Emploi

En 2022, vivre de sa passion pour l’horticulture!

Si vous avez 45 ans ou plus, il y a peut-être un emploi qui vous attend; une chance de travailler dans le domaine d’horticulture pendant la belle saison!

Par Larry Hodgson

Le jardinage vous a toujours fasciné? Vous aimez planter des végétaux, les diviser, les dorloter? Si oui, saviez-vous qu’on est à votre recherche?

À travers le Québec, il y a des jardineries et des pépinières qui cherchent à engager des jardiniers passionnés pour pourvoir aux postes de conseiller-vendeur pour la période achalandée qui se déroule de la mi-avril à la fin de juillet.

Le secteur a toujours eu de la difficulté à recruter du personnel et, avec la pénurie de travailleurs qui frappe tous les secteurs de nos jours, la situation est encore plus critique. Mais il y a un groupe de jardiniers amateurs plus matures, souvent des jeunes retraités ou semi-retraités, qui ont développé beaucoup de connaissances dans le domaine et qui peuvent alors être des employés idéaux pour la saison printanière/estivale achalandée. 

Ainsi, depuis 17 ans maintenant, HortiCompétences, en collaboration avec Jardinerie Québec, l’association des centres jardin québécois, met sur pied un projet nommé «Vivre de sa passion pour l’horticulture!» qui permet à une vingtaine de personnes présélectionnées, âgées de 45 ans et plus, de recevoir une formation gratuite, après officialisation d’une entente d’emploi, et d’intégrer une équipe à titre de conseiller-vendeur dans une jardinerie de leur région dès le mois d’avril.

Imaginez! Vous aiderez un public avide de jardinage à choisir des plantes, vous leur donnerez des conseils pratiques, vous les rassurerez sur leur capacité à réussir. Partager ses connaissances, c’est toujours tellement valorisant! 

Aucune expérience en jardinerie n’est nécessaire

Photo: Syda Productions, depositphotos

Peut-être avez-vous déjà travaillé dans une pépinière ou une fleuristerie, mais ce que les responsables du programme recherchent surtout, ce sont des candidats qui ont une passion pour l’horticulture. Ils doivent avoir 45 ans et plus, résider au Québec, détenir des connaissances de base en horticulture et avoir des aptitudes pour le service à la clientèle.

Tous les candidats passeront une simple entrevue téléphonique. On veut savoir s’ils connaissent les noms des vivaces, des annuelles, des arbustes, etc. les plus courants. Et s’ils sont à l’aise avec l’entretien des plantes. Ont-ils déjà une bonne idée de quelles plantes vont à l’ombre et desquelles vont au soleil? Si les candidats ont déjà eu un jardin, c’est décidément un plus, mais ce n’est pas obligatoire.

Découvrez le projet «Vivre de sa passion pour l’horticulture!»

À qui s’adresse le projet

En plus d’avoir plus de 45 ans, les candidats qui souhaitent s’inscrire au projet doivent répondre aux critères d’admissibilité suivants:

  • Être intéressé par un poste de conseiller-vendeur en jardinerie;
  • Être disponible pour intégrer un emploi dès le printemps prochain;
  • Détenir des connaissances de base en horticulture et des habiletés en ce qui concerne le service à la clientèle;
  • Être disponible pour suivre la formation préparatoire à l’emploi;
  • Être en bonne forme physique et offrir une grande disponibilité durant la période de pointe, soit d’avril à juillet.

Étapes à franchir pour les candidats

Après avoir rempli le formulaire d’inscription, les candidats intéressés doivent:

  • Passer l’entrevue de présélection téléphonique;
  • Être jumelé avec une jardinerie de leur région et signer l’entente d’emploi de l’employeur;
  • Participer à une formation virtuelle gratuite d’une durée de 2,5 jours à la fin mars 2022.

Une formation formidable

Ombrière dans une jardinerie.

La formation donnée pourrait être pour vous un grand attrait. Très imagée, elle dure 2 ½ jours et se donne à distance. Les candidats pourront ainsi s’abreuver d’informations et parfaire leurs connaissances. De plus, ils recevront un ouvrage à titre de référence. Ainsi pourront-ils se replonger dans les divers sujets enseignés quand ils le souhaiteront.

Si vous décidez d’y plonger, n’oubliez pas que vous ne serez pas seul. Les candidats se grefferont à une équipe chevronnée, déjà en place. Ils viendront soutenir les employés réguliers. Sur le lieu de travail, aussi, il y a beaucoup de connaissances qui circulent. Vous sortirez de votre expérience fortement enrichi à toutes sortes de niveaux!

Un témoignage

«La formation m’a permis de découvrir plus en profondeur le monde des plantes et de tout ce qui s’en rapproche. J’ai eu la chance de travailler dans un magnifique centre jardin de ma région. 

Je fus encadrée par un personnel compétent et disponible pour répondre à toutes mes questions. 

C’est une expérience superbe et j’y retournerai assurément l’an prochain!» 

— Suzanne Marcotte, participante au projet

Un jumelage à établir

On trouve des jardineries participant au programme «Vivre de sa passion pour l’horticulture!» partout au Québec. HortiCompétences jumèlera les candidats selon leur localisation et selon les critères d’embauche des entreprises. Cherchent-elles une personne à temps partiel? Ont-elles besoin de quelqu’un avec de l’expérience en service à la clientèle? Un expert du domaine horticole? L’entreprise rencontre le candidat et s’il y a un match, l’aventure commence! 

On rassemble des gens qui ont une passion commune, des gens de cœur. C’est très enthousiasmant!

Ça y est: je me lance!

Photo: SimpleFoto, depositphotos

Si vous êtes intéressé à devenir candidat, la formation préparatoire à l’emploi en format virtuel débute à la fin mars. Il suffit alors de vous inscrire ici https://horticompetences.ca/travailleurs-et-chercheurs-demploi/integration-a-lemploi/vivre-de-sa-passion-pour-lhorticulture/ – dans les semaines à venir.

Si vous avez des questions, communiquez avec Maud Lefebvre au 450 774-3456, poste 2 ou par courriel à maud.lefebvre@horticompetences.ca.


*Ce texte est présenté par HortiCompétences.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de 65 livres de jardinage, conférencier et vulgarisateur hors pair, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, nous a quitté en octobre 2022. Reconnu pour sa grande générosité, sa rigueur et son sens de l'humour, il a touché plusieurs générations de jardiniers amateurs et professionnels pendant 40 ans de carrière. Grâce à son fils, Mathieu Hodgson, et une équipe de collaborateurs, le blogue jardinierparesseux.com continuera sa mission de démystifier le jardinage et le rendre plus accessible à tous. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2800 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

8 comments on “En 2022, vivre de sa passion pour l’horticulture!

  1. Véronique

    quel dommage que je sois en France, le projet m’aurait beaucoup plus. belle initiative!!!

    • Je partage ! Je prendrais bien un tel poste, même gratuitement (à condition de ne pas piquer l’emploi de quelqu’un) pour le plaisir de parler plantes et jardins avec des amateurs et pouvoir les aider.

  2. Ce programme a été pensé pour moi! Je me suis inscrite il y a une semaine et j’ai tellement hâte de commencer!

  3. Super article passionnant 🙂 hésites pas à venir faire un tour sur mon site Intel-blog.fr et à t’abonner si ça te plaît ?

  4. Wow quel belle façon de plonger dans l’horticulture ? Je ne réponds pas aux critères mais j’ai choisi de plonger dans les cours universitaires en horticulture, et quel domaine intéressant!

  5. Pingback: Emploi jardin #emploijardin #guideconsojardin #generationZ - Roland Motte Jardin

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :