Aménagement paysager

Problèmes de plomberie extérieure à éviter

Votre installation sanitaire peut être hors de vue, mais elle mérite quand même une certaine considération! Ill.: auntspray, depositphotos

Par Claire Zimmermann

Est-il temps de faire des travaux d’aménagement paysager dans votre jardin? Que vous soyez en train de mettre à jour certaines structures ou de convertir un nouvel espace en un magnifique jardin, il y a des problèmes de plomberie potentiels qu’il vaut mieux éviter. Sinon, ils pourraient ruiner le bord de la piscine, le patio et d’autres structures auxquelles vous consacrez beaucoup d’efforts et de ressources. Consultez ce guide au sujet des problèmes de plomberie dont il faut tenir compte lors des modifications à votre aménagement paysager!

Problèmes de plomberie courants dans le jardin

Vous avez en tête le jardin de vos rêves et il est temps que vos rêves deviennent réalité. Si vous voulez que tout fonctionne correctement, vous devez être conscient des problèmes de plomberie potentiels. Ce sont les problèmes auxquels vous devez porter une attention particulière lorsque vous entreprenez un projet d’aménagement paysager.

Fuites d’égout

Le développement des racines peut causer des fuites d’égout. Si une grosse racine exerce une pression sur les tuyaux, assez pour les déplacer et provoquer des fissures, cela peut être un énorme problème. Outre les dommages, cela entraîne également de mauvaises odeurs et compromet la qualité de l’air à l’intérieur de la demeure. Par conséquent, cela pourrait constituer un risque pour la santé, en particulier pour les membres du ménage ayant des problèmes respiratoires. 

Si une fuite se produit, elle peut nécessiter un service de réparation de conduites d’eau, mais il est possible que vous puissiez éviter d’en arriver à cette étape en anticipant les problèmes. Une façon intelligente d’éviter ce problème pourrait être d’installer des tuyaux en béton ou en PVC, peu sujets aux dommages, au lieu d’unités en terre cuite.

Dommages initiaux

Réparations effectuées sur un tuyau dont le joint est fissuré.
Le joint fissuré de ce tuyau d’égout a mené à des dommages supplémentaires causés par les racines. Photo; sentier forestier, depositphotos

Si vous voulez éviter les problèmes, il est essentiel d’évaluer l’état de votre système d’égout. Voici les problèmes auxquels vous pourriez être confronté:

  • Rouille. Il est presque impossible d’éviter les problèmes de rouille au fil du temps. C’est pourquoi des contrôles réguliers de vos systèmes d’égouts sont nécessaires.
  • Corrosion. Les tuyaux se corrodent à cause de facteurs environnementaux et des substances qu’ils transportent. De nombreux facteurs affecteront la rapidité avec laquelle vous commencerez à remarquer de la corrosion sur vos tuyaux.
  • Dommages causés par le creusage. Si vous avez creusé et heurté les tuyaux, vous pourriez leur avoir infligé des dommages.
  • Mauvaise installation. Une installation de mauvaise qualité peut entraîner des problèmes ou faire en sorte que les problèmes surviennent plus tôt que normalement. C’est pourquoi toutes les installations sanitaires devraient être gérées par des professionnels.
  • Tremblements de terre, inondations, érosion, etc. Les catastrophes naturelles, ainsi que l’érosion et les processus similaires, pourraient endommager votre réseau d’égout. Si une inondation ou un tremblement de terre majeur se produit dans votre région, assurez-vous de vérifier l’état des tuyaux.

Tuyaux et racines d’arbres

Si vous voulez embellir votre jardin, vous y ajouterez beaucoup d’arbres et d’autres végétaux. Ce sont des éléments cruciaux pour embellir le jardin. Mais l’eau passe par les tuyaux de votre propriété. Si votre tuyau a des dommages initiaux et commence à fuir, les plantes et les arbres étendront leurs racines vers cette source d’eau. Les racines d’arbres n’entourent pas les tuyaux pour les écraser, comme bien des gens le supposent, mais se faufilent plutôt dans des fissures. Une fois à l’intérieur du tuyau, elles se multiplient et en viennent peu à peu à le boucher. De plus, en grossissant, elles élargissent les fissures, augmentant la fuite d’eau. C’est ainsi que les parties souterraines des arbres peuvent causer des problèmes au système d’égout.

Types d’arbres et de racines pouvant causer des dommages à la plomberie

La plupart des plantes ont le potentiel de constituer un risque pour la plomberie avec leurs racines, mais faites particulièrement attention à celles-ci:

Saule pleureur sur pelouse verte.
Un saule pleureur (Salix × sepulcralis ‘Chrysocoma’ ou une espèce similaire) est un arbre charmant, mais il a de longues racines qui partent à la recherche d’eau et doit être planté à une distance considérable de tout système d’égout. Photo: buecax, depositphotos

Grands saules (Salix spp.) — Les saules arbustifs comme le saule-crevette (Salix integra ‘Hakuro-nishiki’) ne causent habituellement pas de problèmes, mais les grands saules forment d’énormes arbres avec de très longues racines; des racines qui ont besoin de beaucoup de nutriments et d’humidité. Le sol est rarement assez humide au goût d’un grand saule et alors il présente un risque pour tout système sanitaire qui fuit le moindrement.

Peuplier (Populus spp.) — C’est un arbre à croissance rapide, idéale si vous voulez créer de l’ombre naturelle dans votre jardin. Par contre, les racines du peuplier sont proches de la surface et cherchent avidement de l’eau. Elles peuvent s’étendre plus de deux fois plus loin que l’arbre est haut et sont réputées être agressives. Ainsi, il vaut mieux ne pas planter des peupliers près d’un système sanitaire.

Érable argenté (Acer saccharinum) — Grand arbre aux racines peu profondes, mais très longues, considérées comme «aggressives», car elles sont portées à envahir les systèmes sanitaires.

Magnolias (Magnolia spp.) — Ils sentent bon et il en existe plus de 80 variétés, ce qui fait des magnolias un excellent choix pour un jardin. Leurs racines, cependant, sont plutôt superficielles et peuvent alors être un risque pour le réseau d’égout.

Bouleaux (Betula spp.) — Aussi beaux que soient les bouleaux, leurs racines peuvent être envahissantes. Elles peuvent s’étendre deux fois plus loin que l’arbre est haut, alors assurez-vous de disposer d’une grande surface éloignée de tout tuyau avant de les planter.

Chênes (Quercus spp.) — Les chênes ont une croissance lente, mais une fois à maturité, ils ont un système racinaire important. Ils forment initialement une racine pivotante qui pénètre profondément dans le sol, mais ensuite les autres racines poussent latéralement. Ils peuvent s’étirer jusqu’à 100 m de l’arbre au fil du temps.

Agrumes (Citrus spp.) — Les jardiniers de climat doux aiment manger des oranges ou des citrons récoltés dans leur propre jardin. Et les agrumes sont attrayants, parfumés et colorés. Par contre, les longues racines, avides d’humidité et de nutriments, peuvent causer des problèmes aux tuyaux.

Erreurs courantes lors de l’aménagement paysager et comment les éviter

L’aménagement paysager est une activité amusante et agréable pour la plupart des propriétaires. Mais même si planifier votre jardin est excitant, vous devriez considérer la configuration du système sanitaire avant de planter un arbre. Voici les erreurs courantes que les gens commettent habituellement lors de ces projets !

Distances pour une plantation en toute sécurité

La règle générale est qu’il faut un minimum de 3 m entre un petit arbre ou un arbuste et la conduite d’égout. Si vous voulez planter un grand arbre dans votre cour arrière, il est judicieux de le positionner à au moins 30 m de votre égout. Les dommages peuvent ne pas se produire immédiatement, mais les racines des arbres poussent et se développent au cours des années. Il peut être judicieux de consulter un professionnel pour plus de précision, car la distance recommandée peut varier en fonction de différents facteurs: espèce d’arbre, drainage, type de sol, etc.

Couverture des points d’accès

Regard de nettoyage.
Le regard de nettoyage doit toujours rester accessible. Photo : stockphotofan1, depositphotos

Les points d’accès offrent un moyen simple de réparer et d’entretenir votre égout. La plupart des égouts domestiques auront un regard de nettoyage (tuyau dressé coiffé) qui sert de point d’accès au système. Cet appareil doit être proche de votre propriété et il est généralement visible, car il dépasse du sol.

Vous ne devez pas couvrir le regard de nettoyage avec des arbres, des plantes ou d’autres éléments. Il en va de même pour le dessus de la fosse septique. Il est sage de vous assurer que vous pouvez le voir, car vous aurez besoin d’un accès rapide si un problème urgent survient. Alors, identifiez les points d’accès de votre système et assurez-vous de ne pas les couvrir.

Obtenir de l’aide professionnelle en cas de besoin

La plupart des problèmes proviennent du fait que vous avez improvisé lorsque vous avez aménagé la cour. Vous devez savoir où se trouvent les éléments cruciaux de votre réseau d’égout, surtout si vous prévoyez faire des ajustements considérables à l’aménagement paysager.

N’hésitez pas à contacter un professionnel si vous avez besoin d’aide pour votre plomberie extérieure. Des experts agréés peuvent identifier les points d’accès critiques et vous conseiller lors de la conception d’un projet d’aménagement paysager. De cette façon, vous savez que tout se passera bien et vous minimiserez le risque de problèmes éventuels!

À propos de l’auteur

Claire Zimmerman est une spécialiste du marketing de contenu travaillant avec Allstate Service Group. Ayant près de 9 ans d’expérience dans la rénovation domiciliaire, Claire tient à partager ses connaissances sur la conception et la rénovation de maisons avec d’autres, en particulier sur les problèmes de CVC (chauffage, ventilation et climatisation), de filtration de l’air et de dégâts d’eau. Les articles de Claire sont informatifs et divertissants, écrits à la fois pour les propriétaires d’une maison privée et les entrepreneurs.

Article traduit et adapté de l’américain par Larry Hodgson.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de 65 livres de jardinage, conférencier et vulgarisateur hors pair, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, nous a quitté en octobre 2022. Reconnu pour sa grande générosité, sa rigueur et son sens de l'humour, il a touché plusieurs générations de jardiniers amateurs et professionnels pendant 40 ans de carrière. Grâce à son fils, Mathieu Hodgson, et une équipe de collaborateurs, le blogue jardinierparesseux.com continuera sa mission de démystifier le jardinage et le rendre plus accessible à tous. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2800 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

4 comments on “Problèmes de plomberie extérieure à éviter

  1. Maud Harvey

    Est-ce qu’un érable de Norvège peut poser problème pour la plomberie extérieure ou les fondations?

  2. touvielle

    Bonjour, j’espère que vous allez bien. Je sais qu’il est possible que vous ne répondiez pas dû à votre état de santé et aux nombreux messages que vous recevez mais enfin. Je tente ma chance. Ma questions ne concerne pas un système d’égout mais plutôt de puits artésien. Pour vous mettre dans le contexte, nous habitons à la campagne sur une terre de 102 acres dont 60 sont pour la culture, 40 boisés et 2 acres pour la maison et les bâtiments. Nous avons un puits de surface qui s’est asséché 2 fois en 5 ans dont la dernière fois à l’automne 2021. L’eau est revenu mais on ne sait pas pour combien de temps et nous allons faire creuser un puits artésien sous peu. Un sourcier est venu pour déterminer où se trouvait une bonne veine d’eau afin d’éviter que la compagnie essaie de driller des trous partout pour en trouver. Il s’avère que la source d’eau la plus forte se trouve dans ma plate-bande à côté de la remise à jardin qui est attachée à notre garage. Dans cette plate-bande il y a des vivaces, annuelles, un arbre et 2 arbustes (en ordre de distance derrière le futur puits vers l’avant…à environ 12 pieds il y a a un bouleau blanc à 3 troncs qui était déjà là pleine grandeur lorsque nous avons acheté la propriété il y a 11 ans, à 2 pieds, un petit weigelia que j’ai planté il y a 2 étés, environ 10 pieds plus loin il y un grand arbuste avec des petites boules de fleurs blanches en mai/juin que je crois être un Viorne et qui aussi était déjà là il y a 11 ans.) et je me demandais s’il y a un danger avec les racines de ces arbre et arbustes pour le système de tuyauterie du futur puits. Je ne suis pas certaine que la compagnie qui procédera au forage peut vraiment nous guider là-dessus. Merci à l’avance si vous pouvez me guider sur ce sujet. Sylvie.

  3. J’aime bien vous lire mais en tant qu’arboricultrice, j’aimerais bien que vous citiez vos sources quand à la distance de plantation par rapport aux égouts. A 30m, il ne faudrait planter aucun arbre en ville. Pour ce qui est des espèces d’arbres à éviter également. La majorité des racines sont dans les premiers 50cm de sol et les racines de fort diamètre sont généralement dans les 3 premiers mètres d’un arbre surrané. Merci

  4. Bonjour Nathalie, le texte est une traduction, il faudrait demander à l’auteur Claire Zimmerman. Mais d’après ce que je comprends, il y a une liste d’arbres qui posent problème, ce qui n’empêche pas de planter d’autres espèces en ville.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :