Environnement Jardinage biologique Jardinage COVID-19 Recyclage Tendances horticoles Truc du jour

Tendances en jardinage 2022: réutiliser, recycler et replanter

Photo: Wavebreakmedia, depositphotos

Par Hannah Walters

La pandémie de COVID-19 nous a tous fait apprécier davantage nos jardins. Le simple fait que vous lisiez cet article suggère que vous connaissez déjà le plaisir que peut apporter un jardin, soit en jardinant vous-même, soit simplement en y passant du temps. Mais après avoir passé plus de temps dans les limites de nos propres jardins, nous apprécions plus que jamais la joie que nos jardins peuvent nous apporter.

Ceci, ainsi que l’accent accru mis sur la durabilité et l’environnement, façonnent les tendances du jardinage en 2022. Nous cherchons à créer des espaces qui ne sont pas seulement agréables à regarder, mais aussi agréables à vivre et bénéfiques pour les écosystèmes locaux.

Dans cet esprit, voici quelques-unes des principales tendances pour les jardins en 2022, tendances qui peuvent être parfaitement résumées ainsi: «réutiliser, recycler et replanter».

1. Légumes

La culture de légumes, que ce soit sur sa propriété ou dans un jardin communautaire, n’a jamais été aussi populaire. Photo: d.images, depositphotos

Il est clair que la société se concentre de plus en plus sur les aliments sains à base de végétaux, que ce soit en raison des bienfaits pour la santé de manger plus de légumes ou du respect de l’environnement résultant d’une consommation moindre de viande et de produits laitiers. Cela signifie que de plus en plus de gens mangent des légumes et se tournent vers la culture de leurs propres légumes. Il n’y a pas de meilleure sensation que celle de manger vos propres produits naturels et biologiques que vous avez nourris et soignés et c’est pourquoi la création et l’entretien d’un potager familial ou d’un lot dans un jardin communautaire deviennent de plus en plus populaires parmi les jardiniers du monde.

Tant que les légumes que vous plantez sont capables de prospérer dans votre climat spécifique, cultiver vos propres légumes peut être amusant, éducatif et extrêmement satisfaisant!

2. Jardins sauvages

Avoir une abondance de plantes indigènes dans une aire qui recrée un milieu naturel est un excellent moyen de stimuler la biodiversité dans l’environnement. À une époque où nous voyons de plus en plus de gens conscients des nécessités d’un écosystème florissant, une autre tendance que nous observons est celle des gens qui laissent des sections de leurs jardins retourner à l’état sauvage en permettant à la flore et à la faune locales de s’y épanouir.

Les jardins sauvages permettent aux gens de sentir qu’ils contribuent à l’écosystème local tout en appréciant de voir leurs jardins prendre vie de manière naturelle.

3. Plus d’étangs

Un étang offre un gite à une foule d’animaux. Photo: fermate, depositphotos

Une autre tendance que nous observons est une augmentation du nombre d’étangs qui sont construits. Ceci pour deux raisons principales: ils peuvent être très bénéfiques pour la faune locale et ils offrent le plaisir général de se prélasser près d’une aire aquatique.

2022, c’est l’année où le naturel prime et un étang est la pièce d’eau la plus naturelle que vous puissiez créer dans votre jardin. L’eau est apaisante et intéressante à regarder, attirant une faune abondante et ajoutant une merveilleuse dimension supplémentaire à votre jardin. Les étangs contribuent également à augmenter la biodiversité de votre jardin en attirant de nouvelles plantes et animaux et en fournissant une source d’eau utile aux animaux pendant l’été.

4. Recyclage

Vielle brouette transformée en jardin. Photo: garden.org

Le recyclage et la réutilisation sont une tendance que nous observons dans de nombreux domaines de notre société. Et c’est quelque chose qui devient populaire dans nos jardins en 2022. Qu’il s’agisse de transformer la vieille brouette qui n’est plus adaptée à l’usage en bac à plantes rustique ou de casser du vieux béton pour recouvrir une nouvelle allée de jardin, le recyclage est très tendance.

Parmi les autres idées de recyclage imaginatives que l’on peut voir, citons l’utilisation de seaux ou de vieux tambours de machine à laver comme pots de culture, de bouteilles de boissons gazeuses comme cloches pour protéger les plantes du froid et des ravageurs affamés, de bâtons de sucette pour servir de marqueurs de plantes, de pots de yoghourt ou de margarine pour semer des graines ou de vieux CD pour effaroucher les oiseaux.

5. Meubles de jardin

Meubles de jardin faits de vielles palettes. Photo: Adaco, depositphotos

Comme les gens passent plus de temps à profiter de leur jardin, nous voyons de plus en plus de gens chercher à les aménager avec des chaises, des tables et d’autres meubles de jardin. Les gens recherchent de plus en plus des meubles de jardin d’aspect vintage qui sont confortables à utiliser au quotidien. Il existe également une demande massive pour les meubles de jardin fabriqués à partir de matériaux recyclés tels que le bois et les métaux récupérés.

Les meubles de jardin à la mode ne comprennent pas seulement des chaises et des tables, mais aussi des bancs, des foyers et des balançoires.

À propos de l’auteur

Hannah encourage son entourage à profiter au maximum des activités en plein air, que ce soit dans la nature ou en créant leur propre jardin. Si elle n’est pas dans son jardin, vous la trouverez probablement en train de lire ou de rester active.

Billet traduit et adapté de l’anglais par Larry Hodgson.

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

12 comments on “Tendances en jardinage 2022: réutiliser, recycler et replanter

  1. Denise B. Québec, Qc

    Concernant les pots de yogourt (d’au moins 650g) , je m’en sers pour protéger mes plants qui risquent de se faire grignoter par les vers gris. J’enlève le fond, ça fait comme un tuyau que j’enfonce au pied du plant à environ 3-4 cm autour du plant. J’avais lu ce truc dans votre livre dédicacé « Les idées Potager » et honnêtement, ça fonctionne à merveille. À la fermeture du jardin, je les nettoie et m’en sers l’année suivante.

  2. Aline Tremblay

    Avec les contenants de plastique de yogourt, j’en fais des étiquettes pour identifier mes plants lors des semis. Je tiens à vous remercier pour votre excellent travail de vulgarisation et vos chroniques exceptionnelles.

  3. Attention avec les étangs à ne pas avoir des voisins grincheux : en Dordogne, de nouveaux arrivant ont réussi à faire condamner par la justice leurs voisins à combler leur étang à cause des grenouilles qui font trop de bruit. La population locale à organisé de manifestations contre cet arrêt de justice inique, je sais où en est l’affaire dont on ne parle plus.

    Il y a eu aussi dans l’île d’Oléron l’affaire du coq Maurice qui réveillait trop tôt les nouveaux voisins, mais ceux ci ont fini par être débouté après une mobilisation quasi nationale.

    Merci pour cet intéressant article qui me conforte dans mes pratiques jardinières. C’est ce que l’on appelle « les As de la Récup », sans oublier les déchets de taille qui peuvent finir en paillage ou en BRF..
    .

  4. Josee Levesque

    Merci pour vos articles. J’aime comment vous les écrivez parce que c’est dans une langage facile à comprendre du premier coût, ce qui nous stimule à essayer et à découvrir ce dont vous nous annoncez comme nouvelle plante. Meilleur santé!

  5. J’utilise les languettes en polymère d’anciens stores horizontaux pour identifier les semis, les jeunes plants et les rangs de semis au jardin. Leur forme arrondie taillée en biais est parfaite pour les insérer dans le sol. Les cordelettes sont également recyclables, elles sont très solides et conservent leur tonus même si elle sont mouillées.

  6. ryndam1962

    si vous n’aimez pas les bruits de la campagne allez vivre en ville je suis en ville et on ne veut pas que je mette seulement une cabane pour nourir les oiseaux je trouve cela affreux

  7. Merci ppur vos articles très instructifs et utiles.
    j’utilise les languettes de stores pour étiqueter mes fines herbes.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :