Arrosage Mythes horticoles Plantes d'intérieur Rempotage

Nul besoin de rajouter une couche de drainage

C’est un mythe de longue date qu’il est bénéfique d’ajouter une couche de drainage dans le fond des pots des plantes d’intérieur. Photo : Kallihora, depositphotos

Par Larry Hodgson

Question: Pourquoi les pépinières ne mettent-elles plus de gravier au fond de leurs pots de plantes d’intérieur? Chaque fois que j’achète une plante d’intérieur, je dois la rempoter pour ajouter une couche de drainage au fond de son pot. On pourrait penser que les pépinières le feraient déjà pour que les plantes puissent bien pousser.

Leïla

Réponse: Si les pépinières ne placent pas une couche de drainage de gravier, de tessons ou de billes d’argile au fond des pots des plantes d’intérieur qu’elles vendent, ce n’est pas par paresse ou par inintérêt quant au succès de leur client avec la plante. Ils ne le font pas parce que c’est considéré comme une technique horticole dépassée et même nuisible!

L’idée qu’une couche de drainage au fond d’un pot muni de trous de drainage soit d’une quelconque utilité pour la plante a été réfutée il y a très longtemps. Déjà dans les années 1950, de nombreux producteurs de plantes tropicales avaient cessé de mettre, au fond de leurs pots, une couche de drainage, une technique adoptée vers 1920, affirmant qu’elle laissait les plantes sujettes à la pourriture. 

Ensuite, des études sur la culture des plantes d’intérieur menées par feue la docteure Bonnie L. Appleton du Collège d’agriculture et des sciences de la vie de l’Institut polytechnique et université d’État de Virginie dans les années 1980, notamment, ont montré que les plantes poussaient mieux dans des pots remplis de terreau jusqu’à la base. Et que les pots sans couche de drainage se drainaient plus efficacement que les pots avec une couche de drainage. 

Une couche de drainage pousse la «nappe phréatique perchée» — une zone qui a tendance à rester trop humide — vers le haut, réduisant l’espace où les racines peuvent pousser et fonctionner correctement. Cela nuit, bien sûr, à la croissance de la plante et peut parfois provoquer sa mort.

Même dans les terrariums et les pots sans trous de drainage, l’eau a tendance à s’accumuler dans la soi-disant «couche de drainage», puis à migrer vers la zone racinaire par capillarité où sa présence continue entraîne la pourriture.

Illustration montrant un pot avec une couche de drainage avec un grand X superposé dessus.
Une couche de drainage est au mieux une perte de temps; au pire, elle peut tuer la plante. Ill.: Claire Tourigny

La prochaine fois que vous achèterez une plante d’intérieur, il est possible que vous ayez à la rempoter pour diverses raisons (peut-être qu’elle sera trop grosse pour le pot, qu’une masse de racines sortira des trous de drainage, que le terreau sera contaminé, etc.), mais certainement pas pour mettre une couche de drainage dans le fond.

Quand il s’agit de couches de drainage, calculez que c’est un vieux concept qu’il vaut mieux enterrer.

24 comments on “Nul besoin de rajouter une couche de drainage

  1. pas tout a fait d accord, en horticulture les plaques , godets, pots etc sont souvent irriguees par une nappe d’arrosage, ou alors sont disposes sur des tables a maree, donc le fond du pot ne baigne jamais. Un particulier qui cultive en pot , generalement, palce les pots sur une soucoupe, si le fond du pot baigne, et que le substrat baigne ,il pourrit tout simplement, entrainant le pourrissement des racines et donc la plante est affaiblie, si le fond du pot est tapissee d une couche drainante, billes de terre, pouzzolane, de l’epaisseur de la soucoupe, le fond de substrat ne pourrit pas et s’arrose pas simple capilarité . Cette couche drainante au fond du pot joue le meme role que la nappe d’arrosage qu on utilise en horticulture, ou se substitue aux marees de la table a marée.

    • En même temps, il a toujours été recommandé de ne jamais laisser d’eau stagnante dans les soucoupes….

      • tout a fait d accord , sauf dans certains cas , ou les soucoupes remplies de billes d argile, pouzzolane ou perlite, tourbe , gorgees d eau, participent au micro climat autour de la plante dans les interieurs, comme pour les agrumes, orchidees, strelizia, tropicales,, etc,dans ce cas la soucoupe est surdimensionnee, l’evaporation du contenu de la soucoupe pallie aux problemes crees par les modes de chauffage, et dans ce cas le fond du pot drainant joue aussi son role, d’ailleurs nous le completons souvent avec du charbon de bois pur.

      • J’ai déjà mis une couche de drainage dans un terrarium en verre pour compenser l’absence de trou. Je trouvais que ça faisait joli et j’avais lu sur le net que c’était la chose à faire. J’ai réalisé que sont apparus de minuscules insectes dans la couche de drainage. Fini la couche de drainage! Il suffisait de ne pas trop arroser.

    • Pourquoi pas vos billes dans la soucoupe. Le pot ne sera pas dans l’eau et la plante bénéficiera d’une atmosphère humide.

    • Pour être utile, il faudrait que les billes soient dans la soucoupe et non dans le pot.
      Une relecture du billet du Jardinier est je crois nécessaire.

  2. Rien que du gros bon sens (je pense surtout ici à l’espace requis par les racines).
    Merci !

  3. Dans ce cas, il me semble qu’il vaudrait mieux placer le gravier ou autre billes d’argile dans la soucoupe, à l’extérieur du pot, comme dans cet article sur les plateaux humidifiants https://jardinierparesseux.com/2016/01/04/un-plateau-humidifiant-pour-vos-plantes-dinterieur/

    • Cette technique est pour augmenter l’humidité ambiante (de l’air) de la plante.

  4. Juliette au balcon

    Pendant des années, j’ai utilisé des tessons de pots de terre cuite comme drainage dans le fond des pots. Je n’ai pas constaté un meilleur drainage. En utilisant juste du terreau, chaque fois qu’on arrose, un peu de terreau se retrouve dans la soucoupe ce qui est un peu embêtant. Alors, je tapisse maintenant le fond des pots avec des filtres à café préalablement utilisés et bien rincés. Plus de dégât dans les soucoupes! Pour moi, le plus important est que le pot aie un bon trou de drainage. Je crois que les filtres à café c’est un truc qui vient de notre jardinier préféré ! 😉

    • Aucun danger à utiliser les filtres à café même non rincés, le marc de café étant semble -t-il plutôt bénéfique pour les plantes (à moins que ce ne soit une légende jardinière !).
      Pour le même usage, j’utilise simplement un morceau de papier pour éviter que de la terre ne s’échappe par les trous de drainage. Ensuite le terreau se tasse et le chevelu de racines prend le relais quand le papier a disparu sous l’effet de l’humidité.

    • Au lieu du filtre à café, j’utilise de la moustiquaire en fibre de verre comme celle dans les fenêtres ou les porte patio 🙂

  5. Les pots dans lesquels on achète nos plantes, sont généralement en plastique, et ont 4-8 trous de drainage. Quand je transplante, je prends un petit pot de plastique je garde le fond (le coupe à une épaisseur de 1 cm) je le mets (à l’envers) vis à vis le trou de drainage. de mon pot. Je fais des trous tout autour pour être bien sûre que l’eau ne s’accumule pas.. Ça me semble surtout convenable pour les orchidées quand je n’ai pas de pot spécifiques pour elles, avec des ouvertures sur les côtés. Enfin … je vais voir à la prochaine transplantation si je me « modernise » et abandonne mes vieilles techniques « passées date ». C’est toujours bon de remettre ses « certitudes » à l’étude !

  6. Real Tremblay

    Quoi mettre alors pour empêcher la terre d’être lessivée par le drain?

    • Il y a tout en haut de cette page, un carré permettant de poser les questions, et la plupart du temps, la réponse arrive comme par magie, car vois tu, le Jardinier a publié tellement de conseils que la réponse à ta question s’y trouve déjà.
      Bonne journée chez vous.

    • Un morceau de moustiquaire

  7. Par expérience, je n’ai jamais mis de bille d’argile dans le fond de mes pot même si j’ai souvent vu cette technique sur internet, car j’en avais pas et je me demandais si ça faisait une si grande différence. Je n’avais pas appris cette technique non plus lors de mon cours en Horticulture. Ne pas trop arroser et j’ai presque des cailloux (récoltés lors de randonnées dans la nature) dans toutes les soucoupes de mes plantes pour créer une évaporation et augmenter l’humidité ambiante comme le conseil le Jardinier Paresseux. L’eau d’extra se retrouve loin des racines et sert pour créer de l’humidité. Je vais mettre parfois 1 ou 2 cailloux au dessus d’un trou 🕳 de drainage si j’ai un doute de l’efficacité du trou et qui pourrait éventuellement se bouger, car des petits trous petits comme un tamis qui pourrait peut-être se bouger (surtout les trous dans les jardinières extérieur) Il existe d’autres astuces aussi comme j’ai lu dans certains commentaires. Si j’ai un pot sans trou de drainage ce qui est rare. J’utilise les pots de plastiques dans quoi était planté les végétaux achetés et je les dispose à l’envers pour créer un espace dans le fond du pot, une zone tampon, mais dans se cas, ne pas trop arroser et ne jamais laisser le pot sous la pluie 🌧, car cette zone peut se remplir au complet. Ce n’est pas la situation idéale. La conclusion, c’est toujours moins d’ouvrage, pratique et avantageux d’acheter toujours des pots avec des trous 🕳 de drainage, choisir le bon terreau pour chaque plante et d’adopter de bonne habitude d’arrosage. Toutes mes plantes 🪴 se portent bien même après 20 ans!

  8. Par expérience, je n’ai jamais mis de billes d’argile dans le fond de mes pots mêmes si j’ai souvent vu cette technique sur internet, je me suis toujours demandé si ça faisait vraiment une différence. Merci Jardinier paresseux d’avoir apporté la réponse! Je n’avais pas appris cette technique non plus lors de mon cours en Horticulture. J’ai des cailloux (récolter lors de randonnées dans la nature) dans presque toutes les soucoupes de mes plantes pour créer une évaporation et de l’humidité. Ça c’est une technique qui fonctionne! Ça éloigne l’eau des racines et ça crée une certaine humidité. Un deux pour un! L’important c’est d’acheter des pots avec des trous de drainage, choisir le bon terreau qui convient pour chaque plante et d’apprendre comment bien arroser! J’ai des plantes des ont environ 20 ans et elles se portent très bien sans bille d’argile dans le fond!

  9. johanne c.

    je ne mettrai plus de billes d’argile dans mes pots aux prochain rempotages mais seulement dans les soucoupes. Merci, je vais économiser.

  10. Laurent Bérubé

    Ah, Larry. Larry. Tu viens de briser un mythe que je pratiquais toujours, merci ! Plus besoin d’entrer du gravier de mon stationnement à l’automne en prévision de mes rempotages hivernaux 🙂

  11. Oui, avec un peu de charbon ça aide à éviterer la pourriture, mais de plus en plus difficile à trouver. J’ai arrêté d’utiliser les billes d’argile et autres cailloux au fond du pot à cause des heu-eu-res interminables à les trier au rempotage.

  12. Quand les trous de drainage sont trop gros, pour éviter que la terre sorte du pot, je mets parfois un peu de mousse de tourbe au fond du pot. Avec le temps, les racines prennent possession de l’espace à travers la mousse, même si la mousse se décompose très lentement. Je n’ai pas noté jusqu’à présent d’inconvénients à cette technique.

  13. ryndam1962

    bonjour j’ai acheté un camelia et j’ai mis une soucoupe plus grande que le pot avec des billes et de l’eau tous les jours mon camelia me remercie il est en boutons des le printemps il va fleurir j’en suis sure

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :