Pelouse Truc du jour

Planifier une pelouse de micro-trèfle

Par Larry Hodgson

Le micro-trèfle — une variété naine de trèfle blanc (Trifolium repens) à feuilles plus petites et de moindre hauteur — est un trèfle à gazon désormais facilement disponible au Québec et dans les provinces limitrophes. La compagnie québécoise  Gloco en offre des semences dans les bonnes jardineries du Québec. En Europe, plusieurs compagnies en vendent.

Qu’est-ce le micro-trèfle?

Le micro-trèfle est une variante naturelle du trèfle blanc trouvée à l’origine en Europe dans des pâturages à moutons. À force d’être rongées presque jusqu’au sol par ces «moutondeuses» plusieurs fois par été, certaines plantes se sont adaptées et ont commencé à produire un feuillage plus bas, moins exposé aux dents des ovinés. Des chercheurs néerlandais et danois avaient remarqué le phénomène et ont réussi à sélectionner une lignée de micro-trèfle, ‘Pipolina’ (ce qui veut dire «pirouette»), qui était naturellement basse avec de petites feuilles. Et facilement reproductible par semences.

Feuille de trèfle blanc nain comparé à une feuille de micro-trèfle.
Trèfle blanc nain (à gauche); trèfle ‘Pipolina’ (à droite). Photo: DLF

‘Pipolina’ produit des feuilles trifoliées et des fleurs blanches comme le trèfle blanc nain habituellement utilisé dans les pelouses, mais n’atteint pas plus de 15 cm de hauteur, même si vous ne le tondez jamais. (Le trèfle blanc nain atteint 20 cm et même plus.) Si vous le tondez occasionnellement (et on peut le tondre court, jusqu’à 5 cm), il ne dépassera pas 10 cm de hauteur.

Ses feuilles sont naturellement 2 fois plus petites que celles du trèfle blanc nain habituellement utilisé dans les gazons, mais 3 fois plus petites si vous le tondez. C’est que la tonte stimule la pousse de feuilles nettement petites et aussi plus nombreuses et denses. Les petites feuilles du micro-trèfle se marient mieux aux graminées du gazon et aident alors à créer un beau tapis.

Aussi, plutôt que de former des touffes de vert çà et là dans le gazon comme le fait habituellement le trèfle blanc nain, ‘Pipolina’ s’étend davantage, formant plutôt un tapis et donnant alors un effet plus égal. 

Le micro-trèfle produit toutefois moins de fleurs qu’un trèfle blanc nain normal, surtout si on le tond régulièrement. Malgré cela, les fleurs produites nourrissent les abeilles et d’autres pollinisateurs. 

Les avantages du micro-trèfle

Pelouse mélangeant graminées et micro-trèfle. Photo: Gloco
  • C’est une légumineuse et ainsi il vit en symbiose avec des bactéries qui fixent l’azote atmosphérique et le rendent disponible aux plantes voisines. Ainsi, même les graminées poussent mieux quand il y a du micro-trèfle dans le gazon.
  • Le micro-trèfle tolère mieux les sols compactés que les graminées et a même tendance à alléger les sols très denses, réduisant la nécessité de passer un aérateur.
  • Grâce à ses racines profondes, le micro-trèfle est nettement plus tolérant à la sécheresse que la plupart des graminées et restera vert même en période de sécheresse.
  • Le micro-trèfle pousse très bien au soleil et à la mi-ombre, mais faiblement à l’ombre (comme le gazon de graminées, d’ailleurs).
  • Le micro-trèfle résiste mieux aux mauvaises herbes que les graminées et a même tendance à les étouffer.
  • Contrairement au gazon de graminées, il est très résistant à l’urine des chiens et aux sels de déglaçage.
  • Un gazon riche en micro-trèfle décourage partiellement les insectes nuisibles, notamment les vers blancs, car il est beaucoup moins attrayant et plus difficile à manger par les racines.
  • Le micro-trèfle est bien rustique (zone de rusticité 4 et même 3), surtout là où il y a une couche de neige pendant l’hiver.

Il y a quelques désavantages aussi. Par exemple, les semences de micro-trèfle germent un peu plus lentement que les graines de graminées et aussi moins également. Il peut alors être nécessaire de faire un certain ressemis aux endroits faiblement couverts. 

Mieux vaut utiliser des semences enrobées, telles qu’offertes par Gloco, qui assurent une meilleure distribution des semences et une meilleure germination.

Seul ou en mélange?

Pelouse composée uniquement de micro-trèfle.
Pelouse composée uniquement de micro-trèfle. Photo: NoLawns, reddit.com

On peut semer une pelouse uniquement composée de micro-trèfle. Ainsi, une seule tonte annuelle suffira pour maintenir un gazon un peu bombé, mais quand même assez égal… alors que seulement 3 ou 4 tontes donneront un gazon aussi plat qu’un tapis! Par contre il y a un risque de gel en hiver si la pelouse est uniquement composée du trèfle. Il est toujours préférable de le mélanger avec des graminées dont des fétuques fines. 

D’ailleurs, comme pour toute plante, une monoculture n’est pas la situation idéale, laissant la pelouse sujette à divers problèmes (insectes, maladies, etc.) qui prolifèrent quand la promiscuité est trop grande. Dans une pelouse mixte, par contre, quand une plante se porte mal, les autres compensent et alors, cela ne paraît même pas. 

D’ailleurs, le micro-trèfle semble mieux réussir quand il partage son sol avec des graminées et d’autres végétaux, comme dans un pré sauvage. 

Pelouse de graminées et de micro-trèfles. Photo: Gloco

Autre avantage de cultiver une pelouse mixte de graminées et de micro-trèfle: le trèfle ne produit aucun feutre («chaume»), cette couche de feuilles de graminées mortes qui forme une mince couche sur le sol, couche qui protège contre les froids de l’hiver. Donc il y a plus de risque de dommages hivernaux quand il est cultivé en isolé, surtout dans les zones de rusticité 3 et 4. D’accord, les trous que cela peut causer se rempliront au cours de l’été grâce aux stolons rampants vagabonds des plantes survivantes, mais ces trous laissent néanmoins des plaques boueuses très visibles dans une monoculture en attendant alors que, dans une pelouse mixte, on ne remarque pas trop que la croissance est inégale.

Installation 

La semence de micro-trèfle est désormais disponible en jardinerie partout au Québec.. Photo: Gloco

On peut semer le micro-trèfle à toute période où le sol n’est pas gelé, mais idéalement quand les températures sont encore fraîches et la pluie, abondante, soit habituellement au printemps entre 2 semaines avant et 4 semaines après le dernier gel ou à la fin de l’été ou à l’automne jusqu’à 4 semaines avant l’arrivée prévue du premier gel de l’automne. Les semis faits trop tard à l’automne risquent de ne germer qu’au printemps suivant.

Un emplacement au soleil ou à la mi-ombre dans un sol qui retient une certaine humidité est idéal. Le sol n’a pas besoin d’être riche. Le micro-trèfle tolère la sécheresse une fois établi, mais n’est pas adapté aux climats chauds et arides. On peut le réussir dans les zones de rusticité 3 à 10, notamment là où une certaine fraîcheur nocturne règne, même en été. 

Applicaation de semences de micro-trèfle sur un gazon établi fraîchement terreauté. Utilisation d'un épandeur de semences à gazon.
Application de semences de micro-trèfle sur un gazon établi fraîchement terreauté. Photo: photovs, depositphotos

Pour rajouter du micro-trèfle à une pelouse établie ou pour créer une nouvelle pelouse mixte, faites un terreautage (appliquez minimalement une couche de terreau de 2 ou 3 cm par-dessus le sol existant). Ainsi, les graines tomberont dans du terreau où elles pourront germer plus facilement.

Voici un truc: mélangez les semences de trèfle (au taux d’application de 50gr pour 1000 pi²) avec un terreau dans une brouette et procéder à l’épandage manuel par la suite, ou encore mélangez 50 g de micro-trèfle à 1,5 kg de semences à gazon et semez à la volée ou avec un semoir. Gardez le sol humide jusqu’à la germination.

Pour une pelouse uniquement composée de trèfle, suivez les recommandations pour une pelouse mixte (paragraphe précédent), mais ne semez que du trèfle. Semez au taux d’application de 250 à 500 g (1/2  à 1 lb) par 90 m2 (1000 pi2) de surface à couvrir et bien sûr, gardez le sol humide jusqu’à la germination.

Entretien

La première année, arrosez votre pelouse de micro-trèfle en période de sécheresse. Il y aura peu ou pas de fleurs la première année. S’il y a des emplacements où le gazon est peu dense, ne vous inquiétez pas: habituellement, le trèfle viendra les couvrir assez rapidement avec ses tiges rampantes. Sinon, réensemencez légèrement à ces endroits.

Pelouse de micro-trèfle.
On peut tondre une pelouse de micro-trèfle assez ras, même à 5 cm. Photo: thoracentesis.science

Quand les plants atteignent 10 à 12 cm de hauteur, tondez à 7 cm. Cela provoquera la formation du tapis de petites feuilles pour lequel le micro-trèfle est réputé. Il peut être nécessaire de tondre encore 2 ou 3 fois au cours de l’été selon si vous tolérez une pelouse un peu inégale ou insistez sur un effet de tapis plat. Laissez tout simplement les rognures sur place pour fertiliser le gazon.

À partir de la deuxième année, tondez comme expliqué ci-dessus et arrosez en cas de sécheresse importante, mais autrement, laissez dame Nature s’occuper de votre pelouse de micro-trèfle. La pelouse aura un moindre besoin en engrais, et notamment en engrais azoté, qu’une pelouse uniquement composée de graminées.

Si le micro-trèfle s’affaiblit par endroits avec le temps, et cela peut arriver après quelques années, car le trèfle ne vit pas éternellement, ressemez tel qu’expliqué dans la remarque pelouse établie ci-dessus.

Vous trouverez les semences de micro-trèfle Gloco dans votre jardinerie préférée du Québec.


Le micro-trèfle: une nouvelle façon de maintenir une belle pelouse.

Texte présenté par Gloco.

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

25 comments on “Planifier une pelouse de micro-trèfle

  1. Bonjour – a certains endroits sur notre pelouse, nous ressemer cette année. J’aimerais y introduire cette variété de trèfles. Cependant, ous faisons traiter notre pelouses pour l’engres et l’herbicide, Est-ce un problème pour le trèfle ? Merci!

  2. Bonjour,
    J’ai semé du micro-trèfle l’automne dernier …et je me demande qu’elle engrais utiliser, et à qu’elle fréquence, pour ma pelouse mixte cette année? Je ne veux plus et ne peux plus utiliser les services de compagnie s’entretient de pelouse car leurs produits (pas si naturel que ça) ne sont pas compatible avec le trèfle.
    Merci!
    P.S. : vous êtes ma référence en jardinage, vous m’apprenez beaucoup! Merci!

  3. Bonjour, Au lieu de le semer, on peut aussi installer le micro-trèfle (avec graminées) en rouleau (Groupe Richer). Merci

  4. Danielle Brossard

    Au prix où coûte la variété naine de trèfle blanc, il est important de savoir que les herbicides tuent le trèfle. Je l’ai appris à mes dépens. Donc, si on ne tolère pas de pissenlit dans la pelouse, il vaut mieux les arracher manuellement plutôt que d’appliquer un herbicide.

  5. Petite mise en garde: le trèfle émigrent dans les plates bandes de fleurs et peuvent devenir difficiles à contrôler.

  6. Est-ce que le trèfle miniature peut cohabiter avec du thym?

  7. Vous écrivez que le trèfle nain peut étouffer certaines mauvaises; est-ce que cela peut arriver aussi à du thym rampant? ou feront-ils bon ménage? entre les fleurs violettes du thym, les fleurs jaunes du sédum rampant, le blanc du trèfle serait la touche finale. Chez nous, mêmes les pissenlits poussent fièrement. Ils ont leur raison d’être eux aussi 😉

  8. j’ai planté et semé dans la pente en bordure de mon lot potager surélevé (8 pouces) depuis 4 ans et je crois (non scientifique) que c’est très positif à la vie du sol. ok y a un peu d’entrerien à l’empêcher de courrir et la taille mais les résidus sont aussi positifs car ils sont incorporés plus loin pour les racines et laissés en surface pur le feuillage

  9. Bonjour M. Hodgson,

    Au printemps dernier, j’ai découvert avec stupeur que les vers blancs avaient grignoté mon beau gazon et pendant plusieurs jours, les plaques se sont agrandies . Les mouffettes et les ratons s’en sont régalés tout en labourant mon terrain sans vergogne comme il se doit. Leurs dégats étaient pires que ceux des vers blancs.

    J’ai alors décidé que c’était la dernière fois qu’ils me faisaient le coup. J’ai alors semé du trèfle Pipolina. Eh monsieur! c’est pas donné le trèfle nain. J’étais un peu découragée car il a mis beaucoup de temps a germer et plus encore a remplir l’espace laissé nu par les vers mais a la fin de l’été, j’ai été surprise de constater qu’il avait migré a travers le reste de la pelouse de graminées. Il était encore un peu clairsemé a l’automne dans les endroits dénudés mais au printemps, je vais resemer un peu.

    J’ai hâte de voir après la fonte des neiges et le réchauffement du sol si les vers auront mangé d’autres endroits de la pelouse et comment le trèfle nain aura passé l’hiver. Je suis bien déterminée a laisser se développer une belle pelouse de trèfle nain mais je me demande si a la longue le trèfle va étouffer les graminées. Au fond, ce ne serait pas si grave mais comme j’ai semé seulement du trèfle dans les endroits dénudés quand même assez grands je me demande si je devrais aussi resemer un peu de graines de graminées avec celles de trèfle.

    J’apprécierais si quelqu’un pouvait me donner un avis. Merci

  10. Françoise

    Bonjour M. Hodgson,

    Pouvez-vous confirmer ou infirmer l’énoncé suivant: je pense que les chevreuils adorent le trèfle! Ça peut être un détail important pour quiconque habite en milieu rural.

    J’ai choisi toutes mes plantes de plate-bandes pour décourager les chevreuils, en général, ça se passe très bien. (En passant, merci pour votre liste des plantes résistantes au chevreuils.) Mais j’avais oublié de vérifier pour le trèfle: ici, en Estrie, ils adorent…

    On a donc beaucoup de visiteurs, parfois en groupe de 5 ou 6. C’est magnifique: tonte gratuite avec épandage d’engrais… On n’a pas besoin de sortir la tondeuse. De plus, on dirait qu’ils en oublient mes plates-bandes.

    Mais je trouve que c’est un détail important à savoir, par exemple pour une famille dont les enfants jouent souvent sur la pelouse.

    D’où ma question: les cervidés, en général, sont-ils friands de trèfle?

  11. Bonjour.J’ai seme et du trefle popolina et du trefle ordinaire à l’été 2021,ce qui m’inquiète c’est leur résistance au sel et au froid de la ville (Québec).Qu en pensez vous?

  12. Anonyme

    J’ai reçu cette orchidée en cadeau.
    J’ai jamais eu une 2e floraison, pourquoi?
    Il y a une tige qui pousse, je ne sais pas si c’est une racine où une fleur.
    Comment je fais pour savoir?
    Merci

  13. Alexandre Nichols

    Bonjour, nous avons une pelouse établie depuis que nous avons acheté la maison et je comme il n’y a pas eu de traitement dessus, j’ai laisser les mauvaises herbes s’occuper du reste car c’était contre ma conscience environnemental de faire un traitement. Cela dit, j’aimerais faire une pelouse mix avec fétuques et trèfle nain mais j’aimerais savoir si je peux seulement ajouter un terreau par-dessus la pelouse de mauvaises herbes et gazon ou si je dois tout arracher et recommencer. Merci à l’avance pour vos bons conseils!

  14. Alexandre Jobin

    Bonjour! On parle beaucoup de mixer le micro trèfle avec un gaminé pour faire une belle pelouse. Est-ce qu’il est possible de mixer le micro trèfle avec du thym pour faire un beau tapis dans ma butte au fond de ma cour? Est-ce que l’un va prendre le dessus sur l’autre ou bien ils vont bien coexister ensemble et que ça fera un beau mix de couleurs? Ou est-ce qu’il y aurait d’autres belles combinaisons?

    Merci pour vos articles!

  15. Alexandre Jobin

    J’imagine que vous vouliez dire que le trèfle domine tellement que le *thym* a peu de succès. Ou l’inverse, je ne sais pas 🙂

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :