

    Bonjour, merci pour vos précieux conseils. Il y a parfois de la mousse verte (sorte de petit tapis) qui se forme au dessus de ma terre à semis. Est-ce mauvais pour le développement des semis? Devrais-je la retirer ou ça dérange pas? Bonne journée les jardineux!

  4. Celine Foucault

    Céline La petite mousse verte n’est oas dommageable non plus. Elle competitionne un peu les nutriments du sol. Mais pas trop. Moi je laisse la mousse là et je l’enlever si je donne une plante en cadeau..

  5. Anonyme

    Super!

  6. Sabdra Coache

    Merci! Très intéressant! bons conseils pour mes prochains semis.

  7. Pascal Lemercier

    Merci pour l’info Céline ! Je vais laisser ce jolie duvet alors.

  8. Danielle Belleau

    Bonjour ma question au sujet du romarin, que je ne réussie pas à le faire pousser dans la maison merci à l’avance…

  9. Corinne

    Ah mince alors ! Voilà pourquoi je viens de perdre mon beau gros pied de romarin vieux de cinq ans au moins, j’ai dû négliger un peu les arrosages cette année. Je suppose que pour le thym c’est pareil, ils se côtoient dans la garrigue, on en cueillait directement pour aromatiser nos brochettes ou la salade niçoise

  10. Eliane Kadous

    Bonjour moi j ai vu des vers blanc dans mon pit de terreau que faut il faire merci

  11. Corinne

    ??? ?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :